AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Nous vous rappelons que les rp doivent faire 10lignes complètes, les mini-rp 5 lignes complètes + discours et qu'on ne poste
pas des messages incomplets ([en cours]) dans les zones rp. N'oubliez pas de poster un message si vous devez vous absenter.
Ouverture officielle du forum, aujourd'hui 8.11.2013! Toutes les fonctionnalités du forum sont disponibles!
Pensez à lire fréquemment les diverses annonces du staff, dont le règlement. Ils sont irrégulièrement mis à jour.
Nous n'acceptons plus les chats en familiers des élèves, les garous, les animagus dès la présentation ainsi que
les métamorphomages. On vous remercie d'avance pour votre compréhension. Pour plus d'information, consultez le staff.
Inscrivez-vous avec des pseudos CORRECTS, respectant le règlement du forum
à risque de voir vos comptes supprimés ! On vous remercie d'avance.
On a besoin de moldus, professeurs, commerçants et autres. Même si ce forum est quasiment centré sur Poudlard, il n'y a pas que des
élèves. N'hésitez pas à incarner AUTRE chose. Créatures fantastiques autorisées dans les limites
de cet univers (se référer à la fiche sur les créatures magiques) .
Souhaitez-vous aider notre communauté ?
Et bien, c'est très simple ! Vous pouvez Like notre page Facebook, voter sur nos top-sites ainsi que dans les annuaires (BBBA) se trouvant
sur la page d'accueil mais vous pouvez aussi contribuer à notre développement en achetant des crédits. Vous avez juste à envoyer un petit
sms~♪ Vous trouverez plus d'informations ICI dans cette rubrique. On vous remercie d'avance ♥

Nous sommes actuellement en Décembre 2014 ! Joyeux Noel !
La fiche Annexe des Nightmares a été mise en ligne !
N'hésitez pas à y jeter un coup d’œil et à nous contacter si besoin d'infos !
Nous avons besoin de vous !

Partagez | 
 
 Cours de potion 4ème années : "Dernière année de repos avant vos BUSE"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Conuratio Fawley
avatar

Afficher infos

Messages : 199
Date d'inscription : 16/04/2016

Dossier
Statut Statut: Professeur de Potions
Argent Argent: 200 gallions
Points Points: 210

