AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Nous vous rappelons que les rp doivent faire 10lignes complètes, les mini-rp 5 lignes complètes + discours et qu'on ne poste
pas des messages incomplets ([en cours]) dans les zones rp. N'oubliez pas de poster un message si vous devez vous absenter.
Ouverture officielle du forum, aujourd'hui 8.11.2013! Toutes les fonctionnalités du forum sont disponibles!
Pensez à lire fréquemment les diverses annonces du staff, dont le règlement. Ils sont irrégulièrement mis à jour.
Nous n'acceptons plus les chats en familiers des élèves, les garous, les animagus dès la présentation ainsi que
les métamorphomages. On vous remercie d'avance pour votre compréhension. Pour plus d'information, consultez le staff.
Inscrivez-vous avec des pseudos CORRECTS, respectant le règlement du forum
à risque de voir vos comptes supprimés ! On vous remercie d'avance.
On a besoin de moldus, professeurs, commerçants et autres. Même si ce forum est quasiment centré sur Poudlard, il n'y a pas que des
élèves. N'hésitez pas à incarner AUTRE chose. Créatures fantastiques autorisées dans les limites
de cet univers (se référer à la fiche sur les créatures magiques) .
Souhaitez-vous aider notre communauté ?
Et bien, c'est très simple ! Vous pouvez Like notre page Facebook, voter sur nos top-sites ainsi que dans les annuaires (BBBA) se trouvant
sur la page d'accueil mais vous pouvez aussi contribuer à notre développement en achetant des crédits. Vous avez juste à envoyer un petit
sms~♪ Vous trouverez plus d'informations ICI dans cette rubrique. On vous remercie d'avance ♥

Nous sommes actuellement en Décembre 2014 ! Joyeux Noel !
La fiche Annexe des Nightmares a été mise en ligne !
N'hésitez pas à y jeter un coup d’œil et à nous contacter si besoin d'infos !
Nous avons besoin de vous !

Partagez | 
 
 Carnet d'un allien hyperactif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Carnet d'un allien hyperactif    Mer 31 Aoû 2016 - 21:13


Carte d'identité
Nom(s) :Alton
   • Prénom(s) : Peter
   • Surnom : Pitt

   • Race : Humain, enfin il semblerai.
   • Sexe : De type masculin
   • Âge : 13 ans

   • Date de naissance : 25 juin 2001
   • Lieu de naissance : A Colwyn Bay, au Pays de Galles
   • Orientation sexuelle : Homosexuelle, mais ne le sait pas encore, étant encore un peu jeune pour s’intéresser au chose de l'amour.

   • Groupe : Poufsouffle
   • Statut : Elève de troisième année.

   • Particularités : Hyperactif
   • Autres informations : Aime bien les sucrerie, les extraterrestre, ... ,*


Dernière édition par Peter Alton le Dim 4 Sep 2016 - 17:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Carnet d'un allien hyperactif    Mer 31 Aoû 2016 - 21:17


Biographie du personnage
Né dans une famille moldus, Peter avait mener une existence des plus normale dans un petit village, quelque par au Pays de Galles.
Attendez ! Normale ai-je dis ? Non, rien ne peut-être parfaitement normal lorsqu'on se nomme Peter Alton !
Connus comme le loup blanc dans son village, il ne peux aller nulle part sans qu'on ne le reconnaisse, ce dernier étant loin de passer inaperçu et ses bêtises faisait toujours beaucoup de bruit. Il avait en quelque sorte la place de l'idiot du village.
Mais Peter n'en avait pas grand-chose à faire de ce qu'on pouvait penser de lui, du moment que lui se sentait bien dans ses basket. C'était ainsi que son artiste de mère lui avait appris à résonner.
Ce n'est certainement pas son père qui allait lui apprendre de tel chose, celui-ci brillant bien plus par son absence que par ses conseils avisés. Chercheur au sein d'une célèbre société pharmaceutique, il avait petit à petit finit par se faire un nom dans le milieu scientifique, permettant à toute la famille de vivre confortablement. C'était sans doute la seul chose qui leur apportait. Mais que vaut l'argent face à la présence d'un père ? Trop accaparé par son travail, il n'avait jamais pris la peine de s'occuper de son fils, qui à ses yeux ne semblait être que déception, hyperactif, trop bruyant, des résultats scolaires médiocres, des passions étranges, …
Alton ne le voyait que très peu, celui-ci étant toujours en déplacement. Les seules fois ou son père lui adressait la parole c'était pour le réprimander et lui faire comprendre à quel point il était une déception à ses yeux. Warren Alton était un homme froid, distant, sévère, tout le contraire de sa femme. C'était à se demander comment ces deux-là avaient bien pu finir ensemble.
Jenny Alton était une artiste à la carrière prometteuse, bien qu'encore inconnu du grand public, son travail avait déjà séduis nombreux collectionneurs. Sa carrière n'en était qu'à son commencement. Bien que passionné par son travail, elle restait avant tout une mère. Dès qu'elle le pouvait elle passait du temps en compagnie de son fils, sans doute pas autant qu'elle ne le souhaitait, mais elle avait toujours tout fait pour compenser l'absence de son conjoint. Peter tenait bien plus d'elle que de son géniteur, son physique singulier, son mode de pensée et cette touche de folie qui lui permet de rendre la réalité bien plus intéressante.

