AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Nous vous rappelons que les rp doivent faire 10lignes complètes, les mini-rp 5 lignes complètes + discours et qu'on ne poste
pas des messages incomplets ([en cours]) dans les zones rp. N'oubliez pas de poster un message si vous devez vous absenter.
Ouverture officielle du forum, aujourd'hui 8.11.2013! Toutes les fonctionnalités du forum sont disponibles!
Pensez à lire fréquemment les diverses annonces du staff, dont le règlement. Ils sont irrégulièrement mis à jour.
Nous n'acceptons plus les chats en familiers des élèves, les garous, les animagus dès la présentation ainsi que
les métamorphomages. On vous remercie d'avance pour votre compréhension. Pour plus d'information, consultez le staff.
Inscrivez-vous avec des pseudos CORRECTS, respectant le règlement du forum
à risque de voir vos comptes supprimés ! On vous remercie d'avance.
On a besoin de moldus, professeurs, commerçants et autres. Même si ce forum est quasiment centré sur Poudlard, il n'y a pas que des
élèves. N'hésitez pas à incarner AUTRE chose. Créatures fantastiques autorisées dans les limites
de cet univers (se référer à la fiche sur les créatures magiques) .
Souhaitez-vous aider notre communauté ?
Et bien, c'est très simple ! Vous pouvez Like notre page Facebook, voter sur nos top-sites ainsi que dans les annuaires (BBBA) se trouvant
sur la page d'accueil mais vous pouvez aussi contribuer à notre développement en achetant des crédits. Vous avez juste à envoyer un petit
sms~♪ Vous trouverez plus d'informations ICI dans cette rubrique. On vous remercie d'avance ♥

Nous sommes actuellement en Décembre 2014 ! Joyeux Noel !
La fiche Annexe des Nightmares a été mise en ligne !
N'hésitez pas à y jeter un coup d’œil et à nous contacter si besoin d'infos !
Nous avons besoin de vous !

Partagez | 
 
 Cours pour les 5e: Fini !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Cours pour les 5e: Fini !   Dim 16 Mar 2014 - 22:40
Que la météo était bien douce pour un mois de novembre, les couleurs de l’automne, bien présente, rendaient le parc de Poudlard magnifique pour Myrcella. Cette dernière, inspirée par les tons qu’elle apercevait de sa chambre aux 5 e étage, avait revêtu l’une de ses tenues préférée, ramenée du Japon après un défilé là-bas. Grandement inspiré du style vestimentaire traditionnel, le tissu n’était pas bariolé, mais uni, le haut était brun caramel, mais l’intérieur des manches était bien plus sombre, la couleur se comparait facilement aux brun puce le col était large devant et derrière, la jeune prof s’était donc vue obligée de mettre un petit top beige pour ne pas montrer sa poitrine à toute l’école. Le pantalon était quant à lui beige et d’un tissu plus fin que le top, mais la température du château était encore propice à ce genre de tenue légère. Pour ses chaussures, elle avait choisi une de ses paires de bottes caramel, pour aller avec le haut, mais comme le pantalon était plutôt long et large sur la fin, on apercevait qu’un bout du talon et la pointe de ses pieds. Pour sa coiffure, elle ne s’était pas vraiment pris la tête, une tresse remontée en chignon et deux fines mèches pour encadrer son visage.

Assise à son bureau, entrains de finir de préparer le cours qui allait venir, elle entendit les élèves de cinquième rentrer dans la salle de classe et s’installer. S’était déjà sa deuxième classe de la journée, elle avait eu droit au 3e juste avant le déjeuner et comme d’habitude, tout s’était déroulé comme elle l’avait espérée, ils avaient avancé dans la matière et ne se trouvaient toujours pas en retard par rapport au programme scolaire. Encore heureux, parce que c’était tout ce qui effrayait Myrcella, ne pas boucler son programme avant la fin de l’année. Une angoisse de jeunes professeurs lui avait-on dit.

La jeune rousse finit d’empaqueter ses affaires, mit sa boîte sous le bras et passa la porte qui séparait sa classe de son bureau.

-Bonjour à toutes et à tous !

Elle n’attendit pas d’avoir une réponse de ses élèves et enchaina directement sur le cours.

-J’espère que vous allez bien et que vous vous sentez d’attaque pour la suite de la matière.

Là, elle en entendit deux trois bougonner, mais ne releva pas, depuis le temps qu’elle savait que certains avaient choisi son option pour pieuter tranquillement pendant 2 h, elle n’allait pas s’acharner à les réprimander pour rien. Elle continua donc son chemin, contourna le bureau, se plaça face à ses élèves et se hissa sur le bord du bureau et laissa ses jambes croisées, pendre. Elle faisait toujours comme ça pour donner cours, elle se sentait ainsi plus proche de ses élèves. Après tout, elle se sentait encore trop jeune pour l’aire pincer et sévère qu’avait le professeur McGonagall pendant les cours de métamorphose de Myrcella.

-Bon ! Comme vous le savez, au cours précédent, nous avons fini de voir l’influence de l’art magique français dans l’art anglais, pendant les guerres Napoléoniennes. Et j’espère que votre devoir avance. Pour ceux qui auraient du mal à s’en souvenir, je veux l’analyse personnelle d’une œuvre de l’époque en trente centimètres de parchemin, sur mon bureau la semaine prochaine. Tout retard sera sanctionné ne l’oubliez pas.

Les bons élèves affichèrent une mine réjouie de « C’est déjà presque fini madame » tandis que le retardataire dépité renvoyait plutôt l’image « oh maman, je vais mourir », que c’était jouissif d’être prof, vraiment, même en venant de poufsouffle, elle appréciait ces moments où elle pouvait les voir au bord du suicide mental à voir et revoir comment ils allaient bien pouvoir organiser leurs week-ends pour concilier les 35 devoirs à faire et un semblant de vie personnelle.

-Bien ! Bien ! Bien, Nouveau cours, nouvelle matière, la photographie magique !

Derrière elle, la craie s’agita sur le tableau et écrivit l’intitulé du cours en version calligraphiée, heureusement que ce genre de sort avait été inventé, Myrcella n’était ainsi plus obligée d’écrire elle-même et de se salir les mains avec de la craie.

-Quelqu’un peut-il déjà me dire si ce sont les moldus ou les sorciers qui l’ont inventé les premiers ?

Un hypogriffe passa et personne ne jugea bon de répondre ou même de lever la main pour essayer de répondre.

-Allez les gars, je sais que c’est votre deuxième cours se matin, mais à cette heure-ci vous devriez être capable d’au moins taper dans le tas, il n’y a que deux possibilités. Si personne ne se lance, je vais me retrouver obligée de tirer au sort.

- Les sorcières madame! S’écria un élève dans le fond de la classe.

-Bien Timothy, bien, mais non, pas cette fois-là, désolée. Les moldus ont été les premiers à se servir de la photographie vers 1822 dirons-nous, pour la seule et unique raison que tous les composants sont de nature scientifique moldue et qu'elles ont été toutes mise ensemble pas monsieur Joseph Nicéphore Niépce, les études ont prouvé qu'il n'était ni sorcier ni cracmol, un moldu pure souche depuis 20 génération au moins.pour ce qui est des composantes je vous passe les noms et les détails parce que ce n’est absolument pas ce qui nous intéresse et que mi même, je n'y comprends pas toujours tout, même quand je m'y applique sérieusement.

Au tableau, la craie réécrivait les grands titres, pour que les élèves aient plus facile à s’y retrouver dans leurs notes.


La photographie magique


1.1 L’apparition de la photographie
       1.1.2 Moldus ou sorcier ?


-Maintenant quelqu’un peut-il me dire quand cette technique artistique a été adaptée au monde magique ? Et surtout pourquoi à ce moment-là ? Je vous donne 2 minutes pour réfléchir.

Pendant que ses élèves la regardaient avec des yeux de mérou et activaient leurs cellules grises pour lui pondre une réponse peut n'être pas trop éloignée de ce qu’elle attendait, Sherlock (que je ne vous aie pas encore présenté, mais qui est enfaite son chatounet tout noir) sauta sur ses genoux pour se faire gratter derrière les oreilles.

-Tic-Tac, Tic-Tac, j’attends. Rajouta-t-elle. Lequel de ses très charmants élèves trouverait le premier ?

Spoiler:
 


Dernière édition par Myrcella C. Mac Davidson le Sam 6 Sep 2014 - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Cours pour les 5e: Fini !   Lun 17 Mar 2014 - 21:47
Ce matin, la salle commune des Serpentard paraissait bien morne aux yeux de Lowell, il commençait non seulement à 8h (horaire qui devrait selon-lui être interdite par le conseil administratif de Poudlard), mais en plus par 2 heures d'Histoire de la Magie (cours qui selon-lui devrait être... non, il n'était pas aussi revendicatif, et de toute façon il savait que même si ses propos étaient sensés à ses yeux, jamais ils ne seraient correctement reçu auprès du grand conseil).

Donc une matinée qui commençait bien mal. Il enfila avec des gestes lents et paresseux son uniforme propre et repasser de la veille qui l'attendait sagement dans sa penderie, merci aux elfes de maisons. Malheureusement, ces derniers n'étaient pas habilité à préparer le sac de cours des élèves, c'était donc à Lowell de farfouiller dans son placard livres, parchemins, plumes et autres cahiers qui lui serait nécessaire pour survivre à cette journée.
En descendant de son dortoir, il avait failli renverser un deuxième année qui n'avait pas assez fait attention à l'attitude endormie de Lowell. Oui parce que quand Lowell est endormi c'est aux autres de faire attention à lui et non l'inverse.

Arrivé dans la grande salle, son chocolat chaud ne réussit pas à le sortir de sa torpeur, les toasts à la confiture de fraises qu'il grignota non plus. Encourager par ses camarade de promotion qui ne voulait pas être en retard à cause de lui, il attrapa une pomme qui déposa dans son sac avant les suivre.

