AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Nous vous rappelons que les rp doivent faire 10lignes complètes, les mini-rp 5 lignes complètes + discours et qu'on ne poste
pas des messages incomplets ([en cours]) dans les zones rp. N'oubliez pas de poster un message si vous devez vous absenter.
Ouverture officielle du forum, aujourd'hui 8.11.2013! Toutes les fonctionnalités du forum sont disponibles!
Pensez à lire fréquemment les diverses annonces du staff, dont le règlement. Ils sont irrégulièrement mis à jour.
Nous n'acceptons plus les chats en familiers des élèves, les garous, les animagus dès la présentation ainsi que
les métamorphomages. On vous remercie d'avance pour votre compréhension. Pour plus d'information, consultez le staff.
Inscrivez-vous avec des pseudos CORRECTS, respectant le règlement du forum
à risque de voir vos comptes supprimés ! On vous remercie d'avance.
On a besoin de moldus, professeurs, commerçants et autres. Même si ce forum est quasiment centré sur Poudlard, il n'y a pas que des
élèves. N'hésitez pas à incarner AUTRE chose. Créatures fantastiques autorisées dans les limites
de cet univers (se référer à la fiche sur les créatures magiques) .
Souhaitez-vous aider notre communauté ?
Et bien, c'est très simple ! Vous pouvez Like notre page Facebook, voter sur nos top-sites ainsi que dans les annuaires (BBBA) se trouvant
sur la page d'accueil mais vous pouvez aussi contribuer à notre développement en achetant des crédits. Vous avez juste à envoyer un petit
sms~♪ Vous trouverez plus d'informations ICI dans cette rubrique. On vous remercie d'avance ♥️

Nous sommes actuellement en Décembre 2014 ! Joyeux Noel !
La fiche Annexe des Nightmares a été mise en ligne !
N'hésitez pas à y jeter un coup d’œil et à nous contacter si besoin d'infos !
Nous avons besoin de vous !

Partagez | 
 
 Let it snow, let it snow, let it snow! (pv Aelita)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eileen Shalford
Mini-garache écailleuse
avatar
Mini-garache écailleuse

Afficher infos

Messages : 622
Date d'inscription : 16/01/2014
Âge : 14

Dossier
Statut Statut: Serpentard, Élève de deuxième année
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 2 996

MessageSujet: Let it snow, let it snow, let it snow! (pv Aelita)   Lun 28 Avr 2014 - 12:18
Parc de Poudlard, premier week-end enneigé.


De la neige ! Partout de la neige ! Les petits flocons blancs s’entassaient dans le parc en un tapis blanc uniforme. Ou presque. Déjà piétinée, repoussée des chemins, entassée par-ci par-là le manteau glacé n’était décidément plus parfait. Mais qu’importe. Les élèves joyeux couraient un peu partout, certains se laissaient tomber sur le dos pour agiter bras et jambes sur le sol, d’autres se réunissaient pour construire le plus gros bonhomme de neige et d’autres, enfin, combattaient.

La bataille était immense et les pertes ne se comptaient plus. En vérité, elles ne s’étaient jamais réellement comptées, il n’y en avait pas vraiment. Plusieurs champs regroupaient quelques élèves téméraires usant de toutes leurs forces pour se lancer des boules glacées dans les endroits les plus inconfortables possibles et Eileen en faisait partie.

Elle y avait été entrainée par un garçon qui lui avait écrasé une boule de neige dans le cou avant de se sauver en courant. Prenant son air le plus décidé, elle avait décidé de poursuivre le malotru tandis que Lucie et Moira retournaient au château, peu impressionnées.

Elle réussit à lui envoyer une boule sur le haut du crâne, ce à quoi il riposta par un lancer majestueux qui fit atterrir de la neige en plein dans la face de la demoiselle. Ils continuèrent ainsi quelques minutes, lui la devançant toujours et elle tentant d’être la plus rapide et précise possible.

