AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Nous vous rappelons que les rp doivent faire 10lignes complètes, les mini-rp 5 lignes complètes + discours et qu'on ne poste
pas des messages incomplets ([en cours]) dans les zones rp. N'oubliez pas de poster un message si vous devez vous absenter.
Ouverture officielle du forum, aujourd'hui 8.11.2013! Toutes les fonctionnalités du forum sont disponibles!
Pensez à lire fréquemment les diverses annonces du staff, dont le règlement. Ils sont irrégulièrement mis à jour.
Nous n'acceptons plus les chats en familiers des élèves, les garous, les animagus dès la présentation ainsi que
les métamorphomages. On vous remercie d'avance pour votre compréhension. Pour plus d'information, consultez le staff.
Inscrivez-vous avec des pseudos CORRECTS, respectant le règlement du forum
à risque de voir vos comptes supprimés ! On vous remercie d'avance.
On a besoin de moldus, professeurs, commerçants et autres. Même si ce forum est quasiment centré sur Poudlard, il n'y a pas que des
élèves. N'hésitez pas à incarner AUTRE chose. Créatures fantastiques autorisées dans les limites
de cet univers (se référer à la fiche sur les créatures magiques) .
Souhaitez-vous aider notre communauté ?
Et bien, c'est très simple ! Vous pouvez Like notre page Facebook, voter sur nos top-sites ainsi que dans les annuaires (BBBA) se trouvant
sur la page d'accueil mais vous pouvez aussi contribuer à notre développement en achetant des crédits. Vous avez juste à envoyer un petit
sms~♪ Vous trouverez plus d'informations ICI dans cette rubrique. On vous remercie d'avance ♥️

Nous sommes actuellement en Dans la période de Septembre à fin Novembre 2015 ! Bonne rentrée !
La fiche Annexe des Nightmares a été mise en ligne !
N'hésitez pas à y jeter un coup d’œil et à nous contacter si besoin d'infos !
Nous avons besoin de vous !

Partagez | 
 
 Ouvrir la porte alors que quelqu'un s'exerce au Alohomora, c'est pas très fair play (pv Shae) - TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eileen Shalford
Mini-garache écailleuse
avatar
Mini-garache écailleuse

Afficher infos

Messages : 623
Date d'inscription : 16/01/2014
Âge : 14

Dossier
Statut Statut: Serpentard, Élève de Troisièmeannée
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 3081

MessageSujet: Ouvrir la porte alors que quelqu'un s'exerce au Alohomora, c'est pas très fair play (pv Shae) - TERMINE   Lun 3 Fév 2014 - 14:58
La première semaine d’octobre était arrivée et la vie à Poudlard devenait plus prenante. Les élèves formaient déjà des petits groupes plus ou moins solidaires, les professeurs commençaient à aborder des points plus précis de la magie, les cours qui devaient les enseigner servaient enfin à l’exercice de quelques sorts et les devoirs s’amoncelaient en une pile maudite tendue vers le plafond. Eileen faisait pourtant son possible pour être à jour. Pour la théorie, bien qu’ennuyeuse, cela passait. C’était en pratique qu’elle avait un retard considérable, et pour cause. Encore aucun sort n’avait réussi à parcourir le chemin qui s’étendait de sa main au bout de sa baguette.

La jeune élève commençait à désespérer. Presque tous les autres élèves avaient déjà réussi au moins un sort, aussi lents et lourdauds fussent-ils. S’ils n’y parvenaient pas dans le stress de la salle de classe, c’était la salle commune qui voyait leurs progrès. Mais pour Eileen : non, niet, nada. Elle se demandait parfois si finalement c’était la bonne baguette qui l’avait choisie. Après tout, cela avait pris un temps certain, peut-être le vendeur avait-il finalement cédé à la lassitude et lui avait donné une baguette qui faisait automatiquement des étincelles quand quelqu’un la touchait ?

Mais elle persévérait. En temps normal, la gamine n’aimait pas forcer les choses et si les résultats n’arrivaient pas au plus vite, elle avait une nette tendance à laisser tomber. Mais être une grande sorcière avait toujours été son rêve ! Elle avait toujours désiré user d’une baguette pour tout et n’importe quoi ! C’était tellement… tellement… c’était tellement cool ! Chez elle, elle faisait tout pour que ses parents fassent leurs activités le plus magiquement possible. La crise de jalousie qu’elle avait ressentie quand sa petite sœur avait commencé à exprimer ses talents de sorcière ne s’était calmée que lorsqu’elle eut reçu la lettre l’invitant à étudier à Poudlard. Et la voici, aujourd’hui, toujours incapable de produire un sort. C’était rageant. Et déprimant.

Après avoir passé un de ses rares après-midi sans cours à tenter d’allumer une lumière au bout de sa baguette, Eileen s’était avouée vaincue. Des larmes de frustration aux yeux, elle écrivit une missive à ses parents les priant de venir la chercher clamant que toute cette histoire d’école n’était finalement qu’une erreur, que le vendeur de baguettes était un charlatan et qu’elle serait probablement plus efficace à travailler derrière un de ces étranges ordinateurs dans un bureau comme les moldus. Il lui restait bien une heure avant le dîner et elle en profita pour se rendre à la volière.

Tout en continuant à pester, Eileen grimpa l’escalier qui menait aux hiboux. Elle sélectionna une chouette dont elle ne connaissait pas la race, essentiellement parce que là, tout de suite, elle s’en fichait comme de sa première chaussette, lui refila la lettre et la laissa s’envoler. Une fois chose faite, la jeune fille s’adossa à un mur à peu près propre en soupirant. Ce n’était vraiment pas drôle. Du coin de l’œil elle remarqua la porte qui ouvrait sur l’escalier qui permettait de quitter l’endroit. Prise d’un brusque espoir, elle la referma et se plaça juste devant pour tester une nouvelle fois ce sort qu’elle venait d’apprendre en cours de Sortilèges. Elle prit un air solennel, tendit le bras avec une grâce presque royale et s’exclama avec autorité :

- Alohomora !

La porte ne bougea pas.

- Alohomora !

Toujours rien. Furieuse, Eileen mit toute son énergie dans le dernier essai qu’elle ferait de la journée. Après cela, elle irait probablement manger un peu puis se réfugier dans son lit en attendant de quitter le château.

- ALOHOMORA !

La porte s’ouvrit brusquement la heurtant de plein fouet au front. Sous le choc, Eileen trébucha dans un petit tas de paille. Un sourire fier vint orner son visage alors qu’elle se relevait jusqu’au moment où elle discerna une silhouette à contre-jour dans l’entrebâillement de la porte la main encore posée sur la poignée.
Les larmes montant de nouveau mais trop furieuse de cette mauvaise surprise pour les laisser couler, Eileen jeta brutalement sa baguette au sol et donna un coup de pied au tas de paille qui avait amorti sa chute auparavant.

- C’est nul ! Cette baguette elle est nulle ! C’est nul ! C’est trop nul !

Tout en criant, elle s’apprêtait à aller piétiner la source de son désespoir (ce qui, vu le prix d’une baguette, est à éviter).