MessageSujet: Cours de potion 4ème années : "Dernière année de repos avant vos BUSE"   Lun 22 Aoû 2016 - 17:24
~~~

Je sursautais en entendant la cloche sonner. J'étais pris dans mes corrections de ces devoirs de premières années désastreux, et je n'avais pas pris garde à l'heure. En fait, si habituellement, j'aurais râlé à l'idée de devoir donner un cours, je devais bien dire que là, je n'avais jamais été aussi heureux d'ouvrir la porte de ma salle de classe pour faire rentrer les quatrièmes années. Nous étions Mardi et j'avais décidé de m'atteler au plus vite aux devoirs que je devais corriger même si je devais bien admettre que j'allais avoir du travail pour rattraper certaines énormités. Et c'est pour cela (quelle chance pour eux) que j'avais décidé pour ce premier cours de revoir une potion simple vue généralement en première année. En tout cas, c'était ce qu'indiquaient les notes de mon prédécesseur. Je posais un visage radieux sur les premiers élèves qui entraient pour s'installer. Une fois certains qu'ils aient sortis toutes leurs affaires, et que les derniers retardataires étaient arrivés, je fis un geste vague de la main et la porte de la salle se ferma toute seule, me laissant avec mes élèves. Je fis l'appel pour être certain qu'il ne manquait personne. Certains pouvaient avoir la bonne idée de sécher le premier cours de l'année.
La craie que j'avais ensorcelée avant le cours écrivait le nom des potions que nous allions voir dans l'année. Je la regardais quelques instant avant de commencer mon traditionnel discours de début d'année :

- Bienvenue à tous. Cela ne vous aura pas échappé, vous êtes à un an de votre cinquième année (remerciez ma perspicacité) et donc à un an de vos BUSE. Je ne vous accablerai pas de travail cette année comme certains de mes collègues semblent s'amuser à le faire. Mais nous allons faire fréquemment un point sur les potions que vous avez vu les années précédentes pour vous rafraîchir un peu la mémoire… Et vous faire réviser donc en avance. Donc, aujourd'hui, nous allons revoir la potion pour soigner les furoncles et nous allons découvrir la potion Wiggenweld que vous devez au moins connaître de nom. La potion Wiggenweld est un avant-goût de ce que vous verrez l'année prochaine avec le Philtre de Mort-Vivante puisqu'il s'agit de son antidote.

Je marquais une vague pause pour regarder les élèves.

- Cette année nous allons aussi étudier la compliquée potion pour un sommeil sans-rêve. Je peux vous dire d'expérience qu'elle vous sera utile l'année prochaine ! Mais nous la verrons à la fin de l'année, donc pas de panique.

Je souri à mes propres parole. J'avais utilisé plusieurs flacons de cette potion en cinquième et en septième année. Et bien préparée, elle était diablement efficace.

- Et si nous avons le temps, je vous ferai peut-être découvrir la potion d'Aiguise-méninge, qui une fois encore sera votre alliée l'année prochaine. Comme vous pouvez le constater continuais-je en me tournant vers mon tableau désormais propre, la craie ici présente bouge toute seule et elle va vous écrire dès maintenant les …

En voyant que la craie restait inanimée, je retins un soupir résigné.

- Allez dépêche toi !

Au son de ma voix, elle s'activa de suite et commença à écrire.

- Bien… où en étais-je ? Ah, les ingrédients donc. La craie –je lui jetais un regard noir et elle écrivit encore plus vite- va vous écrire les ingrédients pour la potion pour soigner les furoncles et je vais rapidement vous commenter ceux-ci… Je vous conseille fortement de prendre des notes. Donc continuais-je après quelques instants, les crochets de serpents sont très souvent indispensable dans les préparations. Ils sont idéaux pour rendre la potion un peu nerveuse. Vous aurez aussi besoin de limaces. Prenez les moins baveuses, sinon il se pourrait que votre potion produise de l'écume et ce n'est pas l'idéal.

Je me rappelais d'une de mes premières potions qui avait complètement débordé de mon chaudron en première année à cause de cela. Cela avait semblé amuser beaucoup le Professeur Rogue…

- Ensuite les épines de porc-épiques seront très importantes parce que ce sont elles qui assèchent le furoncle (j'espère que vous n'en avez pas plusieurs) que vous voulez soigner. Et faîtes attention, lorsque vous ajouterez ces épines, veillez à retirer votre chaudron du feu. Je ne vous le redirai pas deux fois.

Sinon la potion allait produire l'effet inverse et je ne voulais pas être témoin de cela. Je regardais d'un air interrogateur les élèves en face de moi. Je n'attendais pas de question, parce qu'ils devraient tous obtenir un Optimal pour une potion si simple. Mais prévenant les risques je posais quand même la question :

- Des questions ?


Mister Conuratio Fawley
Professeur de Potion


Mon soutient va à... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alistine Blank
Petit rat de bibliothèque
avatar
Petit rat de bibliothèque

Afficher infos

Messages : 662
Date d'inscription : 31/03/2014
Âge : 17

Dossier
Statut Statut: Élève de 4eme année de Serdaigle
Argent Argent: 8 061 gallions
Points Points: 946

MessageSujet: Re: Cours de potion 4ème années : "Dernière année de repos avant vos BUSE"   Mer 24 Aoû 2016 - 22:03


Le premier cours de potion de sa quatrième année. Et Alistine était stressée, mais alors stressée...

Une première source d'inquiétude était le professeur. Elle avait été très proche du professeur Audlington. Elle l'admirait, le vénérait presque, selon ses camarades de classe. Elle partageait avec lui une passion concernant l'étude de la magie. Elle aimait lui montrer ses expériences, avoir son avis dessus, toujours instructif. Cet été, elle en avait imaginé encore bien d'avantage, mais quand elle avait remarqué, au banquet, que son professeur préféré n'était plus là... Elle avait tiré une sacré tête.

Le Professeur Fawley ne pouvait, selon elle, atteindre la perfection de son ancien professeur de potion, tout Directeur de Serdaigle qu'il était.

Mais ce mauvais à priori, qu'elle ne s'avouait même pas car complètement illogique, car après tout, rien ne laissait présager qu'il ne serait pas un bon professeur, n'était rien par rapport au stress qu'elle ressentait à l'idée de devoir faire une potion très prochainement devant un inconnu. L'an passé, elle avait finit par se détendre complètement en potions, ce qui lui avait permit d'éviter ses habituelles maladresses.

Et si au final, les exigences du professeur Fawley étaient plus élevées que celles de ses anciens professeurs ? Si au final, elle n'avait pas le niveau qu'elle pensait avoir ?

Accompagnée de ses deux éternels amis blaireaux, Angelina et Gideon, elle paniquait littéralement devant la porte de la salle, en dépit de tout ce que pouvait dire le géant pour la calmer.

Elle fut la première à entrer. Comme à son habitude, elle prit pour elle une table entière, au premier rang et juste à côté de ses amis, afin d'y étaler son barda. Sauf que sans ses parchemins d'expériences qu'elle laissait autrefois à la lecture du Professeur, celle ci semblait bien plus vide. En réponse, elle ne s'en étala que plus, sortant tous ses ingrédients et même ses deux chaudrons. Plusieurs fioles aux substances étranges et colorées sortirent, pour retourner dans son sac sans fond aussitôt. Et si elle fut la première à entrer dans la salle, elle fut aussi la dernière à être prête pour écouter le professeur.

A l'appel, elle leva timidement la main. Dès que la craie se mit à écrire une liste de potions, elle se saisit d'un parchemin pour les recopier de ses pattes de mouches empressées. Elle ne tarda guère à se rendre compte que la majeure partie de ces potions lui étaient connues. Elle en avait même déjà préparé quelques unes.

Puis elle tira une tronche de deux kilomètres de long à l'annonce de leur première potion. Une potion contre les furconcles. Sérieusement ? Celle de première année ? La potion Wiggenweld l'intéressa à peine plus.

Étaient-ils une classe si mauvaise pour qu'il leur fasse faire une potion aussi simple ? Le souvenir des nombreux chaudrons fondus -ou autres événements étranges- d'Angelina lui revinrent. Oui, c'est vrai que ce n'était pas toujours fameux fameux, mais tout de même !

Les ingrédients, les ingrédients.... Alistine se précipita sur son classeur contenant une fiche pour chaque ingrédient. La fiche présentait ceux ci de manière plus qu'exhaustive. Pour certaines, elle avait compilé jusqu'à une dizaine d'ouvrage. Et bien sûr, il y avait aussi ses propres observations. Aussi, il ne faut pas étonné si elle ne prit en note aucune des remarques du professeur. Il n'avait rien dit de spécial, selon elle. D'un autre classeur, elle vint se saisir du protocole de la potion contre les furoncles. Un parchemin annoté de partout, dans un joyeux bazar organisé.

La potion contre les furoncles avait un avantage. Elle était facile à tester sans cobaye humain. Il lui fallait juste des colonies de staphylocoques dorés, une bactérie qu'elle avait "capturé" dans sa gorge, alors qu'elle était atteinte d'une pneumonie, avant d'aller voir l'infirmier de Poudlard (refilant sa cochonnerie à la moitié des filles de son dortoir au passage). Il lui avait suffit par la suite de les cultiver, et de tester ses potions dessus. La potion contre les furoncles étant bien faite, elle tuait entre 80 et 90% des bactéries responsables du furoncle. Mais la jeune fille avait finit par trouver une façon d'augmenter le rendement de celle ci, en ajoutant, juste avant les épines et encore sur le feu, un brin d'aconit. Sa potion, d'une couleur bien plus éclatante que l'originale, éliminait alors toutes les bactéries. Et le furoncle disparaissait en un éclair.

Mais le professeur avait demandé s'ils avaient des questions. Et naturellement, Alistine en avait. La Serdaigle leva la main vivement, d'un geste tranchant avec la timidité dont elle avait fait preuve lors de l'appel.

« Considérant le furoncle comme une infection cutanée suppurative due aux Staphylocoque doré, ou  Staphylococcus aureus, cette potion peut elle guérir les autres infections semblables, tels des anthrax, des panaris, des folliculite, des sycosis, des érysipèles, des pemphigus néonatal, des impétigo, des mammites... D'ailleurs, j'ai pu observer que cette potion tuait les bactéries responsables des furoncles. On peut donc imaginer qu'on pourrait s'en servir pour guérir les autres maladies provoquée par cette bactérie, comme la pneumonie, la myosite, la phlébite, l'ostéomyélite ? Ou alors, peut être qu'en la modifiant légèrement, on obtiendrait ce genre de résultat... Et puis, que se passerait-il si on liait les capacités de ce remède avec l'essence de murlap, dans le but de guérir les plaies suppuratives ? Parce que le remède seul ne permet la guérison de la plaie, mais l'essence de murlap ne la désinfecte pas, ce qui peut être très dangereux dans le cas d'une suppuration et... »

Et elle finit, enfin, par se stopper là, en remarquant le regard -ahuris, dépité, énervé, et tous les autres- de certains de ses camarades. Elle rougit légèrement, voulu se faire toute petite. Mais n'empêche qu'elle attendait des réponses à ses questions.

Elle avait trois chaudrons... Peut être pourrait-elle faire quelques tests.... Après tout, cette potion était d'une simplicité enfantine... L'essence de murlap, l'essence de murlap. Ça lui était venu comme ça, sans vraiment y penser, mais maintenant, elle avait vraiment envie d'essayer ça.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rory McGowan
avatar

Afficher infos

Messages : 187
Date d'inscription : 03/01/2016
Âge : 21

Dossier
Statut Statut: Elève de 4° année - Serpentard
Argent Argent: 1500 gallions
Points Points: 255

MessageSujet: Re: Cours de potion 4ème années : "Dernière année de repos avant vos BUSE"   Dim 28 Aoû 2016 - 18:06
Alors que ce premier cours de potions allait commencer, j'étais impatient de découvrir notre nouveau professeur. Les potions ont toujours été ma matière préférée. C'est un monde entier de possibilités qui s'offrent à nous, pour autant qu'on ait l'audace et l'intuition d'y faire face. Et ce jour-là, tout particulièrement, j'avais envie de briller. Car lorsque l'ego se retrouve concerné, la volonté n'en est que plus forte.

En effet, j'avais un rang à tenir. En potions, le roi, c'était moi. Alistine pouvait avoir tout le bagage théorique qu'elle voulait, dans presque toutes les matières, dans la pratique, le maître des potions des Quatrième Année s'appelle Rory McGowan. Surtout maintenant que mon Elixir Dionysiaque était stabilisée et prête à la vente, ce statut allait bientôt s'officialiser. Mais en attendant, le professeur Fawley introduisait l'année sobrement.

J'aimais bien sa tête, il avait l'air d'être compétent, sans être pédant. Il annonça le programme du jour. On allait faire des révisions. J'aimais moyennement l'idée, mais je me pliai à cette décision. Peut-être qu'en lui montrant qu'on maîtrisait les bases on pourrait gagner sa confiance pour des projets plus ambitieux la prochaine fois.

Ce jour-là donc, potion pour soigner les furoncles. Trop facile. Déjà fait plusieurs fois. Par contre, j'avais moins testé l'autre, la potion Wiggenweld, mais j'étais persuadé que j'arriverais à en faire quelque chose, vu que j'y étais parvenu sans problèmes à l'époque. Alors que le professeur nous donnait quelques conseils que je ne manquai pas de prendre en note, la recette de la première potion s'inscrivait. Pas beaucoup de surprises de ma part, je connaissais la plupart des ingrédients de cette potion par coeur.

Une fois qu'il en avait fini, le professeur demanda s'l y avait des questions. La phrase à ne jamais prononcer en présence d'Alistine Blank. Et cette fois, on n'y manqua pas. Elle lâcha de son intonation toujours aussi rapide un flot de mots pour une question qui devenait comme à chaque fois autant une leçon qu'une question tant elle digressait. Je levai les yeux au ciel, et vraiment pas curieux d'écouter Alistine déblatérer, commençai à allumer le feu de mon chaudron pour le faire chauffer. Ca me ferait gagner un peu de temps.


Dernière édition par Rory McGowan le Dim 28 Aoû 2016 - 19:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen H. O'Hare
Lil'Miss schtroumph
avatar
Lil'Miss schtroumph

Afficher infos

Messages : 379
Date d'inscription : 13/04/2014
Âge : 17

Dossier
Statut Statut: 4e année de Serdaigle - Poursuiveuse
Argent Argent: 2 564 gallions
Points Points: 361

MessageSujet: Re: Cours de potion 4ème années : "Dernière année de repos avant vos BUSE"   Dim 28 Aoû 2016 - 19:14
Le moment que redoutait Kathleen était enfin arrivé... L'heure du premier cours de potion de l'année avait sonné et cela signifiait généralement des heures de discussion à propos des cours et du professeur avec Alistine lors de leur réunion... Quoique... Cette année, le professeur Audlington était absent à l'appel et avait été remplacé par le professeur Fawley. Tout ce que Kathleen espérait c'était qu'Alistine ne l'idolâtre pas comme elle idolâtrait leur ancien professeur.

Les potions n'étaient pas la matière préférée de la jeune sorcière, même si elle n'était pas mauvaise, elle n'y mettait pas tout son coeur comme pour la métamorphose ou la défense contre les forces du mal. Elle espérait qu'il y aurait de la pratique et pas que de la théorie... La théorie avait comme effet de l'endormir ou de la faire somnoler.

Kathleen se rendit en classe et faisait partie des premiers à rentrer. Habituellement elle aimait arriver dans les derniers, mais elle était trop curieuse de voir comment le professeur fonctionnait. Peut-être qu'il arriverait à piquer son intérêt.... Contrairement à Alistine, elle s'installa dans le fond de la classe, à une table seule. Cette matière était la seule où elle aimait travailler seule, le souvenir de ses affaires brûlées à cause d'un idiot lui restait en mémoire et elle préférait travailler seule.

Elle sortie ses affaires et écouta le professeur leur expliquer ce qu'ils allaient faire aujourd'hui.... Une révision des potions n'était forcément une mauvaise année... Mais la potion de guérison des furoncles ? Il était sérieux ? La potion la plus facile de première année et ils allaient la réétudier ?! La jeune sorcière se retint de râler, mais lâcha un soupir. Et bien évidemment qu'elle connaissait la potion Wiggenweld ! Après tout, ils avaient étudier théoriquement le Philtre de Mort-Vivante en première année, alors ils avaient forcément parler de l'antidote. Et Kathleen comme tout Serdaigle qui se respectait avait fait de longues recherches pour apprendre tout ce qu'elle pouvait sur cette potion.

Kathleen s'était à moitié avachie sur sa table, sentant que ce cours allait l'ennuyer au plus haut point... Puis il parla de la potion pour un sommeil sans rêve et elle tendit l'oreille. Elle connaissait bien cette potion, puisque depuis l'année dernière, avec l'autorisation de l'infirmière, elle en prenait régulièrement à cause de ses cauchemars dû à son incident dans la forêt. Même si son escapade était du passé et qu'elle n'avait plus peur, Kathleen continuait de faire des cauchemars ou des rêves très étranges qui la réveillait au milieu de la nuit. Donc pour éviter que son sommeil ne soit à nouveau perturbé et qu'elle rate son année, elle prenait régulièrement cette potion. Donc en savoir plus à son sujet ne serait pas un mal. La potion d'Aiguise-Méninge était aussi intéressante.

Kathleen se mit à prendre des notes, même si elle connaissait déjà le sujet, cela ne ferait pas forcément de mal à sa mémoire de se rappeler ses premiers cours. Puis le professeur demanda s'il y avait des questions. Kathleen su de suite ce qui allait se passer, Alistine fidèle à elle-même se mit à se faire un mini monologue. Son raisonnement était bon et elle était curieuse de connaître la réponse. Kathleen se mordit la langue pour ne pas rire, surtout quand son amie se rendit compte qu'elle avait encore trop parler et elle se mit à tousser pour calmer son rire.

Kathleen s'attacha rapidement les cheveux pour ne pas qu'il la gêne pendant sa préparation et alluma le feu de son chaudron.Tout en ayant ses notes à côté d'elle, juste au cas où. Elle avait hâte de terminer pour pouvoir passer à autre chose.

Avait-elle des questions ? Pas vraiment, mais elle voulait connaître les réponses à celles d'Alistine, prête à tout noter.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conuratio Fawley
avatar

Afficher infos

Messages : 199
Date d'inscription : 16/04/2016

Dossier
Statut Statut: Professeur de Potions
Argent Argent: 200 gallions
Points Points: 210

MessageSujet: Re: Cours de potion 4ème années : "Dernière année de repos avant vos BUSE"   Mar 30 Aoû 2016 - 15:42
~~~

Lorsque j'avais demandé si certains avaient des questions, je ne m'étais certainement pas attendu à ce qu'une main se lève aussi vite et que la fille interrogée lâche un tel flot de paroles. Elles n'étaient pas dénuées de sens, heureusement, mais je trouvais qu'elle se compliquait un peu trop la tâche en complexifiant un sujet qui n'était certainement pas complexe. Pourtant, je l'écoutais poliment, sans l'interrompre, préparant ma réponse.

