AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Nous vous rappelons que les rp doivent faire 10lignes complètes, les mini-rp 5 lignes complètes + discours et qu'on ne poste
pas des messages incomplets ([en cours]) dans les zones rp. N'oubliez pas de poster un message si vous devez vous absenter.
Ouverture officielle du forum, aujourd'hui 8.11.2013! Toutes les fonctionnalités du forum sont disponibles!
Pensez à lire fréquemment les diverses annonces du staff, dont le règlement. Ils sont irrégulièrement mis à jour.
Nous n'acceptons plus les chats en familiers des élèves, les garous, les animagus dès la présentation ainsi que
les métamorphomages. On vous remercie d'avance pour votre compréhension. Pour plus d'information, consultez le staff.
Inscrivez-vous avec des pseudos CORRECTS, respectant le règlement du forum
à risque de voir vos comptes supprimés ! On vous remercie d'avance.
On a besoin de moldus, professeurs, commerçants et autres. Même si ce forum est quasiment centré sur Poudlard, il n'y a pas que des
élèves. N'hésitez pas à incarner AUTRE chose. Créatures fantastiques autorisées dans les limites
de cet univers (se référer à la fiche sur les créatures magiques) .
Souhaitez-vous aider notre communauté ?
Et bien, c'est très simple ! Vous pouvez Like notre page Facebook, voter sur nos top-sites ainsi que dans les annuaires (BBBA) se trouvant
sur la page d'accueil mais vous pouvez aussi contribuer à notre développement en achetant des crédits. Vous avez juste à envoyer un petit
sms~♪ Vous trouverez plus d'informations ICI dans cette rubrique. On vous remercie d'avance ♥️

Nous sommes actuellement en Dans la période de Septembre à fin Novembre 2015 ! Bonne rentrée !
La fiche Annexe des Nightmares a été mise en ligne !
N'hésitez pas à y jeter un coup d’œil et à nous contacter si besoin d'infos !
Nous avons besoin de vous !

Partagez | 
 
 Nelson K. Almeda, le troisième oeil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nelson K. Almeda
avatar
Employé(e) du Ministère

Afficher infos

Messages : 63
Date d'inscription : 08/04/2015
Âge : 28

Dossier
Statut Statut: Membre de la section des Esprits au Ministère
Argent Argent: 10 000 gallions
Points Points: 2014

MessageSujet: Nelson K. Almeda, le troisième oeil    Mer 8 Avr 2015 - 17:38
~ Informations de base ~

Nom(s) : Almeda
Prénom(s) : Nelson Kelyan
Âge : 25 ans
Surnom(s) : Ness
Sexe : Masculin
Pays d'origine : Brésil

Statut : Membre de la section des Esprits
Familier : Un grand chat de gouttière aux poils longs et blancs, aveugle d'un oeil
Baguette : Bois de chêne noir, et ventricule de dragon, 25 cm, légèrement souple.

Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Particularités : Divers tatouages réalisés par des Moldus, cicatrice sur la cote gauche
Personnage sur l'avatar : Stefanos Milatos


~ Descriptions ~

♦ Physique :
Un regard olive, un visage aux traits durs, des cheveux en bataille d'un brun intense, parfois éclaircis par le soleil d'été, une barbe de trois jours et surtout un corps d'apollon acquis par l'addiction de sport (de chambre notamment) et son renon à la nourriture. C'est effectivement ce qui pourrait décrire ce brésilien à la peau dorée. Description idyllique certes, mais seulement si on prend pas en compte quelques détails comme ses mains, dignes d'un ouvrier du batiments moldus, caleuses et puissantes. Ainsi que son nez, anormalement dessiné, du à une fracture, et cette cicatrice sur la cote qui le complexe tant. Nelson est assez grand, large d'épaule, sans pour autant ressembler à un bodybuilder, d'ailleurs, lorsqu'il est habillé, et le plus souvent de noir, il passe inaperçu, ou presque.. son sourire est ravageur, lorsqu'il n'a pas une clope entre les lèvres, ce qui arrive rarement.  
♦ Psychologique :
Nelson est quelqu'un, au premier abord, de froid, de distant et n'ayant pas grande estime de ceux qu'il rencontre. En effet, s'il vous arrive un jour de lui parler, vous aurez surement l'impression qu'il ne fait que vous écoutez d'une oreille distraite, les yeux au loin, perdu dans ses pensées.
Pourtant, le jeune homme enregistrera tout ce que vous dite. C'est simplement qu'on lui as toujours répété que le regard était le miroir de l'âme, et que se confier et laisser quelqu'un pénétrer la coquille qu'il s'est formé est une épreuve terrible pour le brésilien. En effet, pour découvrir la vraie personnalité de Nelson, il faudra qu'il vous fasse entièrement confiance, et vous arriverez alors à lui décrochez un sourire sincère, voir même à le faire rire.
Nelson est un fêtard, alors quand il n'est pas affalé sur une chaise d'un café, les bras croisé, lunettes de soleil sur le nez et clope au bec, vous le croiserez souvent dans les soirées des étudiants Moldus. Il a, effectivement, un réseau de connaissance étendu dans les campus Londoniens. Et de par ces atouts, il raccompagne souvent de jolies étudiantes jusque dans leur appartement ou chambre universitaire. Oui, Nelson aime les plaisirs charnels, mais même si ce n'est que pour le coup d'un soir, le jeune homme est quelqu'un d'attentionné, et prends soin de chacune des femmes dont il visite la chambre. Disons que ces filles sont ses sexfriends..
Aussi, l'apollon s'interesse à la culture et au monde Moldu, il y passe d'ailleurs le plus clair de son temps. D'ailleurs lorsque de ces derniers lui demande ce qu'il fait dans la vie, il se contente de répondre qu'il fait un boulot minable dans une entreprise lambda et les questions s'arretent là. Alors qu'en réalité, Nelson à de plus grosses responsabilité, il est membre de la section des Esprits au Ministère de la Magie. Il aime d'ailleurs son travail, les histoires des non-vivants le passionne, car eux aussi sont dans un autre monde.
Pour résumé, Nelson est un rêveur doux, addict à la cigarette, qui se cache sous la facade de marbre d'un solitaire moldu.