Dernière édition par Eileen Shalford le Ven 21 Mar 2014 - 19:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shae Marsh
Brave lioness
avatar
Brave lioness

Afficher infos

Messages : 1198
Date d'inscription : 09/11/2013
Âge : 20

Dossier
Statut Statut: 7ème année - Attrapeuse/Capitaine
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 3 905

MessageSujet: Re: Ouvrir la porte alors que quelqu'un s'exerce au Alohomora, c'est pas très fair play (pv Shae) - TERMINE   Mer 5 Fév 2014 - 15:44
Première semaine d'Octobre. Ca ne faisait qu'un mois que les élèves étaient rentrés et Shae en avait déjà marre de certains cours. Les week ends étaient bienvenus mais finalement pas assez long car les cinquième années avaient une tonne de devoirs à faire chaque soir que leur donnait leur professeurs. En plus des devoirs habituels, ils avaient maintenant le droit aux exercices pour s'entraîner pour leurs BUSES. Si Shae avait su que ce serait un tel calvère ... Elle n'était pas du genre à négliger son travail mais elle devait bien admettre que bosser chaque soir pendant des heures n'était pas dans ses habitudes. Autant la pratique l'intéressais fortement, autant écrire 50 lignes de parchemins sur comment ensorceler son fromage la laissait complétement de glace. Enfin ... Elle n'avait pas trop le choix et elle ne pouvait se permettre d'avoir de mauvaises notes à ses BUSES si elle voulait avoir une chance de faire le métier qu'elle voulait faire, c'est à dire Médicomage. Drôle de métier, diriez vous, quand on voit à quel point la jeune fille aimait bouger mais, à la mort de sa mère, elle s'était promis de devenir le meilleur Médicomage pour pouvoir réussir à sauver toute personne atteinte de n'importe quelle maladie. Elle allait donc tout tenter pour réussir à faire ce qu'elle voulait tout en continuant (elle l'espérait) à faire du quidditch, sport qu'elle affectionnait particulièrement.

Mais bref, le sujet du jour n'était pas à ruminer sur le futur. Non, aujourd'hui, ses pensées étaient dirigées vers une personne particulière. La personne qu'elle aimait le plus au monde et qui lui manquait depuis le début de cette année. Oui, vous l'auriez deviné, nous sommes bien en train de parler de son père (et pas de son ours en peluche, non, non, je vous assure). Son père dont c'était l'anniversaire aujourd'hui. Shae aurait bien voulue être à ses côtés en ce jour particuliers mais son anniversaire tombait en plein dans l'année scolaire et aucune dérogation n'était permise pour s'échapper ne serait ce que quelques heures de cette école pendant les cours. Donc, comme chaque année, Shae se contenterait de lui envoyer son cadeau avec une lettre par hibou en attendant de le voir aux prochaines vacances. Elle s'excusa donc auprès de ses amis et sortit de la salle commune où ils étaient tous réunis pour bosser puis prit la direction de la tour ouest. Elle espérait que sa chouette ne serait pas partie faire un tour quand elle arriverait. Shae lui laissait toute la liberté qu'elle voulait, étant bien trop amoureuse d'elle pour l'enfermer dans une cage pour autre chose que le temps du voyage entre chez elle et Poudlard.

Arrivée devant la tour, Shae monta les escaliers quatre à quatre et s'arrêta devant la porte, bizarrement fermée. Elle posa la main sur la poignée et ouvrit la porte. A ce moment elle entendit quelqu'un crier "ALOHOMORA !" et sentit qu'elle avait heurter quelqu'un en ouvrant. Elle vit une jeune Serpentarde, sûrement une première année, assise sur un tas de paille et s'apprêta à s'excuser quand elle vit la jeune fille s'énerver soudainement et se mettre à crier :

-C'est nul ! Cette baguette elle est nulle ! C'est nul ! C'est trop nul !

Shae ouvrit de grands yeux et vit la serpentarde sur le point de piétiner sa baguette qu'elle avait jeté par terre. Alors, la Gryffondor se dit qu'il fallait peut être qu'elle intervienne avant que la fillette ne fasse quelque chose qu'elle risquerait de regretter par le futur.

-Hey, hey ! Ne fais pas ça !

Elle s'approcha et ramassa la baguette avant que sa propriétaire n'en fasse de la bouilli. Tout en désignant la baguette, elle s'adressa à la Serpentarde.

-Je ne sais pas ce qu'elle t'as fait mais ça ne mérite sûrement pas que tu t'énerve autant et surtout pas dessus ! Ta baguette doit être comme une espèce d'extension de toi alors il vaut mieux ne pas la briser surtout que dans une école de magie, ça peut parfois être utile !

Elle lui fit un clin d'oeil avant de reprendre :

-Maintenant calme toi et essaye de m'expliquer ce qui t'arrive pour te mettre dans un tel état d'énervement.


Dernière édition par Shae Marsh le Mer 5 Mar 2014 - 19:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen Shalford
Mini-garache écailleuse
avatar
Mini-garache écailleuse

Afficher infos

Messages : 623
Date d'inscription : 16/01/2014
Âge : 14

Dossier
Statut Statut: Serpentard, Élève de Troisièmeannée
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 3081

MessageSujet: Re: Ouvrir la porte alors que quelqu'un s'exerce au Alohomora, c'est pas très fair play (pv Shae) - TERMINE   Jeu 6 Fév 2014 - 19:25
C’était une jeune fille d’une vingtaine de centimètres plus haute qu’elle qui avait ouvert la porte. Eileen ne savait pas quel âge elle avait mais nota, grâce aux couleurs qu’elle portait, son appartenance aux Gryffondors. Il n’y avait pas à dire, l’uniforme pouvait être pratique.
La grande brune aux cheveux courts sauva sa baguette de justesse.

- Je ne sais pas ce qu'elle t’a fait mais ça ne mérite sûrement pas que tu t'énerve autant et surtout pas dessus ! Ta baguette doit être comme une espèce d'extension de toi alors il vaut mieux ne pas la briser surtout que dans une école de magie, ça peut parfois être utile !

Maintenant calme toi et essaye de m'expliquer ce qui t'arrive pour te mettre dans un tel état d'énervement.


Eileen sentit une brusque fatigue s’abattre sur elle. Elle avait passé des heures à accumuler sa frustration et le dernier espoir qu’elle avait eu s’était brisé sous ses yeux à cause de ce maudit bout de bois. Et encore, ceci n’était que le bilan de cette journée. Cela faisait bien plus longtemps, en réalité, qu’elle s’exerçait sans succès. Au fur et à mesure elle avait essayé de se cacher, voyant les autres élèves réussir, même imparfaitement, leurs devoirs. Honteuse de ne pas être au niveau des autres, elle essayait de faire comme si de rien n’était devant eux. Mais aujourd’hui était une mauvaise journée.

Finalement, ce n’était pas plus mal que cette Gryffondor soit là. La jeune élève ne recevrait pas de réponse de ses parents avant, probablement, quelques jours. De plus, cette fille n’était pas de sa maison ni de son âge, elle aurait donc peu de chance de la rencontrer de nouveau et surtout de souffrir de ses railleries. De toute façon si, comme elle l’imaginait, il ne lui restait plus beaucoup de temps à passer au château, il n’y aurait plus personne qu’elle risquerait de rencontrer de nouveau.

Eileen soupira, la petite déprime qui embrumait son esprit à ce jour masquant sa vivacité habituelle. Elle n’avait pas envie de rire là, tout de suite. Elle voulait seulement rentrer chez elle, se laisser enlacer par ses parents puis jouer à la reine Egyptienne qui conduisait son char porté par ses esclaves avec son frère, comme avant. Ça, elle savait qu’elle arrivait à le faire. C’était bien de faire quelque chose qu’on maitrisait ! Tellement plus amusant que de se cogner à une incapacité quelconque. « Une extension d’elle-même ». Tout marchait beaucoup mieux avant qu’elle en ait une d’extension. Au moins, elle pouvait se dire qu’elle avait du retard justement parce qu’elle n’avait pas de baguette.

