AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Nous vous rappelons que les rp doivent faire 10lignes complètes, les mini-rp 5 lignes complètes + discours et qu'on ne poste
pas des messages incomplets ([en cours]) dans les zones rp. N'oubliez pas de poster un message si vous devez vous absenter.
Ouverture officielle du forum, aujourd'hui 8.11.2013! Toutes les fonctionnalités du forum sont disponibles!
Pensez à lire fréquemment les diverses annonces du staff, dont le règlement. Ils sont irrégulièrement mis à jour.
Nous n'acceptons plus les chats en familiers des élèves, les garous, les animagus dès la présentation ainsi que
les métamorphomages. On vous remercie d'avance pour votre compréhension. Pour plus d'information, consultez le staff.
Inscrivez-vous avec des pseudos CORRECTS, respectant le règlement du forum
à risque de voir vos comptes supprimés ! On vous remercie d'avance.
On a besoin de moldus, professeurs, commerçants et autres. Même si ce forum est quasiment centré sur Poudlard, il n'y a pas que des
élèves. N'hésitez pas à incarner AUTRE chose. Créatures fantastiques autorisées dans les limites
de cet univers (se référer à la fiche sur les créatures magiques) .
Souhaitez-vous aider notre communauté ?
Et bien, c'est très simple ! Vous pouvez Like notre page Facebook, voter sur nos top-sites ainsi que dans les annuaires (BBBA) se trouvant
sur la page d'accueil mais vous pouvez aussi contribuer à notre développement en achetant des crédits. Vous avez juste à envoyer un petit
sms~♪ Vous trouverez plus d'informations ICI dans cette rubrique. On vous remercie d'avance ♥️

Nous sommes actuellement en Décembre 2014 ! Joyeux Noel !
La fiche Annexe des Nightmares a été mise en ligne !
N'hésitez pas à y jeter un coup d’œil et à nous contacter si besoin d'infos !
Nous avons besoin de vous !

Partagez | 
 
 Il est immense ce parc...non? [Aiden/Link]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aiden Abberline
Red monster
avatar
Red monster

Afficher infos

Messages : 304
Date d'inscription : 02/12/2013
Âge : 24

Dossier
Statut Statut: Deuxième année, Élève de Gryffondor
Argent Argent: 4 350 Gallions
Points Points: 1095

MessageSujet: Il est immense ce parc...non? [Aiden/Link]   Ven 17 Jan 2014 - 15:29

Bien.

Il n’était clairement pas à son cours de soin aux créatures magiques.

Il était au beau milieu du parc de Poudlard. Un immense parc qui semblait interminable, avec des arbres çà et là et quelques élèves se promenant. Il n’avait aucune idée de comment il avait atterrit là. Enfin si, il savait qu’il cherchait l’extérieur et qu’il était donc sorti du château, mais apparemment, pas au bon endroit.

Depuis qu’il était arrivé, il avait utilisé une méthode, certes peu glorieuse, mais pratique pour se retrouver : suivre ses camarades de classes discrètement. Il s’entendait relativement bien avec eux, disons juste qu’ils étaient plus des connaissances que de réels amis et c’était surement pour cette raison que quand Aiden c’était perdu dans la lecture d’un livre sur les créatures magiques et le bien fait du sang de licorne –Les licornes existait ! – ils n’avaient pas pris la peine de le prévenir.

Et ils le taquinait sans cesse sur le temps infini qu’il avait passé sur le tabouret à se faire répartir à la rentrée. Il n’était pas rare qu’ils remettent en question son appartenance à la maison des Lions et qu’ils lui disent qu’il avait surement atterrie là par dépit parce que le choixpeaux n’avait pas eu d’autres idées. Il ne le montrait évidemment pas, mais ça le mettait hors de lui, parce que c’était vrai. Entre sa magie qui c’était manifesté tard, chose dont il avait assez honte pour ne jamais le mentionner devant qui que ce soit même sous la torture, et l’interminable moment qu’il avait passé avec ce truc fouillant dans sa tête, il ne se sentait absolument pas accepté dans sa maison. Il avait conscience que ça n’était que de la taquinerie, mais ça n’aidait absolument pas à contenir ses élans de sarcasme qui ressortait d’autant plus avec les élèves de sa maison.  

De plus, Aiden était le premier à critiquer chaque raté chez les autres, alors ils étaient loin de s’imaginer qu’il n’avait aucun sens de l’orientation et que s’il rentrait tard tous les soirs, ça n’était pas parce qu’il passait son temps à s’amuser ou à réviser, mais bien parce qu’il mettait un minimum d’une heure à retrouver son chemin après le repas.

