AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Nous vous rappelons que les rp doivent faire 10lignes complètes, les mini-rp 5 lignes complètes + discours et qu'on ne poste
pas des messages incomplets ([en cours]) dans les zones rp. N'oubliez pas de poster un message si vous devez vous absenter.
Ouverture officielle du forum, aujourd'hui 8.11.2013! Toutes les fonctionnalités du forum sont disponibles!
Pensez à lire fréquemment les diverses annonces du staff, dont le règlement. Ils sont irrégulièrement mis à jour.
Nous n'acceptons plus les chats en familiers des élèves, les garous, les animagus dès la présentation ainsi que
les métamorphomages. On vous remercie d'avance pour votre compréhension. Pour plus d'information, consultez le staff.
Inscrivez-vous avec des pseudos CORRECTS, respectant le règlement du forum
à risque de voir vos comptes supprimés ! On vous remercie d'avance.
On a besoin de moldus, professeurs, commerçants et autres. Même si ce forum est quasiment centré sur Poudlard, il n'y a pas que des
élèves. N'hésitez pas à incarner AUTRE chose. Créatures fantastiques autorisées dans les limites
de cet univers (se référer à la fiche sur les créatures magiques) .
Souhaitez-vous aider notre communauté ?
Et bien, c'est très simple ! Vous pouvez Like notre page Facebook, voter sur nos top-sites ainsi que dans les annuaires (BBBA) se trouvant
sur la page d'accueil mais vous pouvez aussi contribuer à notre développement en achetant des crédits. Vous avez juste à envoyer un petit
sms~♪ Vous trouverez plus d'informations ICI dans cette rubrique. On vous remercie d'avance ♥

Nous sommes actuellement en Décembre 2014 ! Joyeux Noel !
La fiche Annexe des Nightmares a été mise en ligne !
N'hésitez pas à y jeter un coup d’œil et à nous contacter si besoin d'infos !
Nous avons besoin de vous !

Partagez | 
 
 Convocation très surprenante - [PV Araekin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Convocation très surprenante - [PV Araekin]   Dim 5 Oct 2014 - 16:54

Voilà déjà une semaine que son cours extraordinaire avait eu lieu. Il devait être 13 h. Lilith était assise dans son cabinet intérieure feuilletant un énorme dossier. Elle le regardait ou plus tôt le survolait. Des noms, associé à des photos et des petits commentaires à côté de chacun d'eux. Myrille avait eu le bon goût de lui envoyer ce tas d'information après son départ de Poudlard. Elle y avait joint une lettre. Elle disait qu'elle le joignait la liste des élèves avec des commentaires personnels. Elle disait également que ça l'aiderait surement puisqu'elle la remplaçait en cours d'année. Sur le coup cela avait profondément agacée la nouvelle professeure. Pour qui se prenait cette Myrille. Pensait-elle donc qu'elle n'était pas capable de cerner par elle-même ses élèves.,de les comprendre et de les aider ? Lilith rageait en parcourant les parchemins. Oui parce qu'en plus Myrille n'avait pas été foutu de faire les choses correctement selon elle. Certes elle lui avait envoyé ces informations mais elles étaient sous la forme de parchemins glissés dans une pochettes transparentes. Lorsque Lilith les sortit le manque de bon sens de la chose ne tarda pas être révélée. Il suffit d'un petit courant d'air pour que ces derniers s'éparpillent dans la pièce exigüe. Poussant un soupire d'exaspération Lilith avait du les ramasser et les remettre dans un ordre qu'elle trouva sommes toute logique. Elle les avait classée par année et par maison.

Quatre piles qu'elle entassa les unes sur les autres par manque de place. Elle avait commencé par hasard par celle de Serpantard. Les noms avait défilé sous ses yeux et de temps en temps une petite mimique se dessinait sur ses lèvre. Elle lut d'abord les fiches des premières années, puis des deuxièmes et ainsi de suite. Elle reconnut ça et là des élèves qui étaient venus à son cours et d'autres qui ne l' ÉTAIENT PAS. Et son cerveau commença instinctivement à chercher des punitions pour les fautifs. Tout y passait de l'heure de colle toute bête à attendre à rien faire dans son bureau sue l'heure passe à nettement moins agréable. Elle passa ensuite à la pile des Serdaigle et recommença la même chose. Première année, seconde année, troisième année, ça n'en finissait pas. Et les commentaires de l'ancienne professeure de sortilèges allaient bon train. Un tel dort en cours, un tel papote, un tel n'arrive toujours pas à maîtriser les sortilèges de base. La pile des Gryffondor était tout simplement un supplice pour Lilith. Myrille avait écrit des tonnes et des tonnes de commentaires sur chaque élèves. Alors la professeure en eu tout simplement mare et fit plus que survoler la fin de piquet. Engourdie sur sa chaise, elle se leva et alla dans sa chambre se reposer un petit moment.

Vers 14 h après trois quart d'heures de semi-sieste allongée sur son lit, Lilith se leva alla à sa fenêtre et l'ouvrit en grand. Il faisait peut être froid mais elle aimait bien ça. Le froid de l'hiver la revigorait. Elle passa ensuite dans son cabinet, prit la dernière pile de fiche en soupirant et alla s'asseoir dans son bureau. Elle avait plus d'espace et elle pourrait ainsi faire des petites pauses. Elle prit dans ses mains la première fiche et la lut. Elle renouvela le geste jusqu'au sixième année des Poufsouffle. Elle se leva, alla se planter devant son étagère et sortit un livre non pas de sortilèges mais sur « La vie des koala ! » ? Oh non mais qu'est-ce que ce livre fait ici. En faite il était bien caché entre deux livres de sortilèges de niveau supérieur. Lilith prit le livre et se rassit sur sa chaise. Elle commença à se balancer d'avant en arrière tout en lisant un chapitre. Elle le parcourait avec intérêt, hochant la tête de temps à autre. Puis d'un geste sec elle referma l'objet de son attention et se pencha à nouveau sur ses maudites fiches.

Soudain ses yeux s'illuminèrent. Une des fiches des sixièmes années venait d'attirer toute son attention. Elle le reconnaissait. Il faisait parti de ceux qui étaient venu à son cours dans le parc. Un sourire s'afficha sur son visage. Cette élève avait eu O à ses BUSE en sortilège. Peu commun était la chose. Lilith le savait mieux que personne. « Impressionnant » siffla-t-elle entre ses dents. Il méritait une petite invitation non négociable dans son bureau. Immédiatement, elle se leva, laissant trainer sur son bureau le livre qu'elle avait sorti et réveillant par la même occasion Pandora blottie dans son cou. Elle sortit en chantonnant dans le couloir du troisième étage et alla voir le directeur dans son bureau. Plus exactement elle allait lui emprunter un mégaphone que ce dernier lui avait OH malheur confisqué. Discrètement, après avoir fait ouvrir la porte, elle pénétra à l'intérieur. Sur la pointe des pied elle longea un mur scrutant chaque recoin.
« Ouf il n'est pas là ! » souffla-t-elle. Vite vite elle alla récupérer son jouet et sortit du bureau. Elle alla se poster au milieu de la grande salle, prit une inspiration et :
« Monsieur Michaelis ! Dans mon bureau tout de suite !!! »
Le son de sa voix se répercuta sur les murs faisant un boucan d'enfer. Montant au premier étage et puis au second elle recommença à chaque fois l'opération. Estimant que son appel avait été entendu elle remonta au troisième, passa dans sa salle de classe et retourna s'asseoir dans sa chaise, enfin son fauteuil dans son bureau. Elle déposa le mégaphone à côté d'elle et attendit qu'il arrive.[/justify]
Revenir en haut Aller en bas
Araekin V. Michaelis
Blaireau dans l'âme
avatar
Blaireau dans l'âme

Afficher infos

Messages : 316
Date d'inscription : 11/08/2014

Dossier
Statut Statut: 7e année, Attrapeur de Poufsouffle
Argent Argent: 10 000 gallions
Points Points: 3 058

MessageSujet: Re: Convocation très surprenante - [PV Araekin]   Dim 5 Oct 2014 - 17:38
J’étais tranquillement assis dans la salle sur demande, profitant d’un bon repos pendant ma journée, à cette heure je n’avais heureusement pas cour, ainsi je pouvais profiter d’un bon repos bien mérité.

Il n’y a pas à dire la salle commune des Poufsouffles et la plus belle de toute et la plus confortable. Je me prélassais dans un fauteuil, regardant un livre de sort, je l’avais déjà lut, mais je n’avais rien d’autre à faire donc j’approfondissais mes connaissances sur ce livres.

Tout ce passait bien, le calme, un bon livre. Tranquille quoi, puis un bruit retentit et je reconnus la voix de madame Dubois.


« Monsieur Michaelis ! Dans mon bureau tout de suite !!! »

Moi ? Ca devait-être une erreur, j’étais venus à ses cours, même sa sessions exceptionnel alors pourquoi m’appeler ? Quoiqu’il en coutait, si c’était bien un erreur je devais savoir de quoi il s’agissait et aussi le lui dire.

Me levant donc je partis reposer mon livre puis sortis de ma salle commune avec aucune affaire de cours, seulement ma robe de sorcier, mon uniforme et ma ceinture de sacoche magique sans quoi je ne serais pas moi !

