AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Nous vous rappelons que les rp doivent faire 10lignes complètes, les mini-rp 5 lignes complètes + discours et qu'on ne poste
pas des messages incomplets ([en cours]) dans les zones rp. N'oubliez pas de poster un message si vous devez vous absenter.
Ouverture officielle du forum, aujourd'hui 8.11.2013! Toutes les fonctionnalités du forum sont disponibles!
Pensez à lire fréquemment les diverses annonces du staff, dont le règlement. Ils sont irrégulièrement mis à jour.
Nous n'acceptons plus les chats en familiers des élèves, les garous, les animagus dès la présentation ainsi que
les métamorphomages. On vous remercie d'avance pour votre compréhension. Pour plus d'information, consultez le staff.
Inscrivez-vous avec des pseudos CORRECTS, respectant le règlement du forum
à risque de voir vos comptes supprimés ! On vous remercie d'avance.
On a besoin de moldus, professeurs, commerçants et autres. Même si ce forum est quasiment centré sur Poudlard, il n'y a pas que des
élèves. N'hésitez pas à incarner AUTRE chose. Créatures fantastiques autorisées dans les limites
de cet univers (se référer à la fiche sur les créatures magiques) .
Souhaitez-vous aider notre communauté ?
Et bien, c'est très simple ! Vous pouvez Like notre page Facebook, voter sur nos top-sites ainsi que dans les annuaires (BBBA) se trouvant
sur la page d'accueil mais vous pouvez aussi contribuer à notre développement en achetant des crédits. Vous avez juste à envoyer un petit
sms~♪ Vous trouverez plus d'informations ICI dans cette rubrique. On vous remercie d'avance ♥

Nous sommes actuellement en Décembre 2014 ! Joyeux Noel !
La fiche Annexe des Nightmares a été mise en ligne !
N'hésitez pas à y jeter un coup d’œil et à nous contacter si besoin d'infos !
Nous avons besoin de vous !

Partagez | 
 
 Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Victoria Scarlett
avatar
Élève de Gryffondor

Afficher infos

Messages : 188
Date d'inscription : 09/07/2013
Âge : 22

Dossier
Statut Statut: 6° année de Gryffondor
Argent Argent: 6 116 Gallions
Points Points: 3179

MessageSujet: Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon.   Lun 11 Nov 2013 - 23:46

~ Informations de base ~

Nom(s) : Audlington
Prénom(s) : Ian
Âge : 32 ans
Surnom(s) : Kuro
Sexe : Masculin
Pays d'origine : Angleterre

Statut : Nightmare / Professeur de Potions
Classe : /
Familier : Aucun à ce jour
Baguette : Bois d'acajou, 27cm, crin de Licorne

Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Particularités : /
Personnage sur l'avatar : Misha Collins, Supernatural


~ Descriptions ~

♦ Physique : Si par hasard (ou par malheur, tout dépend de la situation) vous croisiez le chemin de Ian Audlington, il pourrait vous sembler qu'il s'agit d'une personne tout à fait normale, pas plus différent qu'un autre sorcier. Il fait 1m83 pour 73 kg, montrant une personne assez grande et pourtant pas bien musclée, voir maigre. Il porte la plupart du temps un costume noir, un grand classique chez les sorciers, accompagné d'un long manteau noir lui arrivant jusqu'aux chevilles. A l'intérieur de ce manteau se trouve des dizaines de poches contenant des fioles contenant des potions ou divers récipients à ingrédients qu'il garde toujours sur lui en cas d'urgence. Il en va de même pour sa ceinture de cuir brune qui orne son pantalon, elle contient cinq poches qui entourent la lanière, elles aussi contenant divers ingrédients et outils. Bien entendu, pour des questions de place, tout ces « bagages » sont enchantés pour que l'intérieur soit dix fois plus grand que l’extérieur. A sa jambe droite est sanglées un porte baguette, outil indispensable pour qui veut dégainer sa baguette en cas d'urgence.

