AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Nous vous rappelons que les rp doivent faire 10lignes complètes, les mini-rp 5 lignes complètes + discours et qu'on ne poste
pas des messages incomplets ([en cours]) dans les zones rp. N'oubliez pas de poster un message si vous devez vous absenter.
Ouverture officielle du forum, aujourd'hui 8.11.2013! Toutes les fonctionnalités du forum sont disponibles!
Pensez à lire fréquemment les diverses annonces du staff, dont le règlement. Ils sont irrégulièrement mis à jour.
Nous n'acceptons plus les chats en familiers des élèves, les garous, les animagus dès la présentation ainsi que
les métamorphomages. On vous remercie d'avance pour votre compréhension. Pour plus d'information, consultez le staff.
Inscrivez-vous avec des pseudos CORRECTS, respectant le règlement du forum
à risque de voir vos comptes supprimés ! On vous remercie d'avance.
On a besoin de moldus, professeurs, commerçants et autres. Même si ce forum est quasiment centré sur Poudlard, il n'y a pas que des
élèves. N'hésitez pas à incarner AUTRE chose. Créatures fantastiques autorisées dans les limites
de cet univers (se référer à la fiche sur les créatures magiques) .
Souhaitez-vous aider notre communauté ?
Et bien, c'est très simple ! Vous pouvez Like notre page Facebook, voter sur nos top-sites ainsi que dans les annuaires (BBBA) se trouvant
sur la page d'accueil mais vous pouvez aussi contribuer à notre développement en achetant des crédits. Vous avez juste à envoyer un petit
sms~♪ Vous trouverez plus d'informations ICI dans cette rubrique. On vous remercie d'avance ♥️

Nous sommes actuellement en Dans la période de Septembre à fin Novembre 2015 ! Bonne rentrée !
La fiche Annexe des Nightmares a été mise en ligne !
N'hésitez pas à y jeter un coup d’œil et à nous contacter si besoin d'infos !
Nous avons besoin de vous !

Partagez | 
 
 ~ Sous les gants blancs se trouvent des mains tâchées de sang ~ Soranos Loki Rackharrow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soranos L. Rackharrow
avatar

Afficher infos

Messages : 24
Date d'inscription : 23/01/2017
Âge : 42

MessageSujet: ~ Sous les gants blancs se trouvent des mains tâchées de sang ~ Soranos Loki Rackharrow   Mer 25 Jan 2017 - 22:23
~ Informations de base ~

Nom : Rackharrow
Prénom : Soranos, Loki, Astaroth
Âge : 40 ans
Surnom(s) : Sora ou Soran [prononcé « Sorane »]
Sexe : Masculin
Pays d'origine : Grande-Bretagne, Angleterre

Statut : Médicomage s’occupant de l’infirmerie de Poudlard
Patronus : Hyène
Familier : un lutin de Cornouailles prénommé Dolos
Baguette : bois d’Aubépine / plume de Phénix /31,5 cm

Orientation sexuelle : Homosexuelle
Particularités : les dons de médicomage du Sorcier prennent une forme particulière lorsqu’il les utilise : des sortes de runes apparaissent autour de ses bras, d’une couleur dorée ou verdâtre en fonction des sorts de soin qu’il utilise.
Personnage sur l'avatar : Benedict Cumberbatch


~ Descriptions ~

♦ Physique : Le descendant de la famille Rackharrow est un quarantenaire des plus séduisants : du haut de son mètre quatre-vingt, Soranos fait rougir plus d’une femme par son sourire. Il est à peine musclé avec un visage anguleux et fin à la barbe soigneusement dessinée ; des yeux d’un bleu semblable à celui d’un océan tempétueux : on pense pouvoir y lire facilement, pourtant celui qui osera soutenir ce regard dur y trouvera des doutes, énormément de mystères et peut-être même une lueur inquiétante qui le dissuadera de retenter l’expérience. Ses gestes d’une grande précision rassurent en général ses patients qui y voient une prédisposition pour son art médical et un esprit avant tout scientifique : ils ont raison, ignorant cependant que ces mêmes gestes sont ceux d’un homme dont les psychoses le contraignent à une telle précision et dont les T.O.C (Troubles Obsessionnels du Comportement) nombreux donnent un aspect extrêmement ordonné à tout ce qui l’entoure. Jamais une tâche ne pourra être visible sur sa blouse blanche, jamais une plume ne sera posée de travers sur son bureau, et aucune personne ne pourra jamais dire qu’elle aura vu Soranos mal coiffé, mal rasé ou avec un quelconque pli sur son costume. Le chercheur, lorsqu’il ne porte pas de blouse blanche s’habille comme les anciens soigneurs asiatiques : une tenue bleue et brune par-dessus laquelle il porte une grande cape rouge héritée de sa famille. Lors d’événements particuliers, il porte des costumes sorciers discrets et élégants.