Toute à son combat, Eileen avait décidé de faire comprendre à l’individu l’erreur qu’il avait commise. Elle ne savait pas encore ce qu’elle lui réservait mais elle était déterminée. Pourtant, sans qu’elle ne sache trop comment, elle finit par tourner en rond sans pouvoir le retrouver. Remarquant un arbre suffisamment épais, elle se plaqua derrière le tronc afin de guetter son retour certain.

Eileen commençait à se dire qu’il ne reviendrait jamais (évidement, c’était à prévoir, il avait commis son méfait avant de fuir comme un lâche !) quand une silhouette apparut dans son champ de vision. Ah ha ! La vengeance parfaite ! D’un mouvement gracieux et habile elle lança la boule parfaitement ronde qu’elle avait créée avec tant d’amour. En un pouf joyeux, l’objet s’écrasa sur sa cible et Eileen sauta sur le côté, à découvert, en pointant son doigt vers le malheureux.

- Ha ! Ca t’apprendra, espèce de…

Deux minutes… il n’avait jamais été roux ce garçon… et il n’avait pas les cheveux si longs… Et il n’était pas si petit et… oh non !
Eileen baissa son bras en écarquillant les yeux. Plissant les yeux, elle reconnut sa pauvre proie.

- Aelita ? Oh mince !

Elle courut vers elle pour l’aider à s’épousseter.

- Je suis désolée, vraiment trop désolée… ça va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Let it snow, let it snow, let it snow! (pv Aelita)   Lun 28 Avr 2014 - 20:14
Toc ! Toc ! Toc !
Le son de mes doigts retentirent dans le bureau du professeur Falladium. Ce dernier vint et ouvrit le battant laissant apparaître son visage dans l’entrebâillement. Cela faisait maintenant une semaine que je suivais des cours particulier de contrôle de l'esprit et des émotions pour un meilleur contrôle de mes pouvoirs. Après avoir échangé quelques mots, il me laissa entrer. Je regardais autour de moi et trouvais la pièce étonnement dérangé comparé aux jours précédents. Le professeur Falladium ferma la porte derrière moi et la verrouilla. Pas inquiète j'allais m'asseoir dans l'un des sièges en fasse du bureau et patienta. J'espérais ne pas être arrivée trop tôt. Nous étions un samedi matin. D'ordinaire, tout le monde se reposait le samedi. Le professeur d'Astronomie s'approcha de moi et posa une main sur mon épaule avant de s'appuyer contre le bureau.

« - Bien miss Lilium. Aujourd'hui j'avais pensé qu'une petite balade dans la forêt Interdite pourrait être intéressant pour vous apprendre à garder votre sang froid. Vous avez fait parti des groupes participants à l'épreuve de courage d'Halloween. C'est très bien car vous savez que les créatures présentes dans cette forêt sont divers et variées et pas toutes d'une gentillesse extrême. J'aimerais vous mettre en situation pour voir comment vous contrôlez votre peur. Toute la semaine nous avons travaillé sur la colère, je pense que changer un peu vous fera le plus grand bien. »

J'esquissais un petit sourire. J'étais contente de changer un peu  d'exercices car la colère était un sentiment fort et les exercices avaient tendance à me rendre un peu agressive. Je ressortais des cours particuliers fatiguée et à bout de force. Cette fois-ci ce serait apparemment un exercice beaucoup plus pratique. Le professeur prit son manteau quand soudain il se retourna vers moi et me lança plusieurs sortilèges. Je ne compris pas pourquoi il faisait ça. Nous ne devions pas aller dans la forêt interdite ? Je lançais un Protego rapide afin de ne pas subir les effets de ses sortilèges. Soudain le visage de Falladium changea. Il prit la forme de Danny Shelfield mais avec une expression hargneuse. Je restais un moment interdite et me pris un sortilège Imperdimenta de plein fouet. La force du sortilège fit passer par-dessus le bureau et retomber derrière.

« - Miss Lilium ! »

Je me redressais et passais en position assise. Ouch ! Plus de peur que de mal. Le professeur vint me rejoindre et reprit sa forme normale. Il me demanda si j'allais bien. Je répondis que oui en comprenant que nous venions de faire un exercice sur le contrôle de la colère. Je voyais bien que le professeur était inquiet pour moi. Je me relevais et frottais mon jean ; montrant que tout allait bien. Il ne semblait pas convaincu. Je levais ma baguette et fis mine de lancer un sort avant de m'arrêter.Le professeur, rassuré, éclata de rire et rangea sa baguette. Je fis de même et nous sortîmes dans le couloir tous les deux.