Un style vestimentaire qui fait ressortir sa pâle peau blanche, comme si la lumière du jour n'avait jamais effleuré sa peau. Ce qui est plutôt de paire avec son visage dur et ferme, qui reste souvent fermé aux émotions, excepté peut-être la curiosité qui s'exprime par un sourcil arqué. Visage composé, tout d'abord, de cheveux noirs et courts qui sont redressés vers le haut, rien de très fantaisiste en somme. Il possède des yeux étonnamment noirs ébènes, dont le regard vous porte à croire qu'il sait des choses que nul ne devrait savoir. Sans compter le fait qu'ils ont la fâcheuse tendance à cligner très rarement, provoquant un regard plus que transperçant. Regard également soutenu par des cernes sous les yeux et une barbe de trois jours qui orne ses lèvres et ses joues, ajoutant à la sévérité de son visage.

En clair, un physique quelque-peu banal, et qui pourtant dégage une sensation de pouvoir, et de savoir. Comme si il était aussi imposant qu'une montagne, et qui pourtant vous laisse un frisson glacial dans le dos et des sueurs froides. Comme un Ancien Dieu qui se serait incarné dans un corps humain, prêt à sortir de cette coquille articulée pour recouvrer son pouvoir d'antan.

♦ Psychologique : Ian est probablement une énigme pour quiconque saurait lire en lui. Un adulte à l'apparence banale et qui pourtant est torturé par énormément de questions, posées par sa curiosité qu'il ne sait maîtriser. Une curiosité que ne saurait se contenter que de réponses fiables qu'il n'aura trouvé que par lui-même, pas des suppositions ou des réponses toutes faites par des personnes dont, il en est persuadé, lui cachent des choses. Un individu qui cherche donc des réponses, constamment, et qui cherchera à les obtenir, sans se soucier des moyens. Bien qu'il préfère les trouver seul, il sait pertinemment qu'il n'y arrivera jamais. Ou tout du moins, sa courte vie ne sera pas assez de temps pour tout trouver à lui seul. Ce pourquoi il fait partie des Nightmares. Il se sert des autres membres, la plupart du temps en tant que diversion, pour obtenir ce qu'il convoite et trouver des réponses.

Des réponses à quelles questions, me demanderez-vous ? En deux mots : La magie. Ian est torturé jours et nuits, car l'existence même de la magie l'obsède. Il ne comprends pas sa nature, son origine, ni même son fonctionnement. Tant de questions qui se bousculent dans sa tête, en quête de réponses qui apportent encore d'autres questions. De quoi rendre fou quiconque manquerait de volonté. Ce qui n'est pas le cas de Ian Audlington. Une volonté démesurée, liée à un sens de l'organisation et de l'ordre qui font qu'il ait toujours les idées claires. Même si parfois il se demande si tout ceci n'est que pure folie.

Les autres ? Il ne les aime pas. Qui qu'ils soient. Ou plutôt, il n'aime pas les gens qui possèdent le sens de la liberté et du libre-arbitre. Ces gens sont incontrôlables et imprévisibles, ce qui horripile Audlington. Ce qui est expliqué par sa nature organisée, ne pas pouvoir manipuler les autres est un risque que les choses ne se passent pas comme prévus, ce qu'il ne peut pas permettre.


~ Votre histoire ~


Première Année

31 juillet
Poudlard... Aux premiers abords, le fait de me rendre dans un endroit pour apprendre la magie avec tout un tas d'autres élèves n'est pas ce qui m’enchante le plus. J'aurais préféré resté chez moi, seul, et découvrir moi-même les différents sortilèges en bouquinant quelques livres et expérimentant les sortilèges avec un mannequin. Mais mes parents étaient stricts là-dessus, et à mon plus grand regret, je n'ai pas encore l'âge de leur faire face. Je dois donc me rendre à cette école de magie, sans motivation ni empressement.

1 septembre
Je suis arrivé au château. J'étais collé à d'autres élèves du même âge que moi, qui n'arrêtaient pas de s'émerveiller pour un tout et un rien, même ceux qui connaissaient déjà l'existence de la magie. Certes, je l'accordais, le château de Poudlard possédait une prestance qui incitait le respect, mais cela n'allait pas plus loin.