Elle renifla un bon coup et frotta ses yeux pour empêcher ses larmes de lassitude de couler. Elle détestait pleurer. C’était moche et ça faisait mal à la tête. Levant le menton, elle désigna la baguette en croisant les bras sur sa poitrine.

- De toute façon, je ne suis même pas une sorcière. J’arrive à faire aucun sort avec. En fait… garde-la, si tu veux. Je suis sûre que toi, tu arriveras à la faire marcher. Mes parents vont venir me chercher et je vais partir de château comme ça je ne la verrai plus.

Elle allait un peu vite en besogne mais au point où elle en était, cette perspective ne lui semblait pas désagréable.


Dernière édition par Eileen Shalford le Mer 26 Fév 2014 - 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shae Marsh
Brave lioness
avatar
Brave lioness

Afficher infos

Messages : 1198
Date d'inscription : 09/11/2013
Âge : 20

Dossier
Statut Statut: 7ème année - Attrapeuse/Capitaine
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 3 905

MessageSujet: Re: Ouvrir la porte alors que quelqu'un s'exerce au Alohomora, c'est pas très fair play (pv Shae) - TERMINE   Mar 11 Fév 2014 - 21:07
La jeune fille regarda Shae, les yeux pleins de larmes. Elle se les frotta puis désigna sa baguette, que Shae tenait toujours, du menton avant de lui dire :

-De toute façon, je ne suis même pas une sorcière. J’arrive à faire aucun sort avec. En fait… garde-la, si tu veux. Je suis sûre que toi, tu arriveras à la faire marcher. Mes parents vont venir me chercher et je vais partir de château comme ça je ne la verrai plus.

Shae se sentait peinée pour elle. Pour qu'elle se dise qu'elle n'était pas vraiment une sorcière, elle devait être vraiment déprimée.

-Je pense que tu as tord. Tu ne devrais pas te décourager. Et puis, es tu sûre d'avoir bien réfléchi aux conséquences ? Si tu pars du château, tu n'y reviendra plus et je pense, non, je suis sûr que tu le regrettera. Je peux comprendre qu'en ce moment tu te sente déprimée, que tu veuilles tout abandonner mais ne prends pas de décisions trop hatives.

Après un instant de silence, elle reprit :

-Ecoute, j'ai une lettre qu'il faut absolument que j'envoi. Je la donne à ma chouette puis je reviens. J'aimerai que tu m'expliques ce qu'il se passe exactement. Je suppose que tu as des problèmes avec ta baguette mais, comme je n'en sais pas plus, je ne peux pas trop t'aider. Bon, j'y vais. Tu m'attends ?

Elle hocha la tête tout en reniflant légèrement et Shae lui souris avant de se détourner, cherchant des yeux sa chouette. Elle ne savais pas pourquoi mais elle ressentais beaucoup de sympathie envers cette jeune fille. Et si elle pouvait l'aider, elle n'hésiterai pas. Elle fini par trouver ma chouette, cachée dans l'ombre. Etant noire, Shae avait failli ne pas la voir. La jeune fille se dirigea vers elle, tendit son bras pour que la chouette se pose dessus puis se dirigea vers la fenêtre. Elle posa le volatile sur le bord puis attacha un petit paquet à sa patte droite, faisant bien attention à ce que ça ne la dérange pas durant le vol. Elle donna ensuite sa lettre à la chouette qui la prit dans son bec avant de battre trois fois des ailes, ayant visiblement hâte d'y aller. Elle mit d'ailleurs un coup d'aile dans la tête de Shae qui l'éloigna en la regardant d'un oeil noir. Shae soupçonnait la chouette d'être totallement consciente de ses gestes et de faire exprès de toujours frapper la jeune fille quand cette dernière ne faisait pas les choses assez vite à son goût.

-Bon allez, va, sale chouette du diable !

Elle la lâcha et la chouette s'envola. Shae la regarda voler quelques instants avant de revenir vers la petite Serpentarde. Elle s'assit alors par terre, bien décidée à ne partir qu'une fois la question de la Serpentarde résolue.

-Alors ! Commence par me donner ton prénom puis raconte moi tout ! Lui dit elle, un grand sourire sur les lèvres, voulant encourager la jeune fille à parler.    


Dernière édition par Shae Marsh le Mer 5 Mar 2014 - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen Shalford
Mini-garache écailleuse
avatar
Mini-garache écailleuse

Afficher infos

Messages : 623
Date d'inscription : 16/01/2014
Âge : 14

Dossier
Statut Statut: Serpentard, Élève de Troisièmeannée
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 3081

MessageSujet: Re: Ouvrir la porte alors que quelqu'un s'exerce au Alohomora, c'est pas très fair play (pv Shae) - TERMINE   Ven 14 Fév 2014 - 22:14
La Gryffondor semblait bien concernée pour une petite fille qu’elle venait tout juste de croiser et dont elle ignorait encore le nom. Eileen attendit qu’elle postât sa lettre et en profita pour s’asseoir dans un coin à peu près propre de la pièce en reniflant une dernière fois avoir poussé du pied un peu de paille pour amortir son assise. Observant un peu l’autre élève, elle la vit batailler un peu avec sa chouette qui frappa de son aile sa tête aux cheveux courts. Eileen pouffa un peu en regardant la scénette qui aurait le don de remonter le moral de n’importe quel enfant déçu de sa journée. La Gryffondor se mit à pester sans méchanceté contre l’oiseau peu regardant de la présence d’autrui à son décollage et surveilla son envol. Elle s’assit ensuite en face de la jeune Serpentard.

-Alors ! Commence par me donner ton prénom puis raconte-moi tout !


Son sourire invitait à la confidence et Eileen en profita. La simple présence d’une personne plus vieille la rassurait un peu. Si elle avait eu un frère ou une sœur résidant déjà à Poudlard, elle n’aurait probablement pas vécu une telle crise existentielle. Rien que le fait de s’adresser directement à ses parents dans une lettre était l’admission d’une défaite dont elle se serait bien passée. Mais la douceur de sa mère et la compréhension de son père était quelque chose qui lui manquait vraiment. Surtout quand les choses ne marchaient pas comme elle l’entendait.
Elle replaça une petite mèche derrière son oreille, perdant un peu le petit sourire qui s'était installé sur ses lèvres grâce à la chouette.

- Je m’appelle Eileen.
Elle fit une petite pause et haussa les épaules.
- Il n’y a pas grand-chose à raconter. Je suis élève à une école de magie et je suis la seule à pas arriver à en faire.


Avant d’être interrompue elle continua avec plus de véhémence en soutenant son interlocutrice du regard.

- Et ne me dis pas que c’est juste que je suis nouvelle et que chacun va à son rythme ! Tout le monde a réussi au moins un sort ! Ou même s’il n’est pas réussi, au moins il se passe quelque chose ! Mais moi, non, rien de rien ! La dernière fois que ma baguette a réagi c’est quand on l’a achetée avant la rentrée.

Elle croisa les bras en se recroquevillant un peu et baissa les yeux.
- Je ne sais pas pourquoi ça ne marche pas. J’essaie tous les jours ! Je connais le sort, je fais le bon geste mais ça ne marche jamais.
Elle continua plus bas, réfléchissant à voix haute.
- Je sais bien que ce n’est pas ma baguette qui est cassée… c’est peut-être moi. Si ça se trouve je suis une Cracmol et le directeur s’est trompé en me demandant de venir.


Relevant un peu la tête, elle sortit de sa réflexion pour s’adresser directement à l’autre et poser directement la question qui la tourmentait depuis plusieurs jours, voire semaines écho plus affirmé des questions qu'elle se posait déjà avant la rentrée.

- Je ne suis vraiment pas normale ?