Le cours d'HdlM était.. Comme d'habitude en fait : à mourir d'ennuis. Lowell avait bien tenté en début d'année d'utiliser ce cours pour recopier ces brouillons de devoirs ou finir sa nuit, ou dessiner (faire quelque chose un minimum productif en somme), mais le Professeur Akrisoth, un sombre individu certainement plus sombre encore que sa terrible aura, n'était pas de cet avis et obligeait Lowell à mimer l'élève studieux et attentif. Quel rustre tout de même.

La fin du cours approchait et Lowell, toujours dans la lune, continuait à fixer vaguement le professeur tout en repassant dans sa tête les différentes manières d'utiliser du dictame dans le noble art des Potions. Il lui en manquait une, il en était sure... Soudain, Lowell se rendit compte que la salle était déjà presque vide. Cette fois, les serpents n'avaient pas cherchés à l'attendre. Il s'empressa de ranger le peu d'affaire qu'il avait sorti pris son sac en bandoulière sur l'épaule et quitta la salle.

L'inter-cours de 10h était un peu plus long que les autres, lui semblait-il, mais il ne se souvenait pas s'il était de 15 ou de 20 minutes. Peu importait à Lowell à ce moment-la, il avait besoin d'air, il fallait qu'il sorte dehors pour enfin prendre une goulée d'oxygène digne de ce nom après ce cours si étouffant sur ... Sur... Lowell était bien incapable de se souvenir du sujet abordé par le Professeur Akrisoth. Peu importe.

Il arriva dehors et s'installa sur les marches de l'entrée principale du château, sorti le livre sur le Manuel Avancé de préparation de potions et se dépêcha de tourner les pages jusqu'au chapitre sur le dictame. Plongé dans sa lecture il n'entendit pas la sonnerie de fin d'inter-cours.

A la fin d'un paragraphe, trouvant les alentours bien calme pour un lieu remplis d'élèves débordant d'hormones, il releva la tête et s'aperçut de son erreur. Il remit en vitesse son livre dans son sac, se le va et rentra rapidement dans le château. Il avait cours d'Art et Musique Magique au 5ème étage avec le Professeur Mac Davidson. Si haut... Lowell entama la premières volées de marches.

*C'est à se demander ou passe l'ingéniosité des sorciers s'ils ne pensent même pas à mettre en place des ascenseurs magiques ...*

Finalement, arrivé devant la porte du cours, qui avait bien évidemment du commencer, Lowell se recomposa un visage calme et entra discrètement dans la salle de cours. A l'intérieur, les élèves étaient silencieux et le professeur Mac Davidson semblait attendre une réponse.

«Tic-Tac, Tic-Tac, j'attends. » dit-elle.

Elle semblait attendre la réponse à sa question. Lowell ferma la porte de la salle en silence et s'installa furtivement à une table juste à côté. Il se félicita intérieurement de sa discrétion.



HRP:
 


Dernière édition par Lowell Edwards le Jeu 20 Mar 2014 - 12:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shae Marsh
Brave lioness
avatar
Brave lioness

Afficher infos

Messages : 1198
Date d'inscription : 09/11/2013
Âge : 20

Dossier
Statut Statut: 6ème année - Attrapeuse/Capitaine
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 3 645

MessageSujet: Re: Cours pour les 5e: Fini !   Mer 19 Mar 2014 - 21:16
Milieu novembre et pourtant un temps magnifique. Il faisait tellement bon pour la saison que Shae aurait préféré passer la journée dans le parc plutôt qu'enfermée dans les salles de cours. Enfin, elle n'avait pas trop le choix. Elle enfourna donc quelques affaires vite fait dans son sac, enfila un jean, un débardeur et un gilet léger par dessus et se dirigea en direction de son premier cours,à savoir Histoire de la Magie, moitié courant moitié marchant . Elle n'avait pas mangé car elle s'était reveillée en retard et maintenant, soit elle petit-déjeunait, soit elle arrivait à l'heure en cours. En général, elle aurait privilégié le petit déjeuner mais, quand on avait cours avec le professeur Akrisoth, mieux valait se pointer à l'heure.

Le cours d'Histoire de la Magie s'était donc passé relativement lentement, trop au goût de Shae qui n'attendait qu'une chose, que la fin de l'heure arrive. L'histoire l'ennuyait profondemment. Elle essayait de paraître attentive pour ne pas attirer l'attention du professeur mais n'arrivait qu'à moitié à garder les yeux ouverts.

Quand enfin le cours se termina, Shae se précipita dehors, ne voulant pas passer une minute de plus dans cette salle en compagnie d'un prof aussi ... bizarre ?
Elle rejoignit ses amis et écouta leur conversations pendant qu'ils se dirigeaient vers l'extérieur, profitant de leur courte pause entre les cours. Jennifer l'attrapa par le bras et lui chuchota, avec le plus d'ironie dans sa voix possible :

-Aloooors, on a eu du mal à se réveiller ?
-Jen, si tu dis encore ne serait-ce qu'un seul mot, je t'arrache la langue ! Que je saches, ce n'est pas moi qui est grimpé dans ton lit pour te rejoindre sur les coups de 2h du mat' parce que sois disant tu n'arrivais pas à dormir !

Jennifer fit une petite moue moqueuse avant de rouvrir la bouche pour ajouter quelque chose. Mais Shae ne la laissa pas faire et la coupa avant même qu'elle ai pu commencer :

-Non j'ai dis ne dis rien ! Surtout si tu veux juste enfoncer le clou en me rappelant que toi, tu étais pourtant debout à l'heure ce matin ....

Jennifer retint un ricanement puis continua à marcher sans rien dire, toujours accrochée au bras de son amie.

A la fin de la pose, les deux filles se dirigèrent ensembles vers le cours d'Art et Musique qu'elles avaient toutes deux pris en option bien qu'elles ne l'ai choisi pour un motif différent. Shae était vraiment interressée par la matière tandis que Jennifer l'avait plutôt prit par défaut et pour ne pas être séparée de la brune.

Elles rentrèrent dans la pièce et se séparèrent, n'étant pas assises l'une à côté de l'autre pour cette matière.

La prof rentra à son tour, les salua puis entama son cours dans la foulée. En l'entendant mentionner le devoir que les élèves devaient rendre prochainement, Shae sourit légèrement. Son devoir était déjà fin prêt, attendant sur son bureau d'être remis à sa correctrice. Comme quoi, quand la matière l'intéressait, la jeune fille était tout à fait capable de bosser sérieusement et de ne pas attendre le dernier jours avant de rédiger son devoir.

-Bien ! Bien ! Bien, Nouveau cours, nouvelle matière, la photographie magique !

Shae se redressa, interressée.

-Quelqu’un peut-il déjà me dire si ce sont les moldus ou les sorciers qui l’ont inventé les premiers ?

Hum. Bonne question ... Shae n'utilisait personnellement que la photographie moldue avec son père. Ce n'était pas une question de préférence mais d'habitude. Et quand à savoir lequel avait été inventé en premier ... elle n'en avait jamais apprit la réponse.

Finalement, quelqu'un répondit à la question. Malheureusement, mauvaise réponse. Enfin, au moins Timothy avait essayé ...

Hum, les moldus ... Au final, la réponse ne surprenait pas Shae. Si on lui avait demandé son avis, elle aurait sûrement répondu la même chose. De là à expliquer pourquoi, là, elle n'en savait rien. Une intuition peut être.

-Maintenant quelqu’un peut-il me dire quand cette technique artistique a été adaptée au monde magique ? Et surtout pourquoi à ce moment-là ? Je vous donne 2 minutes pour réfléchir.

Ouhla ... Pfff ... Qu'allait elle bien pouvoir répondre à cette question ? Elle se creusa la tête pendant quelques secondes avant de hausser les épaules. A ce moment, Lowell entra dans la salle. Shae leva les yeux au ciel, un petit sourire en coin affiché sur les traits. Lowell arrivait toujours au meilleur moment ! Elle regarda le serpentard s'asseoir à côté d'elle puis reporta son attention sur le professeur Myrcella quand elle l'entendit ajouter :

-Tic-Tac, Tic-Tac, j’attends.

Bon, autant se lancer.

-Hum ... Pour ma part, je pense que les sorciers ont dû s'approprier la méthode peu de temps après avoir découvert l'existence des photos donc peut après ... 1830 selon vos dires sur l'invention de la photographie moldue. Après, le pourquoi cette période là, tout simplement parce que nous, sorciers, ne pouvons "tolérer" que les moldus sachent inventer quelque chose à laquelle nous n'avons pas pensé avant. Voilà. Maintenant j'ai répondu cela uniquement parce que vous attendiez une réponse. La vraie réponse, je ne la connais malheureusement pas.

Elle avait dit son discours de façon tout à fait sérieuse mais maintenant, un léger sourire planait sur ses traits. Elle ne se fichait absolument pas de la prof et espérait que cette dernière ne le prenne pas de cette façon. Elle avait juste dit ce qui lui avait traversé l'esprit, sans plus.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Cours pour les 5e: Fini !   Jeu 20 Mar 2014 - 16:42
Pendant que Myrcella attendait la réponse de ses charmantes têtes blondes, elle entraperçus du coin de l’œil Lowell Edwards rentrer à pas feutrés dans la salle de classe et s’installer l’aire de rien sur une chaise qui était alors jusque-là, restée vide. Chouette, son endormi préféré ! Mais il ne perdait rien pour attendre, un retard restait un retard que diable !

Peu de temps après que son esprit ait été distrait par l’arrivée du Serpentard, ce fut une de ses bonnes élèves, qui affichait la tête « nous, on n'est pas dans la merde na nanère heu » un peu plutôt, qui prit la parole.