Je me suis rendu dans la Grande Salle, et l'on à posé sur ma tête un vieux Choixpeau Magique, celui-ci hésita légèrement. Je l'entendais murmurer que j'avais la volonté et l'ambition des Serpentards, mais que ma soif de savoir se tournait plus vers les Serdaigles. Il n'a pas mentionné ni Poufsouffle, ni Gryffondor. Ce fut donc vers les Serdaigles que son choix se tourna. Dans un sens, cela m'arrangeait. Les Serpentards ont une mauvaise réputation, et ils avaient tendance à se regrouper entre mauvaises langues. Je n'avais pas envie d'avoir des sangsues collantes qui essayeraient de me faire rejoindre leur petite bande.
J'ai remarqué que le célèbre Harry Potter, dont je n'avais pas arrêté d'entendre les mérites, vantés par mes parents, était assis à la table de Gryffondor. Mais ça n'a aucune importance.

10 septembre
Les premiers cours ont commencés, et les professeurs commencent à nous apprendre les bases de la magie. Bien que j'étais au même niveau de découverte que tout les autres, cela ne m'émerveillait pas autant. Pourquoi donc ? Mes parents banalisent tant la magie que cela avait fini par déteindre sur moi. Ils pensent que c'était une chose qui leur était due, que c'était une évidence qu'ils soient sorciers, et que par extension, je le sois également. Mais était-ce vraiment le cas ? De ce que je voyais, certains élèves aux parents Moldus apprennent également la magie. La magie ne serait donc pas héréditaire ? Je l'avais toujours cru. Cela attire ma curiosité. Mais je ne veux pas leur demander. De toute façon, ils ne m'apporteront sans doute pas de réponses. Et même les professeurs ne semblaient pas l'enseigner dans leurs cours. Pourquoi donc ? Pourquoi ne nous enseignait-on pas les origines de la magie ? Même les cours d'Histoire de la Magie, aussi inintéressants soient-ils, ne nous enseignait que des grandes dates du monde de la Magie.

Pourquoi donc ?

Quelque-chose d'étrange s'est produit dans cette école. Une sorte de Chambre des Secrets. Paraîtrait-il qu'elle à été fondée par Salazar Serpentard lui-même et qu'elle abriterait un monstre qui viendrait tuer les Sangs Impurs. Ce que je ne comprenais pas. La magie devait être maîtrisée par tout ceux qui en avaient reçu le don, héréditaire ou non. Pourquoi croire qu'elle était réservée aux familles de sorciers ? Cela n'avait aucun sens. Mais inutile de creuser la question, cela ne m'apporterait rien.


Deuxième Année

7 septembre
Une nouvelle année à commencé, et rien n'avait changé. Je n'en savais toujours pas plus sur les origines exactes de la Magie. J'avais laissé l'année se dérouler telle quelle, espérant que les professeurs daignent en parler, ne serait-ce qu'un instant, mais rien. Pas un mot. L'ignoraient-ils, eux aussi ? Pourtant, ils avaient l'air de savoir beaucoup de chose, mais ils ne connaissaient pas l'essentiel ? C'était à n'y rien comprendre.

13 octobre
Cela fait maintenant plusieurs mois qu'après les cours, je fais des recherches à la bibliothèque pour trouver des réponses. J'ai feuilleté énormément de bouquins, mais je n'ai trouvé aucune réponse. Je n'ai trouvé que des livres de sortilèges qui pourraient se montrer intéressants, des recettes de potions ou des dates de l'Histoire de la Magie. Bon sang, n'y a-t-il rien dans cette école sur les origines de la Magie ?! C'était quand même la base ! N'y avait-il donc personne qui avait écrit un ouvrage là-dessus ? Même théorique ?

