AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Nous vous rappelons que les rp doivent faire 10lignes complètes, les mini-rp 5 lignes complètes + discours et qu'on ne poste
pas des messages incomplets ([en cours]) dans les zones rp. N'oubliez pas de poster un message si vous devez vous absenter.
Ouverture officielle du forum, aujourd'hui 8.11.2013! Toutes les fonctionnalités du forum sont disponibles!
Pensez à lire fréquemment les diverses annonces du staff, dont le règlement. Ils sont irrégulièrement mis à jour.
Nous n'acceptons plus les chats en familiers des élèves, les garous, les animagus dès la présentation ainsi que
les métamorphomages. On vous remercie d'avance pour votre compréhension. Pour plus d'information, consultez le staff.
Inscrivez-vous avec des pseudos CORRECTS, respectant le règlement du forum
à risque de voir vos comptes supprimés ! On vous remercie d'avance.
On a besoin de moldus, professeurs, commerçants et autres. Même si ce forum est quasiment centré sur Poudlard, il n'y a pas que des
élèves. N'hésitez pas à incarner AUTRE chose. Créatures fantastiques autorisées dans les limites
de cet univers (se référer à la fiche sur les créatures magiques) .
Souhaitez-vous aider notre communauté ?
Et bien, c'est très simple ! Vous pouvez Like notre page Facebook, voter sur nos top-sites ainsi que dans les annuaires (BBBA) se trouvant
sur la page d'accueil mais vous pouvez aussi contribuer à notre développement en achetant des crédits. Vous avez juste à envoyer un petit
sms~♪ Vous trouverez plus d'informations ICI dans cette rubrique. On vous remercie d'avance ♥️

Nous sommes actuellement en Décembre 2014 ! Joyeux Noel !
La fiche Annexe des Nightmares a été mise en ligne !
N'hésitez pas à y jeter un coup d’œil et à nous contacter si besoin d'infos !
Nous avons besoin de vous !

Partagez | 
 
 Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)   Dim 28 Sep 2014 - 1:38
C'était début janvier. Le 10 janvier pour être précis. Ce matin Lilith Dubois s'était réveillée de bonne heure comme tous les jours. Mais ce n'était pas un jour comme les autres. Aujourd'hui elle donnait son premier cours de l'année. Non pas qu'elle fut stressée, mais elle devait bien admettre que ça lui faisait un petit quelque chose tout de même. Elle s'était levée et préparée comme à son habitude en chantonnant. Elle avait, comme d'habitude remonté ses longs cheveux noirs et y avait passé une pince tout aussi noire. Elle avait passé sur son corps, pour l'occasion, une robe bleue nuit, ni trop élégante, ni trop décontractée. Elle s'était ensuite légèrement maquillée devant sa coiffeuse. Assise sur sa chaise, elle avait contemplé son visage en se demandant ce que son époux aurait bien pu lui dire. 7 h sonna à son réveil et Lilith Dubois fin prête, pénétra dans son petit cabinet intérieur. Là, elle s'assit au pupitre, sortit quatre feuilles vierges, une plume et son encrier. De sa main droite elle se saisit de la plume qu'elle trempa dans l'encre noire et commença à écrire. La plume traçait de jolies lettres calligraphiées, fines et souples.

« Chers élèves je vous invite tous (élèves concernés) à me rejoindre à 14 h dans le parc pour une petite mais néanmoins nécessaire présentation. Je ne tolérai aucune absence que ce soit des premières années comme des plus âgés. Chers préfets et préfètes de maison je compte sur vous.
L. D. Professeure de Sortilège »


Lilith Dubois relut plusieurs fois son texte. Le mot était peut-être un peu sec après réflexion. « À ce n'est pas bien grave » pensa la professeure. Le ton était donné. Elle ne comptait pas être trop laxiste avec ses élèves. Apprendre les sortilèges demandait de l'assiduité et s'ils n'étaient pas capable d'être présent au premier cours alors ils n'étaient que des cas désespérés et surtout désespérants. Une fois le petit message écrit sur les quatre feuilles, Lilith Dubois se dépêcha de sortir de ses appartements. Elle placarda une feuille à chaque entrée des salles communes des quatre maisons. Puis elle se dirigea vers le réfectoire pour manger. Elle retourna ensuite dans ses appartements pour préparer son cours. La journée s'écoula tout à fait normalement. À 13 h 30 tapante, elle sortit dans le parc pour y installer des tables individuelles et des chaises. Puis arriva 13 h 55. Un petit sourire un peu étrange se dessina sur ses lèvres. Elle n'avait jamais aimer les premiers cours stricts et mornes qu'elle avait vécus pendant ses années d'étude à Poudlard. Elle était maintenant professeure et elle n'allait pas infliger ça à ses élèves. Elle déambula entre les rangées de table, caressant leur bord. Lilith Dubois regarda sa montre, vit 14 h et la professeure disparue du parc comme par magie.


Dernière édition par Lilith Dubois le Sam 4 Oct 2014 - 23:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)   Dim 28 Sep 2014 - 17:19
Et soudain, un énorme vaisseau sembla fendre le ciel, couvrant la planète de son ombre immense. Les rayons du soleil, qui le contournait et plongeaient autour de lui, se fondaient avec sa menaçante noirceur, rendant toute la surface terrestre rouge, un rouge sombre, un rouge profond qui, selon les mouvements du mastodonte de feraille, virait à l'eigengrau. Une inquiétante musique, comme les clameurs rugissantes d'arcanes oubliées, s'extirpa de l'enfer volant, et couvrit les élèves, affolés, qui s'étaient déjà mis à courir dans tous les sens, les yeux écarquillés, leurs baguettes impuissantes tendues vers le ciel. Lâchant son sashimi de stupeur, Mareval, assis sur un banc au millieu du parc, ancra ses yeux marrons dans le ciel, comme s'il cherchait derrière l'impressionnante machine obscure un reliquat de ciel bleu, un reste de lumière, dernière nourriture capable d'alimenter ses derniers espoirs. Il était grand temps d'agir, aussi traversa il le parc au pas de course, rentra dans le château comme dans un rêve et en ressortit presque aussitôt, au volant d'un volant spatial aux formes épurées, armées de dangereux missiles tels que les Moldus aimaient à se les imaginer. Bougeant son incroyable appareil en le dirigeant avec sa baguette, tel un chef d'orchestre, il se dirigea vers sa cible dans un long cri de rage, poussé par les encouragements que lui prodiguaient tout Poudlard, crépitant derrière lui, réuni dans un seul et dernier espoir et traversa le vaisseau qui...

* CRAC*

Le jeune homme se réveilla en sursaut, toujours assis sur son banc au millieu du parc enneigé de Poudlard. Un soleil de début d'après midi dorait les murs du château, posé sur sa haute colline comme un chat ronronnant, reposé, au sommet d'une pile de linge chaude. Il n'était pas seul, mais personne ne semblait avoir surpris son rêve et lorsqu'il reprit contenance, sa serviette contenant tous ses cours était toujours posée à ses côtés, glissées entre deux lattes du banc dans un équilibre bancal, et les différents élèves présents, eux aussi munis de leurs affaires pour la plupart, ne menaient que de bourdonnantes conversations timides, comme s'ils attendaient quelque chose. Du coin de l'oeil, un élément non identifié, qu'il n'avait pas eu le temps de détailler mais qui avait assurément forme humaine, disparut de son champ de vision, et il comprit que le Crac qu'il venait d'entendre était le bruit caractéristique d'une transplanation - évenement peu probable puisque seul les Elfes de maison avaient le pouvoir de transplaner dans l'enceinte du château, et que même l'ancien Seigneur des Ténèbres n'avaient réussi - , ou d'un sortilège approchant. Élémentaire mon cher Khovarn, car effectivement, les elfes de maisons quittaient rarement, voir jamais les cuisines et ne se serait jamais aventurés jusque dans le parc, au milieu des élèves.

Il ne se rappela qu'alors de la raison de sa présence en ces lieux. Depuis quelques jours, le château bruissait de rumeurs, toujours plus insistantes et régulières, des vagues à l'écume corrosive, sur l'identité du nouveau professeur de sortilège, que l'école venait d'embaucher. Cette dernière devait être arrivée récemment et avait organisé son introduction dans le parc, où les élèves devaient l'attendre. Pourtant, nulle trace d'un hypothétique successeur de Filius Fitwick dans les parages. Curieux, Khovarn se releva, empoigna sa serviette et considéra avec insistance l'endroit d'où provenait selon lui le crac mystérieux...
Revenir en haut Aller en bas
Araekin V. Michaelis
Blaireau dans l'âme
avatar
Blaireau dans l'âme

Afficher infos

Messages : 317
Date d'inscription : 11/08/2014

Dossier
Statut Statut: 7e année, Attrapeur de Poufsouffle
Argent Argent: 10 000 gallions
Points Points: 3 058

MessageSujet: Re: Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)   Lun 29 Sep 2014 - 21:09
J’étais assis bien au chaud dans ma salle commune en train de me reposer, c’était bon de pouvoir se reposer, tranquillement et au chaud ici. Mais néanmoins aujourd’hui était spécial, en effet le, ou plutôt le nouveau professeur de sortilège venait d’arriver, madame Dubois.

Elle avait tôt se matin fait mettre des lettres sur chaque salle commune pour prévenir qu’elle allait faire un cour « extraordinaire » aujourd’hui où tous les élèves quel qu’ils soient étaient convié et devait se présenté.

J’étais bon en beaucoup de chose, dont les sortilèges donc cela ne me posait que peu de problème
Surtout que je devais travailler pour mes aspcis de l’année prochaine, j’espérais qu’elle était un professeur compétent, mais cela encore je n’en doutais même pas tant Poudlard ne prenait que de bon professeur.

J’attendais donc tranquillement que ce soit l’heure, je jetais un petit regard à ma montre, il était 13 heure, j’avais encore tout mon temps.
Décidant donc de faire bonne impression, je pris en main le manche en corne de licorne de ma baguette que je sortis de son cache. Je regardais furtivement si personne de me regardais, puis d’un claquement de doigt léger, j’usais de mes pouvoirs elfique afin de nettoyer la baguette et de la faire briller, c’était l’un des tout premier pouvoir que j’avais appris de mon sang elfique et c’était utile tout de même !

Alors que je crus qu’il n’avait passé que cinq bonne minute il ne s’était en réalité passer que … 50 minutes ?! Cela m’étonnait à peine et en fait c’était ma montre à gousset qui me le rappela, suite à quoi je me suis levé et je lançais dans la salle.


-Que tous ceux ayant cour avec madame Dubois me suivent, c’est maintenant ou jamais !

Je commençais donc à partir, si ma montre m’avait prévenus c’est que j’avais le temps d’y arriver, mais je pressais tout de même le pas, suivis par d’autre Poufsouffle qui avait visiblement entendus mon conseil !

J’arrivais finalement là-bas un peu avant 14h, mais vraiment juste un peu, ma montre me l’annonça presque à peine arriver. Je regardai donc chaque chaise et chaque table puis finis par jeter mon dévolu sur une table entre le milieu et le début, j’y posais mes affaires puis décidais de m’assoir en attendant les autres élèves et le professeur.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen Shalford
Mini-garache écailleuse
avatar
Mini-garache écailleuse

Afficher infos

Messages : 622
Date d'inscription : 16/01/2014
Âge : 14

Dossier
Statut Statut: Serpentard, Élève de deuxième année
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 2 996

MessageSujet: Re: Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)   Mer 1 Oct 2014 - 15:09
Ce qu’on avait pu en parler du nouveau professeur de Sortilèges. Est-ce qu’elle était sympa ? Cool ? Sévère ? Diabolique ? De quelle maison venait-elle ? A quoi elle ressemblait ? Serait-elle toute douce et théorique comme madame Marlissa, leur ancien professeur ? Les spéculations allaient bon train, surtout depuis que les élèves avaient reçu le petit message de leur future enseignante épinglé dans le château les intimant de la rejoindre dans le parc pour une présentation en bonne et due forme. Eileen avait haussé un sourcil au mot « invite », le ton du message ne laissant guère le choix aux « invités » mais s’était préparée, comme tous les élèves, à l’évènement. Elle finissait son déjeuner tranquillement en se demandant, comme les autres, à quoi elle devait s’attendre.

- C’est une ancienne Serpentard.

Eileen leva les yeux vers Lucie.
- Comment tu le sais ?

L'intéressée haussa les épaules d’un air désinvolte.
- Un élève de 6e année me l’a dit. Tant mieux, c’est ce qui se rapproche le plus de l’excellence je pense. Ce n’est pas Beauxbâtons mais c’est mieux que ce qu’on avait avant.

Moira hocha la tête, pensive.
- J’aimais bien Madame Marlissa. Elle expliquait tout. C’était clair et complet.

Eileen fit une petite grimace.
- J’espère que la nouvelle en fera moins des explications. Je préfère lancer des sorts qu'écrire.

L'autre fille continua :
- On est en première année, on est obligé de comprendre avant de faire. Plus on comprendra, plus on fera. Et on a quand même appris quelques sorts déjà.
- Oui mais ouvrir des portes et soulever des trucs on peut le faire à la main sans magie déjà.
- Quand tu n’as la clef, la magie c’est bien pratique, Eileen. C’est un début. Et puis, c’est plus rapide, conclut Moira.

