AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Nous vous rappelons que les rp doivent faire 10lignes complètes, les mini-rp 5 lignes complètes + discours et qu'on ne poste
pas des messages incomplets ([en cours]) dans les zones rp. N'oubliez pas de poster un message si vous devez vous absenter.
Ouverture officielle du forum, aujourd'hui 8.11.2013! Toutes les fonctionnalités du forum sont disponibles!
Pensez à lire fréquemment les diverses annonces du staff, dont le règlement. Ils sont irrégulièrement mis à jour.
Nous n'acceptons plus les chats en familiers des élèves, les garous, les animagus dès la présentation ainsi que
les métamorphomages. On vous remercie d'avance pour votre compréhension. Pour plus d'information, consultez le staff.
Inscrivez-vous avec des pseudos CORRECTS, respectant le règlement du forum
à risque de voir vos comptes supprimés ! On vous remercie d'avance.
On a besoin de moldus, professeurs, commerçants et autres. Même si ce forum est quasiment centré sur Poudlard, il n'y a pas que des
élèves. N'hésitez pas à incarner AUTRE chose. Créatures fantastiques autorisées dans les limites
de cet univers (se référer à la fiche sur les créatures magiques) .
Souhaitez-vous aider notre communauté ?
Et bien, c'est très simple ! Vous pouvez Like notre page Facebook, voter sur nos top-sites ainsi que dans les annuaires (BBBA) se trouvant
sur la page d'accueil mais vous pouvez aussi contribuer à notre développement en achetant des crédits. Vous avez juste à envoyer un petit
sms~♪ Vous trouverez plus d'informations ICI dans cette rubrique. On vous remercie d'avance ♥

Nous sommes actuellement en Décembre 2014 ! Joyeux Noel !
La fiche Annexe des Nightmares a été mise en ligne !
N'hésitez pas à y jeter un coup d’œil et à nous contacter si besoin d'infos !
Nous avons besoin de vous !

Partagez | 
 
 " Voyons voir qui sera catastrophique dans ma matière… Vous, peut-être ?" {Premières années}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Conuratio Fawley
avatar

Afficher infos

Messages : 196
Date d'inscription : 16/04/2016

Dossier
Statut Statut: Professeur de Potions
Argent Argent: 200 gallions
Points Points: 210

MessageSujet: " Voyons voir qui sera catastrophique dans ma matière… Vous, peut-être ?" {Premières années}   Ven 29 Juil 2016 - 11:04
~~~

Aujourd'hui, première heure de cours de la journée, et j'avais des premières années. Je crois que lorsqu'ils découvraient la matière, c'était là que c'était le plus drôle. Parce que si certains avaient peur de faire exploser leur chaudron, d'autres au contraire essayaient manifestement de faire dépenser de l'argent à leurs parents. Les différences de comportement se voyaient aussi fréquemment dans les notes. Ce premier cours me donnerait une idée globale de chaque élève. Le premier cours était au fond, le plus important, toutes années confondues. J'attendais donc mes premiers élèves, assis sur mon bureau, un pied ancré au sol tandis que l'autre était à quelques centimètres du sol.
Je savais ce que j'allais leur faire faire pour leur découverte de ma noble matière. On ne pouvait commencer à apprendre à préparer des potions sans au préalable avoir appris les ingrédients de base ainsi que leurs propriétés. La craie que j'avais ensorcelée s'activait déjà sur mon tableau et ce dernier poussait parfois un cri, lorsqu'elle appuyait trop fort. Je leur dirais moi-même les erreurs à éviter pour qu'ils prennent en note plus vite. Et s'ils ne le faisaient pas… tant pis pour eux, je ne pouvais certainement pas apprendre les cours à leur place. Mon chaudron bouillonnait paisiblement sur mon bureau et de la vapeur s'échappait de celui-ci en volutes de fumée légère. Au-delà du simple fait de découvrir les ingrédients et leurs propriétés, j'avais décidé que nous verrions la potion de Bulbobuld dilué, contre l'acné, parce que franchement, certains en auraient forcément besoin. Et puis une potion simple et amusante pour démarrer l'année en douceur était mieux qu'une potion casse-tête qui allait assommer l'élève inattentif.
Tout ce que j'espérais alors, c'était qu'une minorité d'élève soit médiocre. Hélas, je ne le saurai sans doute qu'après quelques cours.

La cloche sonna et d'un coup de baguette, j'ouvrais la porte de ma salle de classe. Une forêt d'élève se précipita dans la classe pour se mettre à une place dont la paillasse ne serait pas trop dans un état de décomposition avancée. Je leur jetais un regard d'excuse en faisant l'appel pour mémoriser les noms. C'était drôle de se retrouver professeur devant des premières années. Cette place à laquelle j'avais été, de nombreuses années plus tôt. Mais tout ceci ne me rajeunissait pas.

- Bonjour à toutes et à tous. Je suis Conuratio Fawley, votre nouveau professeur de potion. Je tiens à vous prévenir, puisque vous n'avez jamais eux de cours de potion de votre vie, que ma matière peut-être assez imprévisible et dangereuse. Elle demandera de l'assiduité de votre part, si d'aventure vous voulez des notes potables. Etre potionniste sans connaître ses ingrédients n'est pas possible et ne croyez pas que je ne l'ai pas envisagé quand j'étais à votre place plaisantais-je.

Je marquais une pause pour regarder tous ces visages qui me regardaient comme s'ils regardaient un dragon. J'étais ravi d'avoir cet effet.

- Ainsi, aujourd'hui nous avons deux heures et je vais donc départager mon cours en deux, c'est une belle preuve d'intelligence vous ne croyez pas ? Enfin, bref. Durant la première heure vous allez prendre en note ce que je vous dis sur les ingrédients de bases, dont les propriétés commencent déjà à s'activer au tableau et pendant la deuxième heure, vous découvrirez les bienfaits formidables de la potion de Bulbobulb dilué, contre l'acné. Certains d'entre vous en auront sûrement besoin, grand bien leur fasse.

Je me retins de rire mais je pensais franchement ce que j'avais dit. Pauvres gosses, ils avaient intérêt à la préparer correctement, parce que sinon ils allaient se retrouver avec deux fois plus de boutons ! Je jetais un coup d'œil au tableau :

- Bézoard : Se trouve dans l'estomac d'une chèvre et est essentiel dans la préparation des antidotes.

- Si quelqu'un est empoisonné devant vous, et que vous n'avez pas le temps de préparer un antidote ou que vous n'en avez pas sous la main, utilisez le bézoard, ça sauvera la vie de celui qui a été empoisonné.

- Peau de Serpent d'arbre : utilisé dans les potions les plus avancées, notamment celles du Polynectar. Peut aussi être utilisé pour rattraper certaines potions ratées.

Je me retins de faire un quelconque commentaire sur celle phrase que venait de noter ma craie.

- Mandragore : Plante dont le cri strident peut vous tuer si elle est adulte. Est utilisé pour apaiser une potion trop nerveuse, mais aussi pour ramener les pétrifiés à leur état d'origine (et en soupe, elle est délicieuse).

- Celle-ci est utilisé dans les potions pour le Philtre de mandragore et vous reverrez les propriétés de cette plante dans votre deuxième année de botanique, je crois. Vous avez des questions sur ces premiers ingrédients avant que je ne continue ?