24 février
Les jours passent, mais je ne trouve toujours aucune réponse. Rien à faire. Aucun des livres de cette bibliothèque ne parle de l'origine de la magie. J'ai seulement lu que si les deux parents étaient des sorciers, leur enfant serait sorcier. C'était une certitude. A l'exception des Crackmols, qui étaient très très peu nombreux. Pourtant, deux parents parfaitement Moldus, et qui n'avaient aucune origine de sorciers, pouvaient donner naissance à un sorcier. C'est comme si chez les moldus, la magie apparaissait de façon tout à fait aléatoire. Comment cela se faisait ? Comment des Moldus pouvaient donner naissance à un sorcier si la magie était héréditaire ? Cela n'avait pas de sens ! A première vue, on pourrait croire que la magie choisit elle-même ses « porteurs ». Mais cela reviendrait à dire que la magie aurait une volonté propre. Ce qui, finalement, n'est pas une théorie si invraisemblable lorsque l'on prend l'exemple de la baguette qui choisit son sorcier. Tout ceci est intriguant. Je veux en savoir plus.


31 mai
Nous approchons déjà de la fin de l'année. Le temps est passé très vite, et mes recherches ne donnent toujours rien. A croire que personne ne connaît les origines de la magie, et que finalement, tout le monde s'en moque. Quand je regardais les professeurs nous enseigner, on dirait que seul devait nous importer de savoir comment maîtriser la magie, comment l'utiliser et s'en servir à bon escient. Étaient-ils vraiment aussi ignorants ? Et n'y avait-il aucun élève assez curieux pour se poser la question ? De ce que j'ai pu voir, certains élèves venaient de familles de sorciers plutôt riches, notamment chez les Serpentards, tout comme moi. Mais ils ressemblaient tellement à mes parents. A se croire supérieurs par-ce qu'ils descendent d'une lignée « pure » de sorciers depuis des générations, et que tout doit leur être dû. Ils me répugnaient.


Troisième Année

8 septembre
Je commence donc encore une fois une nouvelle année dans ce château. Les élèves sont les mêmes, devenant de plus en plus crétins, commençant eux aussi à devenir imbus d'eux-même, se sentant puissants par-ce qu'ils commençaient à effectuer des sorts complexes. Et ça n'allait pas s'arranger avec cette épreuve des Trois Sorciers de cette année. Les idiots. Pendant qu'ils s'amusaient à regarder les sorciers choisis se faire tuer, j'avais déjà appris à lancer un Patronus en m’exerçant dans un coin du château où personne ne venait. Pour le lancer, il était dit dans le livre qu'il fallait penser à un souvenir heureux. Heureusement que j'ai pu tricher en quelque sorte. Mon souvenir n'était pas un souvenir, mais un rêve. Un rêve dans le sens d'une ambition. Un rêve où j'arriverais à comprendre totalement la magie, son origine, son essence, sa vraie nature... Ce qu'elle était. Lorsque ce jour arrivera, je serais heureux. J'en suis sûr.

25 mars
Je n'en peux plus des cours. Ils sont inintéressants et répétitifs. On découvrait de nouvelles créatures, on apprenait à fabriquer des potions plus complexes, et tout ce qui allait avec. Le seul point positif était les cours de défense contre les Forces du Mal, enseignés par le professeur Fol-Œil, qui commençaient à devenir intéressants en vue des sortilèges de défense qui demandait moins de moulinets du poignets et plus de réflexes. Cela commençait, et je dis bien commençait, à devenir intéressant.


31 mars
Aujourd'hui, le professeur Fol-Œil nous à fait le test de l'Épouvantard. Beaucoup avait des peurs basiques : Araignées, serpents, clowns, Spectres de la Mort, voir même la nuit, leurs grands-mère, et j'en passe... Je ne me cache pas qu'au final, ce petit test me rendait curieux. J'avais bien envie de savoir ce qui me faisait le plus peur. Lorsque ce fut mon tour, l'Épouvantard m'a regardé fixement, s'est déformé, et avait tout d'un coup disparu. Tout le monde se demandait où il était passé, même moi, mais quelque-chose me... me paralysait. Mon dos s'était mis à frissonner de tout son long, et ma respiration commençait à devenir irrégulière. Il y avait une menace. Je la sentais, je savais qu'elle était là, mais je ne pouvais pas la voir. Personne ne le pouvait. Les autres commençaient à s'agiter pendant que mon cœur commençait à tout rompre. Mais c'est à ce moment-là qu'un élève de Serpentard, dont je ne me rappelle plus le nom, s'était mit devant moi, et avait provoqué l'Épouvantard qui avait prit une autre forme que je n'avais pas prêté attention. Et le cour avait continué comme si de rien n'était.
Je connais donc ma peur, ma vraie peur profonde, désormais. Celle que l'on ne voit pas, que l'on ne sent pas. La peur d'une menace que l'on ne perçoit pas, mais qui est pourtant là.