Nous prîmes la direction du hall, puis du parc et enfin de la forêt Interdite. En sortant, je resserrais un peu mon manteau autour de moi et continuais d'avancer. Je ne savais pas de quel côté le professeur allait m'amener donc je le suivis en silence, regardant les élèves profiter des premières neiges avec délice. Nous entrâmes dans la fsorêt interdite et je fus parcourue d'un frisson. Depuis Halloween, cette forêt n'était pas un lieu où j'aimais me rendre. Je me rapprochais du professeur Falladium. Quand un grognement se fit entendre derrière moi. Je m'arrêtais et me retournais. Il s'agissait d'un loup.

« - Oh professeur ? - Pas de réponse – Professeur Falladium ? »

Je lançais un regard furtif derrière moi. Ce  dernier était allongé sur le sol, inconscient. Pas bon signe ça. Venait-il de faire un malaise ? Ou était-ce le début de l'exercice ? Non. Cela ne ressemblait pas à un exercice. Je reculais doucement vers le professeur, en faisant face au loup, et vérifiais qu'il respirait en plaçant un doigt contre son nez. Oui il respirait. Bon s'était déjà ça. Je sortis ma baguette et me relevais. Le loup semblait bien agressif. Il fit un simulacre de morsure ; ce qui n'était vraiment pas une bonne chose pour moi. Je devais contrôler ma peur. Si je le laissais là trop longtemps, le professeur risquait d'y passer à cause de la neige mais de l'autre côté, j'avais ce loup dressé devant moi et je ne pouvais pas faire grand chose. Soudain, sans prévenir, le loup fondit vers moi. Vite un sort ! Rien ne me vint quand soudain :

« - Pétrificus totalus ! M'écriais-je en pointant la baguette vers le loup.  »

Ce dernier se raidit et tomba part terre. Le sortilège du saucisson était un sort bien pratique dans ce genre de cas. Cependant, je détestais l'utiliser. Après une minute sans bouger je m'approchais et m'agenouillais auprès du canidé. Je posais ma main ganté sur son pelage et le caressait doucement. Le loup me regarda en grognant puis s'arrêta pour gémir un peu. Je levais mon sort et le regarda lever en me lançant un regard légèrement apeuré et s'enfuit dans la forêt. J'allait rejoindre le professeur toujours allongé par terre. Je n'aimais pas ça. On était loin du château et je ne connaissais pas d'enchantement pour alléger le poids d'un objet ou individu. Comment allais-je le ramener à l'infirmerie ? Je rangeais ma baguette et retirais mon manteau que j'étalais dans la neige aux côtés du professeur. Puis je le fis rouler dessus et attrapais le col de mon manteau avant de tirer dessus en direction du château. Je devais faire vite. Alors que l'on arrivait à la lisère de la forêt, j'entendis :

« - Tu as bien contrôler ta peur. - Mon fardeau s'allégea et je me retournais pour voir Falladium se relever – Je te félicite. Tu as su effectuer les bons choix au bon moment. Le loup est un compagnon de monsieur Leok, notre garde chasse. Il ne t'aurais pas fais de mal mais j'avais trouvé cette solution pour que tu ais peur. Quand à la peur que tu as eu pour moi, tu as bien réussi à la gérer car tes actes étaient bien réfléchis. Je pense que pour aujourd'hui ça suffira, non ? »

Je hochais de la tête. Nous remontâmes une colline et je vis la forêt s'éclaircir. Nous passâmes devant un arbre et... SPLOCH ! Une boule de neige vint s'écraser sur mon visage. Le professeur regarda d'où elle provenait et vit qu'il s'agissait d'une élève qui sortit de sa cachette en poussant un cri de triomphe avant de s'arrêter net en me voyant. Je retirais la neige de mes paupières et la regardais, surprise.