-Hum ... Pour ma part, je pense que les sorciers ont dû s'approprier la méthode peu de temps après avoir découvert l'existence des photos donc peu après ... 1830 selon vos dires sur l'invention de la photographie moldue. Après, le pourquoi cette période-là, tout simplement parce que nous, sorciers, ne pouvons "tolérer" que les moldus sachent inventer quelque chose à laquelle nous n'avons pas pensé avant. Voilà. Maintenant j'ai répondu cela uniquement parce que vous attendiez une réponse. La vraie réponse, je ne la connais malheureusement pas.

Bien ! En voilà une qui ne devait pas trop mal se débrouiller en histoire de la magie !

-Bien Shae, vraiment ! Bien, à l’époque en effet, les esprits sorcier était encore très fermé, la méfiance vis-à-vis des moldus était encore énorme, vous l’avez surement vu en histoire de la magie, mais les persécutions vis-à-vis des sorcier à  une époque étaient très à la mode. De plus, en plus de pensé que c’était des gros barbare, la mentalité nous poussait, nous autre sorcier, à penser qu’ils étaient tous stupides, vu que plus de la moitié de leurs inventions de l’époque était des copie conforme des nôtres. Tendance qui changea au XIXe en commençant par la photographie.

Petite pause le temps de les laisser gratter sur leurs parchemins tous ce qu’elle venait de leur expliquer.

-À l’époque, beaucoup de débats ont eu lieu pour savoir s’il fallait accepter la photographie dans notre mode ou si au contraire il fallait la laisser chez les moldus. Deux noms important sont à retenir, un pour chaque camp.

La jeune professeur se pencha en arrière, ouvrit le premier tiroir du bureau et en sortit deux poupées de chiffons. Ses élèves devaient reconnaitre ces poupées, dès qu’elle avait une partie historique à illustrer, elle s’en servait.

-Je vous présente Lord Henry Hallow, 32 ans à l’époque et pro moldu très actif à son époque, donc pro photographié.

Elle agita sa main droite pour montrer qu’il fallait s’intéresser à la poupée vêtue d’un costume trois-pièces et d’un haut-de-forme.

-Et voici Lord Charles Musgroove, anti-photographie.

Cette fois, elle agita la main droite pour montrer un petit bonhomme vêtu d’une robe de sorcier Marron.

-Pendant cinq ans ces deux personnages furent les leaders de leurs mouvements. Alors bien entendu, nous n’avons pas eu une guerre qui divisa la population en deux, ni des émeutes violentes, mais le magenmagot fut le théâtre de leur guéguerre.

Deux grands « M » apparurent sur les vêtements des poupées, pour montrer leur statut social... Avec un peu de sa magie, elle les anima. La miniature d'Henry Hallow mima quelqu’un faire un discours et au bout de quelques secondes la miniature de Charles Musgoove se releva en levant les bras au ciel comme pour montrer son énervement. Les deux poupées s’agitèrent un peu, elles agitèrent leurs bras, l’expression faciale montrait qu’elles parlaient avec colère (mais on entendait aucun son) et elles finirent par se jeter dessus pour se battre. Du tiroir ouvert sortirent d’autres poupées, tout habillée de robe de sorcier noir avec un « M » inscrit sur la poitrine, se dirigèrent vers leurs consœurs et tentèrent de séparer leurs amis. Cette action fut vaine et on assista à une bagarre générale sur une moitié de bureaux.

Myrcella claqua ses mains et les poupées arrêtèrent de se battre, s’assirent en rangée sur le bureau et ne firent plus que de se lancer des regards noirs en se poussant avec les coudes. La jeune femme claqua sa langue sur son palais et enfin les poupées restèrent tranquilles.

-Quand pensez-vous, était-ce bien la peine de se disputer ?

derrière elle, la craie se permit un moment de répits.

La photographie magique


1.1 L’apparition de la photographie
      1.1.2 Moldus ou sorcier ?
      1.1.3 Le contexte historique
      1.1.4 Henry Hallow et Charles Musgroove débat


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Cours pour les 5e: Fini !   Ven 21 Mar 2014 - 11:02
Lowell pria pour que son entrée ne soit pas remarquée par trop de monde et surtout pas par le Professeur Mac Davidson. Après s'être installé, il remarqua que son voisin, ou plutôt sa voisine, n'était autre que Shae Marsh ! La lionne intrépide avec qui, malgré leurs maisons respectives, il avait sympathisé au cours des 4 dernières années. Il pouvait être sûr qu'elle au moins ne ferait pas en sorte de dénoncer son retard auprès de Mac Davidson.

Elle prit la parole :

« Hum ... Pour ma part, je pense que les sorciers ont dû s'approprier la méthode peu de temps après avoir découvert l'existence des photos donc peut après ... 1830 selon vos dires sur l'invention de la photographie moldue. Après, le pourquoi cette période là, tout simplement parce que nous, sorciers, ne pouvons "tolérer" que les moldus sachent inventer quelque chose à laquelle nous n'avons pas pensé avant. Voilà. Maintenant j'ai répondu cela uniquement parce que vous attendiez une réponse. La vraie réponse, je ne la connais malheureusement pas.»

Lowell n'avait aucune idée de la question qui avait été posée par le professeur. Un rapide tour d'horizon en direction du tableau lui appris que l'intitulé du cours était La photographie magique.

La petite touche qui frôlait l'impertinence à la fin de la réponse de Shae la caractérisait pleinement. Jamais Lowell n'aurait jamais parlé de la sorte devant un professeur... Déjà, jamais il aurait pris la peine de répondre à une question aussi clairement ouverte à l'ensemble de la classe, c'était trop fatiguant. Sauf quand il s'agissait de question réellement intéressante évidemment.

Cependant, le corps de la réponse de la Lionne était correcte, les sorciers ont toujours eu cette supériorité et cette susceptibilité à l'égard des personnes sans pouvoir magique et même si Lowell ne se sentait absolument pas concerné par cette petite et perpétuelle (et puérile) dispute entre les deux partis, il trouvait ça parfois désespérant.

« Bien Shae, vraiment ! Bien, à l’époque en effet, les esprits sorcier était encore très fermé, la méfiance vis-à-vis des moldus était encore énorme, vous l’avez surement vu en histoire de la magie, mais les persécutions vis-à-vis des sorcier à  une époque étaient très à la mode. De plus, en plus de pensé que c’était des gros barbare, la mentalité nous poussait, nous autre sorcier, à penser qu’ils étaient tous stupides, vu que plus de la moitié de leurs inventions de l’époque était des copie conforme des nôtres. Tendance qui changea au XIXe en commençant par la photographie. » Expliqua le professeur.

Les plumes autour de Lowell se mirent à gratter les parchemins avec empressement, comme si chaque parole sortis de la bouche de Mac Davidson étaient évangiles. Lowell les regarda doucement, leurs mines penchés sur le papier, les sourcils froncés dans leur concentration, certains marmonnant pour ne pas en perdre une miette. Lui ne prenait pas cette peine. Ce cours était certes plus intéressant que ce à quoi il aurait pu s'attendre, mais de là à prendre des notes... Il n'était même pas sûr d'avoir de plume sur lui au vu des cours qu'il avait cette matinée. Et quelle matinée...

Finalement il ne s'était pas fait remarqué par Mac Davidson ! C'était une bonne nouvelle ça. Au moins il aurait la paix...

Perdu dans ces pensées, Lowell ne reprit conscience du déroulement du cours qu'au moment où le professeur agita devant eux deux marionnettes.

« Je vous présente Lord Henry Hallow, 32 ans à l’époque et pro moldu très actif à son époque, donc pro photographié. Et voici Lord Charles Musgroove, anti-photographie. Pendant cinq ans ces deux personnages furent les leaders de leurs mouvements. Alors bien entendu, nous n’avons pas eu une guerre qui divisa la population en deux, ni des émeutes violentes, mais le magenmagot fut le théâtre de leur guéguerre. »

Encore des marionnettes. Un moyen à la fois ludique et extrêmement infantilisant de leurs présenter le cours. Et ça Lowell ne le supportait que très mal. Pourquoi ce système ? Le professeur Mac Davidson avait franchement l'air aux anges à faire participer ces habituelles poupées. Ca en était navrant.

A partir de ce moment, Lowell regretta de ne pas avoir totalement zappé le cours comme il lui arrive de temps en temps de faire. Ses yeux devint vitreux et la voie lointaine du professeur retentit :

« Quand pensez-vous, était-ce bien la peine de se disputer ? »

Devant lui Thimmoty se trémoussait sur son siège... Lui, il allait lui répondre, il appliquait la politique de : si je pense avoir une réponse, alors je la donne. Mais ce comportement, légèrement impulsif, se remarquait surtout avec la jolie professeure Mac Davidson. Oui, vous l'aurez compris, ce Serpentard, bavard, ronfleur, camarade et ami de Lowell, avait un faible pour la jolie rousse. C'était à la base pour ça qu'il avait pris sa matière en option. Très peu de gens avaient remarqué son « crush » d'adolescent mal cicatrisé, ça n'était pas sérieux à ses yeux. Mais tout de même, il ne pouvait s'empêcher de s'afficher au risque de se ridiculiser devant la gracieuse Mac Davidson. C'était d'un pathétique touchant.

« Non, je ne pense pas. Leurs arguments ne pouvaient être entendu ni par l'un li par l'autre et cela a duré 5ans. A mon avis, ils auraient simplement dû trancher la question en demandant l'avis de la population sorcière de l'époque et se plier à son jugement quel qu'il soit... » Expliqua-t-il.

Un avis comme un autre, mais en sachant que la population sorcière de l'époque était peu progressiste, cela voudrait dire que si nous avions appliqué cette proposition, nous n'en serions pas là aujourd'hui...

Lowell commença a observer les différentes réactions de ses camarades.  