2 avril
Je n'arrête pas de faire des cauchemars depuis l'épisode de l'Épouvantard. Je me retrouve seul, dans le noir, en sentant encore cette présence, sans la voir, ni la sentir, ni l'entendre. Pourtant elle est là, j'en suis sur. C'est à rendre fou.

Mes recherches n'avancent pas. Je ne trouve toujours rien. Pas une seule théorie, pas même un seul conte qui en parlerait. Rien.


Quatrième Année

5 septembre
Le Ministère de la Magie est passé à l'action. Avec tout les événements récents, et le prétendu retour du Seigneur des Ténèbres, ce Voldemort, il voulait clairement surveiller les agissements de Dumbledore et l'empêcher de se retourner contre eux. Le Ministère était donc aussi imbu de contrôle ? Non, c'était autre chose. La peur avait fait perdre la raison à Fudge, le Ministre de la Magie. C'était évident. Le Ministère avait donc moyen de contrôle sur tout ce qu'il voulait dans ce monde ? Jusqu'à quel point ? Et cela voulait-il dire que quiconque maîtrise le Ministère, maîtrise le monde ?

8 décembre
Je tiens quelque-chose ! J'ai décidé de faire mes recherches la nuit tombée, quitte à me faire attraper par Rusard, pour me rendre dans la Réserve. Les ouvrages y sont beaucoup plus intéressants, et biens plus révélateurs. Je commençait à croire que cette école était inutile, mais il s'avérait que je me trompais. En quelques livres, j'ai pu trouver énormément de réponses, bien que la plupart était théoriques. Selon un certain sorcier de l'Empire Romain, la magie était une divinité à la volonté propre, et qui ne donnait son pouvoir qu'aux élus qu'elle choisissait, ce qui rejoignait en quelque-sorte ce que je supposais déjà deux ans auparavant. Un autre Historien du 16ème siècle affirmait que la magie serait un pouvoir qui se donnait de façon purement aléatoire, mais qui se contrôlait par l'hérédité, mais ça, ce n'était pas une nouveauté. En revanche, un ancien médecin de l’hôpital Ste Mangouste pensait que la magie était comme un « gêne » que tout les êtres humains possédaient en eux, mais qui n'apparaissait que chez certaines personnes, autant que la couleur des yeux par exemple. Mais que deux individus qui porteraient ce gêne apparent avait de grandes chances de donner naissance à un sorcier. Cette théorie était tout simplement surprenante, et semblait très cohérente. Malheureusement, aucun d'eux n'a su apporter quelconque preuve. Je dois poursuivre les recherches, je m'approche du but !


Cinquième Année

21 février
Mes recherches ont bien plus avancées que je ne l'aurais cru. Je n'ai toujours pas trouvé de choses concrètes sur les origines de la magie, mais ce n'était plus les théories qui manquaient. Et toutes m'ont, petit à petit, fait construire la mienne. Je pense que, effectivement, la magie possède une sorte de « volonté ». Mais qu'elle est individuelle. Je ne sais pas encore comment bien l'exprimer. C'est comme si, finalement, nous avions tous une part de magie en nous, commune en vue des sorts qui fonctionnent de la même manière pour tous, mais qui, au final, possède un « caractère différent » selon la personne. Ce qui expliquerait le « choix » de la baguette envers le sorcier, ce serait une question de synchronisation et de concordance.
Ma théorie n'est pas encore complète, ni parfaite, mais elle commence à se former, et je sens que j'approche de la vérité. Et je finirais par la trouver. Par tout les moyens.