En même temps, il avait déjà un sens de l’orientation déplorable quand l’architecture d’un endroit était fixe, alors dans un château ou les escaliers bougeaient et ou les tableaux aimaient vous donner des directions aléatoires, il n’arrivait jamais à aller là où il voulait sans détour. Mais il fallait voir le bon côté des choses, il avait découvert tout un tas d’endroit géniaux. Et étranges. Et hyper inquiétant.

Cette école n’était vraiment pas nette quand il y pensait. A la fin de l’année, il ne fallait pas récompenser les maisons, mais plutôt le fait d’avoir réussi à finir l’année sans mort.

Enfin bon, il hésitait grandement à repartir vers le château. La dernière fois qu’il avait ouvert une porte au hasard, il s’était retrouvé dans quelques choses comme un meeting secret d’elfe de maison et avait été chassé et poursuivit jusque dans le château avant d’être libéré avec une promesse de ne jamais parler de ce qu’il avait vu.

Ces trucs là non plus n’était pas net. De ce qu’il avait vu, ils étaient seulement en train de préparer le menu du lendemain, pourquoi en faire toute une affaire ?

En y réfléchissant, entre les Griffondors de son année qui semblait passer tous leurs temps à ne rien faire d’autre que des bêtises ou à cracher sur les Serpentards, les un peu plus âgés qui ne voulait, de toute évidence pas avoir affaire avec les avortons, les Serpentards qui le regardaient de haut, les Serdaigles qu’il n’avait jamais croisés sans un livre et les Pouffsouffles qui l’avait mal regardés à la première remarque un peu déplacé il n’avait vraiment pas trouvé quelqu’un de fréquentable. Après presque 1 mois, on ne pouvait pas dire qu’il se soit fait des connaissances intéressantes. Il soupira en regardant l’horizon, incapable de se décider à quoi faire.

-J’suis pas sorti moi.



Sarcasm is my only defense.



Dernière édition par Aiden Abberline le Sam 18 Jan 2014 - 23:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Link Brown
Ex-blaireau
avatar
Ex-blaireau

Afficher infos

Messages : 561
Date d'inscription : 08/07/2013
Âge : 23

Dossier
Statut Statut: Aventurier perdu
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 240

MessageSujet: Re: Il est immense ce parc...non? [Aiden/Link]   Sam 18 Jan 2014 - 17:11

Link sortit du château à reculons, les yeux sur un parchemin assez grand qu'il tenait écarté entre ses deux mains. Le muet ne savait pas trop si le parc était désert ou pas mais à ce moment là, il s'en fichait pas mal. Étant en septième année, le Poufsouffle avait le privilège d'avoir des heures de cours plutôt espacées. Il avait moins de matières que la plupart des autres élèves et, pour deux d'entre elles, il avait plus l'impression d'aller s'amuser qu'autre chose.

En effet, il-ne-savait-comment, le jeune muet avait un aptitude étrange à la botanique. Il avait toujours été sensible au charme des plantes et les aimait beaucoup. Celles-ci semblaient lui rendre ce sentiment de bien être qu'il éprouvait en leur compagnie. Ainsi, il n'était pas rare qu'il s'entende plutôt bien avec les plantes vivaces. Il avait ce don de savoir les traiter correctement et de les apaiser.

Pour la seconde matière, et bien, Link se plaisait à penser que l'art des potions était aussi précis que celui de la pâtisserie. Oh, bien sur, même s'il était doué, le muet faisait des bêtises. Il avait fait rager ses premiers précepteurs, faisant ce qui lui plaisait, et par extension, souvent exploser les chaudrons. Le jeune poufsouffle n'aimait pas vraiment cette matière au début. Puis son amour pour la cuisine et la pâtisserie avait jailli vers ses treize ans. Il avait vite appris à être rigoureux et attentif aux moindres couleurs, sons et odeurs. Et puis, finalement, cet aspect rigoureux l'avait suivit une année plus tard dans la réalisation de potions. Cependant, quand il était fatigué ou à cran, le garçon avait tendance à faire n'importe quoi.

Mais là n'était pas la question. Ce nouveau pensionnaire du grand château qu'était Poudlard marchait donc à reculons, les yeux rivés sur le parchemin qui paraissait, de loin plutôt vierge. Autant dire que quiconque ne connaissant pas Link (c'est à dire tout le monde à Poudlard) devait penser que ce demeuré était fou... Ou alors un cousin plus ou moins proche de Loufoca Lovegood, la plus étrange et bizarre des élèves que Poudlard ait pu accueillir, Xénophilius exclu.