♦ Psychologique : Si l’on demandait à certains de ses « proches » de décrire Soranos, les principales qualités qui en ressortiraient seraient les suivantes : aimable, serviable et surtout généreux ; quelqu’un de très apprécié, toujours prêt à aider et à soutenir ceux qui l’entourent, l’archétype parfait du médecin à l’écoute de ses patients et de ses amis. Mais ces fameux « proches » ne connaissent pas Soranos… à vrai dire très peu de personnes peuvent se vanter de voir l’intellectuel tel qu’il est véritablement. Il a pourtant de nombreuses qualités : il est ambitieux, rusé, patient, déterminé et charismatique, mais cette liste non exhaustive s’accompagne d’autant de défauts plus ou moins développés, car il est aussi égoïste, manipulateur, hypocrite mais aussi et surtout psychopathe à tendance sadique et hématophile (à ne pas confondre avec hématophage : Soranos est fasciné par le sang mais il ne s’en nourrit pas). Le sorcier est névrosé et obsessionnel, ses recherches représentent toute sa vie et les notions de Bien et de Mal sont totalement abstraites pour lui ; une seule chose lui importe : la science. L’étude de la psychologie humaine et surtout des différences entre Sorciers et Moldus sont son principal centre d’intérêt et l’amènent souvent dans des sentiers sombres de sa personnalité qu’il aime explorer. L’orgueil démesuré du médicomage vient de sa facilité à apprendre et de sa mémoire exceptionnelle, ajoutant un autre trait malsain à sa personnalité dérangée. Soranos utilise son grand charisme et sa fausse amabilité pour s’approprier ses victimes et les manipuler : c’est le seul et unique rapport qu’il a aux autres.



~ Votre histoire ~


« Hmm, laisse-moi réfléchir. Oui, je vois une soif de connaissance, un désir ardent d’apprendre, de comprendre… C’est ce désir qui te conduit à te dépasser… Serdaigle t’offrirai cette connaissance que ton cœur désire… mais tu es prêt à tout pour l’obtenir, ta détermination ne semble pas avoir de frontière, hmm voilà qui complique mon choix. Ta ruse dépasse-t-elle ton érudition ? Laisse-moi encore réfléchir à ce que Serpentard pourrait t’apporter… Oui laisse-moi voir au plus profond de toi si Salazar ou Rowena te prendra sous ses ailes … Hmm non, la ruse que je lis dans ton cœur va au-delà d’une sagesse apparente mais factice… Oui, je pense qu’il vaut donc mieux …. SERPENTARD ! »


Un garçon d’une dizaine d’année se leva du petit tabouret tandis qu’on lui enlevait un vieux couvre-chef de cuir usé de la tête. Il jeta un petit regard à sa montre : le Choixpeau avait hésité pendant plus de cinq minutes avant de se décider entre Serdaigle et Serpentard. Descendant les escaliers d’un pas assuré, il fut accueilli avec de grands cris à la table de sa nouvelle maison : il sourit bien qu’il n’en avait aucune envie et prit place à côté d’un autre garçon de son âge à la chevelure rousse. Soranos Loki Astaroth avait été placé dans la maison des Serpents et ce point était peut-être celui qui avait changé à jamais le cours de son existence.