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shae Marsh
Brave lioness
avatar
Brave lioness

Afficher infos

Messages : 1198
Date d'inscription : 09/11/2013
Âge : 20

Dossier
Statut Statut: 6ème année - Attrapeuse/Capitaine
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 3 645

MessageSujet: Re: Cours pour les 5e: Fini !   Sam 22 Mar 2014 - 21:10
-Bien Shae, vraiment ! Bien, à l’époque en effet, les esprits sorcier était encore très fermé, la méfiance vis-à-vis des moldus était encore énorme, vous l’avez surement vu en histoire de la magie, mais les persécutions vis-à-vis des sorcier à une époque étaient très à la mode. De plus, en plus de pensé que c’était des gros barbare, la mentalité nous poussait, nous autre sorcier, à penser qu’ils étaient tous stupides, vu que plus de la moitié de leurs inventions de l’époque était des copie conforme des nôtres. Tendance qui changea au XIXe en commençant par la photographie.

Elle ouvrit de grands yeux étonnés. Elle pensait vraiment être entrain de dire un peu n'importe quoi. Enfin, elle ne s'attendait certainement pas à avoir la bonne réponse !

Elle prit quelques notes que qu'elle gratta rapidement sur un parchemin, écoutant d'une oreille attentive. Lowell semblait, comme à son habitude, près à passer une heure sans sortir même une plume, ce qui la fit sourire. Ce garçon était vraiment ... irrécupérable. Mais il était marrant, agréable et les petites piques qui s'étaient installées naturellement entre eux lui plaisaient même si jamais elle ne l'avouerait. Oui, en règle général, un garçon comme lui n'aurait récupéré, au mieux, que son indifférence mais lui avait un petit quelque chose qui faisait qu'elle ne pouvait pas ne pas l'apprécier.

-Je vous présente Lord Henry Hallow, 32 ans à l’époque et pro moldu très actif à son époque, donc pro photographié. Et voici Lord Charles Musgroove, anti-photographie. Pendant cinq ans ces deux personnages furent les leaders de leurs mouvements. Alors bien entendu, nous n’avons pas eu une guerre qui divisa la population en deux, ni des émeutes violentes, mais le magenmagot fut le théâtre de leur guéguerre. Quand pensez-vous, était-ce bien la peine de se disputer ?

Pendant ce discours, Shae s'attacha plus aux paroles que prononcaient la prof qu'aux marionnettes qui se battaient sur le bureau. Elles n'étaient là que pour illustrer et elle préférait se passer de regarder ce spectacle navrant qui aidait tout de même une bonne partie de la classe à rester concentré. Une fois qu'elle eu fini d'écrire les quelques phrases qui lui semblaient importantes à retenir, elle se reconcentra sur ce qui allait suivre. Visiblement, ils allaient devoir débattre. D'ailleurs, l'écriture sur le tableau le lui confirma. Shae attendit d'avoir l'avis d'une première personne pour pouvoir le rembarer. En effet, elle n'était pas souvent totalement d'accord avec les avis des autres et ne se gênait pas pour expliquer le fond de sa pensée, parfois de façon assez virulante. Enfin, elle était comme ça, on ne la changerai pas.

Tiens, vu comment Timmothy se dandinait sur sa chaise, ils allaient avoir le droit à un super discours de sa part. Génial ... Bon, elle allait au moins écouter ce qu'il avait à dire, peut être que pour une fois il la surprendrait et dirait quelque chose d'intelligent ... Bien qu'elle en doutait fortement.

-Non, je ne pense pas. Leurs arguments ne pouvaient être entendu ni par l'un li par l'autre et cela a duré 5ans. A mon avis, ils auraient simplement dû trancher la question en demandant l'avis de la population sorcière de l'époque et se plier à son jugement quel qu'il soit...

Shae leva les yeux au ciel. Bien, au moins ça ne la surprenait pas. Un éclat de génie venant de sa part l'aurait laissé, excusez l'expression, sur le cul. Elle n'attendit pas une minute de plus et commença :

-Si je puis me permettre, c'est la proposition la plus bête que nous aurions pu entendre aujourd'hui.

Bon, une fois n'était pas coutume, ses mots avaient dépassés sa pensée. Enfin, les conséquences viendraient plus tard. Shae n'avait peur de personne et sûrement pas de Timmothy. Elle continua donc sans plus se préoccuper du jeune homme.

-Si la question avait été posé à la population sorcière, comme un référendum en soit, l'opinion publique aurait été du côté de Lord Charles Musgroove. Car, comme nous l'a rappelé notre bien aimé professeur, la mentalité de l'époque faisait que peu de gens étaient en faveur des moldus et ainsi, la photographie ne se serait jamais adapté si je puis dire au monde sorcier. Ce qui serait, vous l'admetterez, un gros trou dans notre culture vu en quel quantité nous l'utilisons désormais. Ainsi, je pense que Lord Henry Hallow a bien fait de défendre son idée jusqu'au bout. Car, si on croit vraiment en quelque chose alors rien ne doit nous empêcher de le défendre jusqu'à ce que cette chose se réalise. Maintenant était ce bien la peine de se disputer, non. Ce n'est jamais "la peine". Malheureusement nous vivons dans un monde où les esprits sont fermés. On avance mais on tombe toujours sur quelque chose que certaines personnes se refusent à accepter alors que ça ne leur poserait pas de problème en soit de laisser les choses se dérouler. Voilà.

Shae avait fini son petit discours. Bien. Elle savait que quelqu'un allait sûrement contredire son avis, du moins sur certains points mais ça ne l'embêtait pas, elle était prête à tout entendre ou presque, du moment que la personne argumentait réellement et dévellopais sa pensée. Vivement le prochain tour ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Cours pour les 5e: Fini !   Mer 26 Mar 2014 - 22:43
Myrcella était heureuse que ses élèves participent autant, les débats avaient souvent du mal à se mettre en place. Enfin surtout les premiers arguments, après, souvent tout roulait et les langues se déliaient. Mais la honte d’être le premier à répondre en refroidissait plus d’un. Ce n’était pas rare qu’elle ait même à en pêcher un au hasard.

-Non, je ne pense pas. Leurs arguments ne pouvaient être entendus ni par l'un ni par l'autre et cela a duré 5 ans. À mon avis, ils auraient simplement dû trancher la question en demandant l'avis de la population sorcière de l'époque et se plier à son jugement quel qu'il soit...

Ah ! C’était le petit Timothy qui se lançait le premier, même pas besoins de désigner une pauvre victime, zut ! On n’avait pas idée de lui enlever tous ses petits plaisirs comme ça. Même pas de petits étudiants qui évitent de croiser son regard pour ne pas se faire choisir…

En attendant, on pouvait dire de ce Serpentard qu’il était charmant, mais le côté fayot qu’il prenait souvent, avait tendance à courir sur le haricot de la jeune femme, elle cotait les devoirs et en aucun cas le faite d’avoir été sympathique en classe n’aidait. Mais bon, il faisait l’effort de participer, elle n’allait pas le casser dans son tripe.

-Si je puis me permettre, c'est la proposition la plus bête que nous aurions pu entendre aujourd'hui.

Interrompit une autre voie, cette fois ce fut Shae qui répondit. Le débat commençait plutôt vite, comme quoi, la matière trouvait grâce aux yeux de ses étudiants.

Par contre, Myrcella grimaça, dire que l’on n’était pas d’accord été une chose qu’elle pouvait entendre, mais là, ça dérangeait la jeune prof que Shae montre son désaccord et le fasse passer pour la pensée générale de la classe. Cela pourrait être rabaissant pour la personne qu’elle visait.

-Si la question avait été posée à la population sorcière, comme un référendum en soi l'opinion publique aurait été du côté de Lord Charles Musgroove. Car, comme nous l'a rappelé notre bien-aimé professeur, la mentalité de l'époque faisait que peu de gens étaient en faveur des moldus et ainsi, la photographie ne se serait jamais adapté si je puis dire au monde sorcier. Ce qui serait, vous l'admettrez, un gros trou dans notre culture vu en quelle quantité nous l'utilisons désormais. Ainsi, je pense que Lord Henry Hallow a bien fait de défendre son idée jusqu'au bout. Car, si on croit vraiment en quelque chose alors rien ne doit nous empêcher de le défendre jusqu'à ce que cette chose se réalise. Maintenant était-ce bien la peine de se disputer, non. Ce n'est jamais "la peine". Malheureusement nous vivons dans un monde où les esprits sont fermés. On avance mais on tombe toujours sur quelque chose que certaines personnes se refusent à accepter alors que ça ne leur poserait pas de problème en soi laisser les choses se dérouler. Voilà.

Moui, cela se tenait. Oh, mais n’était-ce pas une main qui se levait au milieu de la classe ?

-Oui Chloé ?

-Eh bien Madame… Je me demandais si Shae et Timothy… Enfin, s'il ne serait pas possible qu’ils aient raison tous les deux . Après tout, leurs deux théories se valent…

-Oh ! Enfaite, oui, tous les deux ont raison, mais la question la plus importante et qui devrait tous nous intéresser c’est de savoir si je suis effectivement, votre bien-aimé professeur ? Nan, mais parce que je pourrais aller crâner à la salle des profs après. Du genre, je suis la prof préférée des élèves, tout ça, tout ça.

Elle sourit et quelques-uns dans la classe sourirent et certains même rigolèrent.

-Mais bien sûre qu’on vous adore madame ! Cria une voix, que la jeune Myrcella ne put identifier.

-Merci, merci ! Mais pour en revenir à nos petits moutons, Referendum ou pas, les résultats n’auraient pas été aussi clairs que Shae le pense. À l’époque, on ne demandait pas l’avis de la classe « populaire » parce qu’elle n’avait pas les moyens de payer le cens. On ne demandait pas non plus l’avis des femmes qui pourtant étaient très portées sur l’art. Les anti-moldus étaient-ils plus ou moins nombreux ? Personne ne le sait non plus, lorsqu’on donne l’anonymat aux gens, beaucoup peuvent changer d’avis ou de camp.