Je courrais dans les couloirs jusque dans la salle de cours de sortilège, je ne voulais pas la faire attendre trop longtemps, j’entrais dans la salle puis arrivant devant la porte de son bureau je frappai à la porte attendant qu’elle me dise d’entrer.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Convocation très surprenante - [PV Araekin]   Mar 7 Oct 2014 - 22:46


La professeure affalée dans son bureau avait reprit son livre sur les koala. Elle le lisait avec attention. Puis elle alla se préparer un thé. Elle était en train de faire chauffer sa bouilloire lorsque l'on frappa à la porte de son bureau. Un peu nerveuse de peur que ce soit le directeur de Poudlard, Lilith ne répondit pas tout de suite. Puis se disant que c'était peut être son élève elle se dirigea vers la porte. Après tout arriver aussi vite était étrange mais tout à fait possible. Elle ouvrit la porte et trouva Araekin devant elle.
« Ah Monsieur Michaelis je vous attendais. Entrer je vous en prie. »
Elle se décala et lui présenta un fauteuil en face du sien. Sans rien dire, elle referma la porte et elle alla s'asseoir sur le sien. Le regarde et prend un air légèrement agacé.
« Je suppose que vous vous demandez pourquoi je vous ai fait venir ici. Et bien je vais vous le dire. ». Fait une petite pause, croise ses mains après avoir posé ses coudes sur son bureau.
« C'est scandaleux ! Je n'ai que rarement vu ça ! Figurez-vous que votre ancienne professeure m'a fait parvenir des fiches concernant ses élèves, MES élèves ! ». Se lève de son bureau et va chercher un de ces fiche et la pause pile sous le nez du jeune homme. C'était sa fiche qu'elle exhibait sous ses yeux.
Pointe une case de son doigt et continue :
« Là, là regardez ça ! Votre note aux BUSE en sortilège. C'est quoi ça ! Note OPTIMALE ! ». Fait le tour de son bureau et s'approche de son élève.
« Toutes mes félicitations ! »
Revenir en haut Aller en bas
Araekin V. Michaelis
Blaireau dans l'âme
avatar
Blaireau dans l'âme

Afficher infos

Messages : 316
Date d'inscription : 11/08/2014

Dossier
Statut Statut: 7e année, Attrapeur de Poufsouffle
Argent Argent: 10 000 gallions
Points Points: 3 058

MessageSujet: Re: Convocation très surprenante - [PV Araekin]   Mer 8 Oct 2014 - 14:28
Ce fut elle qui m’ouvrit, j’en fus un peu étonner, d’habitude les professeurs ne font que dire d’entrer et sont souvent trop flemmard, ou trop occuper pour se délacer eux-mêmes pur ouvrir la porte de leur bureau à un élève, donc déjà cela me mit de bonne humeur.

« Ah Monsieur Michaelis je vous attendais. Entrer je vous en prie. »

Elle me fit place en me montrant un fauteuil, j’allai m’asseoir sur ce dernier alors qu’elle reprenait sa place juste après avoir fermé la porte. Elle avait prit un air légèrement agacé, qu’est-ce qu’elle me réservait ? Qu’est-ce que je fichais ici ?

« Je suppose que vous vous demandez pourquoi je vous ai fait venir ici. Et bien je vais vous le dire. »

Oui en effet, c’était ma plus grande question parce que je n’avais rien fait de mal et avais été présent à tout les cours …

« C'est scandaleux ! Je n'ai que rarement vu ça ! Figurez-vous que votre ancienne professeure m'a fait parvenir des fiches concernant ses élèves, MES élèves ! »

Oui oui, certes madame, mais en quoi cela me concerne donc ? Je commençais néanmoins à me questionner quand à savoir si ma fiche n’avait pas été modifiée ou interchangée pendant le transport avec celle d’un autre élève …

« Là, là regardez ça ! Votre note aux BUSE en sortilège. C'est quoi ça ! Note OPTIMALE ! »

« Toutes mes félicitations ! »

Ma peur se changea aussitôt en joie, elle avait un sens de l’humour assez prononcé et j’avais qu’elle eut dit cela je fus soulager.

-Merci beaucoup madame, je vous avoue avoir eut un peu peur fut un instant que ma fiche ait été interchangée avec celle d’un élève moins travailleur dirais-je. *Je fis une pause avant de reprendre* Vos félicitations me touche dame et je vous en remercie, j’ai énormément travaillé lors de mon année précédent afin d’avoir les meilleurs notes et si je ne m’abuse j’ai eut O dans toutes. Mais j’ai toujours beaucoup apprécié les cours de sortilège et j’ai toujours réussi à user facilement des enchantements, charmes et autres sorts que l’on pourrait nous apprendre, mais je n’apprends pas uniquement en cour, j’apprends à manier certain sort en dehors de ceux-ci, des sorts que l’on n’enseigne pas forcément.

Je la regardais en souriant légèrement, je parlais avec une voix calme et surtout avec beaucoup de politesse, avec un adulte je ne parlais pas comme à un élève et à cause, ou plutôt grâce à mon ascendance j’avais une façon de parler qui était tout à fait digne d’une discussion avec un adulte malgré que moi-même je n’y étais pas.

-Est-ce la seule raison pour laquelle vous m’ayez convoqué ? Non pas que le fait d’être convoquer m’ais gêné, mais je doute que vous ne m’ayez convoqué uniquement que pour me féliciter. Mais si c’est le cas alors je vous en remercie encore plus de vous être dérangé pour si peu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Convocation très surprenante - [PV Araekin]   Mer 8 Oct 2014 - 18:39
Lilith rigola un peu de sa blague et alla à sa fenêtre. Elle l'ouvrit, laissant l'air frai pénétrer son bureau. Elle lui avait fait un peu peur visiblement. Cela l'amusait et la satisfaisait. En faite elle l'avait exprès. Il faut bien de temps en temps donner des coups de stresse même aux élèves les plus brillant. Si son mari avait été présent nul doute qu'il l'aurait réprimandé. Elle l'entendait déjà dire qu'elle ne devait pas faire ce genre de blague à ses élèves. Qu'il n'étaient que des enfants. Mais bon sang, elle aussi elle avait été une enfant. Elle aussi elle avait eu droit aux blagues douteuse de ses professeurs. Pire, elle avait subit le caractère de Severus Rogues, professeur de potion et directeur de Serpentard à son époque.  Et voilà qu'elle se replongeait dans ses souvenirs. Une fois de plus, Lilith regrettait le temps de ses années à Poudlard. À moins que ne soit un passé encore lus lointain qu'elle essayait désespérément de retrouver ? Elle fut tirée de ses pensée par la voix de son élève.

« Merci beaucoup madame, je vous avoue avoir eut un peu peur fut un instant que ma fiche ait été inter-changée avec celle d’un élève moins travailleur dirais-je. » Lilith le dévisagea un instant. Elle se mit subitement à rire de sa propre méprise. Quel garçon étrange. En réalité il avait eu plus peur de l'égarement ou de la falsification ou de l'échange de sa fiche que d'elle. Décidément il piquait sa curiosité de professeure. Qui donc était-il ? Il avait eu la meilleur note mais visiblement, par les mots qu'il choisissait, il n'avait pas l'air de mépriser ses camarades moins fort que lui. À l'entendre il suffisait de travailler pour réussir. Quel douce illusion. Lilith savait que par fois, même avec la meilleur des volonté, le travail ne suffisait pas toujours. Par fois on avait beau se démener, ça ne marchait pas.  Cette expérience de la vie elle l'avait elle même apprise à ses dépends. Élève, elle n'était pas douée en potion et ne l'avait jamais été. Elle avait eu beau travailler des jours et des jours, des nuits à lire et à s'entrainer. Rien n'y faisait.  Une fois encore son esprit avait divagué vers le passé. Elle se retourna vers son élève et alla s'asseoir sur son bureau. Lui il reprit sur le même ton.

« Vos félicitations me touche dame et je vous en remercie, j’ai énormément travaillé lors de mon année précédent afin d’avoir les meilleurs notes et si je ne m’abuse j’ai eut O dans toutes. Mais j’ai toujours beaucoup apprécié les cours de sortilège et j’ai toujours réussi à user facilement des enchantements, charmes et autres sorts que l’on pourrait nous apprendre, mais je n’apprends pas uniquement en cour, j’apprends à manier certain sort en dehors de ceux-ci, des sorts que l’on n’enseigne pas forcément. »

Cette fois Lilith tilta lorsqu'il prononça ses derniers mots. Ainsi il apprenait des sortilèges en dehors des cours. Elle lui lança un regard réprobateur.
« Alors comme ça vous apprenez des sorts en dehors des cours, Monsieur Michalis ! Savez-vous seulement à quoi servent les cours. Par le sang bleu vous êtes en septième année ! Vous savez que certains sortilèges son dangereux ! Vous voulez vous tuer c'est ça ? » Son sang n'avait fait qu'un tour. Comment un élève aussi brillant que lui prenait-il le risque d'apprendre des sorts que justement on n'apprenait pas en cours. Ses yeux noisettes témoignaient de toute l'incompréhension qu'elle avait.  Et ce crétin osait lui dire tout ça avec un léger sourire. « Quel inconscient bon sang » pensa-t-elle. À croire qu'il lui manquait une certaine forme d'intelligence, celle de la survie.
Il finit par lui demander :

« Est-ce la seule raison pour laquelle vous m’ayez convoqué ? Non pas que le fait d’être convoquer m'aie gêné, mais je doute que vous ne m’ayez convoqué uniquement que pour me féliciter. Mais si c’est le cas alors je vous en remercie encore plus de vous être dérangé pour si peu. »

« Si peu ? » les bras lui en tombaient. « Si peu ! ». Elle l'avait certes  convoqué uniquement pour ça mais justement c'était tout. Un élève aussi doué elle se devait de le féliciter personnellement et en privé. Surtout que la professeur avait quelques idées derrière la tête. Alors certes, elle l'avait convoqué que pour ça mais ne dit-on pas « Aux grands maux les grands moyens ? » Elle se leva une fois de plus et une fois de plus elle alla à sa fenêtre.