I/ Douleur et incompréhension

Il étudia durant sept années à Poudlard, sept années où il fut entouré « d’amis » avec lesquels il comprit à quel point il existait de comportements et d’attitudes variés, à quel point le cerveau humain était complexe. Il était un étudiant banal, ni intello, ni cancre, un véritable caméléon qui s’adaptait à chacune des situations dans lesquelles il se retrouvait. Il adorait Poudlard, ça lui permettait de se concentrer sur la magie, sur ses études et ses nombreux questionnements qui ne l’abandonnaient jamais. Ça lui permettait de ne pas penser à sa mère et à ses pestes de sœur, à l’absence de son père et aux phobies qu’ils sentaient se développer un peu plus à chaque vacance qu’il passait chez lui. La famille Rackharrow était une vieille famille sorcière dont le plus illustre ancêtre était Auguste Rackharrow inventeur du sortilège de Videntraille. Depuis lui, les enfants étaient soigneurs et mécidomages de génération en génération et Hippocrate Rackharrow passait le plus clair de son temps à Sainte-Mangouste. C’était donc à sa détestable épouse, porte-parole de l’hôpital Sainte-Mangouste au ministre de la Magie de s’occuper de ses trois filles (Epione, Aceso et Hygie) et du benjamin de la famille, Soranos. Ce dernier vivait particulièrement mal l’absence de son père au milieu de ses trois sœurs qui prenaient un malin plaisir à l’humilier et à l’embêter à cause de ses dons qui se révélèrent très tardivement. Mais ce n’était pas le pire, Soranos aurait pu faire cesser les trois pestes au bout d’un certain temps et en grandissant, il aurait pu prendre confiance en lui et se rendre compte que ces moqueries l’avaient peut-être forgé. Mais c’était sans compter la démence de sa mère, sa proximité étouffante et les nombreux abus sexuels qu’elle lui a fait subir. Soranos essayait de comprendre ce qui était pour lui un quotidien des plus banals, il s’intéressait à la science et à la psychologie pour tenter de comprendre pourquoi tout se passait mal autour de lui alors qu’il ne manquait de rien. Il avait besoin de s'expliquer pourquoi sa mère lui faisait ça, pourquoi ses sœurs le jalousaient et le détestaient alors même qu’il était déjà une victime, à moins que ce ne soit justement parce qu’il était victime ? Mais aussi et surtout pourquoi son père n’était jamais là quand il le fallait.

C’est à partir de sa quatrième année que Sora prit conscience d’avoir des T.O.C et des pulsions sanguinaires qu’il peinait à refréner, associées de surcroît à des pertes de mémoires. Il se retrouva dans certaines situations inquiétantes en cinquième et sixième année lorsqu’il se réveilla par exemple en pleine nuit au milieu du parc en train de dépecer littéralement la chouette hulotte que ses parents lui avaient achetée. Pourtant ces incidents rares mais particulièrement choquants ne lui faisaient pas peur, pire que ça : il aimait la vue du sang, du sien comme de celui des autres et les souffrances physiques comme mentales qu’ils pouvaient infliger à ceux qui l’entouraient ou à lui-même le laissaient indifférent. A la fin de sa sixième année il sut ce qu’il voulait faire et commença alors à exercer sur lui-même ses sortilèges de soin, n’hésitant pas à se blesser au couteau ou à se cogner pour essayer de se guérir. Il apprit quelques-uns de ces sorts en fouillant dans la bibliothèque familiale et les affaires de ses parents. En septième année, il obtint avec succès ses ASPIC.