La brune grimaça au ton légèrement condescendant de sa camarade. Elle voulait juste dire qu’elle voulait apprendre. C’était bien. C’était positif. C’est tout. Un petit rire rejoignit la conversation.

- Plus rapide pour nous. Miss Cracmol peut pas en dire autant.

Eileen tourna la tête vers le garçon aux cheveux corbeaux qui squattait leur conversation.

- Va te faire voir Robin. Pourquoi t’es là d’abord ? T’as plus d’amis ? Les gens se sont enfin rendu compte que tu servais à rien ?

Il rosit légèrement.

- Moi, au moins, je réussis mes sorts correctement. J’ai pas besoin d’être ami avec des apprentis profs ou de faire ma victime en cours pour pas avoir à passer devant tout le monde.

Eileen serra les poings sous la table en sentant ses yeux la piquer. Elle eut un sourire mauvais.

- Ah c’est ça alors, tu n’as pas besoin d’amis ! C’est bien, continue à te dire ça, ça t’aidera sans doute.

Il la fusilla du regard une demi-seconde avant de partir et Eileen croisa les bras.

- Connard…
- Eileen !
- Quoi ? Je jure si j’ai envie. C’est un gros connard voilà !

Moira secoua la dette en désapprobation. Quatorze heures arrivaient et rien n’avait réussi à sortir Eileen de son état d’énervement, vexation et honte suprême. Il fallait toujours que ce crétin soit là à faire ses remarques débiles et qu’il trouve exactement ce qu’il fallait dire pour l’énerver. Et elle, à côté de ça, ne trouvait jamais le truc parfait à répondre. Du moins, pas à son impression. Ce n’était pas assez. Suivant les préfets de sa maison et rejoignant les autres groupes, Eileen continua de ronchonner tout le long du chemin avant d’arriver au point de rendez-vous. Le nez caché dans son écharpe, elle s’assit à une table et attendit, comme les autres, que leur nouveau professeur montre le bout de sa baguette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)   Mer 1 Oct 2014 - 22:43
"Pas envie ?! Non mais tu me connais ou pas ? Ça fait des semaiiines qu'on en parle de notre nouvelle directrice ! Ça me tue de pas l'avoir rencontrée ! D'habitude j'arrive toujours à les traquer... euh je veux dire à les rencontrer... les nouveaux profs... Bref. J'y vais et tu viens avec moi."

Alix attrapa Paul par le bras, direction : la rencontre avec Mme Lilith Dubois. Il était marrant Paul. Il comprenait pas toujours tout. La seule raison pour laquelle il avait été envoyé à Serdaigle était sa mémoire d'éléphant. C'était lui qui servait d'agenda personnel à Alix qui ne notait pas ses devoirs tout en sachant qu'elle allait les oublier la seconde d'après. En parallèle, Paul ne comprenait pas toujours les gens, surtout lorsqu'il restait avec Alix et qu'elle lui racontait les ragots les plus débiles et ses élucubrations les plus folles sur pourquoi le garde-chasse avait regardé avec insistance cet arbre dans le parc (c'est son frère jumeau touché par un mauvais sort...). Bref avec une mémoire qui enregistrait tout et une pipelette qui lui disait n'importe quoi, Paul, quelqu'un de naturellement dans la lune, était juste un paumé de la vie.

Il se laissa donc traîner par une furie enpaillettée jusqu'au parc où plusieurs élèves étaient déjà rassemblés.
Alix ignora les chaises et s'assit en tailleur sur banc, regardant autour d'elle comme si sa vie allait se jouer là maintenant tout de suite. Oui. Alix n'aimait pas ne pas savoir avant tout le monde. C'était pas comme si son passe-temps favori après la culture de paillettes était la chasse au ragots... Ah beh si...
La Serdaigle examina les élèves qui avaient répondu à l'invitation obligatoire. Aucun ne semblait être la professeur incognito. Alix plissa les yeux et se mit à fixer chaque personne. Elle était déterminée à être la première à voir la prof, même si toutes les personnes se trouvaient à peu près au même endroit et qu'ils allaient probablement la voir en même temps à son arrivée... Elle avait sûrement des airs de débile, vu les ondes gênées que lui renvoyaient Paul. Mais elle s'en fichait. Elle allait la voir avant tout le monde. AVANT TOUT LE MONDE JE VOUS DIS.
Revenir en haut Aller en bas
Alistine Blank
Petit rat de bibliothèque
avatar
Petit rat de bibliothèque

Afficher infos

Messages : 671
Date d'inscription : 31/03/2014
Âge : 17

Dossier
Statut Statut: Élève de 4eme année de Serdaigle
Argent Argent: 8 061 gallions
Points Points: 946

MessageSujet: Re: Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)   Ven 3 Oct 2014 - 11:08
Que se passe-t-il à votre humble avis alors que la neige tombe pour la première fois cette année dans la tête de nos deux plus grandes étourdies de Poudlard ? Et bien oui, naturellement, Angelina et Alistine étaient toutes deux dans le Parc de Poudlard à faire un bonhomme de neige chacune. Enfin, si l'on peut appeler ce que faisait Alistine bonhomme de neige, puisqu'elle se détachait de sa camarade par un sens artistique tout à fait douteux. A dire la vérité, malgré qu'elle soutenait le contraire à Ange, qui bien heureusement n'était pas très regardante, Alistine faisait tout sauf un bonhomme de neige.
Non, Alistine s'était lancé dans l'une de ses expériences. Trouver comment changer la neige en glace. En soit, ce ne devait pas être si compliquer. Soyons bien clair, un flocon de neige est une structure d'eau glacée. Ainsi, si elle pouvait faire fusionner plusieurs flocons de neige (et même beaucoup) elle devait pouvoir obtenir de la glace. C'était même ainsi que se formaient les couches glacées de l'Antarctique. Un phénomène physique bien connu. La pression faisait tout. Et quel meilleur moyen d'augmenter la pression sur un objet que le sortilège de Réduction, pensait-elle ?
Las, même après une quinzaine d'essais sur divers pyramides de neige qu'elle avait créées, le résultat n'était toujours pas probant. Le sortilège de réduction réduisant justement ses pyramides à la taille d'un flocon de neige.
Elle était en train de construire une pyramide gigantesque, plus grande que toutes celles qu'elle avait construit avant, lorsqu'elle sentit une main se poser sur son épaule. Et une voix grave la ramener à la réalité.

"Dites donc vous deux... Vous n'auriez pas oublier qu'on avait à rencontrer la nouvelles professeur de Sortilège dans... Deux minutes."

Aussitôt Alistine se catastropha. Se rendant surtout compte qu'elle mourrait de faim. Dans un soupir, Gideon lui donne, ainsi qu'à Ange, une part de gâteau au chocolat, qu'elle s'empressa de dévorer. Pendant que son ami Big Nounours les emmenait toutes deux, par la peau du cou (littéralement, c'est à dire qu'il avait ses grandes paluches dans la nuque des deux fillettes) au lieu de la rencontre.
Quelle idée, vraiment, en hivers (oui bon, en automne, n'empêche qu'il neigeait !) de faire cours DEHORS. Maintenant qu'elle y pensait, Alistine grelottait de froid. Certes, le fait qu'elle se soit roulée dans la neige un peu plus tôt ne devait pas y aider. Heureusement, Papa Gideon était là, pour lancer un sort, et faire sécher et réchauffer leurs robes, et leur mettre sur le dos une cape d'hiver.
Vraiment, qu'est ce qu'elles feraient sans lui parfois ?
Les trois adolescents observèrent les autres arriver, petit à petit, au compte goutte. De toutes les années, de toutes les maisons. Gideon leur désigna même un garçon de Poufsouffle, disant qu'il était de leur année, leur proposant d'aller le voir. Mais Alistine secoua furieusement de la tête. Elle n'aimait pas aller voir les autres. Quand à Ange.... Bah, elle devait encore être perdue dans son monde. Finalement, tous trois s'assirent, et attendirent. Il n'y avait guère que cela à faire. Et aussi, à réfléchir au problème posé par la neige.

"Gideonpensestuqu'ilexisteunsortilègepourquelaneigedeviennedelaglace. Ilfaudraabsolumentquejefassequelquesrecherches, çadoitêtresuperjolidepouvoirfaireça ! Jedemanderaisànotreprofesseur !"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Link Brown
Ex-blaireau
avatar
Ex-blaireau

Afficher infos

Messages : 561
Date d'inscription : 08/07/2013
Âge : 23

Dossier
Statut Statut: Aventurier perdu
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 240

MessageSujet: Re: Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)   Sam 4 Oct 2014 - 23:10

Link soupira discrètement alors que son sac tombait dans un bruit mât sur le sol. Il mourrait de froid. C'était vrai que sortir en janvier dans le parc de Poudlard en pantoufles et gros pull moutonneux n'avait rien de très intelligent au vue de la température que le thermomètre devait afficher. Cependant il avait un excuse ! Il était descendu, pour se relaxer, chose qu'il n'arrivait plus à faire depuis le bal, dans la salle commune et s'était endormi, en fixant le feu.  Il s'était réveillé bien plus tard, à la fin d'un cauchemars alors qu'un type semblant être son préfet avait crié il-ne-savait-quoi dans la grande salle, suivi par une bande de moutons plutôt prêts à aller dehors, au vu de leur ensemble cape-gants-écharpe-bonnet-chaussures fourrées.  Et lui qu'avait-il fait ? Et bien,  en dépit du bon sens, il s'était renfoncé dans son fauteuil pour fixer un peu plus le feu, perdu dans ses pensées. De toute façon il lui semblait qu'il l'avait quitté depuis longtemps, le bon sens. Il devait être parti en compagnie du sommeil également, au vu des larges cernes qui tiraillaient les yeux du muet et de son teint plutôt pâle. Mais même s'il avait été là, le muet aurait refusé de fermer l’œil, au risque de retrouver dans ce délire fantasque qui l'avait animé le soir de Noël.

Depuis ce bal où il n'avait mis aucun de ses deux pieds.

En vérité, le muet se souvenait parfaitement de tout. Il se souvenait de son altercation avec la préfète des Serpentards en début d'année, de cette rencontre fortuite dans les couloirs alors qu'elle pleurait son amour perdu, de sa folie des fleurs alors que chacune d'entre elles lui rappelait inexorablement la jeune fille. Et puis il y avait eu ce bal. Ce bal imaginaire où il avait embrassé du bout des doigts ce rêve amoureux. Et puis ce réveil cauchemardeux. Et puis plus rien. La catatonique catastrophe. Il n'avait plus rien fait à part se terrer dans la peur de s'endormir de nouveau et retourner dans ce rêve mielleux aux allures de bonheur. Il ne voulait pas. Il ne voulait surtout pas la revoir, même en rêve. Non pas qu'il n'ait pas aimé cette fille. C'était sa première fois. La première fois que son cœur battait si fort qu'il semblait au muet que tout le monde dans Poudlard pouvait l'entendre.

À vrai dire, il l'avait cherchée. Link s'était rattaché à cette idée selon laquelle, même si le bal était un doux rêve, le reste devait être vrai. Mais il n'avait pas trouvé. Nulle part. Rien ne faisait mention de la préfète disparue. Rien à part ces souvenirs bien trop réels.

Alors il s'était demandé autre chose. Est-ce qu'il perdait la tête ? Sa vie était-elle si pourrie qu'il se mettait à rêver les liens qu'il avait avec les autres ? Et est-ce que cette rencontre avec Aiden, le garde chasse et  le feu -follet étaient-elles inventées, elles aussi, de toute pièce ? Le tout avait fait angoisser le muet au plus haut point. Ses notes avaient légèrement baissé depuis la rentrée. Oh, rien de bien significatif en fin de compte. Mais quiconque aurait connu réellement Link aurait vu cet air non pas rêveur habituel mais pour la plupart du temps tourmenté, fatigué et las.  La mélancolie avait été balayée par la réflexion intérieur et son regard s'était fait sombre, estompant sa douceur naturelle. Pour le reste il était pareil. Inutile et insignifiant. Transparent aussi, bien évidemment. Mais ce trait là l'arrangeait bien. Il pouvait ainsi déprimer en paix. Et devenir fou en paix aussi.

De quoi se parlait-il juste avant déjà ? Ah oui, il avait froid. Parce qu'au bout d'un moment il s'était rendu compte que si son préfet était parti avec la majorité de la maison, c'était parce qu'il y avait ce truc avec le nouveau professeur de Sortilèges, et qu'il était obligé d'y aller. Il allait être en retard d'ailleurs. Et comme le brun aimait respecter la ponctualité, il avait enfilé son sac par dessus son pull marron (et son écharpe qui ne le quittait pas) et puis était partit au pas de courses sur les pas de ses camarades. En pantoufles. Et en pull.

Le jeune homme récupéra son sac, en cherchant de faire de même avec son souffle et se fustigea mentalement pour sa bêtise chronique. Non seulement il semblait que beaucoup d'élèves étaient absents (où étaient passé la plupart des lions?) mais en plus il était un peu en avance. Il avança silencieusement entre les tables et se remémora une conversation qu'il avait entendu plus tôt à l'heure du déjeuner.