Notons qu’il est amusant que la normalité se situe du côté de la magie, comme quoi tout est vraiment une question de point de vue.
Eileen hésita un peu avant de réaliser que si la jeune fille en face d’elle connaissait désormais son prénom, ce n’était pas réciproque.

- Zut, je ne t’ai même pas demandé comment tu t’appelais ! Désolée…


Elle rougit un peu en songeant qu’elle était aussi peu polie que la chouette noire.


Dernière édition par Eileen Shalford le Mer 26 Fév 2014 - 19:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shae Marsh
Brave lioness
avatar
Brave lioness

Afficher infos

Messages : 1198
Date d'inscription : 09/11/2013
Âge : 20

Dossier
Statut Statut: 7ème année - Attrapeuse/Capitaine
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 3 905

MessageSujet: Re: Ouvrir la porte alors que quelqu'un s'exerce au Alohomora, c'est pas très fair play (pv Shae) - TERMINE   Dim 16 Fév 2014 - 14:17
Shae remarqua le sourire de la jeune fille quand elle revint, sûrement à la vue de la scène atypique entre son monstre et elle. Mais quand elle lui demanda de lui raconter ce qu’il se passait, son sourire se fana un peu. Bon, ce qui lui arrivait devait la rendre vraiment triste.

-Je m’appelle Eileen.

Un superbe prénom. Et qui lui allait comme un gant. Shae divaguait, une nouvelle fois. Elle l’écouta ensuite lui raconter tout ce qui se passait chez elle depuis le début de l’année. Un flot de paroles sortit, comme coincé dans sa gorge depuis trop longtemps.  Hum. Elle avait beaucoup de doutes pour son âge. Mais Shae devait bien avouer que c’était des questions absolument normales pour une première année. Des questions qu'elle s’était posée elle-même. Des questions que beaucoup devaient se poser en fait. Même si le fait de ne pas réussir à sortir un sortilège n’était pas si commun. Mais les doutes sur ses capacités sorcières étaient bien réels, elle avait pour sa part réussi à ne plus en avoir grâce aux mots rassurants de son père. Enfin, si la jeune fille avait des doutes, Shae, elle, n’en avais aucuns à son sujet. C’était bien une sorcière, pas de doutes. Et une bonne sorcière, elle l’apprendrait bientôt. En attendant, Shae se devait de la rassurer car tant qu’elle se poserait des questions, tant qu’elle serait dans cette disposition d’esprit, elle ne pourrait avancer et progresser.

-Je ne suis vraiment pas normale ?

Si. Non. Question compliquée en fait. Cela dépendait des points de vus.

-Zut, je ne t’ai même pas demandé comment tu t’appelais ! Désolée …

Elle passait du coq à l’âne en quelques instants et le fait qu’elle rougisse comme si elle venait de faire une grosse bêtise fit rigoler doucement la Gryffondor. Elle n’était pas un monstre voyons ! Et elle comprenait totalement le fait qu’Eileen soit plus absorbée par son problème plutôt que par le fait de savoir son prénom. La brune la regarda avec tendresse avant de lui répondre :

-Je m’appelle Shae. Et ne t’excuses pas, tout va bien ! Pour répondre à ta question, je pense qu’aucun d’entre nous n’est réellement « normal ». Maintenant, est ce grave ? Je suis convaincue que non. Pour moi la normalité est là où il n’y a pas. Le monde serait drôlement moins amusant si tout le monde était « normal » selon leur définition tu ne crois pas ?

C’était une question théorique et elle n’attendait pas de réponse. Elle essayait juste de tout remettre en place, de faire en sorte qu’Eileen se sente en confiance. Car le premier pas pour atteindre la réussite était bien celui-là, la confiance. Toujours selon elle, la confiance était la base de beaucoup de choses. Peut-être se trompait-elle mais elle remettrait en question son raisonnement un autre jour.

-Sinon, pour ton problème, j’aimerai que tu ne te démoralise pas. La première chose à faire c’est regagner ta confiance en toi. Dis-moi, quand tu lances un sort, à quoi tu penses ? J’aimerai que tu me montres aussi. Et ne t’inquiètes pas, je ne suis absolument pas là pour te juger. Tu y arrives ? Tant mieux ! Tu n’y arrives pas ? Pas grave, j’essaye de t’aider à comprendre ce qui ne va pas. Je ne vais certainement pas me moquer.

Shae lui fit un sourire encourageant, tout en bougeant légèrement pour trouver une position plus confortable avant de poser ses mains sur ses jambes, attendant tranquillement qu’Eileen lui réponde.


Dernière édition par Shae Marsh le Mer 5 Mar 2014 - 20:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen Shalford
Mini-garache écailleuse
avatar
Mini-garache écailleuse

Afficher infos

Messages : 623
Date d'inscription : 16/01/2014
Âge : 14

Dossier
Statut Statut: Serpentard, Élève de Troisièmeannée
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 3081

MessageSujet: Re: Ouvrir la porte alors que quelqu'un s'exerce au Alohomora, c'est pas très fair play (pv Shae) - TERMINE   Mar 18 Fév 2014 - 10:32
Shae était partie pour rester. Elle ne semblait pas rebutée par ses questions ou la trouver ridicule, ce que craignait la petite vert et argent. Eileen détestait qu’on la tourne en dérision et, si elle avait de l’humour, ne supportait pas la moquerie. Surtout dans ce domaine où elle se sentait si faible. Sa famille n’avait jamais fait aucune remarque devant son absence de production de magie. Pour ses parents, leur nature de sorcier allait de soi. De toutes les générations connues, il n’y avait pas eu de personne dénuée de pouvoirs magiques et même si Eileen se révélait Cracmole, elle doutait du manque de soutien que ses parents lui apporteraient. L’école, c’était un environnement plus dangereux. Les élèves n’étaient pas toujours tendres entre eux. Ainsi Eileen était de plus en plus rassurée dès que Shae ouvrait la bouche. Elle avait eu de la chance de tomber sur elle. Enfin, vues les circonstances, c’était plutôt l’inverse qui s’était produit.

Elle était toutefois un peu perdue au premier discours de la jeune femme. Certes, elle avait raison. La norme en tant que telle était assez ennuyeuse et Eileen appréciait sa capacité à en sortir pour imaginer ses propres aventures. Pourtant ici la norme était de faire de la magie. La jeune élève avait beau aimer se distinguer des autres, elle préférerait que ça se fasse en réussissant des sorts incroyables comme certains autres élèves. Mais c’était sûr, ne pas en faire du tout permettait bien plus de se faire remarquer. Peut-être pourrait-elle devenir la Cracmole la plus puissante du monde sorcier ! Celle qui pourrait s’infiltrer parmi les moldus et espionner leurs habitudes et éblouir les autres de ses capacités… non, même elle devait admettre que ce n’était pas très crédible.

Sans attendre de réponse à sa question rhétorique, Shae énonça la première partie du programme qu’elle avait concocté. Elle était rapide. Première partie, donc, la confiance. Cette confiance, Eileen l’avait avant qu’elle se révèle inefficace. Elle se voyait déjà accomplir des merveilles, elle voulait accomplir ces merveilles, elle était née pour accomplir des merveilles ! En gros. La confiance n’était-elle pas un mensonge finalement ? Si elle n’avait pas eu tant confiance, elle n’aurait pas été si déçue, pas vrai ?

Les chouettes et hiboux hululaient doucement et voletaient dans la salle. Le tout était de prendre garde à ce qu’il pouvait en tomber. En y songeant, Eileen se tapota le dessus de la tête pour vérifier que rien de trop écœurant si était accroché. Ce n’était pas comme si cela lui était déjà arrivé. Surtout pas un bel après-midi d’été avec le hibou récalcitrant qui avait apporté à sa mère une lettre du Ministère.