II/ Succès et folie

Il rompit alors tout lien direct avec la communauté magique et commença des études moldues pour devenir chirurgien, les méthodes de Sainte-Mangouste ne lui plaisaient pas ; il voulait apprendre ce qu’il appelait « la boucherie moldue » armé de scalpels et de lames et non de baguettes. Il obtint tout aussi brillamment ce diplôme et exerça durant quelques années avant de disparaître de nouveau pour passer de nouvelles épreuves : celles qui l’amenèrent à devenir psychologue comportementaliste. Il voulait réussir à comprendre le fonctionnement du cerveau humain et les rapport aux autres. Et plus Soranos étudiait, plus son caractère narcissique et ses tendances à la manipulation reprenaient le dessus, il ne vivait que par lui et pour lui, méprisant tous ceux qui l’entouraient en les assommant de sourire et de fausses attentions. Plus que tout, il avait développé une haine pour la gent féminine qui se muait parfois en phobie, renforçant son homosexualité. Mais Soranos se lassa rapidement : il avait appris beaucoup de choses mais pas ce qu’il voulait savoir. Il avait besoin de comparer sorciers et moldus, de comprendre pourquoi ils étaient si proches tout en étant si différents. Commença alors une série d’expériences peu recommandables sur des cadavres qu’il dérobait aux morgues moldues puis sur des cobayes vivants qu’il soumettait au sortilège d’oubliettes. Mais bientôt il n’eut plus le choix : s’il voulait poursuivre ses recherches, il avait besoin de cobayes sorciers. Le fils Rackharrow refit donc surface dans le monde magique après plus de dix ans d’absence. Sa mère était morte d’une intoxication qui avait touché apparemment plusieurs personnes et le vide monumental qui l’emplit généra en lui une colère sans nom : comment pouvait-il ressentir un manque pour une mère qui avait été un monstre ? Pourquoi cette haine était douloureuse à ce point ? Ses recherches et cette obsession pour sa génitrice l’amena à une organisation étrange et sans nom à laquelle elle appartenait et que Soranos jura de démanteler au fil de son existence. Quoi qu’il en soit il devint rapidement médicomage et travailla à l’hôpital Sainte-Mangouste au moment où son père prenait sa retraite. Le seul lien qu’il avec les autres membres de la famille Rackharrow fut un courrier dans lequel il les invita à ne jamais recroiser sa route auquel cas il n’hésiterait pas à user de force pour se débarrasser d’eux et les menaces étaient à peine subtiles.


III/ Expérience et meurtres

Sora s’installa à Londres et poursuivit une double vie entre son emploi de médicomage à Sainte-Mangouste et un emploi de psychologue dans le monde moldu. Poursuivant tant bien que mal ses morbides expériences, le sorcier se rendit rapidement compte que ses recherches stagnaient : il avait besoin d’étudier le comportement d’un sorcier et d’un moldu continuellement, or ça lui était impossible avec ses deux vies, il n’en avait ni le temps ni les moyens et cet échec en continu le rendait fou. Son masque de docteur sympathique apprécié de tous et brillant commençait à se fissurer et ses pulsions violentes le rattrapaient : il avait besoin d’une solution ou d’une échappatoire. Il eut une révélation lorsque l’un des cadavres de sorcière qu’il avait réussi à récupérer lui servit de cobaye pour ses études : la défunte était enceinte et Sora découvrit un fœtus d’à peine un mois en ouvrant son ventre. Des enfants. Il lui fallait des enfants ! C’était ce qui allait lui permettre d’étudier en continu, sans avoir besoin de se cacher, leur comportement. Bien sûr, étant homosexuel et misogyne cette merveilleuse idée s’annonçait compliquée à réaliser mais Soranos était prêt à tout pour y parvenir.