Ce n'était pas l'habitude du brun de déjeuner dans la Grande Salle. Mais, une fois n'est pas coutume, il s'était installé ce midi là à sa table pour manger. Enfin... grignoter. Il s'était perdu dans ses élucubrations et avait entendu quelque chose qui ne lui avait pas du tout plu. Deux jeunes Serpentards se disputaient. Enfin, un garçon accablait une brunette sur sa capacité à réaliser des sortilèges de plus ou moins bonne facture. Il semblait avoir fait mouche au vu du regard et de l'air étrange de la Serpentarde. Link s'offusqua en même temps qu'elle. Et même s'il ne la connaissait ni de Merlin, ni de Morgane, il se sentait profondément vexé. Comme si on l'attaquait lui-même. Et bizarrement, ce ressentiment envers quelqu'un qui ne lui avait rien fait et cette empathie envers une autre personne, qu'il ne connaissait pas lui faisait énormément de bien. Il avait oublié cet instant malheureux alors qu'il avait passé les grandes portes de bois, mais reconnaissait maintenant la chevelure de la Serpentarde et se rappela alors de tout. C'est peut-être pourquoi il s'assit à côté de la Serpentarde en dépit de leurs années de différence et de leur maison. C'est aussi peut-être pour cela qu'il sortit un parchemin, en silence, sa plume et gratta quelques mots qu'il tendit à la jeune fille,  en attendant que le cours commence. Sur le papier s'étalaient des lettres hésitantes -il n'avait pas l'habitude d'utiliser la plume- dans une écriture plutôt ronde et agréable à l'oeil.

Tu sais, il n'y a aucune honte à ne pas arriver à faire des sortilèges pour l'instant. Si tu es dans cette école, c'est que la magie est en toi, et qu'on t'a choisi pour la laisser sortir. Il faut juste que tu te fasse confiance. Et que tu lui fasse confiance. Oh, et n'écoute pas les crétins. Ils sont juste bons à être jaloux des talents naturels comme toi et moi.

Il avait également dessiné un bonhomme faisant un clin d'oeil. Il sourit, regardant droit devant lui en rougissant un peu. Après tout, il avait toujours été timide. Et bizarrement il se sentit utile, vivant et sain. Ce qui faisait du bien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yohana Dwight
Fleur Serdaigle
avatar
Fleur Serdaigle

Afficher infos

Messages : 308
Date d'inscription : 10/09/2014
Âge : 26

Dossier
Statut Statut: 4ème année, Serdaigle
Argent Argent: 6 365 gallions
Points Points: 1119

MessageSujet: Re: Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)   Dim 5 Oct 2014 - 2:35
Ce matin là, comme tous mes camarades de Serdaigle, j'avais lu le papier pour le premier cours de sortilèges qui allait se passer dans le parc de l'école.
Cela me mit tout de suite de bonne humeur pour la journée.
Cette nouvelle prof avait réussi à capter mon intérêt et ma curiosité.
Je descendis donc en chantonnant prendre mon petit déjeuner, j'avais une faim de loup, et une soudaine envie de salé.
Il était rare que je déjeune autrement qu'avec une quantité non négligeable de sucre et de chocolat pour démarrer la journée du bon pied, mais l'annonce de ce cours de sortilèges et mon estomac capricieux m'avais donné envie de bacon.
Je m'installais rapidement à ma table et entama mon lunch avec grand plaisir. Je ne m'éternisai pas dans la grande salle et je partis faire un tour rapide à la bibliothèque prendre deux ou trois ouvrages sur les détraqueurs et la métamorphose humaine.
Je ne voulais pas éveiller les soupçons sur mon objectif de devenir animagi, et je ne connaissais pas encore assez la nouvelle bibliothécaire pour risquer de lui révéler mon but.
Je ne savais pas trop où j'allais pouvoir lire tranquillement, mais certainement pas dehors avec ce froid. Je suis très frileuse.
Je finis par me trouver un coin tranquille, et je passais toute la matinée à lire et prendre des notes.
Je réalisai soudainement l'heure, et je me rendis compte que je n'avais plus qu'une demi-heure pour aller manger un bout et aller au cours de sortilèges.
J'avalais rapidement un morceau et je sortit dans le froid.
Bon sang, qu'est ce qu'il faisait froid. Je me dirigeais rapidement vers le lieu de rendez-vous. J'avais de l'avance, tant mieux, elle allait pouvoir se choisir une bonne place et continuer à réfléchir sur ses notes personnelles.
J'aperçus Araekin au loin. J'avais envie d'aller lui parler, mais j'avais bien trop froid pour rester suffisamment aimable pour tenir une conversation.
Je m'installai donc derrière lui sur sa gauche pour pouvoir l'admirer en paix.
Un rapide coup d’œil circulaire me confirma ce que je pensais déjà, le prof n'était pas là.
Je sortis un bocal vide de mon sac, bien trop lourd à mon goût d'ailleurs. Il fallait que je trouve une solution pour palier à un problème de taille.
J'avais tendance à toujours me balader avec tout un tas de trucs dans mon sac, mais tout cela avait un poids qui pesait trop lourd pour mon épaule.
Je murmura la formule pour invoquer une petite flamme bleue qui allait m'aider à me réchauffer.
J'avais réussi à maîtriser ce sort juste pile à temps pour l'hiver.
Je sortis me notes et commençais à faire une synthèse de ce que j'avais appris et les points sur lesquels j'avais besoin d'éclaircissement.


.... I will fight by myself ....



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shae Marsh
Brave lioness
avatar
Brave lioness

Afficher infos

Messages : 1198
Date d'inscription : 09/11/2013
Âge : 20

Dossier
Statut Statut: 6ème année - Attrapeuse/Capitaine
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 3 645

MessageSujet: Re: Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)   Lun 6 Oct 2014 - 12:01
La tête dans son oreiller, Shae essayait tant bien que mal de ne pas écouter les conversations autour d'elle et de dormir. Oui, il était midi passé, et alors ? En vérité, il n'était pas dans les habitudes de la jeune Gyffondor de dormir aussi tard mais ... quand on a pas dormi de la nuit ...
A vrai dire, les cinquième années de la maison rouge et or avaient décidé de s'organiser une petite "fête" hier soir. Fête qui avait duré plus longtemps que prévu. Et quand les filles étaient enfin montées se coucher, elle inclut, elles avaient continuées à parler et se chamailler durant de loongues heures. Ce qui fait qu'elles ne s'étaient véritablement toutes endormies qu'au lever du soleil. Et maintenant, Shae le regrettait. Amèrement. Elle ne comprenait pas pourquoi les filles étaient en train de se préparer fébrilement, comme si elles allaient toutes voir l'amour de leur vie aujourd'hui. Elle allait les tuer. Cela faisait une semaine qu'elle ne dormait presque pas, trop inquiète pour son père qui ne donnait aucun signe de vie et elle aurait bien aimé pouvoir dormir quelques heures pour ne pas tomber de fatigue plus tard dans la journée.

Tout à coup, elle sentit une perte de chaleur et cria alors que sa couverture lui était soudainement arrachée. Elle se retourna d'un coup, près à tuer la personne qui avait osé la sortir de sa douce torpeur. Jennifer, forcément. Comment faisait-elle pour être toujours autant en forme, même après n'avoir dormi que très peu ? C'était un des nombreux mystères de la vie dont elle n'aurait probablement jamais la réponse. Elle fusilla sa meilleure amie du regard tandis que celle ci, pas impressionnée pour un sou, s'exclamait :

-Booouge ! Faut que tu prépares !
-Donne moi une seule bonne raison de le faire, répondit-elle, enfouissant sa tête dans son oreiller une fois de plus.
-Hmm ... Peut être parce que tu n'as pas le choix ... Nous devons tous être à 14h tapante dehors pour rencontrer la nouvelle prof de Sortilège, un mot a été placardé dans toutes les salles communes.
-Et c'est CA qui vous met de si bonne humeur ? Sérieusement ? J'irai pas.
-Elle a dit aucune excuse pour ne pas être là ! Si tu veux pas mal commencer avec elle, tu dois venir ! Toute façon je ne te laisse pas le choix je t'ai dis.

Bon. Shae savait que c'était perdu d'avance. Jenn ne la lâcherait pas tant qu'elle ne serait pas sortie de ce lit. Elle fit un effort surhumain pour se mettre debout et traîna des pieds jusque dans la douche en priant pour que ça la réveille un peu.

Elles descendirent ensuite ensemble dans la grande salle pour aller manger un bout avant le rendez-vous. La tête plongée dans son assiette, Shae ne décrochait pas un mot, maudissant intérieurement cette prof qui l'avait obligé à quitter le confort de son lit pour aller se geler les fesses dehors. Personne n'essaya de lui faire la conversation, bien conscients qu'elle n'était pas d'humeur et qu'il valait mieux la laisser "seule" pour le moment.

L'heure arriva et les gens commençaient tous à se diriger vers l'extérieur. Shae suivit le mouvement, à la traîne, songeant plusieurs fois à faire demi tour et à rejoindre son lit. Mais elle se résigna. Jenn avait raison, elle ne pouvait pas se permettre de faire mauvaise impression dès le départ. Elle avait bien assez d'ennuis en temps normal pour ça.

En sentant l'air froid dehors, elle enfonça son bonnet jusque sur ses oreilles et se tourna vers l'endroit où des tables et chaises étaient installées et où pas mal de personnes étaient déjà installées. Elle reconnut du monde dans la foule et comprit que toutes les années avaient été conviées en même temps en voyant aussi bien Eileen que Araekin.

Il ne restait plus beaucoup de tables vides et Shae jeta donc son dévolu sur l'une d'entre elles située derrière, ne faisait absolument pas attention à qui l'entourait. A vrai dire, elle s'en fichait. Elle n'avait qu'une envie, c'était que la présentation se finisse. L'air maussade, elle attendit donc comme les autres que leur nouvelle prof ne veuille bien montrer le bout de son nez.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)   Mar 7 Oct 2014 - 17:54
Tu avais manqué le petit déjeuner parce que tu avais passé une nuit de plus à l'infirmerie. Cette fois-ci, ce fut Victor qui t'y conduit parce que tu avais un peu de fièvre. Tu te poussais trop à bout, alors que tu connaissais tes limites... Tu n'avais pas dormi pendant trois jours d'affilé, pas même des siestes et tu devais reprendre les cours. Tu avais passé quelques jours à lire et à mémoriser des livres et des parchemins concernant la nécromancie, la magie noire et l'Histoire commune de la société magique et les moldus, sans compter que, même si tu n'allais pas en cours, tu faisais quand même les devoirs notés que les professeurs te faisaient parvenir par le biais de tes aînés puisque tu ne parlais à aucun serpentard de ton année, maintenant que Morgane n'était plus là.

Cependant, cette suite d’événement ne fut pas la cause qui déclencha ta fièvre... C'était bien plus complexe : Hier soir, alors que tu te trouvais à la Volière avec Caïn, un des faucons de ton père est arrivé avec une lettre cachetée. Dans celle-ci, il ne t'expliquait rien, il te de demandait pas comment tu allais, si tu était à l'aise ou autres. Non, il n'y avait qu'une seule phrase sur un parchemin abîme qui te sembla être un ordre plus qu'autre chose.

« Tu ne dois pas rentrer avant la fin de tes études. »

Tu avais eu tort d’espérer qu'il allait être un père normal ou un ami décent, pour une fois. Tu ne lui écrivais que rarement et il ne répondait jamais. Tu espérais pouvoir retourner à ton petit havre de paix durant les grandes vacances mais... visiblement, tu n'avais pas même le droit de rentrer chez toi. Tu ne pouvais pas rester au château, si ? Tu en doutais fortement alors, qu'est-ce que tu allais bien pouvoir faire ? Tu réfléchi trop, comme d'habitude, tu tes rongé les sangs en cherchant à comprendre la raison pour laquelle ton géniteur te chassait de la maison. Avait-il des problèmes qui puissent retomber sur toi ? S'était-il décidé à t'abandonner, comme il aurait sans doute voulu faire il y a longtemps -selon toi- ? Allait-il bien ? Même si tu ne te souciais pas plus que ça de lui, en temps normal, cette situation était anormale.

Si tu ne pouvais pas tomber malade à cause d'un rhume, tu pouvais très bien le faire à cause de la préoccupation. Cela te frustrait et t'attristait. Depuis que tu as quitté l'infirmerie, tu as été d'une humeur massacrante, tellement que tu avais pratiquement été désagréable avec tout le monde -plus que d'habitude, je veux dire-. Si Victor, Adrian et Caïn ne t'avaient pas repéré dans les couloirs, tu aurais aussi sauté le déjeuner.