Le petit interlude poétique terminé, essentiellement utile à la remémoration de l’endroit dans lequel elle se trouvait, Eileen se mit à réfléchir à la question de son nouveau maître en sorts. Elle savait que la Gryffondor ne la jugerait pas. Elle avait bien montré qu’elle n’était pas du genre moqueur. Cela donnait à réfléchir sur le comportement à adopter envers la maison rouge et or. Quoiqu’Eileen était déjà sceptique d’entrée de jeu aux relations entre maisons. Elle avait beau essayer de s’intégrer, il y avait des choses tout simplement illogiques dans les mentalités alentours.

Elle ne craignait donc pas le jugement avec Shae, c’était simplement qu’elle avait un peu perdu espoir. Elle ne comptait pas tellement sur la soirée pour soudainement la révéler à elle-même. Après tout, cela faisait plusieurs semaines qu’elle essayait toutes les méthodes qu’elle pouvait imaginer. Mais bon, son interlocutrice prenait du temps pour elle alors elle pouvait au moins faire un petit effort. Un dernier.

- Je pense à ce que le professeur dit en cours. Il faut se rappeler le sort, voir son effet, le projeter et le prononcer, récita-t-elle. Tout en faisant le mouvement.

Elle reproduisit sans sa baguette, qu’elle n’avait pas récupérée, le geste de l’Alohomora puis leva les yeux au ciel.

- Enfin je sais, quoi ! Je fais tout comme ils disent en cours. Je me vois ouvrir la porte, allumer la lumière, changer les aiguilles en allumettes, faire voler la plume…

Ses yeux se mirent à pétiller et continua en agitant les mains.

- Ou des objets plus lourds ! Et puis finalement les gens pour qu’on soit tous en l’air ! Comme ça on pourra chasser des farfadets et ce sera bien mieux de d’apprendre des dates ou des théories ennuyeuses !

Elle toussota un peu pour se reprendre en souriant un peu pour elle-même, amusée de l’image qu’elle avait en tête même si elle l’avait cherchée un peu loin.

- En gros.

Conclut-elle simplement. Au moins sa déprime semblait passer un peu, même si l’espoir ne revenait pas tellement.


Dernière édition par Eileen Shalford le Mer 26 Fév 2014 - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shae Marsh
Brave lioness
avatar
Brave lioness

Afficher infos

Messages : 1198
Date d'inscription : 09/11/2013
Âge : 20

Dossier
Statut Statut: 7ème année - Attrapeuse/Capitaine
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 3 905

MessageSujet: Re: Ouvrir la porte alors que quelqu'un s'exerce au Alohomora, c'est pas très fair play (pv Shae) - TERMINE   Mer 19 Fév 2014 - 0:36
Eileen commença à dire à Shae ce à quoi elle pensait pendant qu’elle lançait son sort et la Gryffondor essaya de se replonger dans ses souvenirs pour se rappeler de son premier sort lancé.
Si elle se souvenait bien, le premier sort sur lequel ils avaient du s’entraîner était le Wingardium Leviosa. Et Shae se rappela alors de la rage qui s’était emparée d’elle quand elle n’avait pas réussi à formuler son sort lors du premier cours. Certes, très peu d’entre eux avaient réussi mais, quand on est une jeune sorcière pleine de certitudes, on croit toujours pouvoir faire mieux que les autres, pas parce que l’on pense être meilleur, non, ce serait de l’anti modestie mais simplement parce que… Et bien parce que c’est nous. Difficile à expliquer. Toujours est il qu’un jeune à souvent envie de ressentir la fierté de réussir, d’être le premier à récolter un encouragement ou un compliment de la part de son professeur, de pouvoir annoncer à ses parents une bonne note ou un réel progrès. Bref. Shae n’avait donc pas réussi son sortilège et avait passé une après midi entière à s’entraîner sur son sort dans le parc du château, sans succès. Puis, grâce à une lettre de son père qui répondit à sa propre lettre le lendemain, elle comprit que ce n’était pas en s’acharnant, s’énervant toujours plus car elle n’y arrivait pas qu’elle réussirait enfin son sort. Alors elle se calma, laissa le calme l’envahir de nouveau et attendit le prochain cours de sortilège sans plus s’entraîner. Puis, quand le professeur leur redemanda d’exécuter le sortilège, elle ne pensa pas au résultat non, elle fit le vide dans son esprit puis s’accrocha à une pensée particulière et lança son sortilège, qui réussi. Mais comment expliquer ça à la jeune Serpentarde ? Impossible. Même dans ses pensées c’était confus alors réussir à l’expliquer à quelqu’un … Surtout que chaque élève devait avoir une façon particulière d’aborder un sort et, si cette manière fonctionnait avec la Gryffondor, il n’y avait aucune certitude que cela marche avec Eileen. Enfin, elle n’allait pas se décourager et laisser tomber la Serpentarde pour autant.

Quand Eileen commença à s’emballer et à parler de … chasser des farfadets dans les airs ? Shae ne put s’empêcher de rigoler, pas parce qu’elle se fichait de ce qu’Eileen disait mais tout simplement parce qu’elle adorait la façon qu’avait la jeune fille à partir loin puis à redevenir sérieuse d‘un seul coup. Plus Shae lui parlait, plus elle se révélait pleine de vie et intéressante du point de vue de sa personnalité. Elle paraissait aux yeux de la Gryffondor extrêmement douce et avec un besoin de s’exprimer assez incroyable. Mais c’est-ce qu’aimait le plus Shae chez cette jeune fille. Une fois sûre qu’Eileen avait dit tout ce qu’elle avait envie de dire, Shae prit la parole :

-Je pense … Que tu réfléchis à trop de choses. Je sais, ça va te paraître bizarre mais pour moi, tu te compliques l’existence ! Je sais aussi que ce je vais dire est plus facile à dire qu’à faire mais il faut que tu arrêtes de penser au fait qu’il faut absolument que tu réussisses ton sort quand tu le lance. Limite, il faudrait que tu penses à quelque chose qui te détende comme un bon bain ou mieux ! Quelque chose qui t’amuse ! Je ne sais pas moi … Le professeur Audlington faisant des claquettes par exemple !

Elle s’arrêta quelques instants, songeant à l’absurdité de ses propos. Enfin, elle trouvait ça plutôt marrant et ça détendait l’atmosphère.

-Plus sérieusement, il faut essayer de relativiser et de garder son calme, son sang froid. Tout est une question de self contrôle !

Shae sentait que le moral de la jeune fille commençait à aller mieux et décida d’en profiter pour voir Eileen en pratique.

-Bon, maintenant que tu as dis tout ce que tu avais sur le cœur, ce qui pour moi est une très bonne chose, essaye de lancer ton sort. En faisant le vide. Ne te focalises pas trop sur le résultat.
Shae se releva et se alla refermer la porte à clé, utilisant un bref sort pour se faire, puis se posta derrière Eileen, face à la porte. Elle posa une main rassurante sur son épaule et lui dis :

-Je suis sûre que tu peux le faire ! Moi je crois en toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen Shalford
Mini-garache écailleuse
avatar
Mini-garache écailleuse

Afficher infos

Messages : 623
Date d'inscription : 16/01/2014
Âge : 14

Dossier
Statut Statut: Serpentard, Élève de Troisièmeannée
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 3081

MessageSujet: Re: Ouvrir la porte alors que quelqu'un s'exerce au Alohomora, c'est pas très fair play (pv Shae) - TERMINE   Ven 21 Fév 2014 - 20:07
Shae était entrée en pleine réflexion en écoutant les mots de la petite Serpentard. Cette dernière finit par arrêter de parler encore à moitié perdue dans son imagination. Parler lui faisait le plus grand bien et lui permettait de se réfugier un peu dans ses histoires qui étaient tellement plus agréables à vivre que cette réalité décevante. Shae était, de plus très compréhensive. Eileen ne savait pas si elle avait connu une expérience similaire et en doutait un peu. D’après ce qu’elle avait remarqué, elle était bien là seule à vivre ces échecs répétés en sorcellerie. Elle espérait, un peu égoïstement, qu’elle avait connu ce désarroi. C’était au moins tout aussi difficile à gérer de vivre une déception que de se sentir seule en la matière.