- Ceci, Miss Blank est une potion contre les furoncles, et je pense qu'il serait malavisé de l'essayer sur les autres infections cutanées… Surtout sachant que l'on utilise des épines de porc-épique, qui justement, est là pour assécher le furoncle. Si vous l'utilisez sur une autre infection, cela peut très bien avoir l'effet inverse parce que certaines sont à soigner avec le plus grand soin. Pour ce qui est des autres infections issues de cette bactérie, je suis globalement d'accord avec vous, mais comme vous le dîtes, il faudrait se pencher sur la question et modifier la préparation, parce qu'une pneumonie, n'est pas une infection cutanée, je crois. Je crois que vous seriez bien mal-à-l'aise s'il vous apparaissait des furoncles dans la poitrine, non ?

Je fis une pause, et liais mes mains.

- Concernant la combinaison avec l'essence de murlap, cela pourrait être une bonne idée… Mais encore une fois, je pense qu'il ne faudrait utiliser que la partie de la potion qui désinfecte la plaie comme vous dîtes, parce que sinon… Eh bien je pense que la potion n'aurait aucun effet puisqu'elle doit traiter les furoncles. S'il n'y a pas de furoncle à traiter, je ne pense pas qu'elle fasse effet. Cependant, Miss, vous avez de bonnes idées et, j'avais justement dans l'idée de vous demander de modifier légèrement la potion pour soigner les furoncles.

Je marquais à nouveau une pause pour les laisser digérer la nouvelle. J'avais déjà prévu de faire une telle chose avant la questions à trente mille mots de mon élève, mais elle m'avait conforté dans cette idée. Alistine avait proposé de bonnes idées, mais serait-elle capable de réfléchir posément à la question et d'apporter des modifications sans faire exploser son chaudron ?

- Bien évidemment, vous devez connaître les propriétés de vos ingrédients, certains ne doivent être mélangés qu'à certaines conditions à d'autres, et je trouve que cela constitue un entraînement assez ludique et intéressent. Non seulement vous allez pouvoir revoir la méthode de cette potion simple mais en plus vous allez pouvoir réfléchir à d'autre cas de figure, qui demandent parfois de prendre des risques et de modifier, ou intervertir des ingrédients. Il existe des centaines de combinaisons possibles pour chaque potion, pour chaque effet et parfois même pour chaque personne ! Il faut que vous sachiez vous adapter aux cas de figure. Néanmoins, n'ayez crainte, cet exercice ne sera noté que s'il n'est pas un échec. Ici - je pointais ma baguette au tableau – la méthode de la potion telle qu'elle vous est enseignée dans les livres, et donc la méthode que vous devez connaître et retenir.

Méthode :
 

- Maintenant que vous avez la méthode, essayez d'ajouter des choses à votre potion, de l'améliorer. Cela peut autant passer par l'ajout d'un ou plusieurs ingrédients que par la température à laquelle vous faîtes bouillir votre chaudron. Faire de telles expériences ajoutais-je d'une voix plus forte, va vous permettre de vous familiariser d'avantage dans l'art de la préparation des potions et qui sait, peut-être aurez-vous une très bonne surprise. Ne vous imaginez pas que toutes les potions sont parfaites. Ce n'est pas le cas et elles sont toutes perfectibles, peut-importe votre niveau. Je passerai dans les rangs pour être sûr que vous ne ferez pas de manipulation qui explosera votre chaudron. Une fois que vous aurez finit, je vous parlerai de la potion Winggenveld.


Mister Conuratio Fawley
Professeur de Potion


Mon soutient va à... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James C. Owell
avatar

Afficher infos

Messages : 134
Date d'inscription : 26/09/2015
Âge : 18

Dossier
Statut Statut: 5è année de Gryffondor
Argent Argent: 1500 gallions
Points Points: 200

MessageSujet: Re: Cours de potion 4ème années : "Dernière année de repos avant vos BUSE"   Mer 31 Aoû 2016 - 0:22

Le cours a  commencé. Les élèves sont installés et James entend le professeur qui a déjà commencé ses explications. Debout devant la porte de la classe, il a une main levée , et s'apprête à frapper pour entrer et s'excuser de son retard. D'un autre côté, il a pas envie de se prendre une heure de colle (encore une) et d'affronter les remontrances de Conuratio. Sortant discrètement sa baguette, il ouvre la porte doucement et silencieusement en se baissant. La dernière place de libre est au fond de la classe, tout près de lui. Avec un peu de chance , il arrivera à l'atteindre sans aucun problème. Se glissant par l'ouverture de la porte, James tente de faire le moins de bruit possible pour rejoindre sa chaise. Il pousse son sac devant lui et se met à quatre pattes pour que Conuratio ne le voit pas. Tandis qu'il l'entend reprendre ses explications suite à la réponse d'une de ses élèves, James roule des yeux. Il comprend déjà la moitié de ses mots et n'ose même pas espérer comment il va survivre au cours une fois installé.

Viiiiite , pitié qu'il me voit paaaaaaas
murmure t-il. Et il s'assoit rapidement sur sa chaise, sort ses affaires et pose son menton au creux de sa paume , faisant mine qu'il écoute depuis le début du cours. Parfait, c'est passé crème. Le seul détail qui peut le trahir est la porte restée ouverte derrière lui. Reprenant sa baguette, il la ferme d'un mouvement du poignet avec un sortilège formulé à voix basse.
Il ne peut s'empêcher de sourire bêtement en se disant qu'il ne s'est pas fait prendre pour une fois. Discrètement, il fait coucou à quelqu'un de ses potes assis à l'avant de la classe puis reporte son attention sur le professeur. James se rend finalement compte qu'il n'a encore rien écouté du cours et qu'il ne comprend rien. Se penchant en avant, il tapote l'épaule de l'élève assis devant lui. Hé, on parle de quoi là ? Demande t-il discrètement , complètement paumé. Je viens d'arriver et je pige rien.




Dernière édition par James C. Owell le Lun 12 Sep 2016 - 11:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alistine Blank
Petit rat de bibliothèque
avatar
Petit rat de bibliothèque

Afficher infos

Messages : 662
Date d'inscription : 31/03/2014
Âge : 17

Dossier
Statut Statut: Élève de 4eme année de Serdaigle
Argent Argent: 8 061 gallions
Points Points: 946

MessageSujet: Re: Cours de potion 4ème années : "Dernière année de repos avant vos BUSE"   Mer 31 Aoû 2016 - 20:30


Elle but littéralement les mots du professeur qui répondait à sa question, notant scrupuleusement la moindre information donnée. Puis elle releva brusquement la tête quand il leur donna ce qui semblait être le véritable objectif du cours : modifier, améliorer, cette potion.

Alistine avait de la peine à y croire. Ses yeux pétillaient dans sa joie de découvrir que tout à coup, son passe-temps favoris, à savoir faire des expérimentations, serait l'objet d'un cours.

Elle allait pouvoir tenter une expérience inédite en cours. A vrai dire, cela la réjouissait tellement qu'elle en tremblait de tout son corps, trépignait, sautillait. Toutes les potions sont perfectibles ? Alors, elle allait encore perfectionner sa propre version du Remède contre les Furoncles, mais aussi, tenterait deux autres essais. Un premier pour modifier la potion étudiée en une potion qui nettoie et cicatrise les plaies. Un second pour créer une potion qui permettrait de guérir la pneumonie.

Il fallait déjà qu'elle réfléchisse de manière concrète à tout ceci : déterminer les ingrédients à utiliser, déterminer les températures et temps de cuisson, les étapes à suivre... Le temps... C'était le plus important.

« Professeur, combien de temps nous laissez vous pour mener à bien ces expérimentations ? »

Elle devait fixer une heure maximale pour commencer les potions, sans quoi, elle pourrait bien -elle le savait d'expérience- passer la journée complète à réfléchir.

Elle allait aussi devoir prendre les problèmes un à un, et c'est ce qui serait le plus compliqué pour elle. Elle commença à réfléchir le plus posément possible -pour elle- à l'optimisation du Remède. Elle rajoutait un brin d'aconit. Par expérience, elle savait que plus, le chaudron se mettait à bouillonner, le mélange sortait de celui ci, se répandant lamentablement sur ses chaussures. Donc, un seul. Mais elle savait que dans cette potion, le liquide était bien plus chaud que dans les autres potions utilisant cette plante qu'elle connaissait. Il pourrait donc être intéressant de changer la température.

La température. Si les potions se rapprochaient effectivement de la chimie -ce qu'elle a pu vérifier à de nombreuses reprises déjà- alors, la chaleur sert à insuffler l'énergie suffisante pour que les divers éléments changent d'état, se combinent différemment.