À table, tout le monde ne parlait que de la nouvelle professeure de sortilèges et du rendez-vous qu'elle avait fixé au parc de Poulard. Tu avais entendu dire qu'elle était une ancienne Serpentard et certains idiots flashaient déjà sur elle -même si elle était mariée, visiblement-. Puisque tu ne mangeais pas et que tu n'avais même pas envie de boire ton jus de citrouille, c'est Victor qui s'est chargé de ranger discrètement quelques gâteaux dans ton sac. Moon n'était pas avec toi, il créchait avec Fei-Yue et leurs chatons -dont tu étais le parrain- dans les cachots. Il n'y avait que Eridan avec toi et il était plus silencieux que d'habitude : il avait vu que tu n'allais pas très bien et avait voulu te remonter le moral une fois que tu as quitté le Grande Salle.

Puisque Caïn comptait aller à la présentation de la nouvelle enseignante, tu l'as suivi sans vraiment prêter attention à ce qui t'entourait. Aussi discrètement que possible, tu as pincé la tunique de ton aîné, te rapprochant de lui lorsque d'autres élèves passaient trop près de toi. Une fois sur place, il n'y avait que quelques élèves, pas de professeure en vue. Vous vous êtes assis au dernier rang, aussi loin que possible des autres et, afin de te rassurer, le septième année s'est installé à côté de toi.

Poussant un léger soupir, tu t'es affalé sur la table, posant ton front sur tes avant bras après les avoir croisés, tenant toujours la manche de ton ami. Il esquissa un léger sourire et caressa ta tête, attendant à ce que le cours commence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)   Mer 8 Oct 2014 - 10:23
Il était 14 h. Les élèves avaient afflué les uns après les autres. Ce fut d'abord deux Poufsoufles, suivit d'une toute jeune Serpentard. Elle devait être aux débuts de ses années à Poudlard. Elle avait entrainé avec elle un garçon de sa maison. Puis, vint le tour d' d'un Gryffondor plus âgé ; surement un sixième ou un septième année, au cheveux rouges. Ce dernier alla s'asseoir à une table comme ses autres camarades. Arriva ensuite une Serdaigle accompagnée d'amies. Et encore deux autres étudiantes de la maison de l'aigle. À croire qu'ils étaient arrivés en masse, là, d'un coup. Une Gryffondor visiblement mal réveillée, suivit d'une de ses amies débarqua dans le parc et s'assit également à une table. Et un Serpentard « ferma » presque la marche accroché à un élève plus âgé que lui. Il lui rappelait quelqu'un mais sur le coup Lilith fut incapable de trouver qui. Elle soupira et chassa ses pensées.

Toujours invisible aux yeux de ses élèves, Lilith constata que la grande majorité d'entre eux étaient venue. Un sourie satisfait glissa sur ses lèvres. Apparemment ils avaient compris le message. Il faut dire qu'elle ne leur avait pas tellement laisser le choix de sécher son cours. Elle étouffa un éclat de rire. Une des jeunes Serdaigle semblait bien décider à la voir en premier. L'adolescente ne jurait que par les paillettes. Cela amusa la professeure.  Caressant Pandora, son familier, elle l'intima à descendre de son cou. L'hermine blanche s'exécuta et fila en direction du sol. Une fois par terre, elle s'avança vers les adolescents assis sur leur chaise. Peu à peu l'hermine leur apparut et se faufila entre les tables. Elle les regardait tour à tour de ses petits yeux puis revint vers sa maîtresse. Lilith amusée par la scène, sortit sa baguette de sa manche et l'agita.
« Sonorus » prononça la sorcière.
« En cette fin d'automne, je vous souhaite la bienvenue à Poudlard ! ».
Sa voix raisonna dans le parc amplifiée par le sort précédemment lancé. Lilith attendit un moment pour apprécier la réaction de chacun d'entre eux. Elle passa ensuite une main dans ses cheveux et pointa vers le ciel sa baguette.
« Avis ! » Une nuée d'oiseaux multicolores s'envolèrent de sa baguette. Lilith en profita pour dissiper son sort d'invisibilité et apparaître devant ses élèves un grand sourire aux lèvres. Elle annula également son sort d'amplification de voix. Elle s'avança et d'un ton enjoué lâcha :[/justify]


« Hello every body ! J'espère que vous allez bien ? Tout d'abord je constate que la grande majorité d'entre vous sont présents. Je réserve une petite surprise dans mon bureau à ceux qui n'ont pas prit la peine de tenir compte de mon mot. » Elle laissa échapper un léger soupire. Elle aurait vraiment aimer ne pas à avoir à sévir dès le début. Manifestement, elle n'en avait pas le choix.

« Je me présente. Je suis votre nouvelle professeure de sortilège. Je vais donc remplacer Myrille Malissa, à partir de... MAINTENANT.
Je m'appelle Lilith Dubois. Et comme vous j'ai étudié ici même à Poudlard chez les Serpentard. »
Elle s'arrêta un instant puis reprit :

« Cependant, je vous le dis tout de suite ! Je ne ferai aucun favoritisme en vers les élèves de Serpentard. Bien ! J'espère que ce-ci est clair ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)   Ven 24 Oct 2014 - 17:22
Pour des personnes normales, il devait faire plutôt froid puisque la neige avait bien couvert le sol et l'herbe. Toi qui ne ressentais et n'avais jamais pu ressentir le froid étais incapable de dire s'il faisait bon ou pas. Personnellement, tu trouvais que al température était bien, ce que tu n'aimais pas c'était le fait d'avoir le soleil juste au dessus de la tête. Par chance, une branche d'arbre faisait de l'ombre sur toi Tu étais confortablement installé sur ton pupitre : les caresses de Caïn te détendaient et te rassuraient. Victor et lui étaient les meilleurs ami -humains- que tu avais et que tu allais avoir. Tu étais difficile, tordu et froid mais ils savaient comment briser la glace, te mettre à l'aise et te réconforter lorsque ça n'allait pas. Ils étaient conscients de tes faiblesses mais ne s'en profitaient jamais, au contraire, ils les défendaient et t'aidaient à les cacher aux autres.

Angelica était aussi une de tes meilleures amies, mais, malheureusement, elle te donnait de l'urticaire. C'est pourquoi elle ne t'approchait réellement que lorsqu'elle était sous sa forme animale. On n'avait rien voulu te dire mais, son familier t'annonça qu'elle allait être transférée ailleurs. Cela te faisait de la peine. Tu n'aimais pas tisser des liens avec les autres humains pour maintes raisons et celle-ci étaient une d'entre elles. L'année s'annonçait mal pour toi ou du moins, tu en avais le sentiment. Tu étais doué pour les Arts Divinatoires, c'est pourquoi tu t'attendais au pire lorsque ton intuition te titillait ainsi.

Doucement, tu as fermé les yeux, sans pour autant trouver le repos que tu cherchais. La lettre de ton père, le départ d'Angelica, la déclaration de Raphaël, tes recherches et tes multiples visites à l'infirmerie... Tout était contre toi, pour l'instant, ce qui ne faisait qu'accentuer ton insomnie. On dit que les génies n'ont que rarement droit au sommeil parce que leur cerveau travaille trop et pratiquement tout le temps. C'était le cas de le dire, puisque tu ne cessais jamais de penser à tout et à rien, tu triais et traitais différemment les informations qui te parvenaient de ton entourage : tu réfléchissais trop.

D'une oreille distraite, tu as écouté ce qui était dit dans le cours. Tu avais d'autres priorités et, pour l'instant, on n'y disait rien de vraiment important, selon toi. Les voix s'éloignaient, devenant un écho qui résonnait dans ton esprit. Ton sort était actif alors tu étais incapable de discerner la voix des animaux de celle des humains. Seuls les chants de oiseaux du parc -et ceux qu'un sort avait invoqué- ressortaient dans cette cacophonie.

Hello, everybody ! J'espère que vous allez bien ? Tout d'abord je constate que la grande majorité d'entre vous sont présents. Je réserve une petite surprise dans mon bureau à ceux qui n'ont pas prit la peine de tenir compte de mon mot. lança la professeure, soupirant. Elle te sembla un brin -trop- énergique, pour le coup puisque ses mots réussirent à pénétrer dans ton esprit, couvrant celui des oiseaux : Je me présente. Je suis votre nouvelle professeure de Sortilèges. Je vais donc remplacer Myrille Marlissa, à partir de... MAINTENANT. Je m'appelle Lilith Dubois. Et comme vous j'ai étudié ici même à Poudlard chez les Serpentard. continua-t-elle, faisant un courte pause avant de poursuivre son discours : Cependant, je vous le dis tout de suite ! Je ne ferai aucun favoritisme envers les élèves de Serpentard. Bien ! J'espère que ceci est clair ?

Oui, c'était clair. Très clair, même.
De toutes façons, tu ne te sentais pas du tout concerné par ces dires, même si tu étais de la maison verte. Tu ne cherchais en aucun cas les faveurs des professeurs ou de tes aînés. Tu ne voulais pas faire ami-ami, comme un adolescent normal, non. Tu voulais uniquement atteindre ton but et étudier à Poudlard était une phase incontournable pour cela. Un nouveau soupir se fraya chemin entre tes lèvres, attirant l'attention de ton aîné, qui s'accouda sur la table, appuyant sa tête sur le revers de sa main, t'observant.

Tu n'arrives pas à dormir, n'est-ce pas ? te murmura-t-il, surveillant l'enseignante du coin de l’œil.

Hum... en effet. soufflais-tu, tournant légèrement la tête afin de pouvoir voir le visage du serdaigle.

Tu ne te sens pas bien ou c'est à cause du bruit ? continua-t-il, semblant un peu inquiet.

Oui et non. Ce n'est pas le bruit, je crois...J'aime le silence, certes, mais ce n'est pas cela... Je... je réfléchis trop, sûrement. répondis-tu, te rapprochant un peu plus du brun sans pour autant lever la tête.

Steevenson leva ses lunettes à l'aide de son index : il se retenait de dire quelque chose de plus. Il ne voulait pas te brusquer, il savait plus ou moins ce qui te tracassait mais n'en connaissait pas tous les détails. Il soupira, lui aussi. Eridan gigota à l’intérieur de ton écharpe, ne sortant que le museau entre deux tours de celle-ci : il faisait jour, il y avait trop de lumière pour lui mais ne pouvait pas dormir en sachant que son jeune maître -et esclave personnel- était mal en point.

Le cri d'un certain oiseau perça l'air avant de survoler les parc. Un grand faucon femelle laissa tomber un parchemin près de la professeure, faisant une majestueuse pirouette afin de faire demi-tour. Lorsqu'elle t’aperçut, la crécerelle atterrit alors sur le bord de ta table, te donnant un petit coup de bec : c'était un des oiseaux de ton père. Tu as lâché enfin la tunique de ton aîné afin de caresser le plumage de la rapace. Ce fut son frère qui t'apporta une lettre, hier et, si elle était là, elle aussi, ton géniteur ne devait pas être bien loin. Ce que tu n'avais pas encore compris, c'est qu'elle venait d'apporter un message à ta nouvelle prof, un message très important qui imposerait des changements dans ta vie.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yohana Dwight
Fleur Serdaigle
avatar
Fleur Serdaigle

Afficher infos

Messages : 308
Date d'inscription : 10/09/2014
Âge : 26

Dossier
Statut Statut: 4ème année, Serdaigle
Argent Argent: 6 365 gallions
Points Points: 1119

MessageSujet: Re: Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)   Lun 27 Oct 2014 - 21:15
Cela faisait un certain temps que nous attendions, j'avais sortis un des romans que m'avait envoyé mon frère, un roman sur une gamine du même age que moi qui se trouvais être la sauveuse d'un monde parallèle à celui des moldus. J'en étais au meilleur passage, quand une voix retentit de nulle part et partout à la fois :

« En cette fin d'automne, je vous souhaite la bienvenue à Poudlard ! »

N'étant pas préparée, je ne pu m'empêcher de sursauter, voir de faire un bond de pratiquement un mètre qui me fit tomber de ma chaise, qui fit rire les gens autour de moi.
J'étais un peu vexée de m'être fais avoir comme ça, mais bonne joueuse, je fis une petite révérence en me relevant, histoire de faire marrer un peu plus mes camarades, mais de façon volontaire cette fois..

« Avis ! »
Une nuée d'oiseaux multicolores s'envolèrent. La prof apparu enfin devant nous avec un grand sourire aux lèvres.
J'aperçu la prof jetant un rapide coup d’œil vers moi, mais pas assez longtemps pour que je puisse me faire une idée de ce qu'elle pensait de moi.
Elle annula son sort d'amplification de voix. Elle s'avança et d'un ton enjoué lâcha :

« Hello everybody ! J'espère que vous allez bien ? Tout d'abord je constate que la grande majorité d'entre vous sont présents. Je réserve une petite surprise dans mon bureau à ceux qui n'ont pas prit la peine de tenir compte de mon mot. »

Il était évident que les élèves n'étant pas venus aller sacrément regretter. Elle ne semblait pas facile.