La Gryffondor lui fit part de sa théorie qui étonna la jeune fille. Il semblerait qu’elle pensât trop. A trop chercher la réussite, elle finissait par ne plus voir le sort dans sa simplicité. D’après Shae, elle ne devrait même pas tant se concentrer sur l’effet du sort.
Eileen écarquilla les yeux. Depuis le temps qu’elle savait que sa concentration était justement ce qui lui faisait défaut, on lui disait désormais qu’elle était trop concentrée ? Ou alors, elle n’était pas concentrée sur la bonne chose. Tous ses efforts s’étaient portés sur l’idée de la réussite du sort pour, justement, éviter de trop divaguer. Bien que même dans cette volonté, Eileen étendait la vision de sa réussite à des projets plus grands avant même d’avoir réussi son premier pas. Elle était comme un bambin qui voulait sauter avant même d’avoir appris à se tenir assis et qui se concentrait sur une nécessité de réussite immédiate. Elle allait vraiment trop vite en besogne.

Suite aux mots de la brune aux cheveux courts, Eileen imagina son professeur de potions danser un spectacle de claquettes, parapluie et petit chapeau melon compris. Comme dans les spectacles moldus. Elle commença à pouffer un peu tant l’image était saugrenue. Elle avait trouvé un challenger dans l’expression des images les plus étranges et amusantes.
Eileen avait gardé son sourire, ayant un peu de mal à se remettre de sa vision, alors que Shae lui expliquait plus sérieusement ce qu’elle entendait par tout ça. D’un coup de baguette avisé la porte fut fermée et la Gryffondor se plaça dans le dos de la jeune élève tel le maître d’armes qui compte enseigner à l’écuyer le maniement de l’épée. Ce nouveau tableau amusa également la petite ce qui maintenu son petit sourire rêveur.

Elle fronça un peu les sourcils et hocha la tête pour signaler à Shae qu’elle avait compris. Baguette de nouveau en main, Eileen la pointa vers la porte et ferma les yeux.

Peu à peu elle laissa un blanc envahir son esprit. C’était bien plus difficile qu’il n’y paraissait. Elle essayait en même temps de ne pas oublier le sort. Elle tentait de se concentrer sans trop en faire. La main rassurante de Shae sur son épaule lui rappelait de respirer doucement pour se détendre mais une petite voix lui rappelait le but de l’exercice et lui soufflait qu’elle en était, de toute façon incapable. Elle fronça encore les sourcils pour la faire taire, avec un succès mitigé. Eileen soupira.
Elle rouvrit les yeux et secoua la tête. Expirant une fois encore elle redonna force à son poignet dans le maintien de sa baguette et regarda la porte. Il suffisait de l’ouvrir, n’est-ce pas ? On ne pensait pas à grand-chose quand on utilisait une clef, comme Shae le disait, utiliser un sort devait être similaire. C’était juste une clef différente, non ?

Le regard d’Eileen s’éclaira devant la comparaison. Pourquoi les professeurs ne parlaient-ils pas plus en métaphores ? Cela éclaircissait absolument tout ! Refermant les yeux, elle tenta à nouveau de faire le vide dans sa tête en se concentrant sur l’idée de clef et de serrure.
Elle sentit comme un courant chaud dans son corps qui allait jusqu’au bout des doigts qui maintenaient la baguette. C’était une sensation similaire à celle qu’elle avait ressenti chez Ollivanders, bien que cette fois-là, c’était de la baguette que partait le courant. Dans la volière, elle sentait distinctement que c’était elle qui avait enclenché le processus.
Alors qu’elle s’apprêtait à utiliser cette nouvelle force, le professeur Audligton décida que le spectacle n’était pas terminé et qu’il était temps de virevolter dans sa tête. Le courant se dissipa aussi tôt et Eileen fut prise d’un fou rire.

Elle se recroquevilla légèrement en riant sans faire de bruit, reprenant sa respiration par à-coup. Au bout d’un certain temps elle finit par se calmer un peu tout en pouffant par intermittence.

- Il… il est t-trop nul en claquettes ! Pfffff !

Elle se regarda Shae dans les yeux avec un faux air de reproche, plus amusé qu’autre chose.

- Je ne vais plus jamais pouvoir le prendre au sérieux en cours maintenant !

En vérité, c’était peu probable. Le professeur avait une aura telle qu’on ne pouvait faire autrement que de le prendre au sérieux. Il serait toutefois à parier qu’Eileen le regarderait d’un drôle d’air pendant les premières minutes de cours.
Reprenant un peu plus son sérieux, Eileen se rappela la sensation qui l’avait intriguée.

- Mais j’ai senti quelque chose ! C’était ça, tu crois ?

Fière d’elle, elle fanfaronna un peu.

- C’est quand je me suis dit qu’il fallait que j’utilise le sort comme une clef. C’était une bonne idée, pas vrai ?

Mais oui Eileen, mais oui, c’était une bonne idée.


Dernière édition par Eileen Shalford le Mer 26 Fév 2014 - 19:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shae Marsh
Brave lioness
avatar
Brave lioness

Afficher infos

Messages : 1198
Date d'inscription : 09/11/2013
Âge : 20

Dossier
Statut Statut: 7ème année - Attrapeuse/Capitaine
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 3 905

MessageSujet: Re: Ouvrir la porte alors que quelqu'un s'exerce au Alohomora, c'est pas très fair play (pv Shae) - TERMINE   Lun 24 Fév 2014 - 19:54
Shae regarda la jeune fille écouter ce qu’elle disait puis hocher la tête d’un air sérieux. Elle fixa la porte et se concentra et, après quelques secondes, secoua la tête puis pointa sa baguette en direction de la porte.

Tout à coup, Shae ressentie quelque chose à travers sa main, toujours posée sur l’épaule d’Eileen. L’air se fit plus lourd et la jeune Gryffondor pensa : « Ca y est ! Elle le tient ! ». Mais tout à coup la serpentarde se déconcentra totalement et la sensation disparue. Merde. Elle l’avait perdu. Shae se mordit la lèvre en sentant les tremblements d’Eileen, pensant qu’elle était en train de pleurer dû au fait que son sortilège n’ait pas marché, même si elle était clairement sur la bonne voie. Elle s’apprêtait à la prendre dans ses bras quand elle entendit un net gloussement émanant de la première année. Elle fronça alors les sourcils mais comprit quand elle entendit la jeune fille bégayer tout en retenant un nouvel éclat de rire :

-Il … il est t-trop nul en claquettes ! Pfffff !