Les plumes ne cessaient de gratter le parchemin et en bonne prof, elle les laissa terminer pour ne pas se faire interrompre par des « madaaaaaaaame, vous allez trop vite ! », ça pouvait vite devenir énervant…

-Bon après, oui effectivement, rien ne sert de se battre, mais défendre ses intérêts, dans certains cas, peut être bénéfique à un grand nombre de personnes.

Certains élèves affichèrent une mine dubitative, mais après tout, n’avait-elle pas raison ? Des évolutions importantes avaient été interdites, puis acceptées (et révolutionnées la face du monde) parce que des hommes s’étaient battu pour leurs convictions.

-Bon maintenant, question facile, comment, pourquoi et à quel moment, la photographie a vraiment été acceptée ? Et surtout, qui est à l’origine de ce changement ?

Elle ne pu s'empêcher de jeter un coup d’œil à Lowell, comptait il vraiment dormir tout le cours ? pas que ça change de d'habitude, m'enfin quand même, il restait un petit espoirs tout de même...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Cours pour les 5e: Fini !   Mar 1 Avr 2014 - 23:12
Lowell regardait goguenard Shae se dandiner sur sa chaise en écoutant l'argument de Thimoty. Ah ! Les petits gryffons à sang chaud étaient si amusant ! Il savait que Shae allait obligatoirement rétorquer après le discours de son camarade de la noble maison de Serpentard. Ca ne manquait jamais... Shae était comme ça, franche et directe, comme si elle était obligée de faire connaître le fond de sa pensée que cela plaise... ou non. Lowell avait un état d'esprit très différent. S'ouvrir comme le faisait sa voisine de classe n'était pas dans ses habitudes. Tant que la situation lui était confortable, il n'en bougeait pas. Si elle évoluait de façon inconfortable, c'est à ce moment-la qu'il envisageait les différentes options qui arrivaient à lui.

« Si je puis me permettre, c'est la proposition la plus bête que nous aurions pu entendre aujourd'hui. »

C'était exactement ce dont parlait Lowell, une spontanéité qui était propre aux gryffondors, une aptitude très recherchée et très appréciée dans cette maison .
Shae prit une inspiration :

« Si la question avait été posée à la population sorcière, comme un référendum en soi l'opinion publique aurait été du côté de Lord Charles Musgroove. Car, comme nous l'a rappelé notre bien-aimé professeur, la mentalité de l'époque faisait que peu de gens étaient en faveur des moldus et ainsi, la photographie ne se serait jamais adapté si je puis dire au monde sorcier. Ce qui serait, vous l'admettrez, un gros trou dans notre culture vu en quelle quantité nous l'utilisons désormais. Ainsi, je pense que Lord Henry Hallow a bien fait de défendre son idée jusqu'au bout. Car, si on croit vraiment en quelque chose alors rien ne doit nous empêcher de le défendre jusqu'à ce que cette chose se réalise. Maintenant était-ce bien la peine de se disputer, non. Ce n'est jamais "la peine". Malheureusement nous vivons dans un monde où les esprits sont fermés. On avance mais on tombe toujours sur quelque chose que certaines personnes se refusent à accepter alors que ça ne leur poserait pas de problème en soi laisser les choses se dérouler. Voilà. »

Quelqu’un d’autre au milieu de la classe souhaita prendre la parole :

« Oui Chloé ? » interrogea Mac Davidson.

Chloé ?! Il y avait une fille qui s'appelait Chloé dans sa promotion ? Cela faisait quand 5 ans que Lowell était à Poudlard... De sa place il ne pouvait pas voir la jeune fille en question, mais il était à peu peu près sûr que jamais il n'avait entendu parler d'une Chloé.

« Eh bien Madame… Je me demandais si Shae et Timothy… Enfin, s'il ne serait pas possible qu’ils aient raison tous les deux . Après tout, leurs deux théories se valent… »

Un bon samaritain !! Tout le monde est beau, tout le monde est gentil, tout le monde est content ! Oh misère... Pourquoi faut-il que des Poussoufles soient aussi intéressés par cette matière ?

« Oh ! Enfaite, oui, tous les deux ont raison, mais la question la plus importante et qui devrait tous nous intéresser c’est de savoir si je suis effectivement, votre bien-aimé professeur ? Nan, mais parce que je pourrais aller crâner à la salle des profs après. Du genre, je suis la prof préférée des élèves, tout ça, tout ça. »

Pendant que la prof déblatérait sur ce qui semblait être une perte de temps totale, Lowell rechercha des yeux la personne qui avait eu la réflexion bisounours powa. De sa place, il n'arrivait pas à voir l'élève et son intonation de voix ne lui disait rien du tout non plus, mais avait vaguement aperçu sa main se lever parmi les têtes de ces camarades donc il pouvait à peu près la situer.. Il se pencha délicatement vers le côté.

« Mais bien sûre qu’on vous adore madame ! »

La réflexion fut brève, mais assez audible pour Lowell qui était juste derrière Thitmoty... Quel crétin celui la quand il le voulait...

Il avait enfin réussi à voir la bisounours en fureur, c'était ce qui semblait être une Serdaigle, son visage lui était vaguement familier, mais sans plus. Pas étonnant vu l'échantillon qu'il venait d'avoir de son état d'esprit. Enfin, il devait lui aussi reconnaître que parfois le choixpeau pouvait se tromper, ce n'était pas banal.

« Merci, merci ! Mais pour en revenir à nos petits moutons, Referendum ou pas, les résultats n’auraient pas été aussi clairs que Shae le pense. À l’époque, on ne demandait pas l’avis de la classe « populaire » parce qu’elle n’avait pas les moyens de payer le cens. On ne demandait pas non plus l’avis des femmes qui pourtant étaient très portées sur l’art. Les anti-moldus étaient-ils plus ou moins nombreux ? Personne ne le sait non plus, lorsqu’on donne l’anonymat aux gens, beaucoup peuvent changer d’avis ou de camp. Bon après, oui effectivement, rien ne sert de se battre, mais défendre ses intérêts, dans certains cas, peut être bénéfique à un grand nombre de personnes. Bon maintenant, question facile, comment, pourquoi et à quel moment, la photographie a vraiment été acceptée ? Et surtout, qui est à l’origine de ce changement ? »

A ce moment-la, Lowell comprit qu'il n'allait pas pouvoir passer un cours tranquille comme il arrivait à faire la plupart de ces journées de classe. Ca non. Le regard brillant d'espoir de Mac Davidson lui disait sans équivoque que si ce n'était pas lui qui prenait la parole, ce serait elle qui le lui ferait ouvrir la bouche.

Lowell rechercha dans son esprit, il s'agissait d'une potion il le savait. Il l'avait lu en 2nd année, mais il ne se souvenait pas du titre du grimoire.

« C'était en 1935, Cain Horondull a inventé la potion d'animation dans laquelle il suffisait de tremper la pellicule vierge avant de l'utiliser. Avec cette adaptation magique les anti-moldus se sont montrés beaucoup plus indulgent au sujet des photographies, car elles étaient devenues incontestablement magique. »

Clair, net, précis, sans détour inutile. Lowell avait parlé d'un ton morne, mais assez distinctement pour que Mac Davidson puisse entendre. Au moins il pouvait espérer avoir la paix pour le reste du cours...
Revenir en haut Aller en bas
Shae Marsh
Brave lioness
avatar
Brave lioness

Afficher infos

Messages : 1198
Date d'inscription : 09/11/2013
Âge : 20

Dossier
Statut Statut: 6ème année - Attrapeuse/Capitaine
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 3 645

MessageSujet: Re: Cours pour les 5e: Fini !   Dim 6 Avr 2014 - 13:12
Bon okay, elle avait peut-être un peu dépassé les bornes. Enfin tant pis, ce qui était fait était fait et il n’y avait pas de moyen de revenir en arrière. Pas grave, elle se rattraperait sur autre chose. Même si Shae se rendait compte qu’elle disait souvent plus de choses qu’elle ne devrait s’autoriser à dire, elle arrivait toujours à trouver un moyen de faire oublier son erreur aux autres. Bon, sauf avec le professeur Audlington mais là c’était parce qu’elle aimait le faire sortir de ses gonds …

Chloé leva la main pour donner son avis. Si ils avaient tous les deux raison ? Bon, elle n’avait probablement pas tort.

-Oh ! Enfaite, oui, tous les deux ont raison, mais la question la plus importante et qui devrait tous nous intéresser c’est de savoir si je suis effectivement, votre bien-aimé professeur ? Nan, mais parce que je pourrais aller crâner à la salle des profs après. Du genre, je suis la prof préférée des élèves, tout ça, tout ça.

Non mais cette professeur était un cas quand même … La remarque fit sourire Shae. Sourire qui disparut bien vite quand elle entendit la remarque plus que fayote de Timothy. Elle leva les yeux au ciel en se disant que ce garçon avait un SERIEUX problème. Et on se demandait pourquoi elle ne pouvait pas le supporter … Elle regarda du coin de l’œil Lowell pour voir sa réaction mais ce dernier semblait assez désintéressé par ce qui se passait et semblait chercher quelque chose, ou quelqu’un, du regard.

-Merci, merci ! Mais pour en revenir à nos petits moutons, Referendum ou pas, les résultats n’auraient pas été aussi clairs que Shae le pense. À l’époque, on ne demandait pas l’avis de la classe « populaire » parce qu’elle n’avait pas les moyens de payer le cens. On ne demandait pas non plus l’avis des femmes qui pourtant étaient très portées sur l’art. Les anti-moldus étaient-ils plus ou moins nombreux ? Personne ne le sait non plus, lorsqu’on donne l’anonymat aux gens, beaucoup peuvent changer d’avis ou de camp. Bon après, oui effectivement, rien ne sert de se battre, mais défendre ses intérêts, dans certains cas, peut être bénéfique à un grand nombre de personnes. Bon maintenant, question facile, comment, pourquoi et à quel moment, la photographie a vraiment été acceptée ? Et surtout, qui est à l’origine de ce changement ?