Bien que sa mère fasse tout son possible, Peter était bien souvent seul. N'ayant que très peu d'amis et se faisant régulièrement renvoyé de cours à cause de son comportement, il avait pris l'habitude de passer ses journées seul en compagnie de ses livres et de la télévision. Bien vite lassé de regarder les mêmes dessins animés, il s'était pris de passion pour les émissions traitant du cas extraterrestre, de complot, de la théorie des anciens astronautes, de l'Atlantide, … Des sujets divers et varié, bien plus intéressants que les mathématiques ou la grammaire.
Chaque soir il avait pris l'habitude de monter sur le toit et d'observer les étoiles, rêvant d'un jour pouvoir y voyager, bien que le simple fait de pouvoir un jour voler l'aurait emplie de joie.
Toutes ces activités lui permettaient d'oublier pendant un temps sa solitude, bien qu'il ai sa mère, il aurait bien aimé partager ses passions avec quelqu'un d'autres. Ce n'était pas avec ses camarades de classes qu'il allait partager sa passion pour la vie extraterrestre, pour eux il n'était qu'un phénomène de foire, un type sympa mais complètement fou.

Lorsqu'il n'était pas chez lui, Peter partait à l'aventure. Des aventure dont lui seul avait le secret. Aller à la casse automobile afin de récupérer de quoi construire un vaisseaux spatial, aller dans les bois à la recherche du Chupakabra local, se baigner dans le lac en pleine hiver pour partir à la chasse aux requins, …

Comme dit le dicton, tout fini arriver à qui sait attendre ! C'est durant sa dernière année au sein de l'école élémentaire qu'arriva enfin la personne qu'il avait tant attendue : un ami, un vrai de vrai. Ce dernier se nommait Evan, il était originaire d'Edimbourg, son père était médecin. Elève moyen, plutôt du genre discret et très peu bavard, tout le contraire de Peter. Pourtant ces deux-là se lièrent d'amitié, bien que Peter avait surtout l'air d'un gros lourd squatteur parlant non-stop de mission extraterrestre. Evan avait lui aussi sa passion : les supers-héros. Tout deux formait un duo de choque, bien qu'il n'en ai pas l'air, Evan ne rechignait jamais à suivre Peter dans ses bêtises.

Lorsque Peter reçut enfin sa lettre d'admission, il fut d'abord fou de joie, enchanté de découvrir qu'il avait eu raison de croire en l'existence de la magie. Puis il découvrit qu'Evan ne partirait pas avec lui, qu'une fois de plus il se retrouverait tout seul. Mais bien vite l'excitation avait reprit le dessus, un nouveau lieu à explorer, de nouveaux mystère à résoudre, un tout nouveau monde s'offrait à lui.

Ce qu'il découvrit à Poudlard dépassait de loin ses attentes ! A ses yeux cette école était un terrain de jeu géant ! Il y avait tant à découvrir, tant de couloir de passage à explorer, et puis il y avait la fameuse forêt interdite. Le terme interdite ne l'avait en rien dissuadé dans ses projets d'exploration. A peine était-il arrivé ici qu'il s'était attiré toutes sortes d'ennuis.

Le château quant à lui n'était rien en comparaison de ce qu'était l'apprentissage de la magie. On ne peut pas dire que Peter était un mauvais élève, il était juste trop enthousiaste, provoquant un nombre incalculable de catastrophes. On ne comptait plus le nombre de fois où il avait faillit éborgné un camarade avec sa baguette, les fois ou son chaudron avait explosé, et ainsi de suite.

Pour ce qui était des cours de vol. La première fois qu'on lui en avait parlé il avait eu du mal à croire. Alors les sorcier volait réellement sur des balais ? La première fois qu'il enfourcha un balais resterait un magnifique souvenir. Ce sentiment que l'on ressentait en quittant le sol, de se sentir aussi léger qu'une plume, c'était quelque chose d'indescriptible, exaltant. Parfaitement indiscipliné, Peter avait très vite adopté son propre style de vol, un véritable danger public ! Du moment que lui s'amusait, au diable l'avis des professeurs !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Carnet d'un allien hyperactif    Mer 31 Aoû 2016 - 21:19
☞ Relationships ☜
• Mes amis/ennemis/amours/famille/connaissances •


   
Pseudo

   
Isdem diebus Apollinaris Domitiani gener, paulo ante agens palatii Caesaris curam, ad Mesopotamiam missus a socero per militares numeros immodice scrutabatur, an quaedam altiora meditantis iam Galli secreta susceperint scripta, qui conpertis Antiochiae gestis per minorem Armeniam lapsus Constantinopolim petit exindeque per protectores retractus artissime tenebatur.