Shae se détendit tout de suite et, quand Eileen la regarda en lui disant d’un air faussement réprobateur « Je ne vais plus jamais pouvoir le prendre au sérieux en cours maintenant ! », elle explosa de rire. Ah, c’était donc ça ! La métaphore sur leur professeur de potion ne l’avait pas laissé indifférente. Pendant quelques instants, Shae eu l’image du professeur Audlington faisant des claquettes et il est vrai que le résultat était … assez grotesque. Elle se mit à penser qu’elle aurait bien voulu être une petite souris pour observer la réaction d’Eileen face à son professeur la prochaine fois qu’elle le verrait. Cela risquait d’être épique même si Shae se doutait que la serpentarde saurait garder un minimum sa tête froide, étant sûrement timide et respectueuse envers ses professeurs, chose qu’elle-même avait tendance à parfois oublier … Et plus particulièrement avec, justement, leur prof de potion.

Eileen la sortit une nouvelle fois de ses pensées en s’exclamant :

-Mais j’ai senti quelque chose !  C’était ça tu crois ? C’est quand je me suis dit qu’il fallait que j’utilise le sort comme une clef. C’était une bonne idée, pas vrai ?

Le sourire de Shae après ces mots voulait tout dire. Elle était vraiment contente qu’Eileen prenne ça comme une réussite et ne regarde pas que le côté négatif c’est-à-dire que la porte ne s’était pas ouverte. Heureusement que c’était arrivé avec quelqu’un d’autre qu’un professeur car si ça avait été le cas, ledit professeur aurait tout de suite fait remarqué que le résultat n’y était pas et la petite fille aurait été de nouveau découragée. Mais les professeurs sont trop terre à terre. Ils ne savent pas complimenter quand il le faut.

-C’était une très bonne idée ! S’exclama-t-elle. Je n’aurais pas fait mieux ! Et oui, c’était ça ! Je ne crois pas, j’en suis sûre !

Shae lui fit un clin d’œil avant de reprendre :

-Et tu sais pourquoi ? Parce que je l’ai senti moi aussi.

Et, poussée par elle ne savait quelle envie soudaine, Shae prit la jeune fille et la serra contre elle, lui montrant qu’elle était fière d’elle.


Dernière édition par Shae Marsh le Mer 5 Mar 2014 - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen Shalford
Mini-garache écailleuse
avatar
Mini-garache écailleuse

Afficher infos

Messages : 623
Date d'inscription : 16/01/2014
Âge : 14

Dossier
Statut Statut: Serpentard, Élève de Troisièmeannée
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 3081

MessageSujet: Re: Ouvrir la porte alors que quelqu'un s'exerce au Alohomora, c'est pas très fair play (pv Shae) - TERMINE   Mer 26 Fév 2014 - 21:14
Eileen écarquilla les yeux. Elle l’avait senti aussi ? Shae avait ressenti l’expression de sa magie ? C’était… c’était… c’était tellement classe ! Un spécialiste lui aurait sans doute dit que la magie ayant tant d’effets possible sur le monde, il était normal d’en ressentir la présence en se concentrant et surtout en étant en contact direct avec quelqu’un l’exerçant.  Du moins pour les sorciers. Il était peu probable qu’un moldu profane accepte l’existence de la magie même si on stupéfixiait son meilleur ami sous ses yeux. Il trouverait probablement l’excuse que le simple mouvement de la baguette étant menaçant, son ami se serait évanoui sur le coup.
En tout cas, avec sa main sur son épaule, la focalisation sur la petite fille et sa qualité de sorcière, il était évident que Shae avait pu ressentir quelque chose, même infime. Elle était de toute façon dotée de cette sensibilité particulière que tous les sorciers connaissaient en ce domaine.

Mais alors, pourquoi insister sur ces faits qui sont la base de la sorcellerie ? Pour la simple et bonne raison que l’esprit fantasque d’Eileen les ignorait. Après tout, la théorie sorcière n’était pas son fort et appréhender ce genre de connaissances à 11 ans n’était pas aisé. Mais surtout, ce n’était pas drôle.
Pour Eileen, si Shae avait ressenti ce qu’elle avait ressenti, il n’y avait qu’une seule explication valable : sa surpuissance s’était exprimée en ce court instant. Quoique. Eileen ne souffrait pas tant que ça de désillusions. Mais elle avait vraiment envie de croire que c’était la raison de cette remarque. Qu’un jour, tout le monde dans la salle de cours, voire dans l’école, voire dans le pays, sentirait le courant de sa magie. Le ministère serait obligé de garder sa puissance secrète de peur de déclencher la jalousie et l’envie. Le pouvoir, c’était dangereux, mais elle saurait le contrôler !

Shae la serra dans ses bras pour la féliciter et Eileen revint un peu sur terre. Elle n’en était pas encore à la gloire internationale. Avant cela, elle devrait travailler même si le travail n’avait rien d’amusant. Et puis, elle devait le reconnaitre, elle avait eu de la chance de rencontrer Shae. Elle répondit donc à son embrassade avec joie. Finalement, elle n’était pas hermétique à la magie ! Tout à coup les craintes qu’elle s’était laissé aller à exprimer à Shae lui semblaient bien ridicules. Heureusement qu’elle n’avait pas ri et ne l’avait pas jugé.

Quelques secondes passèrent avant qu’elle ne s’écarte de la Gryffondor.

- Attends, je vais réessayer.

Elle se replaça devant la porte et comme auparavant, fit le vide pour, cette fois, réussir à l’ouvrir. Elle sentit son esprit s’embrumer. Malgré leur échec, ses exercices de la journée et de celles qui l’avait précédée l’avaient fatiguée. Et changer de façon d’appréhender sa technique était encore plus épuisant. Le déclic qui s’était produit l’avait tant rassurée qu’elle ne ressentait plus vraiment le besoin de devoir réussir le plus vite possible. Sa véritable crainte avait été de ne pas être magique, mais ce courant qu’elle avait ressenti ne pouvait être autre chose que de la magie. Il lui avait juste fallu une nouvelle façon de réfléchir.

A l’instant, cependant, trop d’idées lui passaient par la tête et elle n’avait pas la force de les bloquer pour se focaliser sur sa clef. Elle essaya, pour ce qui lui semblait être quelques minutes, tout de même mais ne prononça même pas le sort, estimant qu’elle ne retrouverait pas la flamme qui l’avait animée dans les heures qui suivraient. Il faudrait probablement attendre une bonne nuit de sommeil pour se poser un peu. Pour l’instant ses professeurs improvisaient ensemble un petit ballet tout à fait charmant.
Elle abaissa sa baguette et fit un sourire à Shae.

- Je crois que pour aujourd’hui ça suffira. Il faut surtout que j’oublie monsieur Audlington.

Une nouvelle image s’imposa à elle et elle secoua la tête, à deux doigts de pouffer de rire.

- Et pas que je le remplace par M. Akrisoth avec ces chaussons bizarres qui font monter sur la pointe des pieds. Il va falloir organiser un spectacle dans cette école, c’est sûr !

Elle ajouta, en rougissant un peu :

- Tu veux pas devenir professeur ici ? Ça m’aiderait beaucoup. Mais pas pour danser, hein ? C’est juste que les autres, ils n’expliquent pas comme ça. Enfin, apparemment ça n’empêche pas les autres élèves de comprendre mais je trouve ça plus clair avec ta façon d’expliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shae Marsh
Brave lioness
avatar
Brave lioness

Afficher infos

Messages : 1198
Date d'inscription : 09/11/2013
Âge : 20

Dossier
Statut Statut: 7ème année - Attrapeuse/Capitaine
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 3 905

MessageSujet: Re: Ouvrir la porte alors que quelqu'un s'exerce au Alohomora, c'est pas très fair play (pv Shae) - TERMINE   Mar 18 Mar 2014 - 20:05
La jeune fille se laissa aller dans l'étreinte de son aînée quelques instants avant de se reculer et de lui dire qu'elle allait réessayer. Elle se concentra de nouveau, fixant la porte sans toutefois réussir à ouvrir la porte. Shae haussa les épaules. Ce serait pour la prochaine fois, elle en était sûre.