Ouhla, question plus compliquée. Shae décida de ne rien dire et d’attendre la réponse à la question. Elle en avait assez fait pour aujourd’hui et puis … elle n’avait aucune idée de la réponse à la question, une fois n’est pas coutume. C’est alors que Lowell répondit, à sa grande surprise.

-C'était en 1935, Cain Horondull a inventé la potion d'animation dans laquelle il suffisait de tremper la pellicule vierge avant de l'utiliser. Avec cette adaptation magique les anti-moldus se sont montrés beaucoup plus indulgent au sujet des photographies, car elles étaient devenues incontestablement magique.

C’est fou comme parfois, quand Lowell répondait, on avait l’impression qu’il allait s’endormir. Shae le regarda, le regard pétillant. Oui, elle avait envie de l’embêter un peu. Elle lui fila donc un discret coup de coude dans le bras avant de lui chuchoter :

-Et bah, tu as mangé quoi ce matin qui t’a enfin fait sortir de ta torpeur habituel ? Fais gaffe, je vais devoir t’emmener à l’infirmerie, tu me sembles souffrant !

Elle ricana légèrement, attendant la réplique qui ne manquerait pas d’arriver.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Cours pour les 5e: Fini !   Lun 7 Avr 2014 - 23:09
-C'était en 1935, Caïn Horondull a inventé la potion d'animation dans laquelle il suffisait de tremper la pellicule vierge avant de l'utiliser. Avec cette adaptation magique les anti-moldus se sont montrés beaucoup plus indulgents au sujet des photographies, car elles étaient devenues incontestablement magiques.

Mon Dieu que ses étudiants pouvaient être brillant, bon quoi que celui-ci soit un peu froid, mais on ne pouvait pas lui reprocher d’être net, claire et précise quand même.

Myrcella sourit lorsqu’elle vit Shae bousculer gentiment Lowell et lui glisser quelque chose à l’oreille, c’était bien que certains étudiants ne s’occupent pas de la guerre intermaison, c’était même très bien. Cette attitude la faisait revenir quelques années en arrière, quand elle était elle-même étudiant et qu’elle jonglait entre plusieurs groupes d’amis dans des maisons différentes de la sienne, c’était le bon temps !

-Bien Lowell, très bien. Lui dit-elle en affichant un large sourire.

-Caïn Horondull était un ami de lord Hallow, certains documents affirment même qu’ils étaient amants. Mais si vous voulez plus de détails de ce genre, venez me voir à la fin du cours, je vous donnerais quelques titres de livres, puisque ce n’est pas vraiment ce qui nous intéresse ici.

-Enfin, comme ils étaient amis, ils avaient plus ou moins les mêmes idéaux, c’est pourquoi le potioniste s’est penché sur une façon d’aider Lord Hallow. En faisant ça, il n’a pas trouvé que cette avancée pour la photographie, il a aussi réduit le temps de pose, ce qui en soit, n’est pas grand-chose, mais on sait à quel point les hommes peuvent être pressés.

Elle sourit et d’autres élève affichèrent une mine ironique, tout le monde voyait absolument bien de quoi elle parlait.

-Pour la petite histoire, ce qui sépara les deux hommes fut l’ambition de Horondull, il voulait faire payer ses inventions très, mais alors très, très chères alors que Hallow ne pensait qu’au bien de la communauté et espérait que son ami ne fasse pas payer ses découvertes. M’enfin, après quelques arrangements, l’invention passa au secteur public et tadaaam, la photographie magique était née, ou en tout cas, elle était accessible à tous.

Oui enfin, à tous, elle exagérait peut-être un peu, il fallait encore avoir les moyens de s’offrir un de ces appareils, mais on avait tout de même fait une avancée majeure.

-Bien, maintenant, prenez tous votre manuel à la page 52. Si quelqu’un n’a pas son manuel, qu’il me le dise. Dit-elle en agitant sa propre édition, qui était posée sur le bureau.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Cours pour les 5e: Fini !   Mer 30 Avr 2014 - 12:22
« Bien Lowell, très bien. » Lui dit-elle en affichant un large sourire.

Le jeune Serpentard, satisfait, tentait de repartir spirituellement loin de cette salle de classe ennuyeuse quand soudain, il reçut un discret coup de coude dans les côtes de la part de sa voisine Gryffondor.

« Et bah, tu as mangé quoi ce matin qui t'a enfin fait sortir de ta torpeur habituel ? Fais gaffe, je vais devoir t'emmener à l'infirmerie, tu me sembles souffrant ! » Lui chuchota-t-elle.

« Je ne risque pas d'avoir mangé la même chose que toi en tout cas, tu sembles à bout nerf à sauter comme ça sur ta chaise. Tu veux quelques potions anesthésiantes ? » Lui répondit-il sur le même ton.

Mac Davidson continuait :

« Caïn Horondull était un ami de lord Hallow, certains documents affirment même qu'ils étaient amants. Mais si vous voulez plus de détails de ce genre, venez me voir à la fin du cours, je vous donnerais quelques titres de livres, puisque ce n'est pas vraiment ce qui nous intéresse ici. Enfin, comme ils étaient amis, ils avaient plus ou moins les mêmes idéaux, c'est pourquoi le potioniste s'est penché sur une façon d'aider Lord Hallow. En faisant ça, il n'a pas trouvé que cette avancée pour la photographie, il a aussi réduit le temps de pose, ce qui en soit, n'est pas grand-chose, mais on sait à quel point les hommes peuvent être pressés. »

Devant eux, les oreilles et la nuque dégagée de Thimoty rougirent sérieusement. Ce dernier se dandinait sur sa chaise.
Il regarda Shae et désigna le pauvre jeune adolescent plein d'hormones en rigolant doucement.
Le professeur continuait de déballer son cours.

Il se pencha en avant et chuchota d'un air narquois assez fort pour que ses deux amis puissent l'entendre :

« Alors Thimoty, tu as trop chaud ? Pas de chance que tu sois roux hein camarade... »

« Chut ! » Marmonna ce dernier en se tournant de trois-quarts pour qu'ils puissent l'entendre.

Il rougissait de plus belle. C'était magique. Lowell aimait beaucoup le taquiner à ce sujet.

«Bien, maintenant, prenez tous votre manuel à la page 52. Si quelqu'un n'a pas son manuel, qu'il me le dise. »

Un manuel... Oui c'était certain que Lowell ne l'aurait pas pris. Il jeta un rapide coup d'oeil dans sa besace, mais n'y trouva que des fioles de potion (vides ou pleines), des parchemins (vierges ou utilisées), quelques plumes (la plupart cassées) et des grimoires. Mais aucun de ces derniers ne concernait l'Art et la Musique Magique.
Lowell se tourna plein d'espoir vers sa collègue de Gryffondor.

« J'imagine que tu te promènes souvent avec deux livres d'AMM sur toi ? »

A bien y réfléchir, c'était peu probable. Enfin il ne coutait rien de demander...

« Je n'ai pas de manuel madaaame, j'ai dû l'oublier en partant ce matin, excusez-moi. » Déclara Lowell désabusé.

Lowell espérait que son annonce serait bien accueilli, car même si Mac Davidson semblait à première vue avenante, qui sait ce qui se cachait derrière cette ex-Poufsouffle.


HRP:
 


Dernière édition par Lowell Edwards le Lun 7 Juil 2014 - 10:16, édité 1 fois (Raison : Thomas redevien Thimoty :3:)
Revenir en haut Aller en bas
Shae Marsh
Brave lioness
avatar
Brave lioness

Afficher infos

Messages : 1198
Date d'inscription : 09/11/2013
Âge : 20

Dossier
Statut Statut: 6ème année - Attrapeuse/Capitaine
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 3 645

MessageSujet: Re: Cours pour les 5e: Fini !   Jeu 1 Mai 2014 - 15:32
-Je ne risque pas d'avoir mangé la même chose que toi en tout cas, tu sembles à bout nerf à sauter comme ça sur ta chaise. Tu veux quelques potions anesthésiantes ?

Elle ne put retenir un ricanement. Bien sûr, à quoi avait elle pensé ... Elle ne pouvait lui faire une remarque sans s'en prendre une derrière !

-Oh moi tu sais, c'est habituel ! Toi par contre ... Enfin, je suppose que c'est une bonne chose en fin de compte, ça fait plaisir à Mac Davidson !

Elle écoute d'une oreille distraite ce que disait la prof, maintenant plus intéressée par son voisin que par le cours. Honte sur elle, elle savait.

Lowell attira soudainement son attention sur l'élève devant eux, le désignant avant de lui chuchoter :

-Alors Thomas, tu as trop chaud ? Pas de chance que tu sois roux hein camarade...

Okay, c'était pas très cool mais un sourire narquois apparu sur le visage de la Gryffondor dont l'ascendance serpentarde ressortait clairement à ce moment précis. Elle fixa Thomas quelques instants sans rien dire avant de reporter son attention sur la prof qui demandait de sortir ... son livre. Elle était certaine d'avoir oublié quelque chose ce matin, voilà qui confirmait ses dires. Son manuel était resté bien sagement à côté de son lit après qu'elle en ai lu un passage la veille sur un sujet sur lequel elle était tombé et qui l'avait intéressé. Génial ... Elle regarda Lowell, priant pour qu'il est le sien mais quand elle vit son regard, elle comprit tout de suite que c'était peine perdue. Aucun des deux ne l'avait ...

-J'imagine que tu te promènes souvent avec deux livres d'AMM sur toi ?
-Bien sûr, répondis-je d'un ton ironique, tous les jours j'ai un double jeu complet des livres sur moi, dans toutes les matières !

Elle le regarda avouer à la prof le fait qu'il n'avait pas de manuel puis attendit quelques instants avant de dire :

-Euhm, il va m'en falloir un pour moi aussi, je crains de l'avoir laissé dans ma chambre ...