« En faite si justement je vous ai fait venir ici uniquement pour vous féliciter. Avoir une telle note n'est pas donné à tout le monde. Mais en êtes-vous seulement conscient ? J'en doute de plus en plus voyez-vous Monsieur Michaelis ! » Elle s'arrêta un instant et revint sur cette histoire de sorts.
« Par ailleurs, vous n'êtes pas stupide Monsieur ? Vous l'êtes ? Non je ne crois pas ! Alors expliquez-moi pourquoi vous apprenez et vous vous entrainez à utiliser des sorts en dehors des cours prévus à cette effet ? Hein ? Si vous voulez vous suicider dites le moi. Je me ferai un plaisir d'utiliser un sort interdit. Croyez-moi je n'hésiterais pas à l'utiliser. J'ai  malheureusement, trop de fois eu recours à se sort pour que cela m'effraie ! » Elle avait un ton cassant. Ses prunelles noisettes lançaient des éclairs.  Et d'un coup sans plus d'explication elle s'approcha de son élève et lui sourit.
« Il serait néanmoins dommage qu'un sorcier aussi doué que vous meurt accidentellement, vous ne croyez pas ? » Elle l'avait dit d'une voix si douce, un peu comme une mère. Mais ne se considérait-elle pas justement un peu comme telle ? Doucement elle tendit les bras et alla les refermer sur son élève, comme l'aurait fait une mère voulant protéger son enfant.
« Laissez moi superviser vos entrainements extra-scolaire ? »
Revenir en haut Aller en bas
Araekin V. Michaelis
Blaireau dans l'âme
avatar
Blaireau dans l'âme

Afficher infos

Messages : 316
Date d'inscription : 11/08/2014

Dossier
Statut Statut: 7e année, Attrapeur de Poufsouffle
Argent Argent: 10 000 gallions
Points Points: 3 058

MessageSujet: Re: Convocation très surprenante - [PV Araekin]   Ven 10 Oct 2014 - 22:57
« En faite si justement je vous ai fait venir ici uniquement pour vous féliciter. Avoir une telle note n'est pas donné à tout le monde. Mais en êtes-vous seulement conscient ? J'en doute de plus en plus voyez-vous Monsieur Michaelis ! »

Elle pouvait penser ce qu’elle voulait, je savais que je l’avais mérité, oui j’en suis conscient j’ai travaillé plus longtemps que n’importe qui est ce n’est pas une simple expression j’ai passer de nombreuses heures grâce à mon retourneur de temps afin de pouvoir réviser au maximum dans chaque matière.

« Par ailleurs, vous n'êtes pas stupide Monsieur ? Vous l'êtes ? Non je ne crois pas ! Alors expliquez-moi pourquoi vous apprenez et vous vous entrainez à utiliser des sorts en dehors des cours prévus à cette effet ? Hein ? Si vous voulez vous suicider dites le moi. Je me ferai un plaisir d'utiliser un sort interdit. Croyez-moi je n'hésiterais pas à l'utiliser. J'ai  malheureusement, trop de fois eu recours à se sort pour que cela m'effraie ! »

Pardon ?! Cette prof était des plus étranges ?! Comme si les cours de sortilège devaient nous apprendre tout les sorts, non les cours de sortilège nous apprennent les bases et plus encore nous apprennent à apprendre des sorts en autonomie. Elle semblait par là dénigrer le but premier de sa matière et surtout à vouloir tout diriger.

Elle se montrait très cru dans ses paroles qui plus est, oser parler de sorts impardonnables et osé prétendre vouloir en user, rien que ça était passible d’un procès. Mais elle finit par se rapprocher de moi en souriant, elle avait comme changer d’état.


« Il serait néanmoins dommage qu'un sorcier aussi doué que vous meurt accidentellement, vous ne croyez pas ? »

Je n’ai pas eus le temps de bien comprendre, mes cheveux prirent une teinte auburn signe de ma totale incompréhension de l’instant et de ma surprise. Ma professeur venait de me prendre dans ses bras, sa précédente phrase était e plus dit avec plus de douceur qu’aucune autre auparavant.

« Laissez moi superviser vos entrainements extra-scolaire ? »

J’étais assez perplexe, par réflexe mes bras se refermèrent sur elle. Je ne savais quoi répondre, elle s’était montré assez cassante tout à l’heure et la elle me prenait dans ses bras comme si elle avait peur pour ma vie. J’étais étonner et gêné de surprise à la fois et par l’élan de gentillesse de cette professeur dont je ne connaissais rien et qui ne connaissait pas grand-chose de moi.

Je finis par me retirer de cette étreinte toujours gêné tout en réfléchissant à ce que j’allais dire. Puis je la regardais en face à face calme et avec de nouveau ma couleur de cheveux naturelle.


-Veuillez m’excuser madame, mais je n’approuve pas énormément ce que vous m’avez dit tout à l’heure, les cours de sortilège n’apprennent pas tout les sorts utiles à la vie d’un sorcier, les cours apprennent des bases et doivent servir à rendre cet apprentissage plus personnel presque de façon autodidacte. *Je fis une pause avant de reprendre* Mais je conçois que vous puissiez vouloir rester proche de vos élèves et de leur dispenser votre savoir et quand à votre remarque sur mes notes, j'ai mérité ces notes, je n'allais pas néanmoins dénigré mes camarades moins bon, j'espère que vous me comprenez … et si vous le souhaitez j’accepte que vous supervisiez mes entrainements. *Je refis une pause* Néanmoins, évitez de parler à nouveaux des sorts interdits, dois-je vous rappeler d’où viens leur nom ? Un autre que moi aurait put rapporter cette conversation et vous auriez eut de graves ennuis, vous auriez put ne plus jamais pouvoir apprendre à quiconque … donc faites attention s’il vous plait, vous avez l’air d’être une très bonne professeur ce serait bête de vous perdre pour une aussi grosse bêtise …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Convocation très surprenante - [PV Araekin]   Ven 17 Oct 2014 - 22:09
Elle le regarda se dégager sans rien ajouté de plus. Elle reprit son attitude froide et distante. Lilith était comme ça. En un instant elle passait de la tendresse à la distance. Ses yeux se posèrent sur les cheveux d' l'adolescent alors qu'ils reprenaient leur couleur habituelle. Elle alla à son bureau et sortit quelques papiers. Puis d'un des tiroirs, Lilith prit un briquet et un paquet de cigarettes moldues. Elle en alluma une et alla à la fenêtre, en face de lui. Là, il commença un long monologue.

« Veuillez m’excuser madame, mais je n’approuve pas énormément ce que vous m’avez dit tout à l’heure, les cours de sortilège n’apprennent pas tout les sorts utiles à la vie d’un sorcier, les cours apprennent des bases et doivent servir à rendre cet apprentissage plus personnel presque de façon autodidacte. » Le visage de la professeur se crispa. Elle tira sur sa cigarette et fit de petits nuages avec la fumée. À n'en pas douté il s'était déjà fait une idée de ce que devait lui apporté les cours de sortilèges. Elle le fixa droit dans les yeux prête à l'interrompre. Mais il reprit avant qu'elle en eu vraiment le temps.

« Mais je conçois que vous puissiez vouloir rester proche de vos élèves et de leur dispenser votre savoir et quand à votre remarque sur mes notes, j'ai mérité ces notes, je n'allais pas néanmoins dénigré mes camarades moins bon, j'espère que vous me comprenez … et » Cette fois elle ne se retint pas. Évidemment elle prenait mal ses reproches. Puis cette façon de lui parler. Elle avait l'impression de se retrouver à l'époque de ses discutions avec Dumbledore.

« Trop aimable Monsieur Michaelis ! Vraiment ! »
L'intonation de sa voix était redevenue aussi cinglante que du papier de verre.  Puis elle reprit : « Si je suis aussi catégorique sur les sortilèges c'est pour éviter des accidents fâcheux. Il y a eu, il y a et il y aura toujours des rivalités entre maison. Je ne tiens pas à ce qu'un élève utilise un sort trop « dangereux » sur un de ses camarades. Vous oubliez que je fut aussi une élève. Par conséquent, je connais très bien les réactions stupides que l'on peu avoir. Par ailleurs, tous les livres ne sont pas de bon livres de sortilèges. » Lilith s'arrêta et l'adolescent en profita pour continuer.