« -Aelita ? Oh mince ! »

Elle vint vers moi pour m'aider à retirer la neige de mon visage tout en s'excusant. Je m'essuyais les yeux pour mieux y voir et répondis d'un ton léger :

« - Maintenant que j'y vois plus clair, oui. »

Je me mis à rire en même temps que le professeur Falladium. Ce dernier prit parole et me  dit :

« - Bon et bien Aelita, je vous verrais lundi soir pour notre prochaine leçon. Je vous laisse demain pour vous reposer. Donc à lundi, dans mon bureau à dix-huit heure. - J'acquiesçais et lui souhaita une bonne journée. - Au revoir mes demoiselles. Bonne journée. »

Il partit d'un bon pas vers l'entrée du château. Je finis de m'essuyer le visage à l'aide de mes gans et réajustais mon bonnet « Molly » avant de me tourner vers Eileen.


Dernière édition par Aelita Lilium le Ven 2 Mai 2014 - 13:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eileen Shalford
Mini-garache écailleuse
avatar
Mini-garache écailleuse

Afficher infos

Messages : 622
Date d'inscription : 16/01/2014
Âge : 14

Dossier
Statut Statut: Serpentard, Élève de deuxième année
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 2 996

MessageSujet: Re: Let it snow, let it snow, let it snow! (pv Aelita)   Mar 29 Avr 2014 - 12:19
Eileen frottait et frottait encore sans réellement remarquer le professeur qui accompagnait Aelita. En tout cas, pas avant qu’il n’ouvre la bouche pour rire et saluer son… élève ? Certes c’était leur professeur d'astronomie mais il s’adressait directement à la rousse et seulement à elle lorsqu’il parlait de leçon. Eileen haussa les sourcils avant de lancer un sourire poli à l’enseignant.

- Oh, bonjour professeur.

Il s’éloigna gaiement pour rentrer au château.

- Ou au revoir, en fait.

Elle le regarda partir alors qu’Aelita finissait de repositionner son bonnet. Eileen secoua la tête pour se forcer à se concentrer avant de la pencher sur le côté pour tenter d’apercevoir un certain garçon à l’écharpe rouge et or qui lui avait échappé.

- Zut, il est vraiment parti.

Elle tourna la tête vers Aelita en fronçant les sourcils, déçue. Elle finit par lui donner une petite grimace en guise d’explication.

- Y’avait un Gryffondor que je visais au départ, mais tu m’es tombée dessus avant lui… Enfin, en gros…

De loin, le professeur marchait encore doucement vers le château en évitant avec agilité les boules de neiges qui volaient dans le parc. Eileen se gratta la tête en se demandant quel type de relation il avait avec la jeune poufsouffle.

- Tu suis des cours en plus ? Pourtant… t’es déjà super douée en sorts ! Tu en connais même que personne ne connait ! Comme celui que tu as lancé en Défense contre les forces du mal, c’est lui qui t’apprend ça ? Il te fait des leçons de quoi en fait ?

Elle posait ses questions à un rythme effréné, sentant la jalousie pointer le bout de son nez. Certes, elle avait Cassiopée mais, elle avait des soucis en sorts alors, ça se justifiait. Oui, oui, parfaitement, parfaitement ! Mais Aelita, elle pouvait faire voler des encriers sans même y penser ! En quoi avait-elle besoin de plus de cours ?

Eileen plissa les yeux puis cligna des paupières. Elle ne devait pas lui en vouloir. Après tout, elle aimait bien la jeune fille mais ses propres complexes la troublaient trop pour qu’elle ait l’esprit réellement clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Let it snow, let it snow, let it snow! (pv Aelita)   Mar 29 Avr 2014 - 14:02
Je saluais le professeur avant qu'il ne parte. Eileen lui dit bonjour mais Falladium semblait peu avenant à ce qu'on nous voit tous deux sortir de la forêt interdite alors que nous n'avions pas cours. Ma camarade de Serpentard semblait quelques peu septique face à l'ignorance dont avait fait preuve le professeur vis à vis de son bonjour. Elle le regarda s'éloigner avant de chercher quelque chose derrière moi. Je me retournais pour regarder avec elle mais je ne vis rien.