« Je me présente. Je suis votre nouvelle professeur de sortilège. Je vais donc remplacer Myrille Malissa, à partir de... MAINTENANT. Je m'appelle Lilith Dubois. Et comme vous j'ai étudié ici même à Poudlard chez les Serpentard. »

Elle s'arrêta un instant puis reprit :

« Cependant, je vous le dis tout de suite ! Je ne ferai aucun favoritisme en vers les élèves de Serpentard. Bien ! J'espère que ce-ci est clair ? »

Si elle ne comptait pas faire de favoritisme, cela voulait dire qu'elle comptait nous évaluer bien plus durement, pour voir de quoi l'on est capable. Je me tournai vers Araekin, et lui fit un sourire reconnaissant. Grâce à ses cours particuliers, j'avais un bon niveau en sortilèges. Je ne voulais pas faire la lèche-botte, mais cela pourrait me permettre d'être un peu tranquille en cours, voir même travailler des sorts plus compliqués pendant les cours du prof Dubois.
En parlant de DUbois, j'était sure d'avoir lu son nom dans un des nombreux ouvrages que j'avais déjà lus. Mes souvenirs me disaient que c'était lié au Quidditch et à la grande guerre de Poudlard. Mais impossible de me rappeler le reste.

Le cri d'un oiseau perça l'air avant de survoler les parc. Un grand faucon femelle laissa tomber un parchemin près de la professeure, faisant une majestueuse pirouette afin de faire demi-tour.
Elle alla ensuite se poser sur la table d'un élève de Serpentard. L'oiseau devait le connaitre. Je ne pus empêcher mon cerveau de chercher une explication que je ne trouvai pas. Il sembla pâlir, comme réalisant que quelque chose d'important venait de se passer.
Je ne connaissais pas assez cet élève pour me permettre de lui poser directement la question, alors je pris mon mal en patience.


.... I will fight by myself ....



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Araekin V. Michaelis
Blaireau dans l'âme
avatar
Blaireau dans l'âme

Afficher infos

Messages : 317
Date d'inscription : 11/08/2014

Dossier
Statut Statut: 7e année, Attrapeur de Poufsouffle
Argent Argent: 10 000 gallions
Points Points: 3 058

MessageSujet: Re: Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)   Mer 29 Oct 2014 - 14:29
Le temps se faisait long, elle voulait que nous arrivions à l’heure, nous y sommes, mais quand allait-elle daigner apparaitre à nos yeux cette toute nouvelle professeur de sortilège ?

« En cette fin d'automne, je vous souhaite la bienvenue à Poudlard ! ».

Une voix féminine retentis dans tout le parc, j’eus un petit sursaut ne m’attendant pas à cela, le son amplifié et avec l’écho de l’endroit je ne parvenais pas à deviner son emplacement d’émission et je tournais la tête pour observer les alentours à la recherche du dit professeur.

« Avis ! »

Une nuée d’oiseau apparurent et la professeur aussi au milieu de ceux-ci, comme les sorciers ne peuvent pas transplaner dans Poudlard, j’en conclus que ce devait être une cape d’invisibilité ou un sortilège de désillusion. Elle annula ensuite son sort s’avançant vers nous :

« Hello every body ! J'espère que vous allez bien ? Tout d'abord je constate que la grande majorité d'entre vous sont présents. Je réserve une petite surprise dans mon bureau à ceux qui n'ont pas prit la peine de tenir compte de mon mot. »

Elle allait tous les convoquer ? Bonne chance comme elle avait convoquer toutes les années de toutes les maisons cela devait en faire des élèves avec ou sans excuses valables pour ne pas être venus !

« Je me présente. Je suis votre nouvelle professeure de sortilège. Je vais donc remplacer Myrille Malissa, à partir de... MAINTENANT.
Je m'appelle Lilith Dubois. Et comme vous j'ai étudié ici même à Poudlard chez les Serpentard. »


Une ex-serpentard ? Beaucoup on donner des mages versé dans les arts noirs, allons nous apprendre quelques uns de ces maléfices avec elle ? Préjugé, préjugé … enfin quoiqu’il advienne elle serait surement une très bonne professeur et très valable aussi !

« Cependant, je vous le dis tout de suite ! Je ne ferai aucun favoritisme en vers les élèves de Serpentard. Bien ! J'espère que ceci est clair ? »

Pas de favoritisme ? Encore mieux ! Souvent les maîtres de maison ou les ancien de certaines maisons favorisé leur maison justement et portait atteinte à d’autre, si elle ne fait pas de favoritisme alors seul le talent ainsi que le travail permettrait de gagner des points, pour ma part je n’avais pas réellement peur ayant toujours réussi à être tout en haut du panier dans toutes les matières, j’ai un nom à préserver tout de même, je suis un Michaelis !

Je vis Yohana me regarder, a son sourire reconnaissant j’en conclus qu’elle me remerciait de l’aider et de mon coté je lui fis un petit signe agrémenté d’un sourire. Regardant autour de moi je vis aussi Shae, je la regardais en souriant et lui fis un petit signe à elle aussi avant de me retourner vers notre professeur.

Un grand oiseau vint lui donner une lettre puis à un autre élève de serpentard, Raven Astrea, en cour d’alchimie avec moi et un plutôt bon élève aussi, que pouvait bien dire ce message qui les liaient … beaucoup de question auxquels je voudrais des réponses …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen Shalford
Mini-garache écailleuse
avatar
Mini-garache écailleuse

Afficher infos

Messages : 622
Date d'inscription : 16/01/2014
Âge : 14

Dossier
Statut Statut: Serpentard, Élève de deuxième année
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 2 996

MessageSujet: Re: Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)   Sam 1 Nov 2014 - 15:18
Eileen attendait le nouveau professeur la joue écrasée contre son poing relié à son coude posé sur la table quand elle aperçut un mouvement sur le bois. Elle laissa son regard tomber sur un bout de parchemin laissé là et releva la tête pour remarquer un jeune homme à côté d’elle l’observant l’air avenant. La jeune fille fronça légèrement les sourcils sans comprendre. Qui était-il ? Qu’est-ce qu’il lui voulait ? Pourquoi un mot sur parchemin ? Le cours, ou la présentation ou quoique ce fut, n’avait pas encore commencé, il était donc inutile de se restreindre aux petits mots. A moins qu’elle n’ait oublié quelque chose ou ait quelque chose de remarquable dont il faudrait qu’elle soit mise au courant discrètement. Ses yeux se firent inquiets. Qu’est-ce qu’elle avait encore ? Et surtout, pourvu que personne d’autre ne l’ait remarqué. Elle avait eu sa dose de choses déplaisantes et de remarques malveillantes pour la journée. Oui, sa jauge d’encaissement se remplissait très facilement.

Elle baissa la tête d’un mouvement brusque et commença à lire le mot anxieusement.

Tu sais, il n'y a aucune honte à ne pas arriver à faire des sortilèges pour l'instant.

Euh, quoi ? Pourquoi il… ? Oh non… Non ! Eileen rougit presque immédiatement et détourna les yeux du mot. La honte, c’était la honte… Non seulement elle devait subir Robin mais en plus elle s’était tant faite remarquer qu’on lui envoyait des mots pour lui rappeler ses faiblesses en magie ? Elle disait quoi la suite du mot ?

Si tu es dans cette école, c'est que la magie est en toi, et qu'on t'a choisi pour la laisser sortir. Il faut juste que tu te fasse confiance. Et que tu lui fasse confiance. Et blablabla…

Super, juste super ! Donc soit elle aurait les moqueries, soit elle aurait la pitié des autres. La pitié avait son utilité, en son temps, pour se faire aider, excuser ou autres mais en magie elle ne voulait pas de pitié, parce que avoir de la pitié ça voulait dire être faible ou avoir l’air faible et avoir l’air faible ça allait quand on faisait exprès mais pas quand on est juste nul. Et puis ce type, il avait tort.

Oui, il y avait de quoi avoir honte. Ils étaient dans une école de magie ! Pas réussir ses sortilèges, ou juste une fois sur quatre, c’est la honte ! Et ce n’était pas juste parce qu’elle était en première année, elle le savait. Même avec la méthode de Shae, ses facultés restaient incertaines. Elle savait désormais qu’elle était une sorcière, techniquement elle pouvait le faire mais rien n’était sans effort. Tout était compliqué et il fallait changer sa façon de penser et s’adapter sans trop savoir comment et se concentrer différemment et… C’était lourd. Elle en perdait le goût des sorts et en préférait presque les leçons théoriques.

Et puis faire confiance à la magie, ça voulait dire quoi au juste, hein ? On la laissait faire ? Super quand elle ne faisait rien ! Eileen pouvait toujours essayer de la sentir en elle et de prendre son temps, si un professeur lui demandait d’exécuter un sort devant toute la classe, elle n’aurait pas un quart d’heure pour le faire.

La brune serra les dents et les poings, sentant monter en elle une envie de pleurer très malvenue. Elle détestait pleurer. C’était salé, ridicule, déformait le visage en grimaces désagréables et donnait un énorme mal de tête. Déchirant un bout de son parchemin elle se mit à écrire tout en tentant de se contenir.

Oui. Merci du conseil. Super. T’es qui ?

Elle posa le mot d’un geste contrôlé bien qu’un peu sec sur la table de son voisin en lui lançant un sourire crispé et entreprit de respirer profondément pour se calmer en regardant les autres élèves s’installer pour se distraire. Elle eut à peine le temps de fusiller du regard la petite flamme bleue dans un bocal qui réchauffait une lectrice de Serdaigle que leur professeur faisait déjà son entrée.

Enfin entrée… Elle n’entra nulle part, d’abord parce que techniquement il n’y avait pas d’entrée, mais aussi parce que ce fut d’abord sa voix qui fit sursauter les élèves en les prenant en traitre avant qu’elle n’apparaisse au milieu d’une nuée d’oiseaux multicolores comme une fée tout droit sortie d’un conte moldu.

Eileen hésitait entre se laisser aller au ravissement et à l’agacement suprême quand la magistrale sorcière entama son discours.

« Hello every body ! J'espère que vous allez bien ? Tout d'abord je constate que la grande majorité d'entre vous sont présents. Je réserve une petite surprise dans mon bureau à ceux qui n'ont pas prit la peine de tenir compte de mon mot. »

Mouais, « invitation » au parc, hein ? En même temps par ce froid, il fallait s’attendre à ce que nombre d’élèves préfèrent rester au château. Qu’il y en est tant dans le parc était déjà un miracle en soi.

« Je me présente. Je suis votre nouvelle professeure de sortilège. Je vais donc remplacer Myrille Malissa, à partir de... MAINTENANT.
Je m'appelle Lilith Dubois. Et comme vous j'ai étudié ici même à Poudlard chez les Serpentard. »


Eileen leva un sourcil. C’était un fait intéressant. Elle ne se souvenait pas avoir déjà un eu professeur venant de Serpentard, quoique tous ne précisait pas leur appartenance scolaire. Ça pourrait peut-être jouer en leur faveur et compenser pour ses semaines plutôt douloureuses en début d’année en cours d’Histoire de la Magie.

« Cependant, je vous le dis tout de suite ! Je ne ferai aucun favoritisme en vers les élèves de Serpentard. Bien ! J'espère que ce-ci est clair ? »

Ou pas. Leur directeur de maison de les favoriserait pas, leur professeur venant de chez eux non plus… Pas de chance pour les Serpentards. Encore un truc de moins sur lequel jouer en cas de difficulté. Difficulté… Eileen tut tant bien que mal un gémissement plaintif. En cours de Sortilèges, elle aurait bien eu besoin de favoritisme.

Un cri aigu fit lever les regards et gémir les oreilles alors qu’un énorme oiseau laissait tomber un parchemin près de leur professeur avant s’installer à la table d’un élève qu’Eileen reconnut comme étant Raven, le brun et taciturne jeune homme qu’il ne fallait pas ennuyer. Il y eut quelques rires et exclamations alors que l’attention n’était plus exactement sur la personne sur qui elle devrait être. Eileen retint mal un faible sourire et tenta de se concentrer sur sa table et ses affaires. Le mot était toujours là.

Il faut juste que tu te fasse confiance. Et que tu lui fasse confiance. Oh, et n'écoute pas les crétins. Ils sont juste bons à être jaloux des talents naturels comme toi et moi.

Eileen pinça les lèvres. Ha, au moins si elle s’était fait remarquer par la mention de son manque de talent, Robin serait rendu mémorable par sa stupidité. Plutôt un bon point. Mais « talents naturels » ? Qu’est-ce qu’il en savait ? Justement, ce n’était pas très naturel puisque ça ne venait pas tout seul. La brunette soupira et observa son voisin qu’elle avait finalement à peine calculé.

Brun, l’air fatigué, il portait une écharpe aux couleurs des Poufsouffles. Eileen poussa un nouveau soupir. Forcément. Un Poufsouffle. Un gentil petit Poufsouffle tout doux. Qui ne voyait le mal nulle part et voulait faire le bien. Bref, quelqu’un qui avait probablement été sincère dans son initiative de sauver la planète des émotions négatives pour soigner le monde en lui faisant des câlins. Oh non ! La culpabilité ! Non ! Hors de question ! Ouste ! Elle avait le droit d’être en colère et elle avait raison, voilà !