Tout en réfléchissant, Alistine avait sortit trois longs parchemins. Tous trois reçurent un titre. Remède contre les furoncles ; Optimisation ; Expérimentation 4.1fut le premier sur lequel elle commença à gribouiller. A partir de ses classeurs sur les potions et les ingrédients, elle retrouva rapidement les températures auxquelles on faisait chauffer chaque ingrédient, mais aussi les temps de cuisson. Elle remarqua ainsi que dans le cas du Remède contre les furoncles, on se trouvait dans le haut des fourchettes pour les températures, mais dans le bas pour les temps de cuisson. Elle prit alors le partit de faire un simple produit en croix pour réduire au maximum -les crochets de serpent cuisaient toujours au moins à 180°C-  et augmenter en pourcentage le temps que son chaudron bouillonnerait.

Elle ne mit finalement qu'une petite dizaine de minute avant d'établir son protocole pour cette expérience.

Optimisation de la Potion:
 

Elle avait encore du temps pour réfléchir à deux problèmes plus complexes. Mais par crainte de s'y perdre et de n'avoir finalement rien à rendre -elle avait déjà oublié que seuls les essais réussis seraient notés, et que donc, n'avoir rien à rendre n'était pas un drame- elle commença rapidement cette potion. Après tout, il s'agissait là de réduire en poudre des crochets de serpents et de les faire cuire longuement, en veillant à ne pas aller trop chaud, pour finir aux alentours de 150°C, température idéale pour l'aconit qu'elle utiliserait en tant que catalyseur. Ceci ne lui prit que deux petites minutes, et rapidement, elle put se concentrer sur ce qui l'intéressait le plus.

"Remède contre les Furoncles ; Modification Cicatrisant ; Expérimentation 4.1" et "Remède contre les Furoncles ; Modification Remède Pneumonie ; Expérimentation 4.1" étaient désormais devant elle, ainsi que son classeur d'ingrédients. Elle avait deux choses à faire : isoler la partie désinfectante de la plaie, et combiner celle ci aux bons ingrédients. Bézoard, écorce de Wiggentree, corne et crin de licorne, essence de murlap, dictame... Et à partir de ce moment là.... Et bien disons que les pensées d'Alistine commencèrent très largement à se mêler.

En toute logique, la partie désinfectante de la potion devait être constituée des crochets de serpents et des limaces.

Le Bézoard lui semblait absolument nécessaire pour la potion contre les maladies. Si la potion était trop virulente, le Bézoard permettrait de protéger le sujet non ? Celui ci devait se piller dans le mortier puis être ajouté en début de cuisson, dans toutes les potions qu'elle connaissait. Elle devrait donc en écraser un avec les crochets de serpent.

Elle devait aussi trouver comment fusionner l'essence de murlap et sa base désinfectante. Elle se souvint de la potion de bulbobub, et se demanda si elle pourrait prendre exemple. Elle n'avait aucunement besoin d'aller rechercher la méthode dans son classeur, mais le fit tout de même, pour être sûre de ne rien manquer. Racines de marguerite pour rendre la potion moins nerveuse. Non, elle n'en aurait pas besoin. Elle avait besoin d'une potion nerveuse, les crochets de serpent étaient là pour ça. Et les foie de rat. Non séchés. Ce qui était important, c'était le gras de ces foies.

Après un ultime mordillement de lèvre, elle se mit au travail. Dans son deuxième chaudron, elle versa, trois gouttes à la fois, son essence de murlap dans le chaudron frémissant. Copiant la solution de bulbobud dilué, elle fit cela toutes les dix secondes, cinq fois au total. Puis le plus rapidement possible, elle pilla six crochets de serpents, pour les ajouter. Elle n'avait plus qu'à chauffer 13 secondes à 180°C....



Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rory McGowan
avatar

Afficher infos

Messages : 187
Date d'inscription : 03/01/2016
Âge : 21

Dossier
Statut Statut: Elève de 4° année - Serpentard
Argent Argent: 1500 gallions
Points Points: 255

MessageSujet: Re: Cours de potion 4ème années : "Dernière année de repos avant vos BUSE"   Sam 3 Sep 2016 - 23:41
Soudain, le cours passa de banal à fascinant. Pour une fois, les questions d'Alistine eurent une autre fin que celle de satisfaire la curiosité maladive de la Serdaigle. Elles amenèrent le professeur Fawley à exiger de nous des modifications expérimentales de la potion pour soigner les furoncles. Je pratiquai cet exercice depuis quelques années déjà, mais jamais en cours. Je rêvais de pouvoir transformer des potions de façon officielles en cours. Ce professeur s’annonçait aventureux, et ce n’était pas pour me déplaire !

Au même moment, alors que la joie ou l’inquiétude suscitées par cette nouvelle se faisait entendre, James Owell arrivait en cours, en retard comme à son habitude. Je commençais vraiment à croire qu’il le faisait exprès… Un besoin fort d’adrénaline, peut-être ? Ou la nature insouciante des Gryffondor. Je ne savais pas si le professeur l’avait vu, mais pour moi, cela aurait relevé du miracle qu’il ne se fasse pas prendre… Mais je ne voulais pas m’attarder sur son cas : j’avais une potion à faire.

Il fallait ainsi que je réfléchisse à la modification que je voulais apporter à ma potion. Quelles propriétés supplémentaires voulais-je lui donner ? Je vis un élève éternuer et renifler. Et j’avais mon effet nouveau. J’allais faire une potion contre les furoncles et les rhumes. Hmm… Non pas trop. Ça allait mal ensemble. La cohérence n’était pas assez forte. Je pouvais en revanche trouver un remède contre les furoncles accessoirement, mais surtout contre les réactions allergiques en tout genre. Il fallait seulement que j’inclue à la potion des ingrédients utilisés contre les allergies de façon classique. Et que je fasse un mélange spécifique à chaque allergie.

J’aurais besoin d’un type spécifique d’allergie. Je verrais cela plus tard. J’allais d’abord constituer une base stable pour la potion. Je sortis de mon sac mon chaudron d’expérimentation, taille très réduite, transportable, que j’allais utiliser en guise de test, pour voir si je réaliserai la même chose dans mon chaudron grandeur nature. Dans le petit chaudron que je remplis d’eau et que je mis au feu, je mis vite le premier mélange, à base des crochets de serpent, exactement de la même manière qui était indiquée par la recette. Je mélangeai ainsi le mélange dix secondes, et agitai ma baguette. Je commençai mes expériences à ce moment-là.

Pendant que la potion bouillonnait, je pris dans la réserve à notre disposition un certain nombre de feuilles d’eucalyptus, très utilisées dans les potions de soin. J’en écrasai un petit peu, pour tester. Puis, je les déversai dans ma mixture. Elle prit alors une couleur plus pâle, plus translucide. Elle semblait purifiée en un sens. C’était le résultat que j’attendais. La transparence relative du liquide était un trait partagé par beaucoup de potions faites pour soigner que j’avais pu voir au cours de mes expériences. Cependant, il en émana des vapeurs qui me donnèrent une migraine pendant une dizaine de secondes. J’en avais trop mis ! Heureusement que j’avais fait un test, la grandeur nature aurait pu m’assommer. Je retrouvai la dose juste, fis une conversion pour un chaudron taille réelle, et effectua la même chose mais adaptée dans mon véritable chaudron.

J’avais encore des choses à faire, mais j’attendrais que la potion ait fini de bouillonner, dans 46 minutes. Sept minutes de plus, car l’eucalyptus avait besoin de ce temps-là en plus pour bien se dissoudre et s’immiscer dans la potion. Je réfléchis à la marche à suivre après cela. Il faudrait inévitablement que j’ajoute de la menthe poivrée au mélange. J’allais profiter de cette demi-heure pour trouver la dose exacte. Je garderais les ingrédients de la potion de base, mais il me faudrait aussi du sang de salamandre. En très petite quantité. Cela avait des vertus pouvant guérir les allergies si c’était bien dosé. Mais en mettre trop tuerait les autres ingrédients.

Je regardai autour de moi, non pas pour m’inspirer : j’avais mes idées, mais par curiosité. Alistine se donnait à la tâche. Elle jouait sur plusieurs tableaux, en travaillant plusieurs chaudrons. Je décidai de mélanger ma potion dix secondes au bout de quelques minutes. J’avais lu quelque part que ça perfectionnait les effets de faire quelques mélanges intermédiaires pendant un temps de bouillonnement. Mais il fallait que ça reste occasionnel, trop atténuait les effets. Il fallait aussi que je pense à quelle allergie spécifique j’allais m’attaquer. Comment choisir. Je me tournai vers James :

-Dis-moi James, es-tu allergique à quelque chose ?

Pour ne pas qu’il reste dans la salle à ne servir à rien, j’allais en faire mon cobaye. Bien sûr je n’allais pas le lui dire. Mais ce serait sans danger. J’avais confiance en mes talents en potions. Et puis s’il devait tomber dans les pommes, ce ne serait pas non plus très grave, vu la personne…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen H. O'Hare
Lil'Miss schtroumph
avatar
Lil'Miss schtroumph

Afficher infos

Messages : 379
Date d'inscription : 13/04/2014
Âge : 17

Dossier
Statut Statut: 4e année de Serdaigle - Poursuiveuse
Argent Argent: 2 564 gallions
Points Points: 361

MessageSujet: Re: Cours de potion 4ème années : "Dernière année de repos avant vos BUSE"   Mer 7 Sep 2016 - 17:06
Modifier la potion afin de l'améliorer... En soi cela rendait le cours beaucoup plus passionnant, mais... Ce n'était pas une matière qui passionnait réellement la jeune fille et donc lorsque vint le moment où elle dut réfléchir sur comment l'améliorer... Aucune idée ne lui vint à l'esprit... Panne complète d'inspiration, elle observa ses camarades, vit Alistine s'agiter avec ses trois chaudron et même d'autres camarades complètement inspiré et elle les enviait. Elle regarda sa potion et soupira une nouvelle fois... Elle n'était pas un génie en potion comme certains et ignorait beaucoup de choses sur le mélange de produits, elle voulait quand même éviter de faire exploser son chaudron, surtout sur une potion aussi simple.