~~~


Mister Conuratio Fawley
Professeur de Potion


Mon soutient va à... :
 


Dernière édition par Conuratio Fawley le Dim 14 Aoû 2016 - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violetta Dursley
avatar
Élève de Serdaigle

Afficher infos

Messages : 404
Date d'inscription : 25/08/2015
Âge : 20

Dossier
Statut Statut: 1ere anée de Serdaigle
Argent Argent: 2227 gallions
Points Points: 494

MessageSujet: Re: " Voyons voir qui sera catastrophique dans ma matière… Vous, peut-être ?" {Premières années}   Ven 29 Juil 2016 - 21:01
Le cours de potion, quelque chose que Violetta était impatiente d’observer. Après tout, elle avait feuilleté le livre et avait adoré les noms bizarres des ingrédients. Elle se demandait à quoi cela pouvait bien se rapporter. Donc quand la porte s’ouvrit, elle s’installa à une table en bon état. Ou pas… Elle s’était installée à une table au pif et regardait avec de grands yeux le tableau noir sur lequel travaillait déjà une craie. Elle était complètement ébahie et sortait distraitement ses affaires. Elle vida littéralement son sac avant de se rendre compte que les livres de botanique et autres s’étaient empilés tranquillement sur sa table. Elle les rangea précipitamment. Puis elle sortit un stylo bille et feuilles de papier à grands carreaux.

Violetta commença immédiatement à écrire ce qu’il y avait au tableau. Et ce à toute vitesse, elle avait un peu peur que la craie décide de faire n’importe quoi et donc cacherait le cours noté au tableau. Lorsque le professeur arrivait à ce qui était écrit la gamine rajouta rapidement ce qu’il disait. Elle prenait même le soin de changer de couleur entre ce que dit le tableau et ce que dit le prof. Oui parce que pour elle c’est comme si le tableau parlait de lui-même. Par une sorte de connexion avec la craie elle-même reliée au prof qui lui dit quoi écrire. Elle s’amusa même à faire une étoile rouge à côté de la peau de serpent arbre sur laquelle le professeur n’avait fait aucun commentaire. Cela pouvait être un signe quelconque pour elle ne savait encore quoi. Violetta était donc étonnement studieuse, mais pas dit que ce soit pareil pour la partie pratique. Après tout le cours de vol sur balai comme le cours de botanique dans les serres avait tous deux été très pratique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: " Voyons voir qui sera catastrophique dans ma matière… Vous, peut-être ?" {Premières années}   Dim 31 Juil 2016 - 23:46
Mon premier cour de potions, dans ma tête, il y aurait beaucoup de fumée rose, avec un monsieur à la l'allure de Frankenstein avec une blouse blanche et un sourire de psychopathe, tout droit sortit de l'asile, mais quand je passai la porte des cachots, je ne vis rien de tout ça, je regardai le prof, d'un coup d’œil sur le coté. Puis je filai, à une table. Je sortis un stylo quatre couleurs, un bloc-notes avec le mot "potion" écrit en gros sur la première page. Je notai les mots "ingrédients de bases", je connaissais à peu près la plupart des ingrédients que la craie du professeur notait, au tableau. J'avais hâte de savoir à quoi ressemble, la pratique, après tout si il fallait juste suivre une recette à la lettre, ça ne devait pas être trop compliqué. Je continuai de noter les ingrédient en les encadrant pour me rappeler que, c'était cela que je devais connaître même si, c'était inutile si j'oublie je pourrai toujours, fouiller dans l'un de mes blocs-notes. Je ne me suis jamais demandé si, une potion ratée a déjà tuer quelqu'un, c'est vrai, si c'était une potion qui avait pour but de faire fondre quelque chose, et qu'elle allait sur notre tête et bah.... plus de tête, glauque. Les anciens profs de potions ou de soins aux créatures magiques, doivent en avoir des histoires, à raconter. Si dans la deuxième partie on faisait de la pratique, quelle potion allions-nous faire? Bonne question!
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Lenny O'Crieff
avatar

Afficher infos

Messages : 102
Date d'inscription : 16/12/2015
Âge : 25

Dossier
Statut Statut:
Argent Argent: 1500 gallions
Points Points: 35

MessageSujet: Re: " Voyons voir qui sera catastrophique dans ma matière… Vous, peut-être ?" {Premières années}   Lun 1 Aoû 2016 - 20:21
Pour cette seconde journée à Hogwarts, le premier cours était celui qui serait certainement le préféré de Lenny : le cours de Potions ! Déjà qu’il avait l’habitude de se lever tôt, aujourd’hui il s’était levé si tôt qu’il s’était fait réprimander par le concierge qui l’avait accusé de se balader dans les couloirs la nuit ! Il est vrai que le jour n’était pas encore levé… Le jeune homme s’en était sorti avec un simple avertissement et avait pu ensuite filer à la Grande Salle pour engloutir son petit-déjeuner. Il mangea si vite qu’il manqua le courrier du matin et donc la lettre de ses parents que lui avait apporté Bludger, son chevêche. Mais cette fois, contrairement à la veille, il décida de sortir du château et de s’entraîner à lancer le sortilège de Réparation. Il n’avait pas eu l’occasion de le faire depuis sa rencontre avec l’ermite et il avait réussi un peu par hasard. De plus, même s’il pensait que ce cours serait son favori, il craignait tout de même un peu de faire des dégâts et ce sort s'avérerait utile si jamais cette crainte se voyait confirmée.

Quand l’heure de début du cours arriva enfin et que la cloche sonna, Lenny était encore dehors. Il courut alors en direction des cachots. Il n’allait tout de même pas être en retard au premier cours de Potions ! Heureusement, les autres élèves étaient encore en train de rentrer quand Lenny arriva, et il y en avait même quelques uns qui n’étaient pas arrivés non plus. Il entra à son tour et reconnut Jeff assis à une table qui venait de sortir un bloc-note et décida d’aller s’installer à côté de lui.

Salut Jeff.

Le jeune serdaigle lui répondit poliment et Lenny s’assit. Il posa son manuel et sorti son chaudron pliable, sa boîte de fioles, sa balance, sa plume, de l’encre et un parchemin. Il commença aussitôt à prendre en note ce qui était déjà inscrit sur le tableau, frénétiquement.

Le bézoard, commenta Lenny à voix basse, ça je connais.

Bonjour à toutes et à tous. Je suis Conuratio Fawley, votre nouveau professeur de potion. Je tiens à vous prévenir, puisque vous n'avez jamais eux de cours de potion de votre vie, que ma matière peut-être assez imprévisible et dangereuse. Elle demandera de l'assiduité de votre part, si d'aventure vous voulez des notes potables. Etre potionniste sans connaître ses ingrédients n'est pas possible et ne croyez pas que je ne l'ai pas envisagé quand j'étais à votre place.

Lenny regarda le professeur Fawley, quelque peu circonspect. Comment pouvait-on imaginer une seule seconde faire des Potions sans connaître et maîtriser les ingrédients ?

Ainsi, aujourd'hui nous avons deux heures et je vais donc départager mon cours en deux, c'est une belle preuve d'intelligence vous ne croyez pas ? Enfin, bref. Durant la première heure vous allez prendre en note ce que je vous dis sur les ingrédients de bases, dont les propriétés commencent déjà à s'activer au tableau et pendant la deuxième heure, vous découvrirez les bienfaits formidables de la potion de Bulbobulb dilué, contre l'acné. Certains d'entre vous en auront sûrement besoin, grand bien leur fasse.

Un remède ! Ils allaient étudier un remède ! Un remède contre l’acné, certes mais un remède tout de même ! Lenny avait déjà hâte d’en être à la deuxième heure.

Si quelqu'un est empoisonné devant vous, et que vous n'avez pas le temps de préparer un antidote ou que vous n'en avez pas sous la main, utilisez le bézoard, ça sauvera la vie de celui qui a été empoisonné.
Lenny leva un sourcil.
Bah oui bien sûr, dit-il en chuchotant, c’est pas du tout hyper rare un bézoard.

Lenny prit en note la seconde phrase au tableau, espérant ne jamais en avoir besoin de cet ingrédient à cause d’une potion ratée, puis leva le nez pour lire la dernière phrase. Tiens, la mandragore. Ils avaient étudié cette plante durant la partie théorique de leur cours de Botanique. le Philtre de mandragore était un puissant remède et le jeune aigle espérait qu’ils auraient l’occasion d’en fabriquer en cours !