5 mai
Ma théorie sur la magie est presque finalisée, mais ce qui me pose problème, ce sont les sorts. Comment donc des sortilèges peuvent-ils sortir d'une baguette en bois ? De ce que j'ai appris, certains sorts, bruts et basiques, peuvent se manifester lors d'émotions fortes de la part du sorcier, mais pour créer des sorts complexes, il fallait une baguette. Pourquoi donc ? La baguette faisait-elle fonction d' « amplificateur » ? Et comment ? Comment un mélange de bois, selon son origine et sa grandeur, mélangé à un « cœur » pouvait créer des sorts ? Et puis le cœur... Serait-ce ça, l'origine de la magie, finalement ? Non, impossible, un sorcier peut déjà la pratiquer sans l'acquérir, donc ça ne se tient pas. Mais alors pourquoi ? Qu'y a-t-il dans ces baguettes qui fassent cet effet ? Je finirais par le savoir. Je finirais par tout savoir.

29 mai
Braginsky m'a découvert. Un élève de Serpentard de 7ème année. J'étais en train de faire mes recherches dans la Réserve, quand il m'y à surpris. Il avait avoué m'avoir suivi dans les couloirs pas curiosité, car il n'avait vu plus personne depuis le règne d'Ombrage. Je ne voulais pas lui dire pour mes recherches, mais il était obstiné. Le premier soir, il finit par abandonner, mais il à fini par tomber, je ne sais comment, sur ces notes. Et il à tout compris. Mais étonnamment, il ne m'a rien dit. Ou plutôt, il m'a avoué qu'il pensait globalement la même chose que moi, bien qu'il n'y avait pas pensé avant. Il était d'accord avec mon point de vue, et pense même que les  professeurs ne disent rien à leurs élèves car ça pourrait « faire du bruit », pour le citer, en particulier en ce moment. Ce Braginsky m'intéresse. Je ne m'attendais vraiment pas à ce que quelqu'un puisse partager mon point de vue, dans ce château. En particulier un élève.

14 juin
Mes recherches continuent, et Braginsky me demande parfois où en sont mes recherches. Au début, je ne lui répondais pas, mais j'ai fini par lui faire à peu près confiance. J'arrive même à débattre avec lui sur mes points de vues et mes recherches. Il possède un esprit bien plus ouvert qu'il ne laisse paraître. Il est intelligent, je n'en doute plus là-dessus. Mais il à parfois un côté que je ne saurais expliquer qui me dérange. Mais j'ai appris que je pouvais lui faire confiance, chose rare, je l'admet.
Mais pour en revenir à mes recherches, je ne trouve toujours aucune réponse concrète. Je commence à me pencher sur la théorie de Braginsky, que les autres professeurs cachaient effectivement ces choses. Mais étaient-ils les seuls ? Deux mots s'imposent dans mes pensées au moment ou j'écris ces mots :

Le Ministère.


Sixième Année

2 septembre
Pendant les vacances, la théorie de Braginsky me hantais, et je commence de plus en plus à croire que c'est la vérité. En entendant mes parents parler avec d'autres familles et en lisant la Gazette du Sorcier, sur les articles des affaires du Ministère de la Magie, il est clair que tout ne nous est pas révélé, et qu'ils cachent certaines choses. Il n'y à qu'à voir les coffres de la banque de Gringotts. Plus sécurisée, tu meurs. J’extrapole peut-être, mais de telles sécurités, ce ne doit pas être uniquement pour dissuader ou arrêter les voleurs.
Enfin, cela n'avait probablement pas d'importance. Je finirais par trouver la vérité.

Il s'est passé beaucoup de choses pendant que je faisais mes recherches : Dumbledore s'est fait tué. Par des Mangemorts. Et il à été remplacé par Rogue, l'ancien professeur de potions. Voldemort est passé à l'attaque, et de ce que j'ai pu lire à la Gazette du Sorcier, bien que j'évitais de croire ce genre d'inepties, il aurait clairement pris contrôle du Ministère. Ce Seigneur des Ténèbres... Quel imbécile !