   Novo denique perniciosoque exemplo idem Gallus ausus est inire flagitium grave, quod Romae cum ultimo dedecore temptasse aliquando dicitur Gallienus, et adhibitis paucis clam ferro succinctis vesperi per tabernas palabatur et conpita quaeritando Graeco sermone, cuius erat inpendio gnarus, quid de Caesare quisque sentiret. et haec confidenter agebat in urbe ubi pernoctantium luminum claritudo dierum solet imitari fulgorem. postremo agnitus saepe iamque, si prodisset, conspicuum se fore contemplans, non nisi luce palam egrediens ad agenda quae putabat seria cernebatur. et haec quidem medullitus multis gementibus agebantur.

   Illud tamen te esse admonitum volo, primum ut qualis es talem te esse omnes existiment ut, quantum a rerum turpitudine abes, tantum te a verborum libertate seiungas; deinde ut ea in alterum ne dicas, quae cum tibi falso responsa sint, erubescas. Quis est enim, cui via ista non pateat, qui isti aetati atque etiam isti dignitati non possit quam velit petulanter, etiamsi sine ulla suspicione, at non sine argumento male dicere? Sed istarum partium culpa est eorum, qui te agere voluerunt; laus pudoris tui, quod ea te invitum dicere videbamus, ingenii, quod ornate politeque dixisti.

   Hinc ille commotus ut iniusta perferens et indigna praefecti custodiam protectoribus mandaverat fidis. quo conperto Montius tunc quaestor acer quidem sed ad lenitatem propensior, consulens in commune advocatos palatinarum primos scholarum adlocutus est mollius docens nec decere haec fieri nec prodesse addensque vocis obiurgatorio sonu quod si id placeret, post statuas Constantii deiectas super adimenda vita praefecto conveniet securius cogitari.
   
Pseudo

   
Isdem diebus Apollinaris Domitiani gener, paulo ante agens palatii Caesaris curam, ad Mesopotamiam missus a socero per militares numeros immodice scrutabatur, an quaedam altiora meditantis iam Galli secreta susceperint scripta, qui conpertis Antiochiae gestis per minorem Armeniam lapsus Constantinopolim petit exindeque per protectores retractus artissime tenebatur.

   Novo denique perniciosoque exemplo idem Gallus ausus est inire flagitium grave, quod Romae cum ultimo dedecore temptasse aliquando dicitur Gallienus, et adhibitis paucis clam ferro succinctis vesperi per tabernas palabatur et conpita quaeritando Graeco sermone, cuius erat inpendio gnarus, quid de Caesare quisque sentiret. et haec confidenter agebat in urbe ubi pernoctantium luminum claritudo dierum solet imitari fulgorem. postremo agnitus saepe iamque, si prodisset, conspicuum se fore contemplans, non nisi luce palam egrediens ad agenda quae putabat seria cernebatur. et haec quidem medullitus multis gementibus agebantur.

   Illud tamen te esse admonitum volo, primum ut qualis es talem te esse omnes existiment ut, quantum a rerum turpitudine abes, tantum te a verborum libertate seiungas; deinde ut ea in alterum ne dicas, quae cum tibi falso responsa sint, erubescas. Quis est enim, cui via ista non pateat, qui isti aetati atque etiam isti dignitati non possit quam velit petulanter, etiamsi sine ulla suspicione, at non sine argumento male dicere? Sed istarum partium culpa est eorum, qui te agere voluerunt; laus pudoris tui, quod ea te invitum dicere videbamus, ingenii, quod ornate politeque dixisti.

   Hinc ille commotus ut iniusta perferens et indigna praefecti custodiam protectoribus mandaverat fidis. quo conperto Montius tunc quaestor acer quidem sed ad lenitatem propensior, consulens in commune advocatos palatinarum primos scholarum adlocutus est mollius docens nec decere haec fieri nec prodesse addensque vocis obiurgatorio sonu quod si id placeret, post statuas Constantii deiectas super adimenda vita praefecto conveniet securius cogitari.
   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Afficher infos


MessageSujet: Re: Carnet d'un allien hyperactif    
Revenir en haut Aller en bas
 
Carnet d'un allien hyperactif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carnet de Chasse
» Carnet d'un espion malade | Luigi di Paliano
» Carnet d'une ombre.
» Vous avez déjà vu un carnet qui mord ?
» Carnet d'adresse de noël
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Carnet de Bord-