« si vous le souhaitez j’accepte que vous supervisiez mes entrainements. »

Cette fois Lilith esquissa un bref sourire satisfait. Elle souffla la fumée de sa cigarette à la fenêtre.
« Finalement vous acceptez ma méthode Michaelis ! » Sa réplique était moqueuse. Elle était ravie qu'il se « range » à sa façon de faire. Elle en était certaine, cet élève était prometteur très prometteur. Mais si ses nerfs faisaient le yoyo depuis un le début de la conversation la fin des paroles du garçon la fit rire contre toute attente. Voilà qu'il la mettait en garde à cause de ses propos quelque peu provocateur. Mais ce qu'il ne savait pas c'est qu'elle avait eu une discutions justement à propos de ça avec le directeur de l'école avant sa prise de fonction. À dire vrai elle avait était un peu chagrinée que cet homme fasse allusion à cette partie de son passé. Et même si le ministère de la magie était au courant, elle avait eu un peu peur qu'il refuse son affectation. Cependant, il lui avait sourit, comme satisfait qu'elle les ai déjà utilisés. Bien évidemment, sur le coup cela l'avait un peu surprise mais enfin était-ce bien grave.

« Vous n'avez en aucun cas besoin de me rappeler d'où vient le nom de ces techniques jeune homme. Je le sais très bien. Toute fois je n'ai pas pour habitude de mâcher mes mots ni même de brimer mes paroles. Vous pouvez toujours qualifier cela de bêtise. Personnellement je ne le vois pas comme ça. Je sais pertinemment les risques que je prends. Compris ? » Puis elle poursuivit d'une voix plus douce.

« J'aimerai que vous me montriez de quoi vous êtes capable en matière de sortilège. Montrez le moi de n'importe quelle façon. Ne vous inquiétez pas cette demande n'entrainera pas de notation de ma peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Araekin V. Michaelis
Blaireau dans l'âme
avatar
Blaireau dans l'âme

Afficher infos

Messages : 316
Date d'inscription : 11/08/2014

Dossier
Statut Statut: 7e année, Attrapeur de Poufsouffle
Argent Argent: 10 000 gallions
Points Points: 3 058

MessageSujet: Re: Convocation très surprenante - [PV Araekin]   Lun 20 Oct 2014 - 23:31
Je comprenais bien la peur qu’elle avait et qu’elle exprimait dans ses précédentes phrases, certes je faisais attention j’étais loin d’être comme mes camarades, mais elle ne le savait pas elle et sa peur était un peu justifier même si, je l’avoue, sa façon de me parler me déplaisait, j’étais habitué à parler d’égal à égal avec les autres adultes et en même temps parler avec un professeur n’était pas une habitude commune pour moi.

Sa remarque sur les livres me fit rire intérieurement car j’avais pleinement confiance dans mes livres qui venait pour une majorité de la bibliothèque familiale et qui comportait des sorts d’une époque ancienne, j’avais bien moins peur d’apprendre avec ceux-ci qu’avec des livres plus récents, surement ma fierté de noble.

Le fait qu’elle s’était mit à fumer ne m’avait pas échappé, elle avait l’air d’être tendue par notre conversation, surement car elle n’allait pas dans son sens je pense, mais c’est ainsi, tout n’est pas forcément comme on le veut !


« Finalement vous acceptez ma méthode Michaelis ! »

Je sentis la moquerie dans sa dernière réplique, allait-elle me donner envie de modifier mon choix et de retourner à des entrainements solitaire ?
Elle se mit ensuite à rire, sa bipolarité commençait à rendre l’atmosphère environnante malsaine …


« Vous n'avez en aucun cas besoin de me rappeler d'où vient le nom de ces techniques jeune homme. Je le sais très bien. Toute fois je n'ai pas pour habitude de mâcher mes mots ni même de brimer mes paroles. Vous pouvez toujours qualifier cela de bêtise. Personnellement je ne le vois pas comme ça. Je sais pertinemment les risques que je prends. Compris ? »

Elle était franche et direct, c’était à la fois un défaut et un point fort car la franchise pouvait parfois être apprécier parfois non et surtout les mots qu’elle employait ici était fort, trop peut-être surtout en s’adressant à un élève, certes je n’étais pas le commun des élèves et je suis plus proche de la maturité d’un adulte que d’un enfant et je pouvais facilement comprendre qu’il ne s’agissait que d’une menace en l’air  -ou en tout cas je l’espérais-  et donc je savais faire la part des choses pendant cette discussion.

« J'aimerai que vous me montriez de quoi vous êtes capable en matière de sortilège. Montrez le moi de n'importe quelle façon. Ne vous inquiétez pas cette demande n'entrainera pas de notation de ma peur. »

Elle me demandait de faire un sort, là comme ça ?! Mais je n’ai aucun matériel pour réaliser de la magie d’une façon assez « belle » pour qu’elle soit moins sur mon dos et comprenne que je ne suis pas un enfant mentalement et aussi au niveau des sortilèges !

-Madame, j’ai bien une idée d’un petit quelque chose, mais néanmoins n’ayant pas le matériel requis je vous le donnerais plus tard, en attendant quitte à vous montrez un sort que j’ai appris de façon autodidacte et qui est assez compliqué, j’espère que cela parviendra à vous prouvez que je sais pertinemment ce que je fais.

Je me levais en me mettant à une assez bonne distance puis faisant un mouvement de baguette je fis je récitai la formule « Expecto Patronum », mon patronus surgit de ma baguette, mais comme à mon habitude je préférais le camoufler, lui donnant l’apparence d’une boule blanche lumineuse de taille assez conséquente, en tant que professeur de sortilège elle devrait surement reconnaitre qu’il était camouflé et elle verra donc que je sais créer un patronus corporel mais peut-être me demandera-t-elle de lui montrer sa vrai forme va savoir …

-Voila j'espère que cela vous conviens madame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Convocation très surprenante - [PV Araekin]   Jeu 23 Oct 2014 - 22:33
« Madame, j’ai bien une idée d’un petit quelque chose, mais néanmoins n’ayant pas le matériel requis je vous le donnerais plus tard, en attendant quitte à vous montrez un sort que j’ai appris de façon autodidacte et qui est assez compliqué, j’espère que cela parviendra à vous prouvez que je sais pertinemment ce que je fais. »

Les yeux de la professeure se mirent à briller. L'adolescent venait de piquer sa curiosité. Elle éteignit sa cigarette et referma la fenêtre.

« Ah, oui vraiment ? Que vouliez vous me montrez Michaelis ? »

Elle était ravie. Elle alla s'assoir à son bureau et rangea ses quelques affaires qui trainait ça et là. Ses derniers mots fit sourire Lilith. De quel sortilège pouvait bien parler ce garçon. Un sort compliqué. Plusieurs noms défilèrent dans son esprit. Sa réflexion se lisait sur les trait de son visage. Elle était sérieuse mais pas en colère ou énervée. Elle était juste sereine, là assise sur sa chaise. Et puis, Lilith leva les yeux pour voir le jeune homme prendre de la distance avec elle. Quel sort allait-il bien faire ? Cette question excitait la professeure qui avait peine à rester en place. Mais elle était sans nul doute loin d'imaginer ce qui allait se produire.
L'adolescent le va sa baguette et  :

« Expecto patronum. »

À ça pour être surprise, Lilith Dubois fut surprise. Elle recula légèrement sa chaise lorsque la boule blanche lumineuse jaillit de la baguette. Un léger sifflement se fit entendre dans le bureau. Lilith se leva et applaudit la performance. Non seulement il avait réussit à produire un patronum corporel parfait mais il avait eu aussi l'intelligence de le camoufler. Décidément cet enfant était pleins de ressource. Lilith souriait. Son intuition ne l'avait pas tromper. Elle avait effectivement trouvé une perle rare au sein de cette école.  

« Voila j'espère que cela vous conviens madame. »

Bien évidement Lilith n'était pas vraiment satisfaite. Bien sûr la réalisation d'un patronum aussi parfait l'avait bluffée. Cependant, elle avait maintenant une autre question qui lui trottait dans la tête. Elle alla alors trifouiller dans un tiroir et en sortie une petite.. pierre. Un sourire malicieux déforma sa bouche.

« Voyons un peu ce que vous pouvez faire face à ça ! »

Elle tapota doucement la pierre avec le bout de sa baguette. Un petit nuage s'en échappa. Puis la brume verdâtre laissa place à un.. épouvantard ? Lilith étouffa un rire moqueur. Elle voulait en voir plus. Bien évidemment elle pointa sa baguette en sa direction et ses yeux fixèrent d'avantage l'épouvantard que le jeune homme. À tout moment elle était prête à agir. Il était hors de question qu'il y ai un quelconque accident en sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
Araekin V. Michaelis
Blaireau dans l'âme
avatar
Blaireau dans l'âme

Afficher infos

Messages : 316
Date d'inscription : 11/08/2014

Dossier
Statut Statut: 7e année, Attrapeur de Poufsouffle
Argent Argent: 10 000 gallions
Points Points: 3 058

MessageSujet: Re: Convocation très surprenante - [PV Araekin]   Ven 24 Oct 2014 - 14:55
Je fus assez fier de moi en voyant l’expression de surprise sur le visage de madame Dubois, la patronus était un sort compliqué, un patronus corporel encore plus, mais savoir que l’on pouvait camoufler son patronus corporel et le mettre en pratique ça c’était encore un niveau au-dessus.