14 janvier
Plus je le regarde, et plus ce monde de sorciers m’exaspère. Ces élèves sont des incapables et leurs parents ne sont pas mieux. Au final, cela s'applique à tout le monde. Ils se contentent d'utiliser la magie comme un outil qu'ils savaient utiliser, sans chercher à comprendre comment ils pouvaient accomplir de tels miracles, pensant qu'il s'agissait de leurs talents, ou qu'ils avaient été choisis, ou encore par-ce qu'ils étaient de sang-pur. Et cela était également valable pour les adultes. Plus je les regardais, et plus je comprenais qu'il ne s'agissait qu'une forme plus âgée d'un élève de Poudlard.
Si seulement cela pouvait changer. Si seulement ils pouvaient savoir ce que je savais, et arrêter cette comédie pathétique.

8 mars
Ce monde ne peut pas changer. Il est beaucoup trop encré sur ses traditions. C'est le seul mot qu'ils ont à la bouche. Traditions et honneur. Devenir un grand sorcier. Faire la fierté de sa famille. Mais aucun ne rêvait de faire changer le monde.
Voldemort était bien en train d'essayer en ce moment même, mais il ne le changeait pas : Il le faisait retourner aux racines, et voulait simplement le pouvoir. Le fou. Aucune ambition.
Je voulais faire changer ce monde. Je voudrais tant leur montrer. Leur dire à tous d'une seule et unique voix que les choses ne pouvaient plus être ce qu'elles étaient. Que ce monde n'avait plus lieu d’exister. Mais je ne pouvais pas le faire seul.
Seul je suis impuissant.


Des pages sont manquantes. Vous ne trouvez qu'un bout de parchemin arraché où il est écrit de la même écriture :

« Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon. »



~ Le Moi réel (Facultatif) ~

Pseudo : Mushu
Prénom : Emeric
Âge : 18 ans
Comment avez vous connu le forum? Ancien fondateur, c'est pas rien ^^
Aimez vous le design? Si non, pourquoi : Il est génial ! Juste les images de "New", "No New", et "Lock" qu'il faudrait modifier, de un pour réadapter à ce qu'il y à en dessous, et que pour les nouveaux messages soient plus voyants, enfin je dis ça je dis rien ^^
Code du règlement :


Dernière édition par Ian Audlington le Mar 14 Jan 2014 - 9:50, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon.   Jeu 28 Nov 2013 - 15:58
Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon.   Ven 27 Déc 2013 - 19:48
Welcome ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon.   Mar 14 Jan 2014 - 18:57
C'est bon~ effectivement, tout est corrigé, bravo.
J'aime beaucoup la façon dont tu as fait ton histoire :3 Personnellement, j'aimerais te valider, mais je préfère attendre à ce que Mikanou ou Link passent y jeter un coup d'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Link Brown
Ex-blaireau
avatar
Ex-blaireau

Afficher infos

Messages : 556
Date d'inscription : 08/07/2013
Âge : 23

Dossier
Statut Statut: Aventurier perdu
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 240

MessageSujet: Re: Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon.   Mar 14 Jan 2014 - 23:08
♫ Bonsoir, Bonsoir ♫!

Bon je vais pas y aller par quatre chemins. Tu sais, je sais on sait tous que j'attendais ça avec impatience. Ta fiche est cool, j'aime même beaucoup la partie description. Toi comme moi avons un aversion commune contre cette présentation de personnage mais le calvaire est enfin fini et je te valide.

On a réussi Bro'!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Afficher infos


MessageSujet: Re: Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon.   
Revenir en haut Aller en bas
 
Un même cauchemar donne une leçon au méchant et renseigne le bon.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TUTO] Peindre un cauchemar ailé par Asmo.
» [Nov.] Cauchemar ou mauvais rêve ? [n'importe quel garçon]
» La peur d'un cauchemar... [Terminer]
» Rêve ou cauchemar ? [Pv Azami]
» J'ai fait un cauchemar... [PV]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Les Présentations :: Présentations Validées-