« - Zut, il est vraiment parti. »

Je reportais mon attention sur ma camarade en levant un sourcil avec une expression d'interrogation net sur le visage. Eileen prit le temps de m'expliquer qu'elle était en pleine bataille de boule de neige avant mon arrivée et que malencontreusement je m'étais retrouvée entre deux feux. Je me mis à sourire en relevant l'intérieur de mon front abordant un visage enfantin et adorable. Il était vrai que c'était la pleine saison des batailles de boules de neige et des construction de nos cher bonshommes blancs.

« - Ce n'est pas grave. Un peu de neige ne fait pas de mal ; et ça faisait un petit bout de temps que je ne n'en avais pas reçu une aussi bien faite. »

Je me mis à rire avant de m'interrompre en voyant le regard qu'avait la Serpentard envers le professeur d'Astronomie que l'on pouvait voir remonter en direction du château. Ce dernier marchait avec lenteur, son écharpe pendant dans son dos. Je lançais un nouveau regard vers Eileen qui semblait perplexe. Oh oh, ça sentait les questions ça. Je me souviens de ma première rencontre seule à seule avec la verte et argent. Des questions avaient soudain fusé de sa bouche. Apparemment, c'était reparti pour un tour. Et je n'avais aucun mal à déterminer quel en serait le sujet. Cours particulier avec le professeur d'Astronomie. Et... bonne réponse !

« - Tu suis des cours en plus ? Pourtant… t’es déjà super douée en sorts ! Tu en connais même que personne ne connaît ! Comme celui que tu as lancé en Défense contre les forces du mal, c’est lui qui t’apprend ça ? Il te fait des leçons de quoi en fait ? »

La vitesse à laquelle Eileen débita ses questions me laissa un moment sans voix. Je la regardais avec timidité en pensant aux réponses que j'allais bien pouvoir donner. La Serpentard méritait de connaître la vérité. Après tout, elle m'avait aidé et se montrait gentille avec moi. Mais d'un autre côté, le professeur Falladium m'avait demandé de ne pas parler des cours particuliers que j'avais avec lui. Bon je pouvais toujours essayer d'expliquer sans donner trop de détails. Eileen comprendrait, j'en étais certaine. Je commençais :

« - Oui. Le professeur Falladium m'aide à contrôler un peu mieux mes pouvoirs. En réalité, bien que j'ai connaissance de nombreux sortilèges et enchantements que je travaille en dehors des cours. Je ne maîtrise pas vraiment mes pouvoirs alors on m'aide un peu. - Je m'interrompis un instant avant de reprendre. - J'ai commencé ces cours particuliers, il y a une semaine. Dans ces cours, j'apprends à gérer ma colère et ma peur qui peuvent être des facteurs de déconcentration ou de perte de contrôle de ses pouvoirs. »

Je baissais la tête en repensant à ce qu'il s'était passé durant le cours de Défense Contre les Forces du Mal. Ma perte de contrôle avait été une expérience quelque peu incroyable pour moi. Je ne m'étais pas vraiment souvenue de ce qu'il s'était passé après que je sois rentrée dans la salle accompagnée de mademoiselle O'Bryan. C'étaient plutôt les autres qui m'avaient raconté mon, soit-disant, exploit. Pour moi, j'y voyais plus un danger pour les autres.

« - Je crois que chacun à ses problèmes en faite, conclus-je avec un sourire désolé. Par exemple, je n'ai  pas de mal à faire ceci. - Je sortis ma baguette et la remuais un peu pour que de la neige se rassemble en un petit bonhomme de neige. - Mais dès que je suis en colère, je peux devenir dangereuse pour les autres et c'est assez problématique non ? »

Je tournais mon regard vers Eileen en pensant qu'elle me comprendrait sûrement puisqu'elle était sujette à des problèmes semblables. Depuis Halloween, la jeune verte et argent se transformait en loup-garou si elle ne prenait pas une potion spéciale qui lui permettait de rester inoffensive durant les nuits de pleine lune. Je posais doucement mon poing droit sur les lèvres et me mis à réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Eileen Shalford
Mini-garache écailleuse
avatar
Mini-garache écailleuse