~ Votre histoire ~

« Félicitations, c'est un garçon ! »

Premier son émit, premier bol d'air. - 8 juillet 1989, Rio de Janeiro.

---------------------

«Mes premiers souvenirs remontent à la veille de Noël de mes 6 ou 7 ans, je sais plus exactement, je me rappelle avoir fait les magasins avec ma mère, on était sur le point de rentrer dans notre immeuble, mais il y avait cette femme, habillée tellement bizarrement adossé au mur du batiment, elle semblant surprise que je la regarde.. En y repensant maintenant, elle était habillé complètement avec le style d'une autre époque. Plus tard, je compris que c'était le premier esprit que j'avais vu.

Ce soir même, des amis de mes parents étaient passé fêter Noël avec nous, ou plutôt avec eux, puisqu'ils ne prêtaient pas attention à moi. Il m'avais chacun offert un cadeau, plutôt nul et pas du tout adapté, comme un livre, alors qu'à l'époque, je ne savais même pas lire. Du coup, j'avais probablement du regarder les émissions qui passaient à la télé toute la nuit, en pyjama pendant qu'eux fêtaient Noël avec pas mal d'alcool et différentes clopes qui n'en été surement pas.

C'est vrai, mes parents n'étaient pas spécialement présent petit. Ils étaient deux artistes, un peu trop détendu à mon gout, qui s'aimaient d'un amour inépuisable et qui avait du me concevoir sans pour autant se rendre compte des responsabilité que ça engendrait. Je me rappelle que les seuls moment de complicité avec ma mère était lorsqu'elle cuisinait des gâteaux que je n'avais pas le droit de gouter. Les ustensiles fonctionnaient seuls, la farine flottait dans les airs jusqu'a venir se verser délicatement dans le bol, et se rangeait seule ensuite. A l'époque, je trouvais ça normal. Et ce n'était qu'en grandissant que je m'étais rendu compte que c'était spécial comme façon de suivre une recette.

C'est d'ailleurs par un matin d'hiver où je me suis rendu compte que j'étais pas un garçon comme tout mes camarades de classe à Rio de Janeiro. Je devais avoir 10 ans, et en me réveillant, tout les affaires de ma chambres tournoyait dans les airs. Mon père était arrivé en m'entendant crier et avait tout fais stopper. Il avait alors appelé ma mère en disant : « Chérie, je crois qu'il est grand temps qu'on explique à Nelson ce qu'il est..». Elle avait alors débarqué en trombe, les larmes aux yeux, et me fit un baiser sur le front, attrapant ma tête de ses deux mains douces. Il s'en suivit alors une longue explication sur nous les sorciers, puis sur les autres humains, qu'on appelait Moldus. J'apprenait aussi que ma famille était de Sang-Mêlée, qu'elle était autrefois de Sang-Pur, mais que certains de mes arrières cousins avaient fait le choix de se marier selon leur volonté. Choix que mes parents approuvaient.

Mes parents avaient beau ne pas être très présents lors de mon enfance, à mon entrée au collège, ils voulaient absolument me faire rentrer à Poudlard. Une école réputée en Angleterre. On a donc quittée notre Penthouse de Rio de Janeiro pour déménager dans un ancien atelier retapé de Londres. Un changement de température, de style de vie, et de langue éprouvant pour moi.

Mes parents aimaient le monde Moldus, il y vivaient et s'y intégraient parfaitement. Ma mère était mannequin et mon père avait aussi un travail bien rémunéré. Avocat ? Notaire ? je ne sais plus exactement. Mais on ne manquait pas d'argent. Enfin, je parle en monnaie Moldus. Niveau monnaie de sorcier, c'était autre chose. Evidemment mes parents en avaient mis pas mal de coté, justement pour mes études, et ce dont j'aurais besoin si je choisissais le coté sorcier. Mais je ne me souviens pas les avoir vu faire un tour chez Gringots ou dans les boutiques du chemin de traverse, hormis lors de l'achat de mes affaires de classe.