Il trouva rapidement la cible parfaite parmi l’une de ses patientes : une jeune femme sans famille, avec peu d’amis et en dépression totale, à deux doigts du suicide. Il la charma ainsi sans trop de difficulté commença son plan machiavélique qui l’amena à tuer cette même femme deux ans plus tard. Le plus dur dans le développement de ce stratagème fut d’avoir des relations sexuelles avec quelqu’un qui le dégoûtait, qu’il haïssait profondément. Lui mentir fut facile mais pour avoir l’espoir de procréer, il usa d’autant de sortilèges et de potions qu’il put trouver pour supporter sa présence au lit. Lorsque ses pulsions n’étaient plus soutenables, il se défoulait sur elle et l’oubliettait toute aussi vite. Il dut renforcer ses protections et étudia l’occlumancie pour ne pas alarmer ses collègues de Sainte-Mangouste ni attirer l’attention sur lui. Il parlait autour de lui d’un cancer qu’elle n’avait pas pour préparer la finalité de son plan lorsqu’elle ne lui serait plus d’aucune utilité et tout le monde se prit d’affection et de compassion pour ce brillant médicomage tombé amoureux d’une moldue qu’il allait devoir regarder mourir. Vint alors le premier enfant, un garçon qui vit le jour quelques mois seulement après leur rencontre. Soranos lui donna le nom d’Asriel, l’ange de l’Intransigeance, rompant ainsi avec la tradition des Rackharrow qui visait à donner un nom de divinité de la médecine ou de médecins connus à leurs enfants. Mais le sorcier n’était pas satisfait, il voulait deux enfants, deux garçons (hors de question pour lui d’avoir une fille) et dut jouer pendant plus d’un an le rôle du père aimant et du mari transi d’amour qu’il n’était pas. Dix mois après la naissance d’Asriel la jeune femme retomba enceinte : il s’agissait de jumeaux. Soranos devint alors meurtrier plus tôt qu’il ne l’avait prévu, il réussit par le sortilège de l’Imperium à persuader le médecin de la faiblesse du fœtus féminin présent dans le ventre de « sa compagne » et étouffa le nouveau-né dès qu’il en eut l’occasion. Il ne lui restait donc qu’un deuxième fils auquel il donna le nom particulièrement ironique de Heli qui est l’ange du Veuvage, car veuf il fut bientôt en versant deux gouttes d’un filtre du Mort-Vivant -potion inconnue des Moldus- dans le café de sa chère et tendre. Ainsi malgré quelques imprévus, son plan s’acheva.


IV/ Paternité et assassinat

Soranos Loki Astaroth était donc désormais veuf mais père de deux garçons n’ayant que onze mois de différence. Ils représentaient tout ce que Sora avait, non comme objet de son affection mais comme éléments de la plus grande et importante expérience scientifique de sa vie. Il écrivait constamment sur eux, sur leur développement, leurs différences et leurs similitudes, se plaçant comme un médecin plutôt que comme un père : Soranos encourageait dès leur plus jeune âge l’adversité et la compétitivité, les poussant sans arrêt à se dépasser et à écraser les autres de façon subtile. Il s’avéra vite que Asriel était un sorcier, ses dons se révélant dès le berceau, Heli en revanche ne possédait aucun don et cette information fut confirmée lorsque la lettre de Poudlard arriva pour Asriel et pas pour Heli (alors même que l’un étant né en janvier et l’autre en décembre, ils avaient onze ans la même année). Soranos apportait une attention différente à ses deux fils mais pas hiérarchisée, il voulait pouvoir étudier leur vie et leur comportement au même niveau, sans que l’un ai l’impression d’avoir moins d’importance que l’autre. Ce qui aurait été par ailleurs ridicule car Heli s’avéra être surdoué et intégra donc un collège moldu particulier qui répondait à son impressionnante capacité intellectuelle.

Ses enfants ne répondaient cependant pas aux besoins encore évidents qu’avait le médicomage psychopathe de disséquer des chairs et il reprit bientôt ses activités illicites à Sainte-Mangouste à l’étage dont il était le responsable. Il était en train de vider de son sang et de ses entrailles un cadavre lorsqu’il fut surpris par un sorcier qu’il avait déjà croisé au ministère de la Magie. Craignant que celui-ci ne le dénonce, Soranos se rendit dès le lendemain dans l'appartement du dénommé Thomas Vernet pour l’empêcher de divulguer ce qu’il avait vu et qui gâcherait toutes ses recherches. Comprenant qu’assassiner un employé du ministère de la magie haut placé était complètement différent qu’étouffer un nouveau-né et empoisonner une moldue sans famille, Soranos s’était rendu là-bas afin de se justifier et de tenter de manipuler le dit Thomas. C’est en faisant des recherches sur le politicien qu’il s’aperçut que ce dernier faisait partie de la même organisation que sa mère : Soranos le tua donc sans aucune hésitation et avec un soin particulier pour ne laisser aucun indice.