Afficher infos

Messages : 622
Date d'inscription : 16/01/2014
Âge : 14

Dossier
Statut Statut: Serpentard, Élève de deuxième année
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 2 996

MessageSujet: Re: Let it snow, let it snow, let it snow! (pv Aelita)   Mer 30 Avr 2014 - 10:31
Eileen rit avec Aelita à son compliment sur sa boule de neige. Elle était contente qu’elle le prenne bien ainsi et pas avec agacement ou avec dédain. Elle n’avait pas réellement croisé Aelita depuis un long moment. C’était le souci quand on n’était pas dans la même maison. Et puis, Aelita aimait étudier, prendre de l’avance, ce n’était pas vraiment le cas d’Eileen. Elle aimait savoir et progresser mais pas apprendre pour apprendre. L’idéal était de voir les résultats immédiatement. La seule exception qu’elle faisait à sa façon de penser était les sorts. Pour ça, elle faisait preuve d’une grande volonté et travaillait et travaillait encore. C’était pour ça qu’elle était si reconnaissante envers Shae et qu’elle était si heureuse de la proposition de Cassiopée.

Parlant de cours, Aelita répondit à ses interrogations et Eileen se sentit se détendre instantanément. Elle ne prenait pas des cours pour être meilleure qu’elle ou même que tout le monde ! Ce n’était pas de la tricherie. Elle le faisait seulement pour pallier à ses propres faiblesses.

- Oh alors en fait, tu l’as vraiment pas fait exprès en Défense ! C’est ce que disait Moira, que c’était pas… super, quoi.

Eileen avait considéré que Moira était seulement paranoïaque mais apparemment, Aelita ne s’était vraiment pas contrôlée et elle aussi avait eu peur. La jeune Serpentarde avait du mal à comprendre. Elle aimerait tant avoir une magie qui s’exprime aussi facilement ! Si facilement, même, qu’elle ne le ferait pas exprès ! Depuis toute petite, Eileen se fixait chaque jour, incapable du moindre sort de lévitation (pourtant souvent la première capacité à se présenter aux enfants sorciers) ou de la plus petite étincelle, toujours incertaine de sa condition de sorcière. Même si elle se rassurait aujourd’hui, elle se sentait toujours en retard, lente et stupide.

Pourtant, avec sa récente morsure elle avait eu un nouvel espoir d’exprimer une certaine puissance mais sa transformation n’avait fait que confirmer l’inutilité que c’était d’être considérée comme un loup-garou. Elle n'avait pas connu le fait d’avoir trop de puissance, de devoir se contrôler… Elle utilisait une potion parce qu’on le lui demandait. Etre loup-garou ne lui faisait que garder des secrets, être épuisée et avoir extrêmement mal une fois par mois.

Alors que ces pensées lui traversait la tête, d’un coup de baguette et sans dire un mot, Aelita fit apparaitre un bonhomme de neige entre elles. Eileen pâlit brusquement. Que Cassiopée arrive à faire des sortilèges informulés était peu dérangeant. Elle était une adulte et avait suivi des années et des années de cours. Finalement, Eileen aurait bien aimé que ce soit le professeur qui lui ait appris à faire ça. Que cette facilité ne soit pas une prédisposition mais seulement le résultat d’un lourd travail. Ce n’était pas comme l’encrier qu’elle n’avait pas contrôlé, comme une enfant sans éducation magique, mais parfaitement voulu.

Aelita plaça un poing sur son menton, semblant en pleine réflexion. Eileen, quant à elle, était trop perdue. Elle se sentait toute petite et nulle. Elle cligna des yeux plusieurs fois pour éviter de soit se mettre à hurler sa jalousie, soit se mettre à pleurer sa nullité et finit par avoir un petit rire forcé.

- Héhé, alors que moi tu vois, quand je suis énervée, je boude. Chacun son truc, oui !


Regardant le petit bonhomme de neige, elle murmura :

- Je préfère quand ils ont des carottes pour faire le nez, moi.