Celle-ci est utilisé dans les potions pour le Philtre de mandragore et vous reverrez les propriétés de cette plante dans votre deuxième année de botanique, je crois. Vous avez des questions sur ces premiers ingrédients avant que je ne continue ?

Lenny leva aussitôt la main et attendit que le professeur Fawley lui accorde la parole.

Oui ? Mr. ?

O’Crieff. Comment on obtient ce genre d’ingrédients professeur ? Le bézoard, la peau de serpent d’arbre, ...? C’est pas douloureux ?

Le jeune homme n’aimait pas voir souffrir des animaux. S’il fallait leur faire du mal pour obtenir ces ingrédients, Lenny ne les utiliserai jamais ! Ou alors il faudrait essayer d’inventer une nouvelle façon de récupérer ces ingrédients...



Validé-e le jour de nowel ! ô/
Ma fiche
Mon carnet de bord
Je parle en shamrock (#28cca3).


Dernière édition par Lily-Lenny O'Crieff le Lun 29 Aoû 2016 - 11:09, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conuratio Fawley
avatar

Afficher infos

Messages : 196
Date d'inscription : 16/04/2016

Dossier
Statut Statut: Professeur de Potions
Argent Argent: 200 gallions
Points Points: 210

MessageSujet: Re: " Voyons voir qui sera catastrophique dans ma matière… Vous, peut-être ?" {Premières années}   Sam 6 Aoû 2016 - 23:36
~~~

J'interrogeais un petit élève blond qui me donna son nom tout en me posant sa question. Je croisais les bras et souri un peu plus en l'entendant. Je m'étais longtemps posé la question moi aussi, mais lorsque j'avais fini par travailler chez un potionniste dans mon village de sorcier, j'avais eu mes réponses.

- En règle générale, les potionniste se fournissent dans des élevages, et dans ces élevages on prélève ce qui est nécessaire aux potions… Je doute que les animaux et autres créatures souffrent, même si je n'ai moi-même jamais vu de prélèvement. N'allez pas croire que l'on va chercher un bézoart dans une chèvre vivante !

Je marquais une pause en regardant tout le monde. La craie sur le tableau avait cessé de s'agiter et je comptais enchaîner à voix haute la suite. J'allais maintenant leur parler des ingrédients que l'on allait utiliser aujourd'hui, pour la solution de bulbobulb dilué avant de passer à cet exercice pratique que les élèves généralement, attendaient tant. J'attendais que les derniers aient finit, et je me retins d'un quelconque commentaire concernant la vitesse d'écriture de certain. Cela viendrait avec l'âge, probablement.

- Bien. Au-delà de ces ingrédients élémentaires, je vais vous parler de ceux que vous risquez de fréquemment utiliser et devinez quoi, c'est bien fait, j'y ai pensé, ces ingrédients sont présents dans la solution de bulbobulb dilué.

- Le bulbobulb (la craie c'était activé en même temps que mes paroles) : Limace particulièrement dégoûtante et baveuse dégageant une odeur d'essence.

- Oui, là il s'agit des limaces, mais c'est surtout de leur pus dont on a besoin. Lorsqu'il n'est pas dilué, l'odeur est atroce, mais en plus de cela le contact avec la peau peut avoir des effets néfastes… Pour l'anecdote, j'ai vu lorsque j'étais élève une de mes camarades de Gryffondor se faire asperger de pus de bulbobulb et se retrouver avec des cloques sur les mains… La pauvre. Et cet ingrédient est la base de la potion que nous allons voir aujourd'hui ! Oh ! Et n'oubliez jamais d'utiliser le bulbobulb ou son pus en utilisant des gants en peau de dragon pour éviter ce genre de problèmes.

Hermione Granger n'avait pas eu de chance pendant notre quatrième année. Suite à l'article d'une journaliste insupportable, elle avait reçu beaucoup de lettres haineuses dont certaines contenaient du pu de bulbobulb. Je trouvais ça ignoble de faire cela à une gamine de quatorze ans, mais, au moins, cela me faisait un très bon exemple pour ce cours !

- Mais comme je l'ai dit, il faut diluer le pus. Donc il faut utiliser des ingrédients qui stabilisent la potion et la mixture pour éviter des cas de brûlures ou de cloques intempestives.

- Racine de Margurite : idéale pour stabiliser une potion un peu trop nerveuse. Mais attention, trop en mettre peut avoir des effets… Désastreux.

Je notais un peu de sadisme dans les phrases que notais ma craie mais au fond elle avait raison.

- Alors oui, vous mettez toujours UNE seule racine de marguerite s'il vous plaît. Sinon votre préparation risque d'exploser. Certains autres ingrédients préviennent cet effet et dans ce cas, vous verrez indiqué que vous devez en mettre plusieurs. Alors juste avant, vous aurez un ingrédient à mettre qui empêchera une telle réaction. Je vous dirai ce que vous devez en faire dans la méthode. Pour la racine, vous en prenez une, qu'importe la taille, et vous la coupez en rondelles égales. Tout dans cet ingrédient doit être fait pour stabiliser au mieux votre potion ! Et vous la mettez entière. Elles ont généralement toujours la même taille, puisqu'on leur a, au préalable lancé un sortilège pour éviter qu'elles ne grossissent trop. Vous ne devez pas faire cela en discutant avec votre voisin, c'est le meilleur moyen de tout faire exploser… C'est clair ?

Je me doutais que certains devaient penser que les potions devaient être une matière bien simple s'il suffisait de mettre quelques ingrédients dedans. Hélas, le feu, la température, tout était primordial.

- Foie de rat : Ils doivent être bien gras pour imprégner au mieux votre potion. Si besoin, laissez les reposer à l'air pur pendant quelques minutes.

- Ah oui, celui-là. Vous n'en mettez que 3. Sauf si les rats étaient obèses, et que les foies ont une taille exceptionnelle de plus de deux centimètres et demi de diamètres, alors, vous en mettez deux. Combien j'en vois qui se trompent et finissent avec une oreille en forme de concombre ?  Si vous n'en mettez que deux petits, les foies n'auront aucun effet mais vous ne pourrez en rajouter un séparément. Donc du coup, votre potion ne pourra que partir à la poubelle. Et vous les mettez entier, par pitié.

Je marquais une pause pour reprendre mon souffle et regarder mes élèves. J'avais finis avec ce que je voulais faire. La potion de bulbobulb dilué était d'une simplicité enfantine, mais je ne pouvais pas ne pas leur parler des ingrédients avant… Aussi, je frappais dans mes mains en leur annonçant la bonne nouvelle :

- Place à la pratique !

Méthode de la potion :
 

- Votre potion doit avoir une couleur jaunâtre pour être efficace ! Scandais-je en me faufilant entre les rangs. ET N'OUBLIEZ PAS VOS GANTS !


Mister Conuratio Fawley
Professeur de Potion


Mon soutient va à... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann P. Owen
avatar

Afficher infos

Messages : 13
Date d'inscription : 21/01/2016

Dossier
Statut Statut: Eleve de 1ère année à Serpentard
Argent Argent: 200 gallions
Points Points: 20

MessageSujet: Re: " Voyons voir qui sera catastrophique dans ma matière… Vous, peut-être ?" {Premières années}   Dim 7 Aoû 2016 - 19:22
Le cours de potion. Contrairement  certains, Yann n'était pas du tout pressé de débuter ces deux premières heures de l'année. Pourquoi ? Il savait que son père avait été assez doué dans cette matière lorsqu'il était élève. Cela ne faisait aucun doutes qu'il s'attendait à ce que son fils soit aussi doué que lui. C'est de la que naissait l'angoisse du blandin. L'idée de décevoir une fois de plus son paternel lui faisait tourner l'estomac. Il aurait mille fois préférer revivre le cours de Vol. Ou repasser sa matinée le nez plongé dans son manuel de métamorphose.
M'enfin. Avant le cours, le jeune sorcier avait bien sûr lu le manuel qu'il c'était procuré quelques temps plus tôt. Il connaissait la plus part des plantes où autres ingrédients, mais ... savoir les manipuler ou les doser dans une potion, c'était autre chose.
Lorsque l'heure fut venue, il se rendit, ainsi qu'une foule d'élève de première année dans la salle destinée à ce cours. Lorsqu'il entrait, plusieurs élèves étaient déjà installés. On discernait l’excitement pour certain, ou au contraire, la septicité.
Le serpentard allait s'installer à deux rangés de table du bureau où le professeur attendait que tout le monde soit bien là avant de débuter. Après avoir sortit sa plume son encre, et du parchemin, Yann levait les yeux vers le professeur, puis vers le tableau où il remarquait enfin la craie qui écrivait d'elle même. Il eu un sourire amusé et admiratif.

-... Génial. Murmura t-il.

«Bonjour à toutes et à tous. Je suis Conuratio Fawley, votre nouveau professeur de potion. Je tiens à vous prévenir, puisque vous n'avez jamais eux de cours de potion de votre vie, que ma matière peut-être assez imprévisible et dangereuse. Elle demandera de l'assiduité de votre part, si d'aventure vous voulez des notes potables. Etre potionniste sans connaître ses ingrédients n'est pas possible et ne croyez pas que je ne l'ai pas envisagé quand j'étais à votre place. »

... Oui effectivement ça paraissait logique de connaître les ingrédients. Yann soupira discrètement.

«Ainsi, aujourd'hui nous avons deux heures et je vais donc départager mon cours en deux, c'est une belle preuve d'intelligence vous ne croyez pas ? Enfin, bref. Durant la première heure vous allez prendre en note ce que je vous dis sur les ingrédients de bases, dont les propriétés commencent déjà à s'activer au tableau et pendant la deuxième heure, vous découvrirez les bienfaits formidables de la potion de Bulbobulb dilué, contre l'acné. Certains d'entre vous en auront sûrement besoin, grand bien leur fasse.»

Le serpentard sourit. Décidément tous les profs ici avait un caractère excentrique. Ca lui plaisait. Il cessait d'avoir une posture nonchalante et se redressait pour être plus attentif. Il prit sa plume la fit doucement tremper dans son pot d'encre, près à prendre des notes.
Ah oui... Le Bézoart. Dans l'estomac d'une chèvre, il avait le souvenir de l'avoir déjà lu dans le manuel. Il abrégeait ses notes afin d'écrire plus vite. Après qu'il eu terminer de définir les propriétés de la mandragore, Fawley s'adressait directement à la classe.