Il décida l’année suivante, celle où Asriel rentrait à Poudlard de prendre le poste de médicomage de l’infirmerie qui venait de se libérer, et ce pour plusieurs raisons : tout d’abord il pourrait mieux observer et étudier son aîné mais aussi toute une ribambelle de jeunes sorciers et sorcières ; ensuite ça lui permettait de faire taire de potentiels soupçons qui pourraient peser sur lui si Thomas avait parlé avant qu’il ne le tue ; enfin il s’était rendu compte que Poudlard était apparemment important pour cette organisation secrète dont sa mère faisait partie, alors quoi de mieux que d’y travailler pour en apprendre plus ? C’est en feuilletant les noms du personnel de l’école de Magie que Sora se rendit compte non seulement qu’il allait y retrouver un ancien camarade de maison -le fameux rouquin à côté duquel il s’était assis après sa répartition- et qu’en plus de ça, il venait d’en assassiner le père…


~ Le Moi réel  ~

Pseudo : Takie, Takias
Prénom : Jelena
Âge : 19 ans ! o/
Comment avez-vous connu le forum? TC mouhahahaha //SBAFF//
Aimez-vous le design? Si non, pourquoi : J’adhère toujours autant et suis tombée amoureuse des thèmes de Serpentard et de la Forêt Interdite ! <3
Code du règlement :


Dernière édition par Soranos L. Rackharrow le Lun 30 Jan 2017 - 21:03, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Throwback
avatar

Afficher infos

Messages : 885
Date d'inscription : 03/12/2014
Âge : 26

Dossier
Statut Statut: [En attente]
Argent Argent: 9 300 gallions
Points Points: 5388

MessageSujet: Re: ~ Sous les gants blancs se trouvent des mains tâchées de sang ~ Soranos Loki Rackharrow   Mer 25 Jan 2017 - 23:19
(Re)bienvenue Smile



~Thème~  

 ~ Dialogues : ff9900 ~  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soranos L. Rackharrow
avatar

Afficher infos

Messages : 24
Date d'inscription : 23/01/2017
Âge : 42

MessageSujet: Re: ~ Sous les gants blancs se trouvent des mains tâchées de sang ~ Soranos Loki Rackharrow   Jeu 26 Jan 2017 - 0:25
Merci beaucoup Liz! o/


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nim Landers
Petit chaton roux
avatar
Petit chaton roux

Afficher infos

Messages : 638
Date d'inscription : 17/10/2014
Âge : 14

Dossier
Statut Statut: Elève de 4° année, Poufsouffle
Argent Argent: 7000 gallions
Points Points: 483

MessageSujet: Re: ~ Sous les gants blancs se trouvent des mains tâchées de sang ~ Soranos Loki Rackharrow   Jeu 26 Jan 2017 - 10:21
Re bienvenue !

Encore un personnage merveilleux ! Magnifique ! J'adore tellement ... Mais tellement !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elian.eklablog.fr/
Soranos L. Rackharrow
avatar

Afficher infos

Messages : 24
Date d'inscription : 23/01/2017
Âge : 42

MessageSujet: Re: ~ Sous les gants blancs se trouvent des mains tâchées de sang ~ Soranos Loki Rackharrow   Jeu 26 Jan 2017 - 13:28
Ah ah merci ma petite Nim! <3 Il viendra hanter les rêves de la petite salamandre mouhahaha


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorting Hat
avatar
Narrateur tout puissant

Afficher infos

Messages : 5938
Date d'inscription : 11/01/2013

MessageSujet: Re: ~ Sous les gants blancs se trouvent des mains tâchées de sang ~ Soranos Loki Rackharrow   Ven 3 Fév 2017 - 13:53
Hellow à toi !

Le grand moment est arrivé, puisque je te valide o/ Rebienvenue parmi nous. Tu connais aussi la maison. Bon RP parmi nous !

ENJOY !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.darkness-rebirth.com
Contenu sponsorisé

Afficher infos


MessageSujet: Re: ~ Sous les gants blancs se trouvent des mains tâchées de sang ~ Soranos Loki Rackharrow   
Revenir en haut Aller en bas
 
~ Sous les gants blancs se trouvent des mains tâchées de sang ~ Soranos Loki Rackharrow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» 112 mains serrées—Fanfic by Sacchan AKHTS!
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Les Présentations :: Présentations Validées-