Shae sentait que Mac Davidson n'allait pas tellement apprécier qu'ils n'aient pas leurs livres, surtout que, comble de malchance, ils étaient à côté et ne pouvaient donc profiter du : un livre pour deux. Elle jeta un regard navré ainsi qu'une légère grimace à son camarade Serpentard, elle ne lui serait d'aucune aide sur ce coup là.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Cours pour les 5e: Fini !   Mer 2 Juil 2014 - 21:50
Deux élèves sans manuel ? Mmmmh, lequel des deux devait elle plus punir que l’autre ? Lowell bien sûr ! Ce petit chenapan ne croyait tout de même pas qu’il allait s’en sortir comme ça. Arriver en retard, parce que oui, elle l’avait vu se glisser l’aire de rien dans la classe, mais à ce moment-là, la jeune prof avait décidé de ne rien dire. Et en plus, se permettre de ne pas avoir son manuel…
Les yeux de Myrcella brillèrent, le mode sadique était sur ON, elle savait pertinemment que le jeune homme ne supportait pas…de ne pas dormir en classe… Eh bien, il allait être servi !

-Bon eh bien… Lowell, vient me rejoindre, j’avais justement besoin de quelqu’un pour tenir mon manuel visible pour tous. Quant à Toi Shae… Timothy n’attend que toi à côté de lui !

Mine défaite et mine défaite. STRIKE ! Être prof, ça peut vraiment être la classe !

-Bien, bien, bien, maintenant que les arrangements sont finis, j’espère que vous êtes tous bien à la page 52.

Les derniers élèves qui n’y étaient pas encore feuilletteraient rapidement leurs bouquins afin de trouver la bonne page. Elle-même l’ouvrit à la page 52 et le posa entre les mains de Lowell et lui suréleva un peu les mains, histoire que toute la classe profite de ses explications.

-Si on prend la première photographie proposée dans le manuel:

Cette photographie représentait une jeune femme habillée d'une robe corsée similaire à celles que l’on pouvait voir dans la deuxième moitié du 19e siècle était à demi tourné vers l’observateur et face à elle se dressait une montagne où florissait la verdure, sauf au sommet. Autour de cette femme, il n’y avait rien, enfin rien à part des champs d’herbe à perte de vue.

-Comme on peut le remarquer, tous les éléments de la photographie sont en mouvement, on peut voir le sens du vent puisque l’on voit l’herbe plier, les rubans et les frous-frous s’envoler, la femme elle-même se tourne vers nous plus ou moins complète et se détourne de nous. Bref, la photo toute entière a été plongée dans la potion. Par contre, si vous prenez la deuxième photographie.

Cette fois-ci, elle parlait d’une photographie qui mettait en scène de petites fées dans un décor nocturne en plein milieu d’une forêt, elle dansait en ronde, surement pour une de leurs fêtes. La grande différence qu’il y avait avec la photographie précédente, c’était que seules les fées étaient animées, le reste de l’image restait totalement statique.

-Et ici, il n’y a eu que quelques éléments qui ont été rendu magiquement animé. Quelqu’un saurait-il me dire quelle photo date de notre époque et de l’époque de l’invention de la potion ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Cours pour les 5e: Fini !   Ven 4 Juil 2014 - 22:45
Oh oh... Ce regard n'était vraiment pas bon. Mac Davidson ne prenait cet air là que dans de très rares occasions. Malheureusement pas assez rarement au gout du brun.

« Bon eh bien... »

Ils étaient dans le caca. Enfin, lui surtout. Il ne fallait pas rêver, il allait y passer.
La sentence se fit :

« Lowell, vient me rejoindre, j'avais justement besoin de quelqu'un pour tenir mon manuel visible pour tous. »

Le serpentard ne réalisa pas tout de suite que Mac Davison s'adressait à lui.

« Quant à Toi Shae... »

Il jeta un regard plein de pitié à son amie gryffondor. Regard qui se transforma vite en un sourire moqueur, mal dissimulé en entendant la suite de la punition.

« Timothy n'attend que toi à côté de lui ! »

Ça c'est fait ! Haha ! Attendez… Hein ? Tenir le manuel ?!
Voyant le regard insistant de la prof d'AMM, Lowell se leva et se rendit devant la classe.

« Bien, bien, bien, maintenant que les arrangements sont finis, j'espère que vous êtes tous bien à la page 52. »

Il attrapa le livre ouvert à la bonne page et le mit en présentoir devant l'auditoire. Quelques yeux moqueurs le regardaient et l'air de Lowell se fit plus renfrogné encore. La rousse suréleva les mains du serpentard, qui tenait le livre trop bas à son gout.

La jeune femme sur la photographie de la page 52 lui faisait de l'oeil. Cela aurait pu amuser Lowell, mais dans ce cas précis le brun était amer.
Il ruminait sa punition ...

« Comme on peut le remarquer, tous les éléments de la photographie sont en mouvement, on peut voir le sens du vent puisque l'on voit l'herbe plier, les rubans et les frous-frous s'envoler, la femme elle-même se tourne vers nous plus ou moins complète et se détourne de nous. Bref, la photo toute entière a été plongée dans la potion. Par contre, si vous prenez la deuxième photographie. Et ici, il n'y a eu que quelques éléments qui ont été rendu magiquement animé. Quelqu'un saurait-il me dire quelle photo date de notre époque et de l'époque de l'invention de la potion ? »

Lowell vexé d'une telle humiliation serra les lèvres, sans la moindre intention d'ouvrir la bouche pour délivrer une éventuelle réponse.

Il silence de mort planait sur la classe, Mac Davidson avait mit un froid...
Thymoty le regardait d'un air anxieux. Lowell décala doucement son index en direction de la première photographie de la page 52 dans le but d'aider son camarade.

« C'est celle de la dame dans la campagne ? » Demanda Thymoty d'un ton peu sur.

Lowell se demanda si il n'avait pas fait en sorte de mettre son camarade dans l'embarra à lui donnant la réponse. Tant pis pour lui.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shae Marsh
Brave lioness
avatar
Brave lioness

Afficher infos

Messages : 1198
Date d'inscription : 09/11/2013
Âge : 20

Dossier
Statut Statut: 6ème année - Attrapeuse/Capitaine
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 3 645

MessageSujet: Re: Cours pour les 5e: Fini !   Dim 6 Juil 2014 - 21:59
Oh noooon. Ce regard ne disait rien du tout à Shae ... Elle attendit la que la sentence s'abatte sur elle en se mordant la langue.

-Bon eh bien… Lowell, vient me rejoindre, j’avais justement besoin de quelqu’un pour tenir mon manuel visible pour tous. Quant à Toi Shae… Timothy n’attend que toi à côté de lui !

Shae hésita entre rire pour Lowell ou pleurer pour elle. Elle posa sa tête entre ses mains quelques instants puis se décida à bouger pour aller s'installer à côté du Serpentard. Elle lui offrit un sourire qui n'avait rien d'amical avant de s'asseoir. Rien qu'à voir sa tête, Timothy devrait garder ses distances.

-Tiens, page 52, comme elle a dit. Essaye de ne pas oublier tes affaires la prochaine fois !

Shae dû alors se mordre la lèvre pour ne pas lui envoyer une réplique cinglante. Non, en fait, le garçon devait être trop stupide pour ne pas comprendre qu'il fallait mieux qu'il évite de lui parler ...

Elle reporta plutôt son attention sur Lowell et ne put retenir un sourire amusé en le voyant faire pupitre devant toute la classe. Pour le coup, Mac Davidson y allait vraiment fort ...

Elle était tellement plongée dans ses pensées qu'elle n'entendit pas la question que la prof posa et fut donc dans l'incapacité de répondre alors qu'un blanc se prolongeait dans la classe. Elle vit alors Lowell déplacer son doigt comme pour donner la réponse, ce que s'empressa de faire Timothy.

-C'est celle de la dame dans la campagne ?

La jeune Gryffondor ne savait toujours pas la question mais pria intérieurement pour que la réponse soit fausse, par pure vengeance envers son camarade. Elle savait que, théoriquement, il n'était pour rien dans le fait qu'elle se soit fait déplacée à côté de lui mais, ne pouvant se venger sur sa prof, il fallait bien qu'elle trouve un souffre douleur ... Et Timothy était la personne toute désignée pour jouer ce rôle. La fin de l'heure allait passer très lentement pour la jeune fille ... Mais elle ne serait pas seule à attendre la libération avec impatience ... Oh non ... Un sourire narquois apparut sur son visage tandis qu'elle posait sa tête dans une de ses mains, réfléchissant à la suite des opérations.

Hors Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Cours pour les 5e: Fini !   Sam 26 Juil 2014 - 23:24
Mouais bof, elle n’en attendait pas vraiment plus de Timothy, mais elle aurait tout de même préféré, qu’il ne suive pas bêtement ce que Lowell lui indiquait du bout des doigts, mais bon, il s’était laissé avoir. Bien que la jeune professeur ne sache si le serpentard avait fait exprès d’induire en erreur son camarade ou pas. Et puis de toute façon, même si c’était le cas, ce n’était pas vraiment à elle de régler leurs comptes…

- non Timothy, la photo de la jeune femme est la plus ancienne, on peut le déduire grâce à sa robe, mais pour ce qui nous intéresse bien plus, on peut déduire l’époque de cette photo grâce à la quantité de potion utiliser, c’est-à-dire, grâce au nombre d'éléments en mouvement.

Le vert et argent semblaient déçus que sa réponse soit fausse, mais c’est sur Lowell qui fixa un regard noir. Baston ? Surement en dehors de la classe. Zut !

-En effet à cette époque, l’art est caractérisé par une certaine forme…d’excès on va dire. En peinture, on voit une large palette de couleurs apparaitre sur les peintures, des arabesques à toutes les sauces, des drapés monumentaux etc. et etc.… Mais comme en photo, la couleur n’est pas au rendez-vous, il faut trouver d’autres alternatives, c’est-à-dire, trempé la photo toute entière dans la potion et en faire bouger tous les éléments.