Dernière édition par Eileen Shalford le Mar 11 Nov 2014 - 12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alistine Blank
Petit rat de bibliothèque
avatar
Petit rat de bibliothèque

Afficher infos

Messages : 671
Date d'inscription : 31/03/2014
Âge : 17

Dossier
Statut Statut: Élève de 4eme année de Serdaigle
Argent Argent: 8 061 gallions
Points Points: 946

MessageSujet: Re: Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)   Jeu 6 Nov 2014 - 18:05
Des gens, des gens, pleins de gens. Alistine n'était pas tout à fait à son aise. La présence d'autant de personnes l'intimidait franchement. Et qui plus est, elle se demandait si elle allait pouvoir apprendre quoi que ce soit dans un cours rassemblant toutes les années. Quelle chance avait-elle de comprendre une explication donnée à un septième année ? Il était toute de même évident que même elle ne pourrait décemment pas comprendre. Et surtout, elle s'emmerderait si les premières années étaient les premiers concernés du cours. En fait, pouvait-on appeler ça un cours ?

Elle sursauta d'un coup en entendant, sans voir, le professeur. Une femme donc. Un sort. Des oiseaux. Magnifiques. Alistine... Voulait essayer ce sort. Elle pointa sa baguette à son tour vers le ciel, et murmura la formule entendue.

Avis

Sans que rien ne se passe. Et le essais suivants furent tout aussi infructueux. En conséquence de choses, la jeune Serdaigle manqua l'apparition de leur professeur, son discours -ce n'était pas comme si elle disait des choses intéressantes- et le manège de l'oiseau du Serpentard. Non. Tout ceci lui passa bien au dessus de la tête, alors qu'elle s'entêtait à répéter encore et encore la formule, dans l'espoir d'obtenir quelque chose. Elle lançait même son sort de plus en plus fort. Jusqu'à ce qu'un coup de coude de la part de Gideon ne la ramène à la réalité. Personne ne parlait, et autour d'elle, on la fixait avec de grands yeux. Le rouge lui monta aux joues. Avant qu'elle ne lève la main, attendant que la professeur lui donne la parole. Elle attendrait aussi longtemps qu'il le faudrait ! Et comme à son habitude, ce fut une avalanche de question qui tomba sur la professeure, dans un fouillis monstre

Professeur ? Comment avez vous fait pour disparaitre et réapparaitre ? C'était le sortilège de Désillusion ? Existe-t-il un moyen de voir malgré tout des personnes cachées magiquement ainsi ? Est ce qu'on pourra apprendre à lancer ce sort avec les oiseaux ? C'était magnifique ! Et existe-t-il un sort pour changer une sculpture de neige en glace ?

Oui. Elle venait de se souvenir de son problème d'avant le "cours" après toutes ces questions, aussi, autant la poser dès maintenant, vous ne croyez pas ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nim Landers
Petit chaton roux
avatar
Petit chaton roux

Afficher infos

Messages : 635
Date d'inscription : 17/10/2014
Âge : 14

Dossier
Statut Statut: Elève de 3° année, Poufsouffle
Argent Argent: 7000 gallions
Points Points: 238

MessageSujet: Re: Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)   Jeu 6 Nov 2014 - 22:58
Non non non non non ! Non ! Définitivement non ... Comment pouvait elle être aussi ... Tête en l'air, pourtant c'est pas dure d'être à l'heure, non ? Et non, la petite rouquine n'avait encore pas géré son Timing. Mais pourtant elle avait prévu 30 minutes d'avances pour aller au cours de Lilith Dubois, la nouvelle professeure de Sortilèges. Et pourtant non, la voila qui courait dans les couloirs pour arriver à l'heure. Mais qu'est ce qu'elle faisait pour que le temps passe si vite ? Bah elle relisait son manuel de sortilèges ... Oui oui, rien que ça ... Dieu quelle cruche elle avait été.

Il faisait froid aujourd'hui ... Tellement froiiiiid, mais il neigeait. Et ça c'était bien, c'était beau la neige. Nim aimait la neige.

Mais l'heure n'était pas à l'extase du manteau blanc, l'heure était à la course, il était 13h52 ... Elle accéléra le pas, elle ne serait pas en retard cette fois ! Elle tenait à ses doigts ! Et puis le mot de la professeure, et dont Araekin avait parlé, lui faisait ... hum ... Un peu peur ...  Mais tout ira bien ... N'est ce pas ?

Enfin ! Le parc était en vue ! Là une tripoté d'élèves de toutes les maisons et de tous les âges ! Plein de monde ! La-bas, elle entr'apercevait le préfet de sa maison assit sur un siège.

Elle cherchait une place libre des yeux quand une voix sortie de nulle part.

« En cette fin d'automne, je vous souhaite la bienvenue à Poudlard ! ».

De surprise, la gamine rentra la tête dans les épaules et sursauta légèrement. Par réflexe, la rouquine s'assit à la place libre la plus proche et ouvrit de grand yeux, attentive.

Une tripotée d'oiseaux sortie de nul fit apparaitre une jeune femme aux cheveux noirs.
« Hello every body ! J'espère que vous allez bien ? Tout d'abord je constate que la grande majorité d'entre vous sont présents. Je réserve une petite surprise dans mon bureau à ceux qui n'ont pas prit la peine de tenir compte de mon mot.
Je me présente. Je suis votre nouvelle professeure de sortilège. Je vais donc remplacer Myrille Malissa, à partir de... MAINTENANT.
Je m'appelle Lilith Dubois. Et comme vous j'ai étudié ici même à Poudlard chez les Serpentard.
Cependant, je vous le dis tout de suite ! Je ne ferai aucun favoritisme envers les élèves de Serpentard. Bien ! J'espère que ce-ci est clair ? »


Et bien voila, le ton était donné. Stricte ? Oui peut-être mais pédagogue ? Sûrement ! Tout ce passera bien !

Nim, se détendant, sorti peu à peu la tête d'entre ses épaules et un très léger sourire naquit sur ses lèvres. Ce cours va être ... Epic !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elian.eklablog.fr/
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)   Dim 30 Nov 2014 - 19:09
Lilith Dubois ne fit pas grand cas de la petite rouquine retardataire et la laissa sans rien dire trouver une place. Elle posa alors son regard sur chacun des rangs devant elle.  Plus que cela, elle jaugea chacun de ses élèves, sagement, ou presque assis à leur table de bois. Elle pinça les lèvres voyant certains chuchoter ou se passer des mots. Pensaient-ils sincèrement qu'elle ne le remarquerait pas. Pas de chance pour eux, Lilith connaissait bien tous ces moyens et pour cause, elle les avait elle-même utiliser quelques fois lorsqu'elle était élève.  Et oui, ce n'était pas si facile de berner un professeur puisqu'il avait était lui-même jadis à leur place. Elle passa devant le premier rang et tapa dans ses mains réclamant ainsi le silence.

« Bien, bien, un peu de silence jeunes gens ! Ou, peut-être y en a-t-il certains parmi vous qui désirent nous faire partager leurs connaissances ? Certains désirent-ils faire cours à ma place, peut-être ? » Elle attendit un instant des réponses qui ne venaient pas. Elle reprit alors sur ce même ton cassant, espérant dissiper toutes prochaines tentatives de bavardages intempestifs.

« Je vois que vous êtes ranger du côté de la raison, tant mieux. Je ne suis pas ici pour aire la police pendant mes cours. Je vous demanderai donc bien vouloir attendre que je vous donne la parole avant de parler. Mes cours ne seront pas une récréation, j'exige de la discipline. Il faut savoir se détendre pendant les heures prévus à cet effet et être disciplinés pendant d'autres... »

Lilith s'arrêta une nouvelle fois. Elle laissa volontairement sa dernière phrase inachevée. Elle regarda la jeune Serdaigle qui venait de lancer une multitude de questions. Elle répondit dans un premier temps à ses demandes par un regard sévère laissant à première vu aucune chance de réponse. Puis elle s'avança vers sa table et se posta droite comme un I devant elle.  Elle fixa la jeune fille et finit par lui adresser un grand sourire. Manifestement, son empressement avait touché la professeure.

« C'est exact jeune fille. C'est un sort simple mais très efficace et aussi très apprécié des sorciers. En revanche il n'existe pas de sort permettant de passer outre le sortilège de désillusion et d'ainsi voir les objets le subissant . Toute fois cela pas faire l'objet de nouvelles recherches jeune fille. Je me pencherai dessus lorsque j'aurai un peu de temps libre. En ce qui concerne le sort « Avis » que j'ai utilisé je vous l'enseignerai bien entendu. Il n'es pas difficile et terriblement mignon. De fait avec un peu d'entrainement je suis certaine que vous y parviendrait tous. »

Elle insista sur le mot « parvenir » en tapant sa baguette dans sa main. Puis la professeure s'éloigna et retourna à sa place d'origine. Elle se retourna et fit un sourire amusée en entendant la dernière question de la Serdaigle.

« Et bien, je dois dire que votre question jeune fille me ravie au plus haut point. En voilà une demande originale. Auriez-vous rencontrer le problème ? »

Lilith n'eut pas le temps de poursuivre. Elle laissa donc la Serdaigle sans réponse. Ses yeux noirs furent attirés par un rapace qui survolait le parc. Elle le regarda et son visage se crispa. A vu d'œil, il s'agissait probablement d'une femelle et bientôt son hypothèse se révéla juste. La professeure ne quitta pas des yeux l'animal et le vit laisser tomber un rouleau de parchemin. Puis l'oiseau alla se poser sur la table d'un élève situé vers le fond. Elle fit une grimace en reconnaissant l'oiseau et ramassa le parchemin. Elle le déplia soigneusement et son regard parcourut la lettre. Ses doigts se mirent à trembler de rage et elle froissa le papier. Alors son esprit si serein d'ordinaire explosa de rage. « Comment ose-t-il seulement m'écrire ? Après tant d'années comment ose-t-il ? Il est totalement irresponsable, il l'a toujours été. Oh ma chère sœur si seulement j'avais pu te dissuader à l'époque. Pauvre enfant que tu me laisse vile orgueilleux. » Elle regarda une dernière fois le parchemin chiffonné et y mit le feu d'un simple mouvement de baguette. Elle marcha d'un pas décidé vers l'élève que l'oiseau avait désigné. Elle se planta à côté de sa table et fit claqué sa baguette à quelques centimètres de lui.

« Monsieur Astrea, vous passerez dans mon bureau. Nous devons parler ! »

Lilith n'ajouta rien de plus et chassa de la main le rapace. Son propriétaire ne devait pas être loin et cette simple idée révulsait la jeune femme. Elle se força à reprendre une contenance qui sciait davantage à sa condition de professeure et reprit sa présentation.

« Bien reprenons ! Je vais maintenant vous expliquer le déroulement de mes cours. Comme vous pouvez le deviner aisément, aujourd'hui est un cours exceptionnel. Il est par conséquent inutile de vous préciser qu'à partir de la prochaine fois les différentes années seront séparées.
Cependant, j'ai l'intime conviction que nous apprenons mieux lorsque nous expliquons. »


Lilith marqua un temps d'arrêt pour voir les différentes réactions.

« Je vais vous éclaircir tout ce-ci dès maintenant. Je vais mettre en place un planning au sein de chaque classe. Ce planning concernera plus particulièrement les années allant de la troisième à la dernière année. Vous vous demandez sûrement à quoi servira ce planning. Il servira tout simplement à noter le nom des deux élèves qui interviendrons dans un des cours de leur cadet. En d'autre terme, au cour de l'année, deux élèves de septième année par exemple interviendrons dans un cours de troisième ou de quatrième année. Il va sans dire que les élèves préparant les B.U.S.E. interviendront plus d'une fois chacun dans des cours de premières, deuxième ou troisième année.
Ces élèves prendront ni plus ni moins ma place pour expliquer un sortilège. Ne vous inquiétez pas ces interventions ne seront pas notés. Elles ne sont en aucun cas là pour vous pénaliser. Les jours et les élèves seront choisit par moi et par moi seule, il sera donc inutile de vous battre ou le cas contraire, de ronchonner.
Vous avez des questions ? »


Dernière édition par Lilith Dubois le Mer 3 Déc 2014 - 14:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)   Mer 3 Déc 2014 - 13:36
Doucement, tu as tourné un peu la tête, posant une de tes temps sur ton avant bras afin de pouvoir regarder la crécerelle. En voyant ton visage, l'oiseau sembla s’inquiéter et s'approcha davantage. La dernière fois qu'elle t'avait vu, tu avais des cernes, certes, tu étais pâle, mais tu n'étais pas aussi livide et les poches autour de tes yeux n'étaient pas aussi noires.

Un éclat igné attira ton attention -sans pour autant t'inciter à chercher la source-, suivi du crépitement et l'odeur d'un parchemin brûlé. Toutefois, le craquement de la neige sous les pieds d'une personne qui s'approchait de toi : la professeure était là, juste à côté de toi et venait de faire claquer sa baguette près de ta tête afin de t’interpeller. Ainsi, tu t'es lentement redressé avant de plonger ton regard dans celui de ton aînée :

Monsieur Astrea, vous passerez dans mon bureau. Nous devons parler ! s'exclama-t-elle avant de chasser l'oiseau messager.