Elle se mit à préparer normalement la potion, la base en soit était des plus simple et Kathleen n'eut aucun problème, elle fit comme on le lui avait demandé et alla jusqu'à l'étape où elle devait faire bouillir son chaudron pendant 39 minutes pour enfin réfléchir à comment elle allait pouvoir l'améliorer.  

Elle commença à noter des idées sur une feuille, puis des gribouillages et se mit même à dessiner en quête d'une illumination quelconque. L'inspiration ne venant absolument pas, elle se laissa aller à ses dessins et se mit à dessiner un bonhomme, censé représenter le prof de potion, pas content du tout qui crachait des flammes en voyant sa potion qui avait une sale tête. C'est en regardant de plus près ce dessin, qu'elle eut enfin l'illumination qu'elle attendait. Elle qui avait un ''traitement'' à base de potion savait à quel point les potions n'étaient vraiment pas agréable à boire... Et vu les ingrédients que l'on mettait dans celle-ci, limace, crochet de serpent, orties et j'en passe, ne devait pas être terrible à boire...

Très bien ! Elle avait trouvé l'idée, mais à présent... Comment faire ? Elle fouilla dans son journal pour trouver des notes et s'aider et elle tomba sur la méthode pour fabriquer une potion de beauté. Elle pourrait s'en inspirer en rajoutant à la potion d'origine 5 pétales de rose pour rajouter de la douceur et un crin de licorne pour augmenter la puissance du goût. Puis pour ajouter du goût... Elle piocha dans son sac, sortit sa boîte à bonbon, prit des bonbons à la framboise et écrasa ses bonbons à l'aide de son pilon afin d'avoir une poudre fine.

Elle mélangea sa poudre avec les pétales de rose et le crin de licorne avant de le mettre dans son chaudron. Elle nota toutes ses modifications sur un nouveau parchemin, l'ancien étant inutilisable à cause de ses dessins et gribouillages. Peu après avoir mit son mélange dans son chaudron, sa potion devint rose pâle et une douce odeur de framboise s'en échappa. Elle était contente, sa potion n'avait pas explosé et l'odeur donnait presque envie de la boire.

Cependant, elle avait peur que ses mélanges n'annulent les propriétés premières de la potion. Bon, normalement cela ne devrait pas car le crin de licorne avait la propriété d'augmenter la puissance, ici d'augmenter le goût des bonbons et la rose d'amener de la douceur. Elle n'avait plus qu'à terminer sa potion et d'attendre la fin pour savoir si cela allait marcher ou non.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conuratio Fawley
avatar

Afficher infos

Messages : 199
Date d'inscription : 16/04/2016

Dossier
Statut Statut: Professeur de Potions
Argent Argent: 200 gallions
Points Points: 210

MessageSujet: Re: Cours de potion 4ème années : "Dernière année de repos avant vos BUSE"   Jeu 8 Sep 2016 - 18:41
- Vous avez une heure et demie.

Voir que mon idée suscitait autant d'entrain me fit sincèrement plaisir. Appuyé contre mon bureau, je voyais mes élèves s'activer, certains sortaient plusieurs chaudrons, d'autre essayaient désespérément de trouver quelque chose à améliorer. En somme il y avait deux types de personnes : ceux inspirés et les autres. Je pensais me faufiler entre les rangées pour observer leurs bêtises, parce que j'en voyais déjà qui partaient sur une pente trop glissante. Je ne voulais pas d'accident. Je voulais surtout voir ceux qui étaient des potionnistes en herbe. Je voyais Alistine écrire beaucoup de choses sur son parchemin et presque en même temps ajouter les ingrédients dans son chaudron. Je repasserai plus tard la voir.
Je m'approchais de James qui semblait faire partie de la catégorie des élèves qui n'étaient pas inspirés par ce cours.

- Peut-être pourriez-vous faire en sorte que cette potion contre les furoncles vous aide aussi à être ponctuel, Monsieur Owell ?

Si je n'avais pas réagis en le voyant arriver en retard et même si je ne comptais pas lui enlever de points, son attitude m'avait fait sourire. Je lui jetais un regard amusé, en le laissant vaquer à ses occupations. Rory avait une idée intéressante mais encore fallait-il la concrétiser. Je m'approchais de la paillasse de Kathleen et je n'eus aucun mal à me reconnaître dessiné de façon vulgaire, du feu sortant de ma bouche tel un dragon en furie.

- Je pense que vous devriez pouvoir trouver quelque chose pour éteindre ces flammes.

Je plaisantais bien évidemment, et en jetant u coup d'œil à ses notes, je pu constater que son idée était bonne, quoi que simple. Je n'avais jamais demandé à ce que mes élèves fassent quelque chose de compliqué… A vrai dire, certain s'agitaient pour peu de choses et vu leur niveau, changer le goût relèverait déjà de l'exploit.

- Vous avez là une bonne idée, Miss O'Hare.

Je repartis au-devant de la salle, en repassant devant les trois chaudrons d'Alistine. Je savais qu'elle voulait traiter toutes les facettes de la question qu'elle m'avait posé plus tôt, d'où la présence des trois chaudrons. Je me demandais si son expérience allait être un échec ou non, mais je décidais de ne pas intervenir pour l'instant. Elle avait l'air d'être prise dans son sujet, et je m'en serais un peu voulu de la stopper dans un si bon élan.

- Il vous reste une heure !

Hors - Rp:
 


Mister Conuratio Fawley
Professeur de Potion


Mon soutient va à... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James C. Owell
avatar

Afficher infos

Messages : 134
Date d'inscription : 26/09/2015
Âge : 18

Dossier
Statut Statut: 5è année de Gryffondor
Argent Argent: 1500 gallions
Points Points: 200

MessageSujet: Re: Cours de potion 4ème années : "Dernière année de repos avant vos BUSE"   Lun 12 Sep 2016 - 11:45

Heureusement, les élèves ne l'ignorent pas. Complètement perdu mais amusé de sa propre attitude, James jette des coups d'oeils à droite, à gauche pour se repérer dans le cours. Finalement, c'est son camarade de classe Rory qui se tourne vers lui. Le gryffondor reste d'abord muet à sa question puis lui sourit. Ouais j'suis allergique à la mayo. Pourquoi ? Ma vie t'intéresse ? Demande t-il avec un grand sourire, cependant étonné. Sa réplique est interrompue par le professeur qui se pointe devant lui, l'air amusé. Ca y est, cramé. James pousse un long soupir et se contente d'hocher la tête , toutefois pas mécontent qu'il ne lui ai pas enlevé de points. Ok monsieur, je ferai attention la prochaine fois, s'excuse t-il en lui lançant un sourire innocent.

Il se tourne vers Rory , ignorant tout de ses véritables attentions à son égard. Se tassant un peu plus sur sa chaise, le gyffondor se demande si le professeur le verra s'il ne fait rien. J'en ai marre des potions, j'suis une merde et ça me servira à rien dans la vie. Rory , tu veux bien faire ma potion ? Qu'il lui lance en reprenant son énorme sourire. Pas loin de lui , il aperçoit déjà Alistine qui a l'air de très bien se débrouiller avec sa potion, Kathleen qui galère et semble s'occuper à d'autre chose qu'à sa propre préparation... Et ses potes qui s'amusent devant leur chaudron.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rory McGowan
avatar

Afficher infos

Messages : 187
Date d'inscription : 03/01/2016
Âge : 21

Dossier
Statut Statut: Elève de 4° année - Serpentard
Argent Argent: 1500 gallions
Points Points: 255

MessageSujet: Re: Cours de potion 4ème années : "Dernière année de repos avant vos BUSE"   Lun 12 Sep 2016 - 18:43
-Ouais j'suis allergique à la mayo. Pourquoi ? Ma vie t'intéresse ?

Je lui adressai un sourire de coin, et lui répondis:

-Plutôt, oui.

Ca flatterait son ego. C'était mieux. J'espérais maintenant qu'il ne commencerait pas à me raconter son enfance et tout plein de détails de la sorte. Alors que je lui indiquai que j'allais chercher des ingrédients de potions, je bougeais de mon siège. En allant du côté de l'armoire de la réserve, j'entrouvris légèrement la porte du cachot sans que quiconque fasse attention à moi. J'avais par le biais du couloir accès aux cuisines.

-Accio pot de mayo!

Comme je l'avais prévu, un petit pot de mayonnaise arriva à vitesse grand V vers l'entrée de la salle. Je l'attrapai au vol, et le rangeai dans ma poche. J'allai pouvoir continuer ma potion. Pendant ce temps, Alistine se démenait. Elle avait vraiment de la détermination, fallait l'admettre. Mais j'avais peur de l'aspect que prenait un de ses chaudrons.

J'aurais le temps de finir à temps, selon toute vraisemblance. Je revins à ma place, où ma potion avait bien pris le temps que je l'avais laissée mijoter. Il restait encore quelques minutes. Juste le temps de préparer une petite solution d'anticorps à base de mayonnaise. Je mélangeai ainsi un tout petit peu de mayonnaise au sang de salamandre, dont les propriétés curatives pouvaient aller jusqu'à l'inversion des effets secondaires d'un produit, et filtrai le contenu de façon à n'avoir qu'un liquide orangé. Ma potion serait bientôt terminée.

Je n'aurais qu'à continuer la potion exactement comme la méthode originelle le suggérait, à l'exception du fait que j'allais remuer dix fois au lieu de cinq en raison du fait que ma solution d'anticorps allait rendre la potion légèrement plus compacte. Et à la fin, je rajouterais la menthe poivrée. La voix du professeur se fit entendre.

-Il vous reste une heure!

James prit alors la parole :

-J'en ai marre des potions, j'suis une merde et ça me servira à rien dans la vie. Rory , tu veux bien faire ma potion ?