«Vous avez des questions sur ces premiers ingrédients avant que je ne continue ? »

Une main se levait, lorsque le professeur lui accordait la parole, Yann se tournait pour apercevoir l'élève en question, et ainsi écouter sa question.
Il s'agissait d'un élève de Serdaigle, dont le visage lui était familier. Mais oui ! C'est lui qu'il avait vu à la boutique de baguette.

«O’Crieff. Comment on obtient ce genre d’ingrédients professeur ? Le bézoard, la peau de serpent d’arbre, ...? C’est pas douloureux ?»

Il avait l'air d'être assez sensible. Du style, pacifiste que l'on peut facilement tourmenter, en bien évidemment, ce qui amusait beaucoup Yann. Ça n'avait rien de mal au contraire, ça question n'était pas stupide.
Le jeune sorcier se tournait une fois de plus vers le professeur lorsqu'il répondit à la question de Lenny.

«En règle générale, les potionniste se fournissent dans des élevages, et dans ces élevages on prélève ce qui est nécessaire aux potions… Je doute que les animaux et autres créatures souffrent, même si je n'ai moi-même jamais vu de prélèvement. N'allez pas croire que l'on va chercher un bézoart dans une chèvre vivante !»

Heureusement ! Bonjours la maltraitance animale dans ce cas là ! Le professeur passait à présent au vif du sujet. La potion de Bulbobulb dilué. La définition de l'ingrédient s'écrivait au tableau en même temps que les mots de Fawley, le blandin se remit à écrire : "Limace particulièrement dégoûtante et baveuse dégageant une odeur d'essence. "
Urk, c'était ça la potion contre l’acné ? Mais c'est dégueux ...

«Oui, là il s'agit des limaces, mais c'est surtout de leur pus dont on a besoin. Lorsqu'il n'est pas dilué, l'odeur est atroce, mais en plus de cela le contact avec la peau peut avoir des effets néfastes… Pour l'anecdote, j'ai vu lorsque j'étais élève une de mes camarades de Gryffondor se faire asperger de pus de bulbobulb et se retrouver avec des cloques sur les mains… La pauvre. Et cet ingrédient est la base de la potion que nous allons voir aujourd'hui ! Oh ! Et n'oubliez jamais d'utiliser le bulbobulb ou son pus en utilisant des gants en peau de dragon pour éviter ce genre de problèmes.»

Ouch ... Ça avait dû être dur pour cette élève de Griffondor. Yann grimaçait intérieurement. Et se remit à écrire une fois qu'un nouvel ingrédient apparu au tableau.

«Alors oui, vous mettez toujours UNE seule racine de marguerite s'il vous plaît. Sinon votre préparation risque d'exploser. Certains autres ingrédients préviennent cet effet et dans ce cas, vous verrez indiqué que vous devez en mettre plusieurs. Alors juste avant, vous aurez un ingrédient à mettre qui empêchera une telle réaction. Je vous dirai ce que vous devez en faire dans la méthode. Pour la racine, vous en prenez une, qu'importe la taille, et vous la coupez en rondelles égales. Tout dans cet ingrédient doit être fait pour stabiliser au mieux votre potion ! Et vous la mettez entière. Elles ont généralement toujours la même taille, puisqu'on leur a, au préalable lancé un sortilège pour éviter qu'elles ne grossissent trop. Vous ne devez pas faire cela en discutant avec votre voisin, c'est le meilleur moyen de tout faire exploser… C'est clair ? »

Bon sang ce que c'est compliqué... Comme la cuisine. Et malheureusement, le  blandin n'était pas franchement doué en cuisine. Une fois il avait voulu aidé sa gouvernante à préparer le repas et ... Plus une seule casserole utilisable et un chaudron à racheter. Il déglutit. Appréhendant le moment de la pratique.
... Voyons Yann, du nerf. Se dit-il à lui même. Tu ne vas pas avoir peur de deux trois bouts de peau et d'une limace qui pue, si ?

Un fois le conflit intérieur passé. La voix de Flawey le fit sursauter.

Place à la pratique !

-Oh non ...
Il prit en notes rapidement ce que le prof venait de dire u sujet des foies de rats, et sortait son matériel de potion.

«Votre potion doit avoir une couleur jaunâtre pour être efficace ! ET N'OUBLIEZ PAS VOS GANTS ! » Prévint-il.

Yann s’exécutait et enfilait ses gants en peaux de dragon. Ouvrit son manuel de potion afin d'avoir plus de détail pour la préparation.
Bon ... Par quoi commencer ? D'abord, le chaudron ...
Yann mit d'abord le feu bien trop fort. Il essayait de réglé le feu comme il peu pour qu'il soit à feu doux.
Ensuite les gouttes de Bulbobulb.

-" Prenez le flacon de pus de bulbobulb préalablement prélevé et versez trois gouttes toutes les dix secondes pendant cinq fois." Okey alors ... Donc, 3x5 gouttes toutes les dix secondes ... Donc 15 gouttes.   Répetait Yann tout bas, pour lui même, tout en l'inscrivant sur son parchemin pour bien suivre la recette.
Il versait le pus le plus méticuleusement possible. Il s'en était un peu mit sur les mains, et bénissait ses gants de peau de dragon. Maintenant il fallait prendre garde à ne pas se frotter le visage avec ses mains.
Les marguerites maintenant. Combien avait-il dit qu'il fallait en mettre déjà ? Il se penchait sur ses notes. Ah oui, une seule racine. Lorsqu'il les coupaient, elle n'était pas bien égales, même pas du tout. Néanmoins il les versait bien deux à deux dans son début de mixture.
Cependant en relisant la méthode il sautait une ligne, et ajoutait les foies de rats avant le pus de bulbobulb et l'augmentation des flammes. Tout ça en trente secondes comme il était indiqué.
Lui qui avait voulu suivre au mieux la méthode c'était raté.
Il agitait sa baguette au dessus de son chaudron comme prévu, cependant, le résultat n'était pas celui qui était prévu.

En effet, la mixture devint rougâtre, et continuait de bouillonner jusqu'à dégouliner abondement du chaudron de Yann. Il réussit à sauver ses notes in-extremis, cependant, la paillasse et même le sol devant son établi avait été complètement inondé.

- AAaahh ...! Avait-il hoqueté avant de s'éloigner de sa place.



♔ Première année ♔ Serpentard ♔ Son of Pride
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violetta Dursley
avatar
Élève de Serdaigle

Afficher infos

Messages : 404
Date d'inscription : 25/08/2015
Âge : 20

Dossier
Statut Statut: 1ere anée de Serdaigle
Argent Argent: 2227 gallions
Points Points: 494

MessageSujet: Re: " Voyons voir qui sera catastrophique dans ma matière… Vous, peut-être ?" {Premières années}   Lun 8 Aoû 2016 - 10:34
Violetta avait l’impression que sa main n’avait jamais autant travaillé. Sa main était douloureuse, non pas comme si elle avait frappé le sac de frappe de son père… Mais d’une manière tout autre que la gamine de onze ans n’avait jamais expérimenté. Son camarade de Serdaigle posa une question et Violetta se remit à écrire la réponse de l’enseignant.

Violetta pensait en avoir fini pour ce cours, mais… Non… Le professeur reprit sur la partie plus pratique. La gamine décala la feuille de théorie dans un coin et en prit une autre qu’elle titra « Bulbobulb dilué ». Et c’était repartit, elle écrivit d’une couleur ce qu’il y avait au tableau et d’une autre ce que disait le professeur. Enfin en enlevant les anecdotes et notant en rouge les remarques comme les gants en peau de dragon. Déjà que rien que l’évocation du mot dragon avait fait se dessiner un énorme sourire d’anticipation à la jeune Serdaigle. Enfin, à la fin du discours du professeur et après avoir tout noté, elle sortit la méthode générale qu’elle plaça sur son bureau à côté du chaudron. De l’autre côté se trouvait les ingrédients qu’elle étudia doucement. Elle se passa rapidement toute les étapes de la préparation dans sa tête avant de commencer.

Spoiler:
 

Violetta démarra la préparation. Elle plaça le chaudron à feu doux ou plutôt presque au minimum. Pour elle, la cuisine était encore quelque chose de très mystérieux. Elle prit les gants qu’elle enfila et observa son allure avec un grand sourire avant de se remettre sur sa potion. Elle prit délicatement le flacon du pus de bulbobulb et elle versa trois gouttes compta jusqu’à dix et recommença. Après cinq versements, elle le reposa loin. Elle prit une racine de Margurite qu’elle coupa rapidement, mais en tentant de faire des rondelles de tailles égales comme demandé. Mais le résultat ne fut pas extra. Enfin, la « recette » demandait d’aller rapidement, alors prenant les copaux deux à deux elle les balança dans le chaudron. La gamine reprit le flacon de pus de bulbobulb et le vida intégralement par retournement. Elle augmenta le feu presque à fond et compta jusqu’à trente. Puis elle diminua le feu. Elle plaça les foies de rats qui étaient à l’air libre sur sa table depuis le début de la préparation de la potion. Puis elle sortit sa baguette et l’agita au-dessus du chaudron. Du moins elle tenta. Sa baguette de 32 cm toucha le chaudron et dans le mouvement de la gamine l’envoya presque volé. Mais elle s’était stoppée avant, ne laissant entendre qu’un bruit résonnant. Elle se plaça sur la pointe des pieds, les bras très élevé au-dessus du chaudron. Puis elle agita sa baguette. Sa potion prit rapidement une teinte jaune orangée. Il lui semblait que le professeur avait dit jaunâtre. Or, Violetta avait devant elle un joli jaune très orangé. Elle leva la main pour attirer l’attention du professeur mais elle vit une potion rougeâtre faire n’importe quoi. Alors que la sienne était plutôt calme. Même si l’on pouvait voir de grosse bulle se former avant d’éclater alors que le feu était faible. Enfin, elle attendra que le professeur vienne voir sa potion. En attendant elle se retourna pour observer le Gryphondor qui était derrière elle. Ils échangèrent quelques mots sur leurs potions respectives et leur impression du cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conuratio Fawley
avatar

Afficher infos

Messages : 196
Date d'inscription : 16/04/2016

Dossier
Statut Statut: Professeur de Potions
Argent Argent: 200 gallions
Points Points: 210

MessageSujet: Re: " Voyons voir qui sera catastrophique dans ma matière… Vous, peut-être ?" {Premières années}   Dim 14 Aoû 2016 - 22:41
~~~