Suite à ce geste, l'enseignante se reprit afin de pouvoir continuer sa présentation.
À cause d'elle, plus d'un élève en rit, croyant que tu allais te faire gronder pour « dormir » en cours. D'autres, plus futés, crurent que c'était à cause du papier, sans doute, qu'elle venait de recevoir. Toi, tu n'en savais rien et t'être fait remarquer à cause d'elle, tu avais du mal à le digérer. Tu as tiqué mais tu n'as rien dit, fronçant juste les sourcils avant d'enfouir ton visage contre tes bras, essayant de dormir d'une fois pour toutes.

Bien r...nons ! Je vais maintena.... lement de mes cours. Comme vous pouvez le deviner aisément, a....xceptionnel. Il est par..... us préciser qu'à partir de la prochaine fois l....éparées. Cependant, j'ai l'......x lorsque …..uons. commença la professeur, marquant une courte pause afin de voir les réactions de ses élèves.

Toi, tu t'en fichais, tu n’écoutais que distraitement, cherchant à te faire oublier tout en rattrapant quelques heures de sommeil. Afin de te réconforter et de t'aider à te calmer, Caïn, le serdaigle et ami avec qui tu étais venu, se pencha discrètement vers toi avant de frotter ton dos comme Victor et lui savaient aussi bien le faire.

Ne t'en fais pas, Raven. Tu n'y es pour rien, je crois que c'est à cause du message que le faucon a apporté. te murmura-t-il, te faisant froncer davantage les sourcils.

Certes, en partie, ça te soulageait mais, tu n'arrivais pas à imaginer pourquoi est-ce que ton père contactait cette professeure, là, maintenant et pourquoi est-ce qu'elle semblait aussi énervée. Mauvaises nouvelles ? Peut-être. Une pétition quelconque, te concernant ? Sûrement. Qu'est-ce qu'il lui avait bien pu prendre ? Quoi qu'il en soit, tu en étais concerné et ça t'avait valu une visite au bureau de Mme. Dubois. Tu as fermé les yeux et... alors que tu avais faillit t'endormir, la voix de ton aînée perça de nouveau l'air :

Je vais vous é....enant. Je vais mettre en place un planning ….e. Ce planning concernera plus partic.....e la troisième à la dernière....née. Vous vous demandez s....ervira tout simplement à noter le nom des deux élèves qui interviendront dans un des cours de leurs cadets. En d'autr....'année, deux élèves de septième année par exemple interviendront dans un cours de troisième ou de quatrième anné.....s préparant les B.U.S.E. inte......nt plus d'une fois chacun dans des cours de première, deuxi.......nnée.

Les élèves pre....moins ma plac...expliquer un sortilège. Ne vous in...terventions....t pas notées. Elles ne ….t en aucun cas ….pénaliser. Les.... choisis par moi et par moi seu....era donc inutile ….aire, de ronchonner. Vous avez des questions ?
expliqua-t-elle, te faisant reflechir un court instant.

Ton cerveau avait instinctivement retenu les informations plus importantes, les soulignant afin de t'aider à réaliser ce qu'il en retournait : non, mon pauvre Raven, tu n'allais pas y échapper. Silencieusement, tu as grommelé, t'y résignant. Ts. Malheureusement, le destin avait voulu que ta discrétion et ta fierté prennent un gros coup en venant ici, à Poudlard. Tu ne regrettais pas d'être venu, mais tu avais presque envie de repartir, par moments. Hélas, tu étais trop orgueilleux pour le faire, tu n'allais nulle part où aller, tu ne connaissais personne dans le coin et tu te méfiais on ne peut plus d'autrui. Il ne manquait plus qu'il t'arrive malheur, encore.
Revenir en haut Aller en bas
Shae Marsh
Brave lioness
avatar
Brave lioness

Afficher infos

Messages : 1198
Date d'inscription : 09/11/2013
Âge : 20

Dossier
Statut Statut: 6ème année - Attrapeuse/Capitaine
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 3 645

MessageSujet: Re: Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)   Jeu 18 Déc 2014 - 14:44
Ouhla. Apparition soudaine, comme pour se faire bien remarquer, ton cassant, jeune femme absolument magnifique mais qui avait l'air d'être volontairement cassante avec tout le monde. Ce fut le remue ménage dans le cerveau de la jeune Gryffondor pendant quelques instants. Remue ménage qui termina sur cette conclusion : ça n'allait pas bien se passer entre elles deux.

Le fait que cette ... Lilith Dubois (y avait-il un quelconque rapport avec Olivier Dubois ?) veuille en imposer par cette entrée en scène pimpante et qu'elle commence tout de suite à montrer un fort besoin de montrer son autorité sur l'ensemble des élèves ne plut pas à Shae. Elle sourit, narquoise. L'année risquait d'avoir encore quelques retournements de situations ... Si le professeur Dubois pensait avoir un calme plat dans sa classe, elle allait être surprise. Il ne fallait pas se mentir, Shae avait du mal avec l'autorité.

-Je vois que vous êtes ranger du côté de la raison, tant mieux. Je ne suis pas ici pour aire la police pendant mes cours. Je vous demanderai donc bien vouloir attendre que je vous donne la parole avant de parler. Mes cours ne seront pas une récréation, j'exige de la discipline. Il faut savoir se détendre pendant les heures prévus à cet effet et être disciplinés pendant d'autres...

A ces mots, Shae lança un regard entendu à Jennifer, qui s'était évidemment assise à côté d'elle et lui tendit la main, dans laquelle sa meilleure amie tapa. Un promesse pour plus tard.

La Gryffondor reporta ensuite son attention sur la prof, l'écoutant pour tenter de comprendre un peu mieux son caractère.
Elle fronça les sourcils au passage de l'oiseau et se demanda ce que cela avait à voir avec Raven. Enfin, encore un questionnement auquel elle n'obtiendrait probablement pas de réponse ...

Quand la prof en vint à expliquer son histoire de planning et d'interventions, Shae ouvrit de grands yeux. Qu'est ce que c'était encore que cette idée ? Comment placer plus d'heures qu'ils n'en avaient déjà ? Elle ricana ouvertement en fixant sa jolie professeur. Ces ... interventions risquaient de se révéler intéressantes ...

Comme si elle avait lu dans ses pensées, Jenn se tourna vers elle et lui dit :

-J'ai parfois l'impression que le Choixpeau s'est trompé de maison en te mettant à Gryffondor, Marsh. Sérieux, tu fomentes déjà un plan contre elle ? Tu es vraiment sadique, c'est son premier jour ! Et puis, quelque chose me dit que tu vas te heurter à un adversaire coriace...
-Voyons, il n'y aurait pas de plaisir si elle se laissait faire. Toute la joie vient de la confrontation ! Mais peut être que je la juge trop vite, tu as raison. Je devrais peut être attendre quelques cours histoire de me faire une idée mais ... je le sens, ça passera pas ! Vois comment elle agit avec tout le monde !
-Bon, j'avoue qu'elle en impose mais et alors ? Faut bien qu'elle se fasse respecter !

En voyant la moue pas convaincue de la brune, Jennifer laissa tomber. Quand Shae était comme ça, même elle ne pouvait la raisonner.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yohana Dwight
Fleur Serdaigle
avatar
Fleur Serdaigle

Afficher infos

Messages : 308
Date d'inscription : 10/09/2014
Âge : 26

Dossier
Statut Statut: 4ème année, Serdaigle
Argent Argent: 6 365 gallions
Points Points: 1119

MessageSujet: Re: Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)   Jeu 18 Déc 2014 - 18:30
Le professeur Dubois n'ajouta rien de plus et chassa de la main le rapace. Pendant quelques instants, elle sembla en proie à un sujet qui sembla déplaisant. Elle reprit sa présentation :

- Bien reprenons ! Je vais maintenant vous expliquer le déroulement de mes cours. Comme vous pouvez le deviner aisément, aujourd'hui est un cours exceptionnel. Il est par conséquent inutile de vous préciser qu'à partir de la prochaine fois les différentes années seront séparées.
Cependant, j'ai l'intime conviction que nous apprenons mieux lorsque nous expliquons.


Elle marqua un temps d'arrêt et jeta un œil sur nous tous. Elle devait avoir une idée intéressante derrière la tête. Un sourire curieux naquit sur mes lèvres. Ses cours promettaient d'être passionnants.
J'observai un peu atour de moi, mais la prof semblait avoir tellement forte impression sur le reste des élèves que ce fut un long moment de silence. Je vis un peu plus loin deux filles de Gryffondor en train de chuchoter et de se taper dans la main. J'avais déjà vu ces deux filles ensembles. D'après mes souvenirs, je ne les avais vu l'une sans l'autre, et je devinais que ce qui les liait, était quelque chose de particulier. Surement deux meilleures amies et plus si affinités. Bien que ce genre de choses m'importais peu. Si cela leur convenaient, je n'avais rien à en dire.
Je sortis mon petit carnet et je commençai à griffonner. Je fis d'abord un petit hippogriffe. Puis je pris des modèles autour de moi. J'aimais beaucoup la tenue du professeur Dubois, et j'en fis un rapide croquis. Cela pouvait plaire à ma mère.

- Je vais vous éclaircir tout ce-ci dès maintenant. Je vais mettre en place un planning au sein de chaque classe. Ce planning concernera plus particulièrement les années allant de la troisième à la dernière année. Vous vous demandez sûrement à quoi servira ce planning. Il servira tout simplement à noter le nom des deux élèves qui interviendrons dans un des cours de leur cadet. En d'autre terme, au cour de l'année, deux élèves de septième année par exemple interviendrons dans un cours de troisième ou de quatrième année. Il va sans dire que les élèves préparant les B.U.S.E. interviendront plus d'une fois chacun dans des cours de premières, deuxième ou troisième année.
Ces élèves prendront ni plus ni moins ma place pour expliquer un sortilège. Ne vous inquiétez pas ces interventions ne seront pas notés. Elles ne sont en aucun cas là pour vous pénaliser. Les jours et les élèves seront choisit par moi et par moi seule, il sera donc inutile de vous battre ou le cas contraire, de ronchonner.
Vous avez des questions ?


Je n'avais écouté que d'une oreille distraite, mais j'avais retenu le plus important. Donner des cours à des élèves plus jeunes. Le principe du senpai qui enseigne ce qu'il sait à son kohai au Japon. L'idée me tira un sourire. Jusqu'à présent, j'avais toujours été la kohai. J'avais un grand-frère, j'ai entré à Poudlard, et faisais partie des nouveaux élèves. Plus récemment, Ara m'avais donné des cours. Devenir une senpai me plaisais bien. J'allais passer un cap important de la vie, et j'avais hâte de commencer. Après, elle avait parlé d'élèves passant au moins leurs BUSE en tant que senpai. Je n'étais peut être pas concernée dans ce cas.
Je poussai un petit soupir dépité, et repris mes dessins. J'avais finalement jeté mon dévolu sur les deux Gryffondor, et j'étais assez contente du résultat. Elles en jetaient en manga, et j'avais assez bien réussi à représenter l’ambiguïté de leur relation.
J'étais plutôt fière de moi pour le coup. J'avais envie de leur envoyer pour leur montrer à quel point elles étaient trop mignones, mais j'avais un peu peur de leur réaction.


.... I will fight by myself ....



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen Shalford
Mini-garache écailleuse
avatar
Mini-garache écailleuse

Afficher infos

Messages : 622
Date d'inscription : 16/01/2014
Âge : 14

Dossier
Statut Statut: Serpentard, Élève de deuxième année
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 2 996

MessageSujet: Re: Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)   Mer 21 Jan 2015 - 13:18
L’élève à côté d’elle n’avait pas plus réagi que ça et Eileen ne savait pas vraiment comment le prendre. Pas qu’elle regrettait d’avoir été sèche, non ! Elle avait raison et puis c’était tout. Ce n’était pas parce qu’il était un Poufsouffle qu’elle allait se sentir ingrate.

De toute façon, elle avait à s’occuper. Le corbeau, la réaction de l’enseignante, la mention de Raven… Tout cela était propice aux spéculations diverses et avariées.

Raven avait-il trouvé une nouvelle victime pour cracher des limaces ? Non, aucune raison de prévenir un nouveau professeur pour ça. D’autant qu’elle n’était pas leur directrice de maison. A moins qu’elle ne soit… sa mère ! Eileen dévisagea l’enseignante d’un œil avide de savoir. Ils ne se ressemblaient pas vraiment. Quoique cela ne voulait rien dire, peut-être que Raven tenait plus de son père. Ou alors c’était l’autre Raven ? Celle dont Aiden lui avait parlé ? Dans ce cas les limaces ne feraient pas partie de l’histoire… Mais elle ne connaissait pas l’autre Raven. A vrai dire, Eileen connaissait déjà à peine le Raven qu’elle connaissait. Oh ! Du trafic de chocolat dans l’école ! Il était le grand dealer de l’école et même les professeurs venaient à lui. Et son stock était vide, comme l’annonçait cette lettre ! La professeure, furieuse, voulait le voir dans son bureau pour tenter de grappiller des miettes de chocolat !... Autant aller aux cuisines. Et encore une fois, si c’était l’autre Raven qui était en cause, tout ce raisonnement ne pouvait qu’être faux.

Réalisant que des explications se faisaient, Eileen sortit de sa réflexion intense pour y prêter attention.