Bien maintenant qu’elle les avait bassiné de théorie, elle regarda l’heure sur sa montre, ok, il lui restait encore un peu de temps avant que la cloche de fin des cours ne sonne. Maintenant, place à la partie pratique !

-Bien maintenant que ça, c’est fait, je vais vous demander de travailler par deux sur les 4 photographies qui se trouvent sur la page suivante, vous me déterminerez l’époque des photographies et me listerez pour chacune d’entre elles, tous les éléments animés. Vous avez…hum, 30 minutes !

Elle entendit des élèves rouspétés, enfin, il y eut plutôt une espèce de râle général.

-Lowell, tu peux retourner à ta place et emmènes Shae avec toi, elle a l’aire de vouloir…mourir.

30 minutes plus tard, en effet, la cloche sonna pour annoncer la fin des cours et avant qu’un flot d’élèves indiscipliné et pressé ne sorte de sa classe, elle réussit quand même à leur hurler :

-n’oubliez pas de me rendre votre travail avant de quitter la classe ! Pour ceux ayant besoin d’un délai supplémentaire, il vous est accordé, mais votre note risque de descendre ! Passez une bonne journée, on se voit la semaine prochaine ! Et n’oubliez pas votre devoir sur la peinture !

Pfiou, encore une bonne chose de faite, elle n’avait plus qu’à enchaîner avec les 3e, Let’s Go !
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Cours pour les 5e: Fini !   Dim 27 Juil 2014 - 16:49

« Non Timothy, la photo de la jeune femme est la plus ancienne, on peut le déduire grâce à sa robe, mais pour ce qui nous intéresse bien plus, on peut déduire l'époque de cette photo grâce à la quantité de potion utiliser, c'est-à-dire, grâce au nombre d'éléments en mouvement. »

Comment ?! Ce n'était pas la bonne réponse ? Lowell aurait juré que la technique permettant à une photographie de bouger partiellement était plus évoluée que la technique où il suffisait de plonger entièrement la photographie dans la potion. Cela lui paraissait logique. Apparemment ce n'était pas le cas.

Lowell ne rata pas le regard noir de Thim, qui évidemment le soupçonnait d'avoir fait exprès de l'avoir induit en erreur. Lowell haussa les épaules. Il lui expliquerait plus en dehors du cours que non il n'était pas la science infuse et que de toute façon il n'avait pas été obligé de suivre ses indications.
Lowell commença a écouter avec attention les explications données par Mac Davidson, mais peu à peu il s'en désintéressa totalement. L'histoire de l'art... Quelle plaie.

« ...je vais vous demander de travailler par deux sur les 4 photographies qui se trouvent sur la page suivante, vous me déterminerez l'époque des photographies et me listerez pour chacune d'entre elles, tous les éléments animés. Vous avez...hum, 30 minutes ! »

Après les explications données, un râle général sorti des élèves de la classe. Mais Lowell, lui, n'était pas si mécontent de ça... Surtout que le travail allait être fait par deux, ce qui voulait dire qu'il aurait la chance de pouvoir exploiter le camarade avec qui il allait faire le travail afin de se la couler douce pendant 30 minutes. Le temps parfait pour un petit somme.

« Lowell, tu peux retourner à ta place et emmènes Shae avec toi, elle a l'aire de vouloir...mourir. » lui dit Mac Davidson en aparté.

Lowell regarda son amie et souri en remarquant que c'était effectivement le cas. Thim avait le don d'en exaspérer plus d'un. Lowell en faisait autrefois parti, mais il s'était peu à peu immunisé avec le temps.
Faire équipe avec Shae ne le dérangeait absolument pas au contraire. Même si cela voulait dire qu'il aurait certainement à participer activement à l'exercice, la lionne n'était pas du genre à se laisser exploiter. Ils boucleraient le travail demandé en moins de 15 minutes et passerait les 15 dernières minutes à papoter ou à se chamailler.
Il garda le livre de Mac Davidson avec lui en retournant à sa place initiale, comprenant que la professeur lui prêtait exceptionnellement. Il installa le livre à la bonne page entre lui et sa camarade et se proposa pour rédiger les réponses sans chercher à se soustraire au travail.

[Ellipse]

La sonnerie retentissait. Comme un seul corps tous les élèves s'étaient levés et rangeaient leurs affaires. Mac Davison arriva à placer qu'il valait mieux lui rendre le travail effectué dès maintenant si on ne voulait pas des points en moins sur cet exercice... Lowell recopia rapidement son nom et celui de sa voisine sur le parchemin qu'il avait utilisé.

« Marsh c'est bien M-A-R-S-H ? » Vérifia-t-il.

Du coin de l'oeil il vit Thimoty partir en trombe de la salle de classe l'air vexé. Lowell le suivi du regard.

« Dis Shae, tu veux bien te charger de rapporter son livre à Mac Davidson et de lui rendre ça ? » Demanda-t-il en lui désignant l'exercice. « Il faut que je rattrape cet imbécile avant que sa rancune ne prenne trop d'ampleur... »

Il rangea alors en vitesse le peu d'affaire qu'il avait et couru après son camarade vers la sortie de salle. Avant de passer la porte il s'arrêta brusquement et se retourna.

« A la semaine prochaine Professeur ! » Dit-il le sourire aux lèvres faisant un signe de la main.

Puis il reprit sa poursuite.


Fin.

Revenir en haut Aller en bas
Shae Marsh
Brave lioness
avatar
Brave lioness

Afficher infos

Messages : 1198
Date d'inscription : 09/11/2013
Âge : 20

Dossier
Statut Statut: 6ème année - Attrapeuse/Capitaine
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 3 645

MessageSujet: Re: Cours pour les 5e: Fini !   Jeu 28 Aoû 2014 - 23:04
-Non Timothy, la photo de la jeune femme est la plus ancienne, on peut le déduire grâce à sa ROBE, mais pour ce qui nous intéresse bien plus, on peut déduire l'époque de cette photo grâce à la quantité de potion utiliser, c'est-à-dire, grâce au nombre d'éléments en mouvement.

Et voilà ... Elle l'avait prédit ! Un rictus barra le visage de la jeune gryffondor pendant quelques instants et elle se retint d'envoyer une méchante remarque à Timothy. En fait, la chose qui la retint fut le fait qu'elle savait parfaitement que Mc Davidson ne laisserait pas ça passer et risquait de mal prendre le fait qu'elle l'ouvrait même après avoir oublié son livre. Elle ne dit donc rien mais n'en pensa pas moins.

Le regard que Timothy envoya à Lowell suffit pour réjouir Shae et obtenir un semblant de vengeance. Le pauvre s'en prenait plein aujourd'hui ... Ce n'aurait pas été lui, Shae l'aurait plaint. Mais c'était Timothy et la jeune femme ne pouvait pas réussir à le plaindre ...

-Bien maintenant que ça, c’est fait, je vais vous demander de travailler par deux sur les 4 PHOTOGRAPHIES qui se trouvent sur la page suivante, vous me déterminerez l’époque des photographies et me listerez pour chacune d’entre elles, tous les éléments animés. Vous avez…hum, 30 minutes !

... Dur retour à la réalité ! Enfin, elle aimait vraiment bien ce cours et doutait que l'exercice soit vraiment très dur à réaliser. Surtout maintenant qu'elle avait entendu le professeur Mc Davidson demander à Lowell et elle de revenir à leur places. Ouf. Ca allait passer plus vite qu'elle ne le pensait !

Et ce fut le cas. Les trente minutes restantes passèrent si vite que Shae n'eut même pas le temps de s'en apercevoir. Quelque part entre la sonnerie et le bavardage des élèves enfin libérés, Shae entendit leur professeur dire :

-N’oubliez pas de me rendre votre travail avant de quitter la classe ! Pour ceux ayant besoin d’un délai supplémentaire, il vous est accordé, mais votre note risque de descendre ! Passez une bonne journée, on se voit la semaine prochaine ! Et n’oubliez pas votre devoir sur la peinture !

Ayant fini leur travail avant la fin de l'heure, ils n'auraient pas de points en moins, c'était déjà ça ! Le devoir sur la peinture ... Elle l'avait complètement oublié ! Heureusement que Mc Davidson avait eu la bonne idée de leur faire cette piqûre de rappel parce que sinon elle ne l'aurait pas fait ... Elle mit cette information dans un coin de son cerveau, bien rangée mais de façon à ce qu'elle ne puisse l'oublier. (oui, il y a des tiroirs classés dans l'esprit de Shae, et alors ?)

-Marsh c'est bien M-A-R-S-H ?

Elle leva les yeux au ciel mais hocha la tête. Cinq ans. Cinq ans qu'ils étaient ensembles et Lowell ne savait toujours pas comment son nom s'écrivait ... Du moins demandait-il une vérification.

-Dis Shae, tu veux bien te charger de rapporter son livre à Mac Davidson et de lui rendre ça ? Il faut que je rattrape cet imbécile avant que sa rancune ne prenne trop d'ampleur...

Elle soupira mais savait que sa réponse importait peu au garçon, il partirait tout de même en lui laissant l'exercice sur les bras. Pas que ça la dérangeait après tout. Elle haussa donc les épaules, rangea ses affaires et alla déposer son travail sur le bureau du professeur avant de sortir de la classe sans se presser.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Afficher infos


MessageSujet: Re: Cours pour les 5e: Fini !   
Revenir en haut Aller en bas
 
Cours pour les 5e: Fini !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soeur pour toujours (Petite Lune) ::FINI:: suite dans la mer originelle
» 1er cours (pour les deuxièmes années)
» Cours pour Kento et Tenson
» Résumé du 3ème cours (pour les premières années)
» Mes Red Scorpions : Travail en cours
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Poudlard - Intérieur-