J'ai donné les premières instructions et après les derniers retardataires qui écrivaient lentement, je me mis à passer dans les rangs. Certains avaient la mine décomposée, et semblaient de toute évidence craindre une catastrophe. A ma grande satisfaction, tous avaient mis leurs gants et c'étaient mis au travail. Dès le début, j'en vis qui avaient plus de facilités que d'autres. En fait, il suffisait de jeter un œil à la tête qu'ils tiraient pendant qu'ils versaient les ingrédients. Certains fermaient les yeux par peur, d'autres avaient la mine concentrée et une autre catégorie semblait déterminé à faire une bêtise.
En entendant un cri, je me retournais vivement. A l'autre bout de la classe un petit élève semblait paniqué à la vue de sa potion qui avait débordé. D'un coup de baguette je la ramenais dans son chaudron et je m'approchais pour baisser les flammes.

- Si vous voyez que votre potion déborde, vous baissez les flammes ! M'écriais-je pour l'ensemble de la classe.

Je regardais d'un œil critique la potion rougeâtre et je devinais de suite qu'il avait sauté une ligne en lisant sa méthode.

- Vous avez sauté une ligne, Monsieur Owen. Il faut être plus vigilent, mettez moi un échantillon dans un récipient avec votre nom, que je puisse l'étudier et vous attribuer une note.

Je laissais l'élève se dépatouiller avec ce qu'il lui restait à faire. Et je continuais de tourner entre les élèves. Certaines teintes étaient bizarres. Une fille avait sa potion violette et je devais bien avouer que je ne comprenais pas trop comment elle avait fait. Je fis une grimace et allais voir quelqu'un d'autre. Une élève de Serdaigle discutait avec un élève derrière elle et j'en conclue qu'elle avait finie. Je m'approchais d'elle et regardais sa mixture.
Elle était jaunâtre mais assez orangé.

- Votre potion n'est pas mauvaise, Miss, mais je dirais que vous avez dû trop tarder à mettre vos racines coupées de mandragore, c'est bien dommage. Mettez là moi dans un flacon avec votre nom, que je puisse lui attribuer une note, s'il-vous-plaît.

Je m'éloignais un peu. J'avais regardé toutes les potions. Certaines étaient plus satisfaisantes que d'autres, et une dizaine d'échantillons trônaient sur mon bureau. Je me mettais devant eux en frappant dans mes mains pour attirer leur attention.

- Eh bien pour une mise en matière ce n'est pas mal ! Pour le prochain cours, j'aimerais dix centimètres de parchemin sur les propriétés des différents chaudrons. Ce n'est pas un devoir bien long, et vous avez une semaine pour le faire, je pense que c'est suffisant. Au prochain cours, vous aurez vos notes sur vos potions. Essayez de rejeter un coup d'œil aux propriétés des ingrédients que nous avons vu aujourd'hui, si vous avez le temps. Je vous souhaite une excellente journée !