- Je vais mettre en place un planning au sein de chaque classe. Ce planning concernera plus particulièrement les années allant de la troisième à la dernière année

Ah ! Troisième à dernière année ! Quelle importance ! C’était encore loin. Eileen se dit que de toute façon, l’importance des premières et deuxièmes années était apparemment négligeable. Après tout, ils n’apprenaient que si peu de sorts pour tant de théorie… Elle ne put retenir un bâillement et commença à laisser son regard vagabonder à l’horizon. Le château, le lac… Le froid. Elle enfonça son nez dans son écharpe. Ah oui, la forêt était par là-bas. Ce frisson-là n’avait rien à voir avec la température. Elle se secoua un peu pour se concentrer sur ses mains gantées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alistine Blank
Petit rat de bibliothèque
avatar
Petit rat de bibliothèque

Afficher infos

Messages : 671
Date d'inscription : 31/03/2014
Âge : 17

Dossier
Statut Statut: Élève de 4eme année de Serdaigle
Argent Argent: 8 061 gallions
Points Points: 946

MessageSujet: Re: Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)   Mer 4 Mar 2015 - 18:03
La petite Serdaigle eut plus ou moins réponse à ses questions. Bon, au moins, elle n'avait pas écopé d'un "Ce n'est pas le moment pour jeune fille" tant redouté. Et qu'elle avait encore plus redouté quand le professeur s'était posée, droite comme un I devant la table que les trois mousquetaires (ou pas) occupaient. Mais bon, en définitive, elle était plutôt déçue de ces réponses. Trop courtes, sans aucune substance. Et elle ne répondit même pas à la dernière !

Malgré le tapotage de dos se voulant consolant de son ami géant de Poufsouffle, elle bouda sérieusement, et n'entendit guère la suite. Ce fut donc Gideon qui lui répéta tout, et rapidement, Alistine leva la main. Elle avait besoin de plus de précisions que ça !

Et oui, la professeur des sortilèges allait devoir s'y faire. Alistine posait toujours des questions.

Madame, si je comprends bien, les troisièmes années auront à expliquer des sortilèges aux premières années ? Ou bien, sommes nous uniquement concernés par le fait que des élèves des années supérieures viendront nous expliquer des sortilèges ? C'est qu'il est très ardu d'expliquer un sortilège, je doute que nous puissions encore le faire, si tôt. Etpuisjenesuisfranchementpasdouépourexpliquer. Toutlemondeditquejesuiscomplètementincompréhensible...

L'expérience pourrait être amusante. Mais pour elle seulement. Elle baissa la tête, un peu penaude, attendant confirmation, ou pas, de la professeur, se triturant les mains.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Link Brown
Ex-blaireau
avatar
Ex-blaireau

Afficher infos

Messages : 561
Date d'inscription : 08/07/2013
Âge : 23

Dossier
Statut Statut: Aventurier perdu
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 240

MessageSujet: Re: Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)   Jeu 5 Mar 2015 - 20:15
Link flottait dans un monde parallèle. Oui, c'est ça : il flottait. Bon sérieusement, il était toujours assis sur sa chaise, les membres gelés par la neige et stupéfait. Que s'était-il passé jusque là ? Et bien, la jeune serpentard avait mal pris son commentaire, au vu du ton sec avec lequel elle lui avait adressé la parole. N'avait-elle pas compris qu'il faisait preuve d'auto-dérision en parlant de talent naturel ? Il n'avait pas osé lui répondre et, en plus de ça, leur professeur était arrivée, en grande pompe, impressionnant son auditoire. Bien qu'il n'ait pas tout compris, Link s'était dit qu'il fallait s'y attendre, elle était professeur de sortilèges, bien sur qu'elles savait s'en servir avec brio. Toujours était-il qu'il avait suivi avec peu d'attention le discours de début de son professeur, se concentrant sur la boule d'angoisse qui se formait dans son estomac. Était-elle au courant pour son état ? Surtout par rapport à sa matière ?

Quand il avait dû passer ses BUSES, au Ministère de la Magie, Link avait eu la peur de sa vie face aux sortilèges. La matière comportait une épreuve écrite, qu'il avait passé haut la main avec un bel optimal. Par contre l'épreuve pratique, elle, avait plus tenu du cauchemars que de la véritable épreuve. Il n'avait pas été capable d'effectuer un alohomora, s'en était sorti haut la main pour un rictusempra et un repulso. Le pire avait été quand il avait dû effectuer un expelliarmus. Il s'était d'abord énormément concentré pour que le sort se lance, puisqu'il faisait de la magie seulement en informulé, à cause de son handicap. Au bout de cinq essais, le sort avait fonctionné. Plus ou moins. Il s'était retrouvé lui-même désarmé, sans y comprendre grand chose, et sa baguette était partie se loger dans la main libre de son examinateur. Celui-ci avait paru étonné et son rire tonitruant avant rempli la pièce. Il avait alors expliqué à Link qui ne riait pas réellement de lui et qu'il n'avait jamais vu un sort se retourner contre lui-même comme cela venait de se passer. Puisqu'il était impressionnant, selon lui, qu'un adolescent de son âge soit si à l'aise avec la magie informulée, il ne pouvait que lui mettre la moyenne. Cependant Link était, encore à son avis, un cas d'école : il n'avait jamais vu personne capable d'effectuer seulement certains sorts dans les différents niveaux qu'il devait pouvoir pratiquer. Sa magie semblait sélective. Enfin, il avait invité le muet à continuer ses efforts, chose qu'il avait faite puisqu'il avait continuer de prendre les Sortilèges en option.

Et voilà qu'il était là, complètement abasourdi par la nouvelle de leur professeur. Des interventions ? Venait-elle vraiment de sous-entendre lui, expliquant à des gens un sortilège qu'il était lui-même incertain de pouvoir réaliser ?! C'était le monde à l'envers : lui, EXPLIQUANT ? À voix, haute et tout ça ? Si c'était une plaisanterie, elle n'était vraiment pas drôle.

Mais cette professeur semblait excentrique. Tout d'abord elle avait décidé de faire un cours dehors, en plein milieu de l'hiver, dans la neige. Ensuite elle était apparue dans une nuée d'oiseau, venant de nulle part. Enfin elle était habillée comme une sorcière. Et non pas vraiment à la mode sorcière mais plutôt comme the EVIL Queen, la méchante reine de Blanche-neige, ce conte moldu que sa mère lui avait raconté tant de fois. Et maintenant voilà qu'elle exposait cette curieuse idée qui paraissant à Link aberrante. Si l'adolescent était sincère avec lui-même, il aurait reconnue l'idée comme très bonne. D'ailleurs, il le reconnaissait, tant qu'on ne le mêlait pas à tout ça. Discuter avec des premières années, il pouvait. Donner des cours à ce grand crétin qu'était Mika, il pouvait. Mais il n'était pas du tout près à affronter des hordes d'adolescents moqueurs et intentionnellement méchants. Il avait déjà donné, merci bien.

Le jeune homme soupira et tourna son regard vers sa camarade de classe qui ne semblait pas faire très attention à lui. Il observa ensuite les environs pour la première fois. Il ne pouvait rien faire d'autre à part attendre la fin du cour pour aller « discuter » avec Mme Dubois de son statut. Un vacillement attira son regard et il aperçut la flamme bleue qui réchauffait tranquillement une serdaigle, prisonnière de son bocal. Mais, bien sûr ! Il lui fallait un bocal et il pourrait, peut-être, les réchauffer, lui et la petite serpentarde. Il se pencha alors mais ne trouva rien d'aussi et grand et d'équivalent (franchement, c'était un peu bizarre de se balader avec un bocal vide dans son sac de cours, non?). Il finit par tomber sur une de ses bouteilles d'encre, vide, et la sortit dudit sac. Il la posa sur la table et sortit sa baguette discrètement puis tenta de jeter le sort élémentaire. Il soupira plusieurs fois, reprenant sa respiration de façon légèrement erratique, comme s'il était en train de courir. Comme à son habitude, tenter de jeter un sort le fatiguait énormément. Il finit cependant par faire une toute petite flamme dans ce tout petit encrier et lança un grand sourire à sa camarade, essoufflé.

Il aurait pu être content de son travail si d'une part la flamme servait à quelque chose (car à part faire joli, elle était trop petite pour les réchauffer, faute au récipient employé), et d'autre part si un sifflement étrange, comme le bruit d'une bouilloire moldue, n'avait pas commencé à s'élever de l'encrier. Le garçon pâlit alors qu'il sentait plusieurs regards se tourner vers lui, ses yeux tournés vers la flamme qui grandissait encore et encore dans l'encrier. Il fit alors la seule chose qui lui vint à l'idée. Link prit l'objet en main, se leva et le lança le plus haut possible dans les airs puis se baissa et força sa camarade à faire de même, la faisant se plier sur elle-même, s'interposant afin de la protéger au mieux de ce qui pourrait surgir de cette bouteille. Heureusement rien ne surgit et la bouteille explosa, la chaleur (ou la magie?) s'en dégageant suffisant à transformer les les bouts de verre en sable qui retomba allègrement sur les deux compères. Une fois le tout terminé, Link releva la tête, croisa le regard de Mme Dubois et se tapa le front contre sa table, restant un moment ainsi et espérant que les autres élèves ne le regarderaient plus. Il était médiocre, vraiment.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nim Landers
Petit chaton roux
avatar
Petit chaton roux

Afficher infos

Messages : 635
Date d'inscription : 17/10/2014
Âge : 14

Dossier
Statut Statut: Elève de 3° année, Poufsouffle
Argent Argent: 7000 gallions
Points Points: 238

MessageSujet: Re: Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)   Dim 5 Avr 2015 - 11:30
La rouquine était perdue... Complétement perdue. Impossible de savoir de quoi parlait la professeur, pourquoi elle s'était énervée ... Bon, ça c'était surement à cause du mot qu'elle venait de recevoir ... Mais quel rapport avec le garçon du fond ? C'était son oiseau ? Oui ... Nim était complétement paumée ...


- Je vais vous éclaircir tout ce-ci dès maintenant. Je vais mettre en place un planning au sein de chaque classe. Ce planning concernera plus particulièrement les années allant de la troisième à la dernière année. Vous vous demandez sûrement à quoi servira ce planning. Il servira tout simplement à noter le nom des deux élèves qui interviendrons dans un des cours de leur cadet. En d'autre terme, au cour de l'année, deux élèves de septième année par exemple interviendrons dans un cours de troisième ou de quatrième année. Il va sans dire que les élèves préparant les B.U.S.E. interviendront plus d'une fois chacun dans des cours de premières, deuxième ou troisième année.
Ces élèves prendront ni plus ni moins ma place pour expliquer un sortilège. Ne vous inquiétez pas ces interventions ne seront pas notés. Elles ne sont en aucun cas là pour vous pénaliser. Les jours et les élèves seront choisit par moi et par moi seule, il sera donc inutile de vous battre ou le cas contraire, de ronchonner.
Vous avez des questions ?


Panique ! Grosse Panique !! Puis soulagement ... Ca ne la concernait pas ... Très très gros soulagement !

La gamine entreprit d'observer les réactions de ses camarades de grands froids quand une jeune inconnue prit la parole :


Madame, si je comprends bien, les troisièmes années auront à expliquer des sortilèges aux premières années ? Ou bien, sommes nous uniquement concernés par le fait que des élèves des années supérieures viendront nous expliquer des sortilèges ? C'est qu'il est très ardu d'expliquer un sortilège, je doute que nous puissions encore le faire, si tôt. Etpuisjenesuisfranchementpasdouépourexpliquer. Toutlemondeditquejesuiscomplètementincompréhensible...


La rouquine avait essayé de s'accrocher à ce que racontait la, apparemment, troisième année mais la fin était quelque peu ... Incompréhensible ... Et surtout très rapide ! Mais, de ce qu'elle en avait comprit, la question était pertinente... La gamine se voyait très mal expliquer des sortilèges dès l'an prochain ... Très très mal ... Et de toute façon, elle n'y arriverais pas ... Timidité oblige ...

Elle ne se désintéressa pas pour autant de la conversation mais quelques choses attira son regard, quelque chose de petit et étrangement familier venait de s'envoler ... Un encrier ... Un Encrier ?!? Oui, un encrier venait de s'élever dans les airs pour exploser sans autre forme de procès ... Une pluie de sable s'abattit alors sur le responsable ... Un Poufsouffle... Celui qui dessinait toujours face à la cheminé ...


Trop loin pour faire quoi que ce soit, elle se contenta de rentrer la tête dans les épaules et prier pour que la professeur ne soit pas trop dure avec lui ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elian.eklablog.fr/
Contenu sponsorisé

Afficher infos


MessageSujet: Re: Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)   
Revenir en haut Aller en bas
 
Rendez-vous au grand air – présentation (ouvert à tous les élèves concernés et autres si vous voulez)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel détenteur de Mirai Nikki (journal du futur) préférez-vous ?
» Ce que les autres pensent de vous...
» Un site pour vous, les grand fada
» Présentation de mes personnages dont j'arrête pas de vous rabacler les oreilles...
» Un fils, s'il vous plait [Lyrae & Jana puis ouvert à tous]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Poudlard - Extérieur-