Elle secoua la tête pour arrêter sa mauvaise foi et tenta de changer de sujet pour ne pas devenir complètement insupportable.

- Et sinon… Il s’est bien passé ton cours ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Let it snow, let it snow, let it snow! (pv Aelita)   Mer 30 Avr 2014 - 11:28
Hum... Je compris rapidement pourquoi beaucoup de personne me fuyaient depuis le cours de Défense Contre les Forces du Mal. Certains avaient peur de moi. Quelques premières années avaient su voir que ce que j'avais fais n'était pas volontaire et m'avait donc rapidement classé parmi les élèves dangereux. D'apprendre n'était pas réjouissant. Il fallait absolument que j'apprenne à contrôler mes pouvoirs. L'adolescence approchait et comme le disait mon oncle, tout le monde passe par des moments difficiles durant cette périodes alors il faut rester prudent. Je ne pus m'empêcher de m'en vouloir pour le cours.

La conception de mon bonhomme de neige n'avait en faite été que pour m'occuper durant le temps que je réfléchissais. Ce n'était pas vraiment un sortilège informulé qui avait donné ce résultat. C'était plutôt une image dans ma tête de bonhomme de neige et le désir de le voir devant moi. Lorsque je lançais un regard à Eileen, elle semblait tiraillée par l'envie de faire pareil, la jalousie et l'énervement.Elle du certainement remarquer mes yeux tournés vers elle car elle s'empressa de dire d'une voix un peu étranglée par une envie certaine de pleurer.

« - Héhé, alors que moi tu vois, quand je suis énervée, je boude. Chacun son truc, oui ! »

J'avais envie de la rassurer et de lui dire qu'elle était certaine qu'elle y arriverait. Je voulais lui dire comment il fallait s'y prendre pour faire ce genre de tour. Mais la déception d'Eileen était presque palpable. Pourquoi donc avais-je fais cela ? Je savais que la jeune verte et argent était sensible aux progrès que faisaient les autres. Encore une fois, j'avais agis sans réfléchir. Bravo Aelita ! Ne pus-je m'empêcher de penser avec un certain dégoût de moi-même.

« - Je préfère quand ils ont des carottes pour faire le nez, moi. »

En entendant ça, je ne pus m'empêcher de rire. Effectivement, la carotte était mieux. Elle donnait une petite touche de couleur aux créations faites en neige. Je profitais de cet instant pour remuer très légèrement ma baguette à l'abri du regard de mon amie qui eut pour effet de faire s'écrouler mon bonhomme de neige. Rougissant, je dis en riant nerveusement qu'apparemment il me fallait encore du travail pour créer des bonhommes de neige. Je souris à Eileen et rangeais ma baguette.

Cette dernière me demanda si mon cours c'était bien passé. Je répondis vite, bien trop vite pour que ce soit naturel qu'il s'était effectivement bien passé. D'un côté s'était la vérité puisque le professeur Falladium semblait content de mes efforts pour contrôler mes pouvoirs dans tous les cas. Je rougis encore plus et détournais la tête en me mordant la lèvre inférieure consciente de ma réponse trop rapide. Je lançais un regard à la Serpentard et puis me baissais et pris un peu de neige et commença à la presser entre mes mains ; puis me mis à jouer avec en la lançant d'une main à une sans la faire se casser.

« - Eileen, tu sais... les gens pense que je suis une mademoiselle-je-sais-tout mais... en réalité, la plupart du temps je ne sais jamais ce que je fais et donc mes sorts sont bien souvent imparfaits. Je ne fais pas toujours une représentation mentale que ce que je cherche à faire. Mes enchantements semblent à première vue parfait, correctement exécutés mais c'est faux. Je suis sûre que tu deviendras une meilleure sorcière que moi. - je lui adressais un sourire qui se voulait rassurant et repris – Mine de rien, tu ne tires pas ta magie de tes émotions  ce qui te permet d'avoir de meilleures bases que moi. Et puis tu sais, on a tout le temps d'apprendre.»