A peine avais-je dis cela que la cloche sonna et annonça la fin du cours. D'un geste de main la méthode de la potion s'effaça du tableau et je pris les différents échantillons pour les mettre sur une étagère, en attendant d'y jeter un œil plus critique pendant que les derniers élèves sortaient de ma salle de classe.


Mister Conuratio Fawley
Professeur de Potion


Mon soutient va à... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violetta Dursley
avatar
Élève de Serdaigle

Afficher infos

Messages : 404
Date d'inscription : 25/08/2015
Âge : 20

Dossier
Statut Statut: 1ere anée de Serdaigle
Argent Argent: 2227 gallions
Points Points: 494

MessageSujet: Re: " Voyons voir qui sera catastrophique dans ma matière… Vous, peut-être ?" {Premières années}   Ven 19 Aoû 2016 - 11:44
Papotant ouvertement avec son voisin de derrière, Violetta n’entendit en aucun cas le professeur arriver. Après tout la discussion portait sur « Comment le gant en peau de dragon étaient créé ? » et « N’est-il pas dangereux de chasser le dragon pour son cuir ? ». Alors vous imaginez Violetta complètement passionnée. Donc quand elle entendit la voix du professeur elle sursauta. Elle était persuadée qu’il était encore vers le Serpentard aux cheveux blancs et sa potion rouge. Ou plutôt, elle l’espérait. Elle se retourna précipitamment pour faire face à son chaudron qui chauffait doucement. Elle écouta le professeur puis nota avec un large sourire son conseil sur ses notes. Puis elle fit ce qu’il lui était demandé. Elle alla chercher un petit flacon en verre sur lequel elle écrivit soigneusement son nom complet au marqueur à verre. Elle versa doucement autant de liquide jaune orangé que possible. Mais elle n’arrivait pas à savoir si elle devait nettoyer son chaudron ni comment. Alors elle choisit de demander au professeur et de faire comme il dirait.

Après avoir posé le flacon sur le bureau de Fawley et s’être occupé du chaudron, Violetta regagna sa place et reprit sa discussion avec le Gryphondor. Le professeur fit donna des consignes pour la semaine suivante. Faire dix centimètres de parchemin sur les propriétés des chaudrons. La gamine soupira longuement, elle n’était pas douée du tout pour écrire à la plume sur un parchemin. Ce devoir allait être horrible par son esthétisme et par le peu de contenu qu’elle allait bien pouvoir lui mettre. La jeune Serdaigle rangea tout son matériel en réfléchissant à comment elle pourrait faire ce devoir. Puis à peine levée, elle pensa au prochain cours, l’attendant avec impatience pour voir ce que cela allait être. Elle quitta la salle avec un léger sourire. Même si son problème de parchemin n’avait toujours pas de solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: " Voyons voir qui sera catastrophique dans ma matière… Vous, peut-être ?" {Premières années}   Lun 22 Aoû 2016 - 11:23
Aurora regarda son planning et découvrit alors que son premier cours de la journée n'était autres que le cours de potions ! La jeune fille était impatiente, stressée mais elle ne pouvait pas attendre plus longtemps pour se diriger vers sa salle de classe. Aurora savait que l'art de la potion était très difficile et qu'il demandait une précision extrême dans les gestes. Car même une simple potion mal préparée pouvait avoir des effets désastreux.

Aurora arriva devant sa salle de classe, les portes s'ouvrirent alors et elle prit place le plus près du professeur possible. Elle s’assit alors sorti de quoi écrire. Elle regarda son professeur et attendit alors que celui-ci donne les instructions.

- Bonjour à toutes et à tous. Je suis Conuratio Fawley, votre nouveau professeur de potion. Je tiens à vous prévenir, puisque vous n'avez jamais eux de cours de potion de votre vie, que ma matière peut-être assez imprévisible et dangereuse. Elle demandera de l'assiduité de votre part, si d'aventure vous voulez des notes potables. Etre potionniste sans connaître ses ingrédients n'est pas possible et ne croyez pas que je ne l'ai pas envisagé quand j'étais à votre place


Aurora souri alors, elle trouvait que le professeur avait l'air très sympathique. Un détail interpella alors la jeune fille une craie bougeait toute seule et semblait attendre quelque chose.

- Ainsi, aujourd'hui nous avons deux heures et je vais donc départager mon cours en deux, c'est une belle preuve d'intelligence vous ne croyez pas ? Enfin, bref. Durant la première heure vous allez prendre en note ce que je vous dis sur les ingrédients de bases, dont les propriétés commencent déjà à s'activer au tableau et pendant la deuxième heure, vous découvrirez les bienfaits formidables de la potion de Bulbobulb dilué, contre l'acné. Certains d'entre vous en auront sûrement besoin, grand bien leur fasse.



- Si quelqu'un est empoisonné devant vous, et que vous n'avez pas le temps de préparer un antidote ou que vous n'en avez pas sous la main, utilisez le bézoard, ça sauvera la vie de celui qui a été empoisonné.


Aurora continua de fixer la craie qui venait d'écrire Bézoard au tableau. La jeune fille ne perdit pas de temps pour prendre notes tout en écoutant le professeur. La craie continua d'écrire et Aurora ne cessa de prendre notes. Lorsqu'un nom de potion apparu dans les notes de celle-ci : Polynectar. Aurora avait déjà vu ca quelque part sûrement dans un livre.

Cela demande plus amples recherches à la bibliothèque.
Pensa la jeune fille.

La mandragore, ça Aurora connaissait, grâce à son cours de botanique que la jeune fille avait adoré.


- Celle-ci est utilisé dans les potions pour le Philtre de mandragore et vous reverrez les propriétés de cette plante dans votre deuxième année de botanique, je crois. Vous avez des questions sur ces premiers ingrédients avant que je ne continue ?


Un petit garçon prit la parole et Aurora l'écouta avec attention. Il semblait si préoccupé par les êtres vivants et leur bien être qu' Aurora trouvait ça touchant, elle remarqua ensuite qu'il s'agissait en fait d'un de ses petits camarades de Serdaigle et Aurora souri alors. Le professeur rassura alors le jeune garçon et continua son cours.

- Bien. Au-delà de ces ingrédients élémentaires, je vais vous parler de ceux que vous risquez de fréquemment utiliser et devinez quoi, c'est bien fait, j'y ai pensé, ces ingrédients sont présents dans la solution de bulbobulb dilué.


Bulbobulb ?
Se demanda la jeune fille.

Oui, là il s'agit des limaces, mais c'est surtout de leur pus dont on a besoin.


Aurora grimaça alors, elle trouvait ça répugnant ! Mais continua de prendre notes.

Alors oui, vous mettez toujours UNE seule racine de marguerite s'il vous plaît. Sinon votre préparation risque d'exploser. Certains autres ingrédients préviennent cet effet et dans ce cas, vous verrez indiqué que vous devez en mettre plusieurs. Alors juste avant, vous aurez un ingrédient à mettre qui empêchera une telle réaction. Je vous dirai ce que vous devez en faire dans la méthode. Pour la racine, vous en prenez une, qu'importe la taille, et vous la coupez en rondelles égales. Tout dans cet ingrédient doit être fait pour stabiliser au mieux votre potion ! Et vous la mettez entière. Elles ont généralement toujours la même taille, puisqu'on leur a, au préalable lancé un sortilège pour éviter qu'elles ne grossissent trop. Vous ne devez pas faire cela en discutant avec votre voisin, c'est le meilleur moyen de tout faire exploser… C'est clair ?


Très clair professeur ! Pensa Aurora.

Place à la pratique ! Votre potion doit avoir une couleur jaunâtre pour être efficace ! ET N'OUBLIEZ PAS VOS GANTS !