A Poudlard, lors du rituel de bienvenue des premières année, le choipeau m'avais dirigé vers Serpentard. Un choix que j'ai toujours aimé.  C'était une magnifique maison, il y régnait une collectivité magnifique, on s'entraidait tous. Puis ce que j'aimais le plus était la salle commune. Ornée de nos couleurs verte et argent, et aux murs fais de baie vitrée qui donnaient sur les profondeurs du lac noir. Mes parents m'avaient d'ailleurs acheté un hibou, afin de pouvoir communiquer.

J'ai pas grand chose à dire sur mes années collèges. J'avais eu du mal à m'intégrer jusqu'à ma troisième année. J'arrivais enfin à parler un anglais parfait, et je devenais moi-même. Vers la quatrième année, les filles commençaient à me courir après. Et c'est fin de ma 5ème année où j'ai eu ma première copine. On s'entendait bien, on avait passé 1 an et demi ensemble. Mais lors de notre 7ème année, on voulait chacun prendre des directions différentes. Elle voulait devenir une grande sorcière, moi pas. Le monde des Moldus m'attirait inlassablement, et je rêvais d'un travail simple. On avait donc mis fin à notre relation et je crois que c'est là que tout à dérapé. Lors des vacances scolaires, je passais mon temps avec des Moldus que j'avais rencontré entre autre grâce à mes parents qui cultivaient toujours leur lien avec la vie sans magie. Je sortais, je buvais, j'avais commencé la clope et touché à d'autres drogues, et c'était à une de ces soirée que je m'étais fais cette cicatrice que j'ai sur la cote. Je me tapais toute les jolies jeunes femmes avec qui c'était possible. Finalement, j'avais eu mes examens de fin d'année de justesse. Et il me restait que quelques amis sorciers.

Après quoi, je suivais le cursus ADEM professionel , pour faire comme les autres quoi, puis au vu des notes avec lesquelles je m'en étais sorti, j'avais pas spécialement le choix. Et je m'étais découvert une passion pour la section des esprits. Pour une fois dans ma vie, j'appréciais vraiment le fait de travailler. Après l'ADEM, un poste au ministère s'ouvrait à moi, poste que j'acceptais rapidement.

J'emménageais alors dans un appartement à Londres, où je vis toujours actuellement. Mes parents avaient alors adoptés mon hibou, tout les deux tombés sous le charme du rapace, et donnait comme raison à leur amis Moldus qu'ils faisaient partis d'une association protectrice.. Quelque chose dans le genre. Un beau mensonge que tout le monde avalait. Et pour remplacer ce bel oiseau, j'avais trouvé mon chat, ou plutôt il m'avait trouvé, en rentrant au petit matin de chez une de mes conquêtes. Il m'avais suivi le long de la rue, et c'était glissé dans le hall d'entrée avant que la porte ne se referme. Il avait un oeil blanc aveugle, qui avait l'air de lui donné une ouverture vers un autre monde. Aujourd'hui, j'ai toujours ce chat. C'est peut-être sa façon de vivre sa vie de chat de gouttière qui m'a fait l'adopter. Le fait qu'il va et vienne à sa façon, qu'il soit souvent ailleurs, mais qu'il soit assez présent quand même pour me tenir compagnie.»  



---------------------



~ Le Moi réel (Facultatif) ~

Pseudo :
Prénom : Louise, mais Eddy me va aussi
Âge : 18 ans
Comment avez vous connu le forum? Après avoir lu des fictions, une envie soudaine de reprendre le rp, alors merci google
Aimez vous le design? Carrément
Code du règlement :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Link Brown
Ex-blaireau
avatar
Ex-blaireau

Afficher infos

Messages : 566
Date d'inscription : 08/07/2013
Âge : 23

Dossier
Statut Statut: Aventurier perdu
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 290

MessageSujet: Re: Nelson K. Almeda, le troisième oeil    Sam 11 Avr 2015 - 12:06
♫ Bonjour, Bonjour! ♫

Tout m'a l'air bien en ordre donc ça me va parfaitement. Te voilà donc validé =). Je suis encore désolée pour le temps d'attente, avec les vacances et mon déménagement j'ai pas eu beaucoup de temps à te consacrer. Toujours est-il que tout est bon. N'oublie donc pas de remplir ton profil, de faire une demande d'appartement et de remplir ton carnet. Et surtout, surtout amuses toi bien =)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nelson K. Almeda, le troisième oeil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Magie Humaine, Troisième Oeil. VALIDE
» Cours n°1: Le "Troisième Oeil"
» Les pouvoirs du troisième oeil
» Questions en tout genre
» Mambo, la guérisseuse solitaire au troisième oeil...
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Les Présentations :: Présentations Validées-