En même temps je sais ce que je fais et connaitre mon patronus a longtemps été mon envie, puis c’est un sort utile principalement contre les détraqueurs ou encore les moremplis, mais il reste peu apprécier de toute les créatures maléfiques néanmoins tout en pouvant aussi servir de messager !

Puis madame Dubois sembla chercher un objet dans son tiroir, j’essayais de regarder voir ce qu’elle cherchait tout en restant à ma place, elle sortit de son tiroir une pierre, en tout cas quelque chose y ressemblant fortement !


« Voyons un peu ce que vous pouvez faire face à ça ! »

Elle tapota la pierre de sa baguette laissant un gaz verdâtre s’envoler dans la pièce, ce devait plutôt être une sorte de cage magique ou quelque chose dans le genre car je reconnus le gaz qui s’échappait ou plutôt la créature qui le provoquait, un épouvantard !

L’épouvantard avait été libérer pour me prendre pour cible et c’est ce qu’il fit commençant à se transformer, je n’avais pas comprit pourquoi elle m’avait envoyé un épouvantard à la suite de ce sort ? Peut-être pensait-elle que mon envie de connaitre la patronus venait d’une peur latente d’une ou l’autre des créatures sus-pensée ? Quoiqu’il en soit elle allait être surprise je pense …

L’épouvantard avait prit place a mes cotés alors qu’il avait finis de se transformer, il avait une apparence à relever les morts, il ressemblait à … moi ! Bon s’était une touche d’humour en disant qu’il pourrait relever les morts mais bon passons.

Son apparence donc me reflétait tel un miroir et pour cause, ma plus grande peur c’était moi ! Mais ce n’était pas une peur comme avoir peur des araignées ou d’une créature, non c’était une peur beaucoup pus intrinsèque qu’une apparence ne pouvait causer en rien, ce n’était pas de moi extérieurement dont j’avais peur, mais intérieurement, une peur totalement intrinsèque donc qu’un épouvantard se voyait incapable de refléter autrement qu’en prenant mon apparence sans pour autant pouvoir la déclencher , je n’avais aucune utilité du sortilège pour contrer ces êtres car il ne pouvait pas faire remonter cette peur rien qu’en changeant d’apparence.

Je restais là à regarder légèrement souriant l’épouvantard qui lui néanmoins prit peur voyant que je n’avais pas peur de lui et qui se retourna vers madame Dubois, il avait dû changer de cible en voyant ma non-peur, cela m’amusa et me fit plaisir, c’était l’arroseur arrosé et j’allais peut-être bien pouvoir voir la plus grande peur de mon professeur de sortilège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Convocation très surprenante - [PV Araekin]   Sam 25 Oct 2014 - 17:49
Elle regarda le spectacle espérant enfin connaître le patronus de son élève. La curiosité la rongeait de l'intérieur. Elle jubilait à cette idée. Voir le patronus d'un autre sorcier était tout simplement exquis pour la sorcière qu'elle était. Mais bien vite sa joie retomba comme les feuilles mortes en automne. L'« épouvantard » quitta l'adolescent et se tourna vers elle. Lentement, le visage si serein de la professeure, prit une tout autre contenance. Ses yeux noirs fixèrent l'épouvantard, qui fière de lui, si du moins il pouvait l'être prenait l'apparence de sa plus grande peur.  Elle était visiblement stressée et contrariée. Non pas qu'elle soit si importante à cacher à ses élèves mais bon. Puis elle était tout fait normale comme peur. Elle se leva de son fauteuil le, les yeux toujours rivés sur la chose. Et puis un petit cri sortit de sa bouche à audible. Elle avait de la peine à le réprimer. La vision d'horreur se lisait sans grande difficulté sur son visage. Son teint avait soudainement prit une couleur blafarde. Elle ne ressemblait plus à la professeure que ses élèves connaissaient. Non elle était devenue une statue de marbre blanc vivante. Elle s'appuya à son bureau et en fit le tour. Elle se trouvait dans un tel état. Pour un peu le sol se serai dérobé sous ses pieds. Elle se plaqua contre le mur. Un cour instant ses yeux lancèrent des éclairs dans la direction du jeune homme qu'elle avait elle-même convoqué. Il n'y était évidemment pour rien. Elle se maudit alors d'avoir trop de curiosité. Pour une fois elle se retrouva la victime de son propre jeu. Quel spectacle donnait-elle donc d'elle ? Elle une professeure, se montrer aussi fragile. Quel honte pour la femme qu'elle était !
L'épouvantard avait prit l'apparence de...  

« Non pas ça... » murmura-t-elle.

Elle se crispa d'avantage devant la scène. Il n'y avait pas que son époux Olivier. Non il y avait un autre jeune homme à ses côtés. Il était plus grand qu'Olivier. Il avait les cheveux châtain et les yeux pâles de la mort. Il avait toujours eu ce regard morbide. Mais Lilith savait à quel point ce jeune homme pouvait être chaleureux. Oui ce n'était qu'un jeune homme. Il devait avoir tout juste vingt ans. Leur yeux étaient ulcérés par la douleur. C'était l'image de leur mise à mort par torture qui l'épouvantard peignait devant elle. Des lames s'échappèrent de ses yeux. Une main sur sa bouche, elle la mordit au sang pour se calmer. Elle devait se concentrer. Redevenir la femme qu'elle était, froide et insensible.
Elle prit sa baguette d'un main tremblante. Elle la pointa droit devant elle et prononça le sort.

« Expecto Patronum ! »

Sa voix avait fusé tel une aiguille prête à transpercer n'importe quoi.
Une magnifique corneille dans un allo de brume blanche en sortit. Elle fondit tel un rapace sur l'épouvantard.  Lais rien ne se passa. Et pour cause ce n'était pas véritablement un épouvantard. Non ce n'était autre qu'un de ses sorts de plus qu'elle avait elle-même créer. Un sort reproduisant les caractéristiques des épouvantards. Prit par surprise, face à la scène qui se déroulait sous ses yeux Lilith l'avait totalement oublié. Ce ne fut que lorsque son patronus se cassa les dents que la mémoire lui revint. Elle leva sa baguette une fois de plus et prononça un sort. Le dit épouvantard retourna alors dans la petite pierre située sur son bureau. La respiration haletante, la professeure reprit doucement des couleurs.

« Je crois que ce sera tout pour cet exercice. »
Revenir en haut Aller en bas
Araekin V. Michaelis
Blaireau dans l'âme
avatar
Blaireau dans l'âme

Afficher infos

Messages : 316
Date d'inscription : 11/08/2014

Dossier
Statut Statut: 7e année, Attrapeur de Poufsouffle
Argent Argent: 10 000 gallions
Points Points: 3 058

MessageSujet: Re: Convocation très surprenante - [PV Araekin]   Mer 29 Oct 2014 - 15:17
Je la fis devenir pâle comme un linge, elle avait de la peine à réprimer un cri d’horreur devant ce qu’était devenus l’épouvantard, deux corps mort, je ne connaissais aucun d’eux, normal après tout il s’agissait de sa peur à elle. Elle s’était levé de son fauteuil avant cela, portant sa main à sa bouche et la mordant, elle était étonnement stressé, elle savait ce qui l’attendait et pourtant, c’était horrible à voir.

« Expecto Patronum ! »

Pourquoi ? Pourquoi ce sort ? Riddikulus avait plus d’effet contre un épouvantard qui certes pouvait être apeuré par ce sortilège, mais il n’avait pas autant d’effet que le sort suscité ! Son patronus, une magnifique corneille s’envola vers l’épouvantard, mais il ne se passa pas grand-chose, mettant alors fon à son patronus d’un coup de baguette l’épouvantard se changea en fumé avant de disparaitre à nouveau.

« Je crois que ce sera tout pour cet exercice. »

Elle avait reprit des couleurs, mais je me sentais mal de ne rien avoir put faire pour l’aider, je vis qu’elle s’était mordue sa main à sang, je m’approchais d’elle alors, puis ne faisant pas attention à ce qu’elle pouvait me dire, je pris sa main puis recouvrit sa plaie avec mon autre main récitant mentalement une formule.

Lorsque je retirai mes, sa plaie avait disparus, c’était un des premiers sorts non-verbal que j’avais apprit à faire à mes heures perdus, mon sang d’elfe de maison facilitait grandement ma capacité à produire aussi des sorts sans baguette, ainsi je pouvais soigner des blessures légère en toute circonstance. Combiner sort non-verbal et magie sans baguette, c’était extrêmement compliqué mais dans le moment la pensé de m’en vanter afin qu’elle me laisse plus tranquille ne m’effleura pas l’esprit.

Je levais mes yeux, plongeant mon regard dans le siens me sentant toujours coupable de ne pas avoir put réagir plus vite.