Ah non c'était mort, ça! Mais c'était bien ma chance aussi! Il fallait que je saisisse cette occasion:

-Je vais pas avoir le temps de t'aider, mais j'ai mieux. J'ai un moyen de te dispenser de faire ta potion! Tu vois, ma potion va guérir l'allergie à la mayonnaise. Tout ce que tu as à faire, c'est prendre un peu de cette mayonnaise. Tu enfles, je te donne ma potion, tu guéris, je passe pour un héros, j'ai un optimal, et toi tu peux dire que tu es en état de choc ou tu as encore un peu mal au crâne et tu vas à l'infirmerie te la couler douce. Intéressé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alistine Blank
Petit rat de bibliothèque
avatar
Petit rat de bibliothèque

Afficher infos

Messages : 662
Date d'inscription : 31/03/2014
Âge : 17

Dossier
Statut Statut: Élève de 4eme année de Serdaigle
Argent Argent: 8 061 gallions
Points Points: 946

MessageSujet: Re: Cours de potion 4ème années : "Dernière année de repos avant vos BUSE"   Lun 12 Sep 2016 - 20:05


Encore une heure... Elle était dans les temps. Elle mit son chaudron sur le feu et compta...

Dix. Onze. Douze....

Et ce fut la catastrophe. Quasiment instantanément, toute la potion d'Alistine jaillit hors de son chaudron, comme s'il s'était agit d'un geyser. Puis tout aussi vite, le liquide brulant retomba sur les élèves autour. Un liquide à 180°C

Alistine fut l'élève la plus exposée à son propre désastre, naturellement. Elle sentit un véritable jet de feu lui lécher les mains qu'elle avait placé devant son visage, mais aussi ses bras. Elle hurla de terreur et de douleur sur le coup, son cri faisant écho à d'autres.

Puis la douleur s'en alla tout aussi rapidement. Elle rouvrit les yeux, et observa ses mains. Intactes. Comme ses bras. Le coton n'était même pas mouillé.

Un coup d’œil autour d'elle lui apprit que les autres n'avaient pas subis plus de dommages qu'elle. S'ils ne la fixaient pas tous d'un drôle d'air -pour la plupart en fait, ils étaient particulièrement en colère- elle aurait pu croire que son imagination lui avait joué des tours.

Pourtant, Alistine était bien loin de se rendre compte de tout ça. Elle n'avait même pas remarqué Gideon qui s'était relevé -après avoir protégé Angelina de cette pluie brûlante- pour se placer à côté d'elle, prévention au cas où un élève commencerait à vouloir faire quoi ce soit de mal attentionné à son égard. Non, elle... Et bien, disons qu'elle réfléchissait désormais à voix haute.

« J'ai l'impression que nous avons été bels et bien brûlés, mais que nous avons cicatrisé quasiment... Instantanément. Ou en tout cas, à une vitesse tout simplement incroyable. Je suis sûre que si je pouvais examiner ma peau au microscope, je pourrais discerner les tissus neufs. Mais l'essence de murlap n'est pas aussi efficace normalement. Donc, j'ai très largement augmenter ses capacités. Mais elle n'a pas l'air très stable ainsi. Comment pourrais-je donc rendre ce mélange stable ? Avec des racines de marguerites ? En mettant moins de crochets de serpents ? J'agirais là sur la nervosité de la potion, effectivement, mais sur sa stabilité aussi ? Quels ingrédients peuvent autrement stabiliser ma potion... »

Elle voulut reprendre ses classeurs et parchemins lorsque son ami géant de Poufsouffle lui fit remarquer de petits coups de coude qu'elle devrait peut être prêter attention à leur professeur...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen H. O'Hare
Lil'Miss schtroumph
avatar
Lil'Miss schtroumph

Afficher infos

Messages : 379
Date d'inscription : 13/04/2014
Âge : 17

Dossier
Statut Statut: 4e année de Serdaigle - Poursuiveuse
Argent Argent: 2 564 gallions
Points Points: 361

MessageSujet: Re: Cours de potion 4ème années : "Dernière année de repos avant vos BUSE"   Jeu 15 Sep 2016 - 14:38
Le professeur remarqua les dessins de la jeune sorcière, il faut dire qu'elle n'avait même pas prit la peine de les cacher. Elle fut quand même stupéfaite de voir que ce professeur avait un sens de l'humour... Elle ignorait que c'était possible, mais fut contente de ne pas se faire rabrouer comme l'aurait fait un professeur qu'elle connaissait bien.

-Facile ! Pour éteindre ces flammes, ne pas faire exploser la potion !

Elle ? Une bonne idée en potion ? C'était possible ça ? Pas qu'elle était mauvaise, mais elle n'y mettait pas vraiment son coeur et surtout, elle trouvait son idée simple. Trop simple à ces yeux, mais c'était la seule idée qui lui avait parlé au moment où elle cherchait l'inspiration.

-Merci, ça doit être l'expérience je pense... Les potions sont vraiment infectes à boire alors si elles pouvaient avoir un goût de bonbons... Les enfants malades feraient moins les difficiles !

Bon pas que les enfants, les adultes aussi et les adolescents dans le cas de Kathleen... Elle se demandait si les ingrédients qu'elle avait rajouté pourrait aussi changé le goût de la potion qu'elle prenait ? Ohh Elle pourrait demander à Alistine de l'aider à la concevoir si elles ne pourraient pas le faire en cours !

En parlant de cette dernière... Kathleen eut tout à coup un étrange pressentiment peu de temps après que le professeur ne les informe qu'ils ne leur restaient qu'une heure. Elle sentait qu'une catastrophe allait arrivé et c'est donc sans surprise qu'elle regarda directement dans la direction d'Alistine avant que l'un de ses chaudron n'explose en un immense geyser qui touchèrent la plupart des élèves.

Comme elle s'était installée tout au fond, Kathleen eu la chance de ne pas être touché. Elle connaissait mieux que quiconque les catastrophes qui suivaient de près Alistine quand elle préparait des potions avec un peu trop d'entrain et c'était d'ailleurs l'une des raison pour lesquelles elle se mettait toujours à l'opposé de sa camarade en cours de potion pour ne pas être victime de ses expériences.

D'après ce qu'elle voyait et de ce qu'Alistine racontait, la potion qui avait brûlé les élèves autour d'elle les avait guéri instantanément. Elle était soulagée qu'il n'y ait pas de blessé, mais sentait la tension qui régnait à présent dans la classe... Pauvre Alistine... Heureusement que Gideon était là, sinon elle en connaissait qui aurait été tenté de l'étrangler ou de l'assommer...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conuratio Fawley
avatar

Afficher infos

Messages : 199
Date d'inscription : 16/04/2016

Dossier
Statut Statut: Professeur de Potions
Argent Argent: 200 gallions
Points Points: 210