Aurora était impatiente, elle démarra la préparation et tout sembla bien se passer elle faisait exactement tout ce que le professeur avait dit elle suivait toutes les instructions à la lettre. Tout se passait à merveille. Aurora regarda alors la couleur de sa potion et elle lui semblait parfaite, parfaite aux yeux de la jeune 1ère année mais elle savait que le professeur ne verrait la même chose. Un potionniste expert verra sûrement une différence mais Aurora était fière de son travail et attendait ue le professeur passe dans son banc. Elle souri alors.

Le professeur donna alors un devoir aux élèves et Aurora prit encore cette occasion comme une possibilité pour elle d'accroître ses connaissances magiques. Elle se réjouissait de pouvoir avoir un autre cours de potions. Elle attendait cependant les remarques du professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Lily-Lenny O'Crieff
avatar

Afficher infos

Messages : 102
Date d'inscription : 16/12/2015
Âge : 25

Dossier
Statut Statut:
Argent Argent: 1500 gallions
Points Points: 35

MessageSujet: Re: " Voyons voir qui sera catastrophique dans ma matière… Vous, peut-être ?" {Premières années}   Mar 23 Aoû 2016 - 11:23
En règle générale, les potionniste se fournissent dans des élevages, et dans ces élevages on prélève ce qui est nécessaire aux potions… Je doute que les animaux et autres créatures souffrent, même si je n'ai moi-même jamais vu de prélèvement. N'allez pas croire que l'on va chercher un bézoart dans une chèvre vivante !

Cette réponse parut légèrement incomplète à Lenny mais le rassura tout de même quelque peu. Les ingrédients qu’ils allaient utiliser aujourd’hui n’avaient a priori causé aucun tort. et justement, le professeur s’apprêtait à parler de ces ingrédients. La craie ensorcelée commença à écrire à propos des bulbobulbs et Lenny reprit ses notes alors que le professeur ajoutait des précisions. S’ensuivit un listing de consignes et commentaires à propos de divers ingrédients, délivrés tantôt par la craie, tantôt par le professeur, que Lenny nota consciencieusement.

Place à la pratique ! Votre potion doit avoir une couleur jaunâtre pour être efficace ! ET N'OUBLIEZ PAS VOS GANTS !

Lenny s’activa immédiatement et s'aperçut qu’il avait sortit toutes ses affaires de potions, sauf les gants en peau de dragon. Il s’empressa donc de les sortir de son sac en se demandant à nouveau dans quelles conditions cette peau était prélevée, puis les enfila. Il déplia son chaudron et le plaça sur un feu très doux. Le jeune sorcier lut la méthode intégralement et décida de commencer par couper la racine de marguerite en rondelles égales, se servant de la première rondelle comme référant. Puis il augmenta très légèrement le feu afin qu’il soit doux et non plus très doux. Il se saisit du flacon de pus de bulbobulb et versa suivant les instructions énoncées.

Un. Deux. Trois.

Lenny compta ensuite dix secondes avant de verser trois gouttes une secondes fois et répéta jusqu’à avoir versé trois gouttes à cinq reprises, toujours avec dix secondes d’intervalle. Il ajouta ensuite les rondelles de marguerite deux à deux, puis relu la méthode à partir de ce point.

Videz entièrement… Chauffez immédiatement… Trente secondes… Trois foies de rats..., lu-t-il à voix basse.

Il reprit donc le flacon de pus et versa d’un coup tout ce qu’il restait. Il augmenta immédiatement le feu bien fort et sortit un petit sablier de trente secondes qu’il renversa. Une fois le sable écoulé, le jeune aigle rétablit un feu doux avant d’ajouter à sa potion les trois foies de rats. Il agita sa baguette au-dessus de son chaudron et inspecta le résultat.

Mince.

La potion était jaune. Jaune. Pas jaunâtre mais jaune. Cette mixture était probablement très proche du résultat escompté mais il semblait y avoir un petit quelque chose qui n’allait pas. Qu’était-ce donc ? Lenny avait-il compté les secondes trop vite ou trop lentement entre chaque série de trois gouttes de pus ? Les rondelles de racine de marguerite étaient-elles inégales ? Les foies de rats étaient-ils trop volumineux ? Le feu avait-il été trop fort ou trop faible à un moment donné ? Voilà qui ne plaisait guère à l’apprenti potionniste qui se disait qu’il faudrait être plus rigoureux la prochaine fois.
Mais l’attention de Lenny fut détournée par le cri de Yann. Il vit alors que sa potion était rougeâtre et débordait abondamment du chaudron.

Si vous voyez que votre potion déborde, vous baissez les flammes !
Lenny se demandait bien ce qui avait pu causer une telle réaction.
Vous avez sauté une ligne, Monsieur Owen. Il faut être plus vigilent, mettez moi un échantillon dans un récipient avec votre nom, que je puisse l'étudier et vous attribuer une note.

Mais de quelle ligne s’agissait-il ? Quoi qu’il en soit, Lenny était impressionné d’entendre un diagnostic formulé à partir d’une simple observation à l’oeil nu. Le Pr. Fawley poursuivit son inspection et fit quelques remarques à certains élèves, puis arriva à sa hauteur.

Votre potion est presque parfaite Mr. O’Crieff, mais cette couleur dénote une petite imprécision quelque part dans vos mesures. Je pencherais pour des rondelles inégales mais je verrais cela en analysant votre échantillon.

Lenny s’empressa de sortir deux fioles de sa boîte et les remplit avec sa potion jaune. Il alla poser l’une des deux fioles sur le bureau du professeur avant de retourner à sa place en possession de la seconde. Il souhaitait garder pour lui un échantillon de sa potion. Le professeur frappa alors dans ses mains.

Eh bien pour une mise en matière ce n'est pas mal ! Pour le prochain cours, j'aimerais dix centimètres de parchemin sur les propriétés des différents chaudrons. Ce n'est pas un devoir bien long, et vous avez une semaine pour le faire, je pense que c'est suffisant. Au prochain cours, vous aurez vos notes sur vos potions. Essayez de rejeter un coup d'œil aux propriétés des ingrédients que nous avons vu aujourd'hui, si vous avez le temps. Je vous souhaite une excellente journée !

Alors que Lenny prenait en note le devoir donné par le Pr. Fawley, la cloche sonna et chaque élève commença à sortir de la salle, certains plus rapidement que d’autres. Lenny s’empressa de ranger ses affaires dont certaines qu’il avait sortit inutilement en début de cours. Il se retrouvait ainsi parmi les derniers encore présent dans la salle et il hésita quelques secondes, observant le professeur qui rangeait leurs fioles sur une étagère. Finalement il prit son courage à deux mains et s’avança vers le professeur.

Pr. Fawley ? Il se retourna.

Oui ? Qu’y a-t-il Mr. O’Crieff ?

Comment vous faites pour connaître les défauts d’une potions juste en la regardant ? Et comment vous allez analyser nos potions après ?

Le jeune garçon tenait dans sa main droite la fiole de potion qu’il avait conservé pour lui. Il souhaitait être capable de reconnaître lui-même ses erreurs. Il souhaitait également s’entraîner à ne plus les commettre et avait déjà prévu quelques séances de découpes de racines pour mieux les réussir la prochaine fois.