Je pris l'une ses mains dans ma main valide et souris en la regardant. Puis après être sûre qu'elle se sente mieux je m'approchais doucement d'elle et avec un regard espiègle j'écrasais la boule de neige que j'avais dans les main sur sa tête. Je me à rire avec gentillesse espérant que ça la forcerait à se détendre pour lancer une bataille de boule de neige mémorable.
Revenir en haut Aller en bas
Eileen Shalford
Mini-garache écailleuse
avatar
Mini-garache écailleuse

Afficher infos

Messages : 622
Date d'inscription : 16/01/2014
Âge : 14

Dossier
Statut Statut: Serpentard, Élève de deuxième année
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 2 996

MessageSujet: Re: Let it snow, let it snow, let it snow! (pv Aelita)   Ven 2 Mai 2014 - 10:42
Aelita avait presque l’air plus triste que la verte et argent en regardant son bonhomme de neige. Mais ça, Eileen, encore toute à ses pensées, n’y prêtait pas vraiment attention. Soudain, la création s’écroula aussi vite qu’elle avait été créée et, surprise, la brunette leva les yeux vers sa camarade qui eut un petit sourire désolé en disant qu’elle avait des progrès à faire.

Eileen eut un demi-sourire. Elle ne savait pas si l’attristement d’Aelita avait détruit ce bonhomme enneigé ou si en effet, son sort était trop faible mais la légèreté que la rousse amenait à l’échange la détendait. La Poufsouffle balaya d’une réponse courte le sujet de ses cours particuliers et Eileen hocha la tête. Tant mieux si son cours se passait bien, de toute façon elle ne posait pas réellement la question pour avoir un bilan détaillé de ce qu’il s’y passait. Elle voulait juste changer le sujet donc finalement, qu’Aelita réponde de la façon la plus courte possible l’arrangeait. C’était bien mieux que si elle avait décidé de répondre sur à quel points ses dons étaient développés et tout ce qu’elle arrivait à faire et tout ce qu’elle devait apprendre pour contrôler une puissance incroyable…

Sur ce, sa camarade entreprit de la rassurer. Sa magie n’était pas stable et trop imparfaite. D’après elle, même Eileen parviendrait à aller plus loin. Ça, la brune en doutait. Elle ne comprenait pas le concept d’un sort qui avait l’air parfait alors qu’il ne l’était pas. Un sort réussi, ça se voyait tout de suite non ? En tout cas, elle, ses sorts ratés se voyaient immédiatement et elle remarquait presque tout de suite ceux qu’elle réussissait.

Aelita attrapa sa main gentiment et Eileen se sentait bien mieux… jusqu’à ce qu’une forme glacée s’écrase sur sa tête. La rouquine lui lança un regard espiègle.

- Hééééé ! Mais j'étais complètement dans la discussion, moi ! Ah, tu vas voir !

Riant, elle tenta d’écarter son col pour y glisser quelques flocons sans trop de succès et la poursuivit un temps comme elle l’avait fait avec le Gryffondor auparavant mais avec plus d’entrain et d’amusement. Au bout de plusieurs minutes, essoufflée, elle se laissa tomber au sol et agita jambes et bras pour y laisser sa trace en repensant aux paroles d’Aelita.

- Donc on va dire que toi tu es le cœur et moi le cerveau c’est ça ?

Elle se mit à rire.

- Non, c’est même pas crédible tu sais plein de choses ! Enfin, j’irai pas jusqu’à t’appeler mademoiselle-je-sais-tout, dit comme ça c’est pas très gentil, mais t’es un peu comme un livre en fait.

Elle réfléchit un instant.

- Tu parles un peu comme un livre. Moi je parle comme les images.

Elle la regarda.

- Enfin, c’est ce que dit mon père. Ma sœur aussi elle parle un peu comme les livres. Mais vraiment pas comme les livres amusants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Afficher infos


MessageSujet: Re: Let it snow, let it snow, let it snow! (pv Aelita)   
Revenir en haut Aller en bas
 
Let it snow, let it snow, let it snow! (pv Aelita)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dessin de Snow'
» Présentation de Dark'Snow Day
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Ann Snow
» Dashing through the snow...
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Poudlard - Extérieur-