-Je suis désolé madame, j’espère que vous allez bien, si vous voulez que je parte je comprendrais ça ne me gène pas, encore désolé …


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Convocation très surprenante - [PV Araekin]   Mer 5 Nov 2014 - 23:03
La peur envolée, Lilith Dubois alla s'assoir à son bureau. Elle se laissa choir sur sa chaise, le cœur encore battant, le regard dans le vide. Qu'elle idiote ? Pensa la professeure. Non seulement elle n'avait pas su se contrôler devant l'un de ses élèves mais en plus elle venait d'utiliser un sort tout fait... crétin. Invoquer un patronus face à un épouvantard. Elle ne voulait même plus y songer. Heureusement que son cher époux n'était pas à Poudlard. Elle ne voulait pas imaginer les remarques qu'il aurait pu prononcer. Une sorcière de son rang utilisant un patronus face à un épouvantard c'était tout simplement inadmissible et risible. Oui bien plus risible que n'importe quoi d'autre. Elle était la Dame des Sortilège bon sang. Mais à cet instant précis elle n'avait été plus rien. Elle n'avait plus été la grande sorcière combattant l'armée de Lord Voldemort. Elle devait se rendre à l'évidence. Malgré tout ce qu'elle voulait montrer d'elle, à savoir une femme forte, distante, dont l'âme est impénétrable, elle avait été marquée tout comme les autres par ce jour-là. Elle devait à tout prix apprendre à combattre cette nouvelle forme d'épouvantrd et le plus tôt était le mieux. Voir son demi-frère, avec le temps elle s'était habitué au point de pouvoir réfléchir calmement à la situation sans céder à la panique. Mais aujourd'hui c'était différent. L'épouvantard avait ajouté à sa morbide scène le corps d'Olivier et elle n'était pas habituée à cela. Elle avait réagit comme une idiote. Nul professeur devait céder face à la peur et encore moins lorsqu'un élève était témoin de la scène.
Assise à sa chaise Lilith repensait à tout cela. Elle ne remarqua sa blessure que lorsque son élève lui prit la main. Elle le regarda faire sans rien dire. Il la soigna juste comme ça. Alors elle se dit qu'à n'en pas douter, il serait un  excellent sorcier. Un sentiment de fierté la submergea. Elle était soudainement heureuse d'être la professeure de cet élève. Elle retira doucement sa main et sourit. Elle se leva et le dévisagea. Elle remarqua sa gêne et son sentiment de culpabilité dans son regard plongé dans ses yeux. Elle s'avança et posa une main maternelle sur sa joue. Du bout des doigts, elle la caressa doucement pour apaiser son élève.

« Tu n'as vraiment pas à te sentir coupable tu sais. Tu n'y es absolument pour rien. Tout ceci est de ma faute, tout simplement de ma faute. Parfois les jeux se retournent contre nous et à ce moment-là nous en payons les frais. Il se trouve que j'ai été un peu inconsciente sur ce coup là. Je ne m'attendais à ce qu'il se retourne vers moi et encore moins à ce qu'il prenne aussi l'apparence de mon mari. Sache que tu es parfaitement libre de rester ici encore un peu ou de quitter cette pièce. Quand à tout cela je te serai gré de le garder pour toi. Il n'est pas nécessaire que tes camarades est vent de tout ceci. Et ne t'en fais pas je vais bien. J'en ai vu d'autres. »

Sans même s'en rendre compte, la professeure venait de le tutoyer tout à fait normalement. En fait, elle venait de tisser un lien avec cet enfant. Un lien plus important que le simple lien élève/professeur. Oui elle le voyait un peu comme un apprenti, un fils même peut être ? Une chose était certaine, elle ne le laisserai pas tombé, elle lui apprendrai des sortilèges set peut être même certains qu'elle avait elle-même mis au point. Elle se recula et un peu et contempla le visage du jeune homme. Puis elle alla à nouveau à sa fenêtre et regarda le paysage qui s'étendait devant elle.

« Magnifique, c'est tout simplement magnifique. »

L'avait-elle dit pour elle ou pour son élève ? Impossible de véritablement savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Araekin V. Michaelis
Blaireau dans l'âme
avatar
Blaireau dans l'âme

Afficher infos

Messages : 316
Date d'inscription : 11/08/2014

Dossier
Statut Statut: 7e année, Attrapeur de Poufsouffle
Argent Argent: 10 000 gallions
Points Points: 3 058

MessageSujet: Re: Convocation très surprenante - [PV Araekin]   Mer 3 Déc 2014 - 16:19
Elle retira lentement sa main, je la regardais toujours alors qu’elle se levait et qu’elle plongeait son regard dans le mien, j’étais gêné … Puis elle s’avança vers moi :

« Tu n'as vraiment pas à te sentir coupable tu sais. Tu n'y es absolument pour rien. Tout ceci est de ma faute, tout simplement de ma faute. Parfois les jeux se retournent contre nous et à ce moment-là nous en payons les frais. Il se trouve que j'ai été un peu inconsciente sur ce coup là. Je ne m'attendais à ce qu'il se retourne vers moi et encore moins à ce qu'il prenne aussi l'apparence de mon mari. Sache que tu es parfaitement libre de rester ici encore un peu ou de quitter cette pièce. Quand à tout cela je te serai gré de le garder pour toi. Il n'est pas nécessaire que tes camarades est vent de tout ceci. Et ne t'en fais pas je vais bien. J'en ai vu d'autres. »

Elle venait de me tutoyer ? Ce n’est pas grave, c’était étrange juste, mais d’une compréhensibilité extrême suite à l’épreuve qu’elle venait de subir … Et … si je me sentais coupable, je n’avais pas régis en voyant l’épouvantard la prendre comme nouvelle cible …

Je réfléchis ensuite et finalement je décidai de rester ici avec elle lui tenir compagnie, un instant au moins pour être sur qu’elle se sente mieux !

« Magnifique, c'est tout simplement magnifique. »

Magnifique ? Qu’est-ce qui est magnifique ? De quoi parlait-elle ? Pas de moi je pense, je ne vois surtout pas la raison de pourquoi elle me dirait ça !
Je me levais et la regardais, pencher sa fenêtre puis me décidai à prendre la parole.


-Madame, si je suis coupable, je n’ai pas réagit en le voyant vous prendre pour cible, j’aurais dû m’interposer, je ne l’ai pas fait, je dois avouer que … au fait, comment avez-vous fait pour cette épouvantard ? Je veux dire, comment est-il apparu ? Expliquez-moi s’il vous plait cela m’intéresse beaucoup ! … enfin sinon, désolé de ne pas avoir réagis rapidement … et merci de m’accepter encore dans votre bureau, si cela ne vous dérange pas alors je pense rester encore un peu, peut-être parler du futur apprentissage que vous comptez m’offrir madame, cela m’intéresse de savoir ce que vous pourriez m’apprendre et quand vous pensez pouvoir le faire !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Convocation très surprenante - [PV Araekin]   Mer 8 Avr 2015 - 16:31
La jeune femme tiqua. Elle n'avait pas l'habitude que l'on s'inquiète à son sujet surtout lorsque cela venait d'un de ses élèves. Elle ne le regarda pas. Ses yeux se perdaient dans le paysage. Des souvenirs vinrent se bousculer dans son esprit. Des souvenirs plaisants et d'autre beaucoup moins. Elle se remémora la dernière bataille contre le seigneur des mangemorts. Ses yeux s'embrumèrent. Elle avait perdu tant d'amis ce jour là. C'est sans aucun doute ce jour-ci qui décida de son avenir. Une chose était sûre, à l'époque elle avait eu la peur de sa vie lorsque les cors étaient venu s’aligner sur le sol. Chacun les regardait espérant ne pas voir le visage blafard d'un être cher. Heureusement pour elle, elle n'avait pas eu cette peine. Essuyant rapidement l'humidité de ses yeux elle reprit le cours de leur conversation. Elle se tourna vers son élève et s'adossa au mur, dos à la fenêtre encore ouverte.

« Non non non, tu n'as rien à te reprocher. Tu as bien fais de ne pas réagir même si tu ne l'as pas fait volontairement. Cela fait de bien d'être remis à sa place de temps à autre. Le comportement de cet épouvantard montre bien que nous sommes vulnérable par rapport à eux. Il montre également que malgré nos efforts, nos crainte les plus inavouable et celles que l'on enferme au plus profond de notre cœur peuvent toujours refaire surface à tout moment. C'est une leçon que nous devons retenir. Tu sais lorsque l'on devient professeur, l sort de nos élève nous importe tellement qu parfois nous en oublions que nous ne sommes que de simples sorciers nous aussi. Nous aimerions être intouchables, résistant à tout pour vous protégez en toutes circonstances. Tant est si bien que nous ne nous voyons plus exactement tel que nous sommes.
Alors tu vois, tu n'as vraiment pas à te sentir coupable de quoi que ce soit. »


Lilith lui fit un petit sourire et puis se remis à la fenêtre. L'air frais lui faisait du bien. Il apaisait son cœur. Mais elle devait garder une certaine contenance. Elle était en présence d'un de ses élèves et se laisser aller à nouveau à ses pensées n'était pas une chose appropriée.