Validé-e le jour de nowel ! ô/
Ma fiche
Mon carnet de bord
Je parle en shamrock (#28cca3).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conuratio Fawley
avatar

Afficher infos

Messages : 196
Date d'inscription : 16/04/2016

Dossier
Statut Statut: Professeur de Potions
Argent Argent: 200 gallions
Points Points: 210

MessageSujet: Re: " Voyons voir qui sera catastrophique dans ma matière… Vous, peut-être ?" {Premières années}   Jeu 25 Aoû 2016 - 18:24

~~~

Franchement, comme premier cours, il y avait eu pire, je pense. Certains élèves de ma maison, des Serdaigles semblaient très intéressés par la matière et cela me soulageait sensiblement. Ils avaient des questions, et leurs potions étaient bonnes pour des élèves de leur niveau.
La dernière potion que j'avais vue était presque parfaite, mais elle était un peu trop épaisse. La faute à un foie de rat un peu… Eh bien, un peu obèse.

- Votre potion est très satisfaisante Miss Blaze avais-je lancé en souriant, mais je dirais qu'un de vos foies de rat provenait d'un spécimen en surpoids.

Dis comme cela, cela pouvait paraître assez cocasse, mais hélas, la taille des ingrédients n'était pas négligeable en potion. La petite fille avait mis tout cela dans un flacon et je savais déjà que j'allais lui attribuer un jolie "Optimal". Je fus cependant assez surprit de voir arriver à la fin du cours un de mes élèves, qui semblait vouloir me poser une question. Oh, bien sûr je n'avais rien contre une discussion à la fin du cours, mais c'était toujours mieux de faire partager ses camarades de quelques observations ou questions, comme il l'avait fait d'ailleurs, tout à l'heure. Alors, j'étais encore plus étonné en entendant sa question, mais elle m'arracha quand même un petit rire.
Je m'appuyais contre mon bureau avec nonchalance, les bras croisés avant de répondre :

- Vous voilà bien curieux. Avant d'être un professeur, je suis potionniste, Monsieur O'Crieff. Et d'ailleurs, que ce soit pour l'un ou l'autre, cela demande de nombreuses années d'études, vous devez bien vous douter qu'on ne pratique pas que l'art des potions. On apprend également à les différencier, à noter des imperfections grâce à une simple observation, cela est très utile. Après, certaines erreurs sont plus courantes que d'autres, mais nous apprenons à connaître toutes les possibilités de bêtises. On ne sous-estime pas les élèves dans ce domaine.

Je lui adressais un sourire amusé. Si j'étais prof sans pouvoir savoir si une potion était correcte, ou que je ne pouvais pas voir qu'un élève a sauté une ligne ou a utilisé le mauvais ingrédient, je ne serais pas très compétent… Et puis autant se le dire, j'avais fait pas mal d'expériences.

- Et puis, entre nous, Monsieur O'Crieff, j'ai été élève aussi et j'ai moi-même fait des erreurs. Pour la manière d'analyser, je prends chaque échantillon et j'observe sa couleur, son épaisseur, son odeur, ou encore la fumée quelle dégage. Vous avez d'autres questions que je peux éclairer ?


Mister Conuratio Fawley
Professeur de Potion


Mon soutient va à... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily-Lenny O'Crieff
avatar

Afficher infos

Messages : 102
Date d'inscription : 16/12/2015
Âge : 25

Dossier
Statut Statut:
Argent Argent: 1500 gallions
Points Points: 35

MessageSujet: Re: " Voyons voir qui sera catastrophique dans ma matière… Vous, peut-être ?" {Premières années}   Dim 28 Aoû 2016 - 10:34
À l’écoute de la question du jeune élève, le Pr. Fawley eut un petit rire.

Vous voilà bien curieux. Avant d'être un professeur, je suis potionniste, Monsieur O'Crieff. Et d'ailleurs, que ce soit pour l'un ou l'autre, cela demande de nombreuses années d'études, vous devez bien vous douter qu'on ne pratique pas que l'art des potions. On apprend également à les différencier, à noter des imperfections grâce à une simple observation, cela est très utile. Après, certaines erreurs sont plus courantes que d'autres, mais nous apprenons à connaître toutes les possibilités de bêtises. On ne sous-estime pas les élèves dans ce domaine.

Donc l’analyse de potions ratées faisaient partie de l’apprentissage des potions à Hogwarts. Voilà qui était intéressant et qui plaisait à Lenny.

Et puis, entre nous, Monsieur O'Crieff, j'ai été élève aussi et j'ai moi-même fait des erreurs. Pour la manière d'analyser, je prends chaque échantillon et j'observe sa couleur, son épaisseur, son odeur, ou encore la fumée quelle dégage. Vous avez d'autres questions que je peux éclairer ?

Cette réponse donna des idées à Lenny. Il allait expérimenter un peu lui-même. Confectionner des potions en commettant volontairement des erreurs pour ensuite observer le résultat. Il espérait ainsi apprendre à comprendre lui-même ce qui n’irait pas quand il ne réussirait pas une potion nouvelle, bien que tout ne serait certainement pas transposable d’une potion à l’autre. Mais pour que ses observations puissent être pertinentes, il faudrait d’abord commencer par maîtriser parfaitement la potion qu’il souhaiterait expérimenter. Sinon, comment pourrait-il distinguer ses erreurs voulues de ses véritables erreurs ?

Merci professeur. Je n’ai pas d’autres questions. Au revoir !

Le jeune apprenti potionniste s’éloigna du professeur et sortit de la salle de cours, tenant toujours son échantillon à la main.



Validé-e le jour de nowel ! ô/
Ma fiche
Mon carnet de bord
Je parle en shamrock (#28cca3).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: " Voyons voir qui sera catastrophique dans ma matière… Vous, peut-être ?" {Premières années}   Dim 28 Aoû 2016 - 16:02
J'avais tout fini de préparer,  au moins, ça me captiver énormément cette matière, mais, ce qui m'intéressait encore plus, c'était le coté pratique, après tout mélanger, des tas de choses, pour obtenir une chose qui peut servir à tuer des gens, soigner des personnes, sombrer des autres personnes dans un coma artificiel, rendre des gens invisible... tout ce qu'on pouvait faire, était extraordinaire, c'était pour moi quelque chose de tout nouveau, déjà qu'il y a quelques mois, on m'aurait dit que j'étais un magicien, je me serai foutu de la gueule de la personne qui m'aurai raconté ça.

Méthode de la potion:
 

"Passons au coté pratique", j'enfilai mes gants en peau de dragon et, je plaçai délicatement mon chaudron sur le feu doux, je pris mes gouttes de pus de Bulbomachinchose et je les versai 3 gouttes, toutes les 10 secondes, je fis cette opération 5 fois. Je voulais que, ma potion soit parfaite, c'est le domaine qui m'intéresse le plus après les sortilèges, je me devais d'être parfait, Je coupai mes racines de marguerite et, je suivis la recette en mettant les bouts de racines de marguerites deux par deux, rapidement. Je murmurais un "voilà' pour moi même, je mis le reste de pus et, je réchauffai le feu en même temps. J'attendis patiemment, les 30 secondes et, je continuai mis les 3 foies de rat, pour une fois la chance me souriait, c'était bien rare mais, ça facilitait grandement la tâche. J'agitai ma baguette au dessus du chaudron et tadaaaaaaaaaaa.

Ma potion était parfaite, j'étais nul dans, beaucoup de matières, mais, là, on ne pouvait rien me dire, c'était jaunâtre, je pris note du devoirs et je mis un pense bêtes sur mon livre, pour me dire d'aller à la bibliothèque, après tout c'était l'endroit où, j'avais le plus de chance de trouver un guide sur les chaudrons. Je regardai le professeur Fawley parlait avec Lenny, je rangeai mes affaires et j'attendais la remarque du professeur, bonne ou mauvaise ça ne m'importe peu, dans ma tête, elle est bien, et, j'avais suivi les instructions à la lettre, bon peut être que c'était nul ou peut être pas, moi stresser? Pas vraaaaaiiiiiii, en fait si, je stresse, je suis mort d'angoisse, sauvez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Afficher infos


MessageSujet: Re: " Voyons voir qui sera catastrophique dans ma matière… Vous, peut-être ?" {Premières années}   
Revenir en haut Aller en bas
 
" Voyons voir qui sera catastrophique dans ma matière… Vous, peut-être ?" {Premières années}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TYLER. ♔ « Voir une araignée, c'est rien. Le pire c'est quand tu la vois plus... »
» Le bon coin
» Voyons-voir... [PV Jayana]
» new dg lightning
» Batista WWE
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Cours de Potions-