MessageSujet: Re: Cours de potion 4ème années : "Dernière année de repos avant vos BUSE"   Sam 15 Oct 2016 - 12:17
~~~

J'entendais le brouhaha des conversations dans la salle, qui se mêlait aux bruits des chaudrons sur le feu. Je n'interdisais jamais à mes élèves de discuter tant que ça restait dans du raisonnable. Et c'était le cas, actuellement. Je préférais voir un élève de bonne humeur plutôt qu'un gamin à la mine ombrageuse. Même si James tirait quand même la grimace en discutant avec Rory. Mais alors que mon regard parcourait la salle une détonation retenti, suivit de cris alertés voire de douleur s'élevant non loin de la paillasse d'Alistine Blank. Je parcourais les quelques mètres pour m'approcher et analyser l'étendue du désastre. Le liquide leur était retombé dessus mais je ne voyais aucune réaction particulière. Ces élèves et plus particulièrement mon élève de Serdaigle aurait dû être brûlée et pourtant elle avait une peau des plus normale. Je me penchais au dessus de son chaudron en écoutant ses explications et accessoirement ses questions.  
J'y répondrai avec plaisir mais en attendant :

-     Miss Blank, je retire dix points à votre maison pour avoir provoqué une catastrophe telle que celle-ci. Bien que les effets de votre préparations se soient estompés grâce à votre présence d'esprit de surcharger la potion d'essence de murlap, je vous serais gré de ne travailler que sur un chaudron à la fois.

Je sortis ma baguette et la pointais sur la table de mon élève :

-     Recurvite.  

Nocta Yaxley avait nettoyé ces tables avec une telle passion, je ne pouvais descemment pas la laisser gâcher son travail.  

-     Concernant l'équilibre de votre préparation Miss, je vous conseillerai de rajouter une racine de Marguerite pour prévenir des explosions intempestives. Vous ne pouvez pas vous permettre d'en mettre plusieurs, aucun ingrédients utilisé ici ne préviendra des effets désastreux de deux racines. Je ne sais pas combien vous avez mis de crochets de serpents, mais je pense que vous avez dû en mettre un ou deux de trop, Miss Blank. Et ayez la main moins lourde sur L'essence de Murlap.  

Je n'avais pas encore eut d'incidents en cours, et en fait, je préférais ne pas en avoir. Bien sûr, leur demander d'ajuster une potion à leur sauce était dangereux je le savais, et j'aurais dû empêcher mon élève de sortir trois chaudrons pour ses tests. J'allais devoir la garder sous surveillance, cette gosse. Je jetais un coup d'œil aux élèves effrayés qui s'étaient vu brûlés l'espace de quelques secondes. Cela ne m'étonnait pas que personne ne partage la paillasse de cette gamine. Je jetais un coup d'œil à l'horloge et annonçais en frappant dans mes mains :

-      C'est terminé, mettez moi vos préparations dans un flacon que je vois un peu l'étendu des dégâts. Sauf vous Miss Blank, je ne veux pas d'explosion dans mon bureau.  

Nous allions à présent passer à la deuxième partie du cours et j'espérais que mes élèves seraient assez concentrés malgré l'accident.
Un coup de baguette vers ma craie qui s'était bien reposée, et elle se mit à écrire les ingrédients de la potion Wiggenweld. Une potion diablement utile, surtout lorsqu'on avait des dangers pour élèves.

- Bien, au tableau s'inscrivent les ingrédients de la Potion Wiggenweld.

- Écorce de Sorbier : on l'utilise aussi pour la préparation d'un antidote contre les philtres d'amour.

- Moly : Plante extrêmement puissante à UTILISER AVEC MODERATION. Tige noire et feuilles blanches.

- Les Moly sont tout à fait reconnaissables grâce à leur tige et la couleur blanche de leurs feuilles. Il y a donc peu de chance que vous vous trompiez de plante si vous en cherchez.

- Dictame : On en mange pour faire cicatriser certaines plaies.

- Je ne pense pas qu'il faille faire de commentaire
concernant les propriétés de cette plante. Vous avez vu un de ses effets tout à l'heure.


- Mucus de Veracrasse : Sécrétion de la Veracrasse (créature ressemblant à un gros ver).

- Le Mucus de Veracrasse est déjà prêt, n'essayez pas de toucher à ces créatures. Bien, voici donc les ingrédients de la potion Wiggenweld que vu avez noté avec soin, j'en suis persuadé.

J'espérais que mes élèves n'étaient pas trop perturbés par l'odeur de brûlé qui arpentait la pièce. Je passais derrière mon bureau en jetant un coup d'œil aux préparations qu'ils m'avaient donnés. Je pouvais déjà voir d'un simple coup d'œil celles qui étaient médiocres et celles qui relevaient un peu le niveau.
La craie continua sa cacophonie en écrivant les étapes de préparation :

Préparation : :
 

- Eh bien voilà. Une potion légèrement plus compliquée que celle que vous avez déjà préparée auparavant. Mais avant de vous lancer dans votre préparation je précise quelques petites choses. Utilisez vos gants en peau de dragon pour préparer cette potion. Il ne vous aura pas échappé que les températures montent beaucoup, et je vous assure que quelques gouttes suffisent à vous brûler une parcelle de peau. Ensuite, on sépare toujours les Moly en deux avant de les utiliser. Les feuilles et les tiges ont des propriétés différentes qui, si elles sont utilisées en même temps pourraient annuler un effet ou l'autre. Soyez donc attentif à cela. Enfin, le mucus de Veracrasse n'étant pas un ingrédient très fort, il faut souvent en mettre de grosse quantité pour avoir un résultat raisonnable. Ici, c'est un Flacon de 50cl en entier. Parfois, selon les préparations, cela peut aller jusqu'à… Eh bien, jusqu'à 200ml. Vous avez 45 minutes !

Hors-Rp:
 


Mister Conuratio Fawley
Professeur de Potion


Mon soutient va à... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James C. Owell
avatar

Afficher infos

Messages : 134
Date d'inscription : 26/09/2015
Âge : 18

Dossier
Statut Statut: 5è année de Gryffondor
Argent Argent: 1500 gallions
Points Points: 200

MessageSujet: Re: Cours de potion 4ème années : "Dernière année de repos avant vos BUSE"   Mer 19 Oct 2016 - 22:40

James hésite avant de se lancer dans une explication détaillé et complète de son enfance. Il doute que cela intéresse quelqu'un. A vrai dire, il se doute un peu que Rory veut faire de lui son cobaye pour sa potion. Quand le pot de mayonnaise atterrit dans les mains du serpentard, le gryffondor plisse les yeux , peu confiant. *Bordel j'vais mourir là*
Sans un mot, le roux s'est remis à sa potion, sous l'œil attentif de James qui suit chacun de ses mouvements des yeux. Il dévisage longuement le serpentard. C'est vraiment une bonne idée d'accepter ?

-Je vais pas avoir le temps de t'aider, mais j'ai mieux. J'ai un moyen de te dispenser de faire ta potion! Tu vois, ma potion va guérir l'allergie à la mayonnaise. Tout ce que tu as à faire, c'est prendre un peu de cette mayonnaise. Tu enfles, je te donne ma potion, tu guéris, je passe pour un héros, j'ai un optimal, et toi tu peux dire que tu es en état de choc ou tu as encore un peu mal au crâne et tu vas à l'infirmerie te la couler douce. Intéressé?  

James s'apprête à ouvrir la bouche quand une sorte d'explosion retentit derrière lui. Pris par surprise, il fait un bond en arrière en hurlant. Il avait attrapé son sac et s'était protégé le visage avec pour en recevoir le moins possible. Heureusement , sa tactique fait effet ; plus de peur que de mal. Au même moment, la jeune serdaigle coupable de tout ce désastre se met à réfléchir à voix haute. Le gryffondor la fusille du regard: « Tu voudrais pas arrêter de nous sortir ta science ? T'as failli nous tuer bordel !» Lui lance t-il avec un soupir énervé. Bon ok, elle n'a pas fais exprès... mais il a eu la peur de sa vie. L'espace d'un instant, il sourit en se disant qu'il a carrément été ridicule en sautant en arrière comme une fillette.

La proposition de Rory peut être intéressante... Mais il n'a pas envie de se mettre en spectacle devant tout le monde. James le fixe longuement. Il passe pour un héros ? Oui et lui, pour un crétin. S'il accepte, il risque de ruiner sa réputation ; s'il refuse, il risque de passer pour un lâche.  Par contre, le gros point positif c'est qu'en effet il risque d'aller à l'infirmerie du coup. Un sourire illumine son visage. Ca marche mon pote. Passe ta boisson et t'aura ton optimal ! James lui lance quand même un regard d'avertissement. Mais si ta potion foire et que j'deviens moche et enflé pour le restant de toute ma vie, tu le payeras très cher... Maintenant il n'a plus trop confiance mais il accepté...
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rory McGowan
avatar

Afficher infos

Messages : 187
Date d'inscription : 03/01/2016
Âge : 21

Dossier
Statut Statut: Elève de 4° année - Serpentard
Argent Argent: 1500 gallions
Points Points: 255

MessageSujet: Re: Cours de potion 4ème années : "Dernière année de repos avant vos BUSE"   Sam 10 Déc 2016 - 15:44
Quelle ne fut pas ma surprise quand je vis le chaudron d'Alistine exploser, et brûler puis instantanément guérir les élèves les plus proches. Heureusement, j'y avais échappé! Le professeur la réprimanda logiquement. Je me demandais ce qu'elle avait fait de mal. Et dire qu'on allait faire des potions ensemble dans le club de potions! J'espérais que ça n'allait pas devenir une habitude!

Je jetai un coup d'oeil à ma potion. Elle aussi allait miraculeusement bien, mais je vis des éclaboussures du désastre d'Alistine qui étaient allées jusqu'à une trentaine de centimètres de mon chaudron. J'avais eu de la chance... Je ne pouvais pas en vouloir à Alistine puisque je n'étais pas victime de sa maladresse aujourd'hui. Heureusement pour elle. Et heureusement que je m'étais installé au fond pour discuter avec James...

Celui-ci avait d'ailleurs accepté ma proposition. Cool. J'allais pouvoir avoir un peu de visibilité. Il était temps pour moi de briller. Mais le professeur Fawley voulait recevoir nos préparations dès maintenant. Il fallait que James et agissions vite. Je lui tendis le pot de mayonnaise:

-Ok James, là le prof vient de demander que l'on rende nos potions. Ce que tu vas faire, c'est que tu vas prendre la mayo pendant que Fawley explique les détails de la prochaine potion. Comme ça, tu pourras dire que tu n'as pas rendu parce que tu te sentais déjà mal depuis ce matin, parce que tu as accidentellement ingéré de la mayonnaise au petit déjeuner, et que tu ne pouvais pas te concentrer sur ta potion. Il pensera que les effets de ton allergie ne se déclenchent vraiment que maintenant, moi je lui dirai de te donner immédiatement mon remède contre les allergies, et tout se passera bien. Ok?

Je n'avais rien à perdre. Mon remède était prêt, et j'allai à cet instant-même le poser sur le bureau du professeur. Si James ne le faisait pas, ma potion n'en devenait pas moins bonne, mais je n'avais juste pas la possibilité de la mettre en pratique directement. La balle était dans le camp du Gryffondor, tandis que je me mettais tranquillement à la préparation de la potion suivante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alistine Blank
Petit rat de bibliothèque
avatar
Petit rat de bibliothèque

Afficher infos

Messages : 662
Date d'inscription : 31/03/2014
Âge : 17

Dossier
Statut Statut: Élève de 4eme année de Serdaigle
Argent Argent: 8 061 gallions
Points Points: 946

MessageSujet: Re: Cours de potion 4ème années : "Dernière année de repos avant vos BUSE"   Mar 13 Déc 2016 - 17:27