« Pour l'épouvantard c'est un sortilège. Comme tu dois le savoir amener une telle créature dans l'enceinte de l'école est parfaitement interdit. Cependant, il se trouve que j'ai mis au point un charmant sortilège permet de faire une réplique d'un épouvantard. Toutefois, l'épouvantard qui en résulte est fragile, instable si tu préfères. Il est alors important de l'ancrer à un objet de petite taille de préférence et facile à transporter. Cet épouvantard est bien évidement moins puissant qu'un véritable. Malgré tout, il est assez efficace pour se sortir d'une mauvaise passe. Je dois dire qu'il m'a beaucoup servit lors de la dernière grande bataille. Il est délicat à apprendre c'est pourquoi je suis pour l moment la seule à l'utiliser. Le sortilège s'appelle timorem creature.  Ce sortilège peut-être utiliser comme un sortilège tout à fait basique, mais il peut aussi s'utiliser comme sortilège muet, ces sortilèges que l'on ne prononce pas. Tout à l'heure c'est ainsi que je l'ai utilisé. Cependant, il ne faut pas oublier que le prononcer lui donnera plus de puissance. Note-le ! Pour certains sorts la voix confère une puissance insoupçonnable.
Pour ton apprentissage, je pense que nous travaillerons déjà les sorts que tu maîtrises le moins bien. Ils ne sont peut-être pas nombreux au vu de la note que tu as obtenue j'en suis tout à fait consciente. Mais il faut savoir ce perfectionner. Ensuite nous aviserons mais contenue de tes facilités en sortilège, je pense qu'il serait intéressant que je te transmette quelques un de mes sorts. Quand penses-tu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Araekin V. Michaelis
Blaireau dans l'âme
avatar
Blaireau dans l'âme

Afficher infos

Messages : 316
Date d'inscription : 11/08/2014

Dossier
Statut Statut: 7e année, Attrapeur de Poufsouffle
Argent Argent: 10 000 gallions
Points Points: 3 058

MessageSujet: Re: Convocation très surprenante - [PV Araekin]   Ven 10 Avr 2015 - 20:56
Je regardais madame Dubois, sans bouger, sans un geste, je la regardais juste, attendant une réaction. Je dois avouer que ce n'est pas dans mes habitudes de voir un de mes professeur dans un tel état et cela m'affectai aussi car je m'en prenais fortement pour responsable, une chance encore que l'épouvantard n'ait pas user de mes compétences, sinon cela aurait été horrible.
Elle passa rapidement sa main sur ses yeux, commençait-elle à pleurer ? Je ne m'attendais pas du tout à ça, faire pleurer un de mes professeurs … ce n'était pas digne de ceux de ma famille.
Elle se releva ensuite, retournant vers la fenêtre, mais cette fois, c'est à la fenêtre qu'elle tourna le dos, me faisant face.


« Non non non, tu n'as rien à te reprocher. Tu as bien fais de ne pas réagir même si tu ne l'as pas fait volontairement. Cela fait de bien d'être remis à sa place de temps à autre. Le comportement de cet épouvantard montre bien que nous sommes vulnérable par rapport à eux. Il montre également que malgré nos efforts, nos crainte les plus inavouable et celles que l'on enferme au plus profond de notre cœur peuvent toujours refaire surface à tout moment. C'est une leçon que nous devons retenir. Tu sais lorsque l'on devient professeur, l sort de nos élève nous importe tellement qu parfois nous en oublions que nous ne sommes que de simples sorciers nous aussi. Nous aimerions être intouchables, résistant à tout pour vous protégez en toutes circonstances. Tant est si bien que nous ne nous voyons plus exactement tel que nous sommes.
Alors tu vois, tu n'as vraiment pas à te sentir coupable de quoi que ce soit. »


Ses mots se voulaient réconfortant, ils avaient un certain effet certes, je m'en voulais toujours malgré ce qu'elle pouvait dire et je dois avouer que ce n'est qu'après coup, que j'eus peur de ce qui aurait put advenir si cette épouvantard avait user de mes pouvoirs, aussi bien pour elle et moi à cause de lui, mais aussi pour moi si elle était venus à connaître mes « capacités ».
Elle me lança un petit sourire qui sut me mettre plus à mon aise, cela me réconfortait tout de même, quand à elle, elle se tourna de nouveau vers la fenêtre, observant le paysage surement.

« Pour l'épouvantard c'est un sortilège. Comme tu dois le savoir amener une telle créature dans l'enceinte de l'école est parfaitement interdit. Cependant, il se trouve que j'ai mis au point un charmant sortilège permet de faire une réplique d'un épouvantard. Toutefois, l'épouvantard qui en résulte est fragile, instable si tu préfères. Il est alors important de l'ancrer à un objet de petite taille de préférence et facile à transporter. Cet épouvantard est bien évidement moins puissant qu'un véritable. Malgré tout, il est assez efficace pour se sortir d'une mauvaise passe. Je dois dire qu'il m'a beaucoup servit lors de la dernière grande bataille. Il est délicat à apprendre c'est pourquoi je suis pour l moment la seule à l'utiliser. Le sortilège s'appelle timorem creature.  Ce sortilège peut-être utiliser comme un sortilège tout à fait basique, mais il peut aussi s'utiliser comme sortilège muet, ces sortilèges que l'on ne prononce pas. Tout à l'heure c'est ainsi que je l'ai utilisé. Cependant, il ne faut pas oublier que le prononcer lui donnera plus de puissance. Note-le ! Pour certains sorts la voix confère une puissance insoupçonnable.
Pour ton apprentissage, je pense que nous travaillerons déjà les sorts que tu maîtrises le moins bien. Ils ne sont peut-être pas nombreux au vu de la note que tu as obtenue j'en suis tout à fait consciente. Mais il faut savoir ce perfectionner. Ensuite nous aviserons mais contenue de tes facilités en sortilège, je pense qu'il serait intéressant que je te transmette quelques un de mes sorts. Quand penses-tu ? »


Elle ne m'apprenait pas grand-chose de nouveau, la voix offre une plus grande puissance de sort, je le savais bien, hormis que pour moi nombre de sort, ou plutôt de simili de sort user par les sorciers se font muet et sans baguette grâce à mon héritage elfe, les compétences télékinétiques sont les plus évidente, j'ose en user en publique maintenant, prétextant une grande aisance de cette magie que je sais user « sans baguette ni son » enfin ça c'est le gros mensonge que je ressert à chaque fois !
Non, le plus intéressant était ce sort inventé, ce sort invoquant un simili, plus faible néanmoins, d'épouvantard était un sort que je trouvais fascinant et utile, encore fallait-il ne pas baisser sa garde pour éviter qu'il ne se retourne contre soit même comme madame Dubois avait put en faire les frai. Cela aussi expliquait le non-usage de mes talents lorsque ma « peur » est apparus, le fait qu'il soit plus faible qu'un vrai épouvantard l'empêchait sûrement d'user de mes pouvoirs, déjà qu'un épouvantard ne peut user de la pleine puissance de ce qu'il copie en tant normal.


-Madame, je serais flatté et plus qu'honoré que de pouvoir recevoir de votre part quelques uns de vos sorts de votre propre conception, je dois avouer aussi reconnaître l'utilité et la « beauté » si je puis m'exprimer ainsi, de ce dernier sort qui me rappel un peu le charme des retourneurs de temps qui est instable et qui pour assurer une stabilité et le plus souvent utilisé pour enchanter un objet, votre « sort d'épouvantard » est plus ou moins identique à cela. Sachez aussi, que je pourrais venir au séance d'entrainement que vous me demanderez à peu près n'importe quand, voir même à chacun de mes temps libres. Je suivrais vos instructions comme il se doit bien évidemment et j'avoue attendre avec impatience notre première séance afin de m'entrainer avec vous.

Pompeux, un peu trop, je dirais même … BEAUCOUP TROP, aristocratique, elle n'est sans doute pas sans ignorer le milieu social d'où je viens ni même que mon nom et bien comme certain le pense celui qui dirige la grande entreprise des Michaelis, mais, c'était beaucoup trop pompeux juste pour montrer que j'étais plus qu'heureux que de recevoir son aide, enfin j'aime à être aristocrate quoiqu'il arrive !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Convocation très surprenante - [PV Araekin]   Jeu 16 Avr 2015 - 17:41
Lilith se retourna un grand sourire aux lèvres. Elle en était presque certaine ce garçon serait un grand sorcier. Elle était heureuse d'avoir trouver une personne capable d'apprendre ses sorts. Avec le temps, elle s'était résignée à ne les avoir créer que pour elle. Or elle avait toujours voulu les transmettre. Être capable de créer des sortilèges et de les transmette était une chose magique. Et puis un peut-être qu'il pourrait en créer de nouveaux lui-même. C'était cela la beauté de sa matière qu'elle retrouvait aussi dans l'art de la potion. Il y avait tojours de nouvelles choses à faire. Rien était totalement figé.