Eileen baissa sa baguette et Shae se rendit compte à quel point la jeune fille semblait éreintée. Elle devait s'être beaucoup entraîné pour en être à ce stade de fatigue avancé. En même temps, Shae commencait à cerner la personnalité d'Eileen, même si elle ne pouvait se vanter de vraiment la connaître, et elle se doutait que la serpentarde devait avoir vraiment beaucoup retravaillé ses sortilèges avant de s'avouer vaincue. La gryffondor était en tout cas contente d'avoir réussi à faire changer d'avis Eileen sur son potentiel en tant que sorcière et de lui avoir rendu le sourire. Elle se rendait de plus en plus compte à quel point il était agréable de se rendre utile et d'aider les autres quand ils étaient en difficulté. Elle reporta son attention sur Eileen qui lui adressait la parole, un sourire sur les lèvres :

- Je crois que pour aujourd’hui ça suffira. Il faut surtout que j’oublie monsieur Audlington.

Shae hocha la tête, retenant un éclat de rire à la mention du professeur Audlington. Mais elle ne put retenir le fou rire qui la prit quand Eileen lui fit part de sa vision du terrible prof d'histoire de la magie, Mr Akrisoth, avec des chaussons et à la mention d'un spectacle de l'école.

- Tu veux pas devenir professeur ici ? Ça m’aiderait beaucoup. Mais pas pour danser, hein ? C’est juste que les autres, ils n’expliquent pas comme ça. Enfin, apparemment ça n’empêche pas les autres élèves de comprendre mais je trouve ça plus clair avec ta façon d’expliquer.

Shae rougit sous le compliment, légèrement mal à l'aise. Elle était vraiment touchée qu'Eileen lui dise ça mais elle ne savait comment lui faire comprendre sans paraître trop prétentieuse. Alors elle lui sourit presque timidement et lui dit :

-Je n'ai pas le niveau nécessaire pour enseigner.

Elle lui fit un clin d'oeil avant de reprendre :

-Il me reste encore beaucoup de choses à apprendre et puis ... j'aime aider ceux qui me demande de le faire mais gérer une classe entière dont la moitié se fiche de ce que je dis ...

Elle fit la grimace. Il est vrai que l'idée n'était pas réjouissante. Elle aimerait peut être enseigner mais la pensée que certaines personnes ne soient pas assez motivés pour l'écouter attentivement lui avait fait renoncé à un jour prétendre à ce rôle. Et puis, son projet professionel restait bien ancré dans son esprit et elle renaclait à l'idée de faire autre chose.

A ce moment, la cloche du château résonna, annoncant aux élèves qu'il était actuellement dix neuf heures. Shae se mordit la lèvre, se souvenant qu'elle avait dit à ses amis qu'elle serait de retour à 18h45 maxi. Bah, tant pis, ils savaient que la ponctualité n'était pas son fort. Mais il lui restait tout de même des devoirs à terminer et elle préférait les finir aujourd'hui de façon à avoir son dimanche de libre.

-Je vais devoir te laisser, mon travail m'attend, je n'avais pas vu qu'il était si tard. En tout cas, j'ai été ravie de faire ta connaissance Eileen. Et ravie de pouvoir t'être utile ! Et si un jour tu as besoin d'aide, n'hésite pas à faire appel à moi, je serais là pour t'aider, dans la mesure du possible bien sur !

Elle lui fit un grand sourire et se dirigea vers la porte à reculons. Elle lui adressa un dernière "A bientôt j'espère !" avant de se retourner et passer la porte de la volière, bien contente de sa journée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen Shalford
Mini-garache écailleuse
avatar
Mini-garache écailleuse

Afficher infos

Messages : 623
Date d'inscription : 16/01/2014
Âge : 14

Dossier
Statut Statut: Serpentard, Élève de Troisièmeannée
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 3081

MessageSujet: Re: Ouvrir la porte alors que quelqu'un s'exerce au Alohomora, c'est pas très fair play (pv Shae) - TERMINE   Mer 19 Mar 2014 - 14:46
C’était amusant de voir Shae rougir sous son compliment bien qu’Eileen n’ait pas réellement le recul nécessaire pour en rire, elle était sincère. Pourtant les professeurs de Poudlard étaient loin d’être mauvais. Souvent étranges certes, parfois assez antipathiques mais dans l’ensemble, plutôt bons pédagogues. Surtout leur professeur de Sortilèges, pourtant une des matières qui angoissaient le plus la jeune Serpentard.

Eileen hocha la tête à sa remarque sur les élèves qui n’étaient pas intéressés en classe en s’imaginant avoir affaire à une classe remplie uniquement de doubles de Robin. En effet, il y avait de quoi en refroidir plus d’un. Mais, pour le moment, la plupart des élèves étaient encore très intéressés. Sauf en histoire… Et même là, tout le monde se tenait à carreau. Quoique la potion ne faisait pas que des heureux non plus.

La cloche du château retentit au loin pour signaler l’arrivée de l’heure du repas. Heure qui arrivait toujours à point nommé. Shae se mit en route pour la grande salle en exprimant sa joie de leur rencontre et sa disponibilité au cas où Eileen aurait de nouveau besoin d’aide. La jeune fille lui fit un grand sourire en réponse.

- Et peut-être qu’un jour moi aussi je pourrais t’aider ! Quand j’arriverai à faire tous les sorts !

Eileen se prit à rêver une fois de plus de ce moment où elle serait enfin maître de la baguette. Les jours seraient plus faciles. La magie était vraiment le sport des paresseux. Elle avait hâte d’apprendre des sorts plus utiles que l’ouverture des portes et la lumière. Quoique de ces deux-là, le Lumos était plus susceptible de lui servir. Elle avait plus de chance d’avoir besoin d’une petite source de lumière dans le noir que d’ouvrir des portes. La plupart des portes étaient ouvertes à Poudlard. Et, de toute façon, si l’on désirait réellement fermer une porte, même l’Alohomora était inefficace. Enfin, si on était un peu responsable.

Sur ce, son estomac gargouilla bruyamment. Une heure plus tôt elle n’aurait pas songé à manger, trop déprimée de son après-midi. Mais à présent, elle avait faim. Très, très faim. Heureusement que Poudlard était bien garni en ce domaine. Shae se dirigea à reculons vers la porte en la saluant une dernière fois et Eileen rangea sa baguette dans la ceinture de sa jupe.

- Oui, j’espère aussi !

Shae sortit. Elle espérait la revoir très bientôt en effet. C’était très sympathique de se lier avec les élèves plus âgés. Et Shae était vaguement plus avenante que Morgane. Vaguement. Quoiqu’il en soit, il était l’heure de manger. Toujours souriante, Eileen poussa un peu la porte du pied et descendit de la haute tour pour rejoindre la Grande Salle. A table !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Afficher infos


MessageSujet: Re: Ouvrir la porte alors que quelqu'un s'exerce au Alohomora, c'est pas très fair play (pv Shae) - TERMINE   
Revenir en haut Aller en bas
 
Ouvrir la porte alors que quelqu'un s'exerce au Alohomora, c'est pas très fair play (pv Shae) - TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouvrir la porte d'un avion en plein vol pour fumer...
» [Communication] Le Porte Parole
» J'ai perdu la quete journaliere du lvl 152 :(
» Une porte s'ouvre alors qu'une autre se ferme [Sujet clos]
» Porte étendard orque
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Poudlard - Intérieur-