Elle écouta son professeur religieusement, hochant de la tête, notant toutes ses remarques sur son parchemin. Prête déjà à recommencer, en mieux. En plus, elle allait devoir recommencer la première. Puisque son expérience manquée avait largement contaminé son premier essai. Elle devait absolument rendre quelque chose, n'est ce pas ? Elle se réactiva avex efficacité. Vidant ses trois chaudrons, rangeant les deux supplémentaires -oui, elle avait entendu quand son professeur lui avait dit de ne plus travailler sur plusieurs potions en même temps- et ne tarda pas à se retrouver.... A attendre que sa potion cuise. Pourtant, quand le professeur annonça la fin du temps, elle n'avait pas fini. Ses yeux s'écarquillèrent d'horreur, et plus encore aux derniers mots de son professeur.

Sauf vous Miss Blank, je ne veux pas d'explosion dans mon bureau.

C'était fini. Le professeur Fawley devait la considérer comme une idiote finie. Elle n'était peut être pas la plus intelligente de la classe -du moins, le pensait-elle encore et toujours- mais elle avait envie de lui prouver qu'elle savait faire des potions et réfléchir sur celles ci, qu'elle savait les améliorer !

Loin de toute l'agitation de la classe pour aller remettre les potions -ou rigoler entre eux pour les cancres n'ayant rien fait- Alistine était toute paniquée devant son chaudron. Sa respiration se fit plus forte, haletante, et d'énormes sanglots transparaissaient à travers, jusqu'à ce qu'une main familière se pose sur son épaule. Elle put alors tourner son visage déjà larmoyant vers celui si rassurant -pour elle en tout cas- de Gideon et se jeter dans ses bras pendant que celui ci la calmait à grand renfort de mots doux. Quand elle se retourna, elle constata que quelqu'un avait éteint sous son chaudron et vidé celui-ci. Une excellente initiative, puisque autrement, elle aurait à nouveau provoqué une catastrophe. Elle remercia intérieurement son sauveur -elle n'aurait pas supporter de perdre à nouveau la face devant leur nouveau professeur. En tout cas, celui ci semblait attendre pour donner les nouvelles instructions.

Une potion Wiggenweld. Une chance peut être de montrer qu'elle n'était pas inutile que cela. Déterminée, elle hocha furieusement de la tête, bien décidée à la réussir exactement comme leur professeur le voulait. C'est à dire sans aucune petite trouvaille qu'elle pouvait ajouter. Elle devait absolument lui montrer qu'elle avait au moins les bases.

A nouveau, elle sortit ses parchemins pour ajouter de nouvelles informations sur les ingrédients donnés. En vain. De même, elle retrouva parmi ses papiers la méthode de la potion. Elle vérifia qu'elle était identique à celle de leur professeur, annota les précisions de celui-ci puis souffla, avant de murmurer.

« Je dois réussir. »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gideon Wilkes
avatar

Afficher infos

Messages : 214
Date d'inscription : 28/09/2016
Âge : 18

Dossier
Statut Statut: Quatrième Année
Argent Argent: 200 gallions
Points Points: 570

MessageSujet: Re: Cours de potion 4ème années : "Dernière année de repos avant vos BUSE"   Mar 13 Déc 2016 - 20:52
Je ne suis pas très doué en potion … Pas une calamité à faire exploser des chaudrons ! Non … Je n'ai juste aucune initiative. Alors … Quand on me dit d'améliorer une potion … Euh …… J'ai tendance à partir de l'autre sens … Surtout quand on est à côté d'Alistine. Non, je l'adore cette petite Serdaigle à qui je dois mon apparence de géant, mais en potion … Elle essaye de bien faire … Elle essaye … Ça ne suffit pas parfois. BREF ! Pendant la période de « liberté » tout en surveillant la petite blonde à côté de moi, j'essayai de rendre la potion plus épaisse pour permettre aux gens âgés de la boire sans problème. J'essayai. Je n'avais pas la moindre idée de comment fait sans tout faire exploser. Pourquoi je voulais la rendre plus épaisse ? Bah … Parfois les gens âgés ont des difficultés pour avaler le liquide. Je claquai soudain des doigts. Mais oui ! J'utilisai de l'agar-agar pour épaissir ma potion. Késako l'agar-agar ? C'est une plante qui peut remplacer la gélatine. C'est très efficace ! Et c'était sans aucune trace de goût ! Parfait.

Alors que je commençai à mélanger ma potion qui commençait doucement à s'épaissir il eut une explosion. A.LI. ST.I.NE. ! Rah ! Parfois elle m'énervait ! Surtout quand elle faisait exploser un chaudron près de mon oreille en me créant des blessures, en les guérissant à toute vitesse mais en me rendant à moitié sourd pendant quelques minutes. Houston … On a perdu une oreille. Ah non elle est de retour ! Obéissant au professeur qui demandait qu'on ramène nos potions, je dus presque creuser dans ma potion pour en mettre dans un flacon. Je vis tout de suite Alistine être sur le point de pleurer. Non ! Alistine ! Ne pleure pas ! Je détestai voir mon amie pleurer. Elle ne faisait pas exprès ! Je posai une main sur son épaule en me penchant vers elle avec un sourire rassurant. Calme toi Alili ! Ce n'est pas ta faute ! Tu es juste trop enthousiaste. Je la calmai en lui murmurant des phrases de réconforts comme « ce n'est pas grave ! » où « ne t'inquiète pas ! Tu n'es pas stupide ! » Ah … Les enfants je vous jure. Après quelques minutes elle se ressaisit et je lui ébouriffais les cheveux en lui faisant signe de sourire.

La suite me tira une grimace. Une potion de … Wiggenweld … Ce coup-là, c’était moi qui allais faire exploser mon chaudron ! Je retiens un soupiré et ébouriffai mes cheveux en notant d'une main la recette de la potion. J'allais me prendre un T de toute splendeur … Ça allait faire mal … Je souris à Alistine qui était motivée

« Mais oui, tu vas réussir ! Et un chaudron à la fois Alistine »

Je relu plusieurs fois la recette et les ingrédients avant de pousser un soupir totalement découragé … J'étais dans la mouise là … Bon … C'était le moment de commencer … Je refusai de me déconcentrer avec ce qui se passait autour … Chauffer le chaudron à 290 degrés … Ensuite … Concentration !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen H. O'Hare
Lil'Miss schtroumph
avatar
Lil'Miss schtroumph

Afficher infos

Messages : 379
Date d'inscription : 13/04/2014
Âge : 17

Dossier
Statut Statut: 4e année de Serdaigle - Poursuiveuse
Argent Argent: 2 564 gallions
Points Points: 361

MessageSujet: Re: Cours de potion 4ème années : "Dernière année de repos avant vos BUSE"   Mar 10 Jan 2017 - 19:10
Après l'incident de la potion explosive, Kathleen se reconcentra sur sa propre potion afin de la finir à temps. Une fois terminée, la potion avec une texture légère, comme de la mousse à la framboise et avait l'odeur d'un assortiment de bonbons, elle ignorait si elle était efficace, mais au moins, elle n'était pas inmangeable. Elle mit un échantillon dans une fiole et alla la rendre au professeur afin qu'il juge la qualité de sa potion. En revenant elle passa devant le bureau d'Alistine qui se faisait consoler par Gideon.

Elle aurait aimé la consoler, mais ce dernier le faisait très bien et s'apprêtait à repartir lorsqu'elle remarqua que les potions de sa camarade était toujours sur le feu. Voulant éviter une nouvelle explosion et surtout que sa camarade se reprenne des réflexions, Kathleen éteignit les feux et vida les chaudrons avant de retourner à sa place comme si de rien n'était.

Elle écouta le professeur et nota les précisions qu'il avait énoncé sur la potion. Serdaigle avait déjà perdu des points, pas question que sa maison n'en perde plus à cause de son manque d'entrain pour les potions ! Surtout qu'avec une telle potion, il était dur pour elle de trouver une motivation, c'était du cours des premières années après tout, mais comme il était dangereux de ne se reposer que sur ses appuis, Kathleen préféra rester prudente et tout noter.

Elle ne visait pas l'optimal, ne l'ayant jamais eu dans cette matière, mais un Acceptable serait bien et un EE parfait. Précautionneusement, elle fit chauffer son chaudron, n'oublia pas de mettre ses gants et suivit les instructions pour préparer sa potion. Kathleen se mit en mode ''concentration maximum'' afin de ne pas se laisser aller et continuer les dessins qu'elle avait commencé... Et pourtant, dessiner l'ennuierait beaucoup moins que de préparer des potions...

Elle jeta un regard sur Alistine qui était tout aussi concentrée, elle espérait qu'il n'y aurait pas d'autres catastrophe provenant de sa part, elle avait déjà été assez éprouvée comme ça, Kathleen n'avait pas envie que sa camarade se mette à pleurer et à douter d'elle. Mais bon, si elle se concentrait et suivait les instructions, il n'y aurait pas de problèmes... Normalement...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conuratio Fawley
avatar

Afficher infos

Messages : 199
Date d'inscription : 16/04/2016

Dossier
Statut Statut: Professeur de Potions
Argent Argent: 200 gallions
Points Points: 210

MessageSujet: Re: Cours de potion 4ème années : "Dernière année de repos avant vos BUSE"   Lun 27 Mar 2017 - 19:13
J’adorais demander à mes élèves de commencer une potion : les voir sourire, paniquer, s’activer ou s’endormir me faisait sourire. Quarante-cinq minutes, ce n’était pas très long. Je jetais un coup d’œil aux préparations que les élèves m’avaient déjà rendu et remarquais qu’il en manquait deux. Pour l’une, c’était normal, je ne voulais pas toucher à celle d’Alistine. Celle de James par contre…

- Monsieur Owell, pouvez-vous me dire pourquoi vous ne m’avez rendu aucune préparation ?

J’avais demandé cela sans bouger de l’estrade sur laquelle j’étais campé pour mes explications. Oh, j’étais bien au courant du niveau désastreux de ce pauvre garçon, j’avais essayé de lui donner un cours de rattrapage, un jour. Pas très très glorieux, tout ça.
Néanmoins, mon regard fut attiré par l’élève de Serdaigle que j’avais réprimandé et qui semblait en tout point de vue au bord de l'évanouissement. Il n’était pas difficile de remarquer Alistine, de grosses larmes dans les yeux, désespérée devant son chaudron mais en même temps, déterminée à me rendre quelque chose à la fin de l’heure. Décidant quand même qu’il était plus juste de la rassurer, je m’approchais de sa paillasse, les mains derrière le dos, en souriant :

- N’allez pas vous imaginer que vous aurez une mauvaise note, Miss. Vous ne serez juste pas noté sur cette potion-là, mais je ne doute pas de votre réussite concernant la potion Wiggenweld.

Je n’aimais pas blesser un élève, or ma remarque avait dû la vexer terriblement, vu l’état dans lequel elle était. Je m’en voulais un peu, mais je ne pensais vraiment pas qu’elle réagirait comme cela. Certains étaient plus sensibles que d’autres. Je décidais de m’écarter pour la laisser faire, parce qu’après tout peut-être que ma présence la gênait. L’angoissait ou quelque chose d’autre. C’était gentil à Gideon de la prendre en charge, parce que la pauvre enfant semblait un peu émotive. Je ne fis cependant aucune remarque au Poufsouffle, mais j’espérais quand même qu’il n’allait pas oublier de préparer sa potion, avec tout ça.
Je continuais de passer entre les différentes rangées et jetais un coup d’œil à ma montre :

- Il vous reste vingt minutes !


Mister Conuratio Fawley
Professeur de Potion


Mon soutient va à... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Afficher infos


MessageSujet: Re: Cours de potion 4ème années : "Dernière année de repos avant vos BUSE"   
Revenir en haut Aller en bas
 
Cours de potion 4ème années : "Dernière année de repos avant vos BUSE"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours n°1 - 5èmes, 6èmes et 7èmes années
» Cours de potion numéro n◦1 (1er année)
» Un cours d'Initiation au Quidditch pour toutes les années ?
» Inscription Cours n°1 - [1ère année ; 5ème année]
» 1er cours pour les 1ères et 2émes années
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Cours de Potions-