« Oh tun n'as pas être aussi formel et reconnaissant tu sais. Si cela ne faisait pas plaisir je ne te l'aurai pas proposé après tout. Mais retient bien ceci je ne te ferai pas de cadeau. Que ce soit dans les cours particuliers que je te donnerai ou dans les cours communs. Mais avant d'apprendre ce sort particulier nous nous entraînerons aux sorts plus conventionnels. Pour être un bon jetteur de sort il faut maîtriser tous les sorts et je dis bien tous les sorts y compris ceux plus douteux. Mais rassures-toi pour ceux-ci nous nous contenterons de la théorie. Malgré tout je dois te dire une chose, une petite ambition à laquelle tu vs sûrement participer si te le veux bien évidement. J'aimerai trouver un contre sort au sortilège de l'impérium et améliorer mes permiers tests en ce qui concerne le sortilège Doloirs. Le seul problème que j'ai pu rencontrer jusque là est pour les tester. Mais je pense avoir presque trouver une solution qui se rapproche du sortilège  timorem creature. »

Lilith retourna ensuite à son bureau. Elle ouvrit un de ses tiroires. Elle en tira un énorme livre qu'elle déposa devant elle. Elle l'ouvrit et le feuilletta en souriant. Ses mains parcouraient les pages blanches au fil des sortilèges inscrits. Les sorts qui y était répertorié étaient extrêment variés. Il y avait les sorts basiques que l'on apprennait en fin de première années à Poudlard et puis il y avait d'autres sorts plus somplexes. Celui permettant de donner vie aux statues par exemple. Lilith sortit sa baguette, referma le grimoire et prononça la formule «Gemino». Le grimoire se copia instentanément. Puis elle tapporta la copie et la réduisit à une version de poche.

« Prends-le je te le donne. Il n'y a pas encore mes sorts dedns mais bientôt il viendront s'y ajouter. Pour le moment ils sont répertorié dans un autre grimoire. Lorsque je les aurait ajouté à l'original, les pages blanches de la copie se complèteront toutes seules. Regardes-le et la prochaine fois que nous nous verrrons poses moi les questions qui te seront à l'esprit. »

Lilith lui tendit la version de poche et se leva. Elle fit le tour de son bureau et alla se planter devant sa bibliothèque. Elle parcourut les étagèrent inspectant ses livres soigneusement rangés. Puis un sourire illumina son visage. Elle saisit un ouvrage fin cacher entre deux énormes livres. De sa baguette elle modifia la couverture. Ce petit livre précieux était l'un de ses exemplaires sur les sorts impardonnables qu'elle avait elle-même rédigé à la demande du ministère. Elle y décortiquait la moindre parcelle de ces sortilèges interdits. Il n'existait que quatre exemplaires tous recouverts d'une couverture d'une culeur différente. Les quatre couleurs représentaient les quatre éléments : rouge pour le feu, blanc pour l'air, bleu pour l'eau et vert pour la terre. Deux se trouvaient dans les locaux de Poudlard. L'un dans la bibliothèque du bureau de la professeur de sortilège, un autre caché en permanance sur la professeur elle-même. Le troisième était en possesion de son mari qui normalement ne s'en séparait jamais. Qu'en au dernier, il était  la propriété du Ministère de la magie. Elle regarda son élève et lui remit l'exemplaire rouge entre les mains. Elle ne prononça pas un mot. Elle se contenta juste d'un petit mouvement de tête qui vallait pour approbation. Elle se dirigea ensuite vers la porte et l'ouvrit.

« Bien je crois que ce sera tout pour aujourd'hui. Prends soin de ces livres. En ce qui concerne le premier ouvrage tu pourras bien évidement le garder ce qui n'est absolument pas le cas pour le second tu t'en doute je suppose. Tu me le rendras dans deux mois. Et je tiens à être très clair il ne doit en aucun cas sortir de l'école et personne d'autre que toi devra le consulter. Ce qui ceut dire que ton premier travail est de trouver un moyen de le dissimuler au regard des autres. Me suis-je bien fait comprendre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Araekin V. Michaelis
Blaireau dans l'âme
avatar
Blaireau dans l'âme

Afficher infos

Messages : 316
Date d'inscription : 11/08/2014

Dossier
Statut Statut: 7e année, Attrapeur de Poufsouffle
Argent Argent: 10 000 gallions
Points Points: 3 058

MessageSujet: Re: Convocation très surprenante - [PV Araekin]   Ven 24 Avr 2015 - 19:55
« Oh tun n'as pas être aussi formel et reconnaissant tu sais. Si cela ne faisait pas plaisir je ne te l'aurai pas proposé après tout. Mais retient bien ceci je ne te ferai pas de cadeau. Que ce soit dans les cours particuliers que je te donnerai ou dans les cours communs. Mais avant d'apprendre ce sort particulier nous nous entraînerons aux sorts plus conventionnels. Pour être un bon jetteur de sort il faut maîtriser tous les sorts et je dis bien tous les sorts y compris ceux plus douteux. Mais rassures-toi pour ceux-ci nous nous contenterons de la théorie. Malgré tout je dois te dire une chose, une petite ambition à laquelle tu vs sûrement participer si te le veux bien évidement. J'aimerai trouver un contre sort au sortilège de l'impérium et améliorer mes permiers tests en ce qui concerne le sortilège Doloris. Le seul problème que j'ai pu rencontrer jusque là est pour les tester. Mais je pense avoir presque trouver une solution qui se rapproche du sortilège  timorem creature. »

Ne pas me faire de cadeau ? Tant mieux, enfin, je pense, je n'étais pas foncièrement habituer à être mieux traité que les autres élèves, si je m'étais élevé, c'était par mon assiduité plus que par mon rang, rang que j'ai sus garder secret même aux autres élèves  !
Me faire étudier les sorts interdits par contre … en fait je n'étais pas contre, cela pourrait sembler horrible et tendre à prouver la noirceur de mon âme -oui j'ai le droit de faire de la poésie dans ma tête !-, mais en fait, non, juste les connaitres, je n'ai jamais dit que j'en userais, j'en serais même incapable sachant que, pour lancer le sortilège de doloris il faut avoir réellement envie de faire souffrir la cible et je manque de ce sadisme, quand au sortilège de la mort, il faut réellement vouloir la mort de celui en face de soit et la encore, je suis incapable de souhaiter la mort de qui, voir même de quoique ce soit !

Ensuite, vint son ambition, ses ambitions, ses projets même devrais-je dire, projets auxquels elle voulait me faire participer, comme son aide, comme son cobaye qui sait ? Nan je ne pense pas, c'est une personne admirable, je peux avoir confiance ne elle je pense, surtout qu'elle semble elle-même avoir confiance en moi et je ne peux pas trahir ! Qui plus est, ces projets m'intriguaient et m'intéressaient, donc bien sûr … oui ma réponse était oui !


-Madame, je suis heureux d'accepter votre offre, le fait que vous m'acceptiez comme apprenti était déjà une chose, le fait comme vous me demandiez de vous accompagnez dans vos projet faces à ces deux sorts noirs, sachez que ma réponse est de nouveau oui.

Elle s'en retourna vers son bureau, cherchant quelque chose dans ses tiroirs, elle en sortit un grimoire, elle sembla le feuilleter un instant, puis avec un air de satisfaction le referma lui jetant un sort de gemino, puis un autre sort afin d'en réduire la taille.

« Prends-le je te le donne. Il n'y a pas encore mes sorts dedns mais bientôt il viendront s'y ajouter. Pour le moment ils sont répertorié dans un autre grimoire. Lorsque je les aurait ajouté à l'original, les pages blanches de la copie se complèteront toutes seules. Regardes-le et la prochaine fois que nous nous verrrons poses moi les questions qui te seront à l'esprit. »

J'étais heureux de ce cadeau, ce grimoire allait contenir des sorts de sa création, j'étais donc assez heureux de le recevoir, qui plus est, il semblait posséder déjà d'autre sort assez varié, un pur plaisir donc ! Le fait qu'il soit née d'un sortilège de gemino néanmoins assurait qu'il ne pourrait pas rester intact indéfiniment, mais je ferais en sorte qu'il le reste le plus longtemps possible, même si je dois lui jeter des sorts de résistance et autre.
Je lui pris donc ce petit grimoire qu'elle me tendait, elle s'en retourna alors vers sa bibliothèque, que cherchait-elle, un autre grimoire ? Si ça continuait ainsi mon retourneur de temps ne me suffirait pas je pense ! Elle cherchait vraisemblablement un ouvrage, me lequel et que contenait-il donc ?
Prenant un petit grimoire rouge, elle me le tendit sans dire un mot, juste un signe de tête me donnant son approbation, était-ce un livre sur les sorts interdits ?!
Se dirigeant vers la porte elle l'ouvrit avant de reprendre la parole :


« Bien je crois que ce sera tout pour aujourd'hui. Prends soin de ces livres. En ce qui concerne le premier ouvrage tu pourras bien évidement le garder ce qui n'est absolument pas le cas pour le second tu t'en doute je suppose. Tu me le rendras dans deux mois. Et je tiens à être très clair il ne doit en aucun cas sortir de l'école et personne d'autre que toi devra le consulter. Ce qui ceut dire que ton premier travail est de trouver un moyen de le dissimuler au regard des autres. Me suis-je bien fait comprendre ? »

J'amorçais alors le pas pour sortir suite à son invitation à quitter son bureau, le sourire au lèvre et en lui répondant :

-Oui madame, j'en prendrais soin, extrêmement et je tairais notre discussion, encore merci pour tout madame, au revoir et bonne soirée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Afficher infos


MessageSujet: Re: Convocation très surprenante - [PV Araekin]   
Revenir en haut Aller en bas
 
Convocation très surprenante - [PV Araekin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour une occasion très spéciale !
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Des animaux très curieux .
» Une blague très raffinée
» Un jeu très bien =D
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Poudlard - Intérieur-