Le muet descendit les marches avec attention puis reprit son chemin, les yeux toujours rivés sur la feuille. Il avait réussi, enfin. Il avait mis le temps, mais il y était parvenu. Entre les mains joyeuses du muet, sur le parchemin, se dessinait avec un trait fin, rapide et précis, l'entrée de poudlard. Des petites flèches de chaque côté du bout de papier indiquaient des directions différentes. Les serres vers la droite, le saule cogneur à gauche, le lac derrière lui. Et au centre de tout ceci était dessiné un petit bonhomme vu de haut, ressemblant étrangement au muet.

Il l'avait fait !! Depuis ce jour où il avait rencontré une des premières années de sa maison, l'adolescent n'avait cessé de penser à la carte qu'il avait sommairement constitué et qui s'était retrouvée noyée sous l'encre de chine.

Il avait constitué une bonne dizaine de prototype avant d'obtenir cette première version, bien plus efficace qu'il ne pensait. La première carte avait finie sous l'encre. La seconde était si grande qu'il lui avait fallut mettre bout-à-bout une bonne demi douzaine de parchemins. Cette carte là était complète, oui, mais sacrément gênante et impossible à mettre dans la poche. C'est à partir de là qu'il avait commencé ses recherches pour ensorceler la carte. On ne pouvait pas dire qu'il était vraiment très doué pour l'enchantement. Et Link le remarqua bien vite quand sa troisième carte prit feu, que la quatrième partit en courant, hurlant des noms comme « premier étage » ou autre et que la cinquième disparut sous ses yeux étonnés. Ces autres prototypes n'avaient pas vraiment abouti à grand chose, mais la recherche aidant, il avait réussi à mettre ses talents de dessinateur à son service. Le jeune homme regarda la carte, toujours aussi fasciné par son travail et aussi surpris d'avoir pu fabriquer une chose pareil.

Mais, quand on marche à reculons, on ne voit rien derrière, avec une carte ou pas. Et c'est ainsi que le jeune muet trébucha et tomba allongé, la tête aux pieds d'un garçon qu'il ne connaissait pas du tout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Abberline
Red monster
avatar
Red monster

Afficher infos

Messages : 304
Date d'inscription : 02/12/2013
Âge : 24

Dossier
Statut Statut: Deuxième année, Élève de Gryffondor
Argent Argent: 4 350 Gallions
Points Points: 1095

MessageSujet: Re: Il est immense ce parc...non? [Aiden/Link]   Sam 18 Jan 2014 - 23:12

De toute façon, il allait bien devoir repartir un jour ou l’autre. Aussi jolie soit ce parc, il n’y avait pas grand-chose à y faire. Surtout que son cours de soin aux créatures magiques se terminait dans moins de trente minutes. Il n’y serait jamais. Heureusement, le soin aux créatures magiques était l’un de ces cours qui ne l’intéressait qu’à moitié. Les créatures, il adorait, c’était certain. Il avait déjà lu un tas de livres sur toutes sortes de créatures. Seulement, si les deux tiers étaient passionnantes, le tiers restant était à mourir d’ennuie. Ah, génial, des Gnomes. P.a.s.s.i.o.n.n.a.n.t. Et évidemment, ça n’était pas des Détraqueurs, des Sombrals ou autres créatures intéressantes que le professeur allait présenter. Il ne mourrait donc pas de louper quelques cours.

Il n’avait plus qu’à faire demi-tour et à prier pour arriver à temps pour le repas.

Sur un dernier regard vers l’horizon, Aiden se retourna et ... et s’arrêta tout de suite après. A ses pieds, un jeune homme allongé. Comment cette chose avait-elle pu échouer là ? Il regarda, perplexe, le garçon. Clairement plus âgé que lui, le jeune homme avait sa tête à ses pieds, dos au sol, le regard vers le ciel. Comment diable quelqu’un pouvait il se retrouver dans cette position si ça n’était pour une sieste ? Et personne ne faisait de sieste quand il était arrivé là, quelques minutes plus tôt, il en était certain. Il ne fallait pas être net pour venir faire la sieste au pied de quelqu’un quand celui-ci ne regardait pas.

Il y avait possibilité que le garçon soit tombé mais…tomber dans cette position ? Cela défiait clairement les lois de la physique. On ne pouvait tout simplement PAS tomber sur le dos…Et personne, personne – il insistait sur ce point-, ne tombait sans émettre le moindre son. Impossible.

Se penchant un peu plus, il regarda le garçon. D’une quinzaine d’année, des cheveux…blond vénitien roux délavé –Quel était donc cette couleur ? Etait-ce de la magie ?- s’étalant comme une auréole autour de son visage et des yeux tiré qui lui donnait un petit air asiatique, plutôt joli garçon. Pour ce qu’Aiden en savait en tout cas.

Tout de même intrigué, il s’accroupit près du jeune homme.

-Tu fais une sieste ? Y a de meilleurs endroits tu sais ?… Je sais que je ne suis là que depuis un mois, mais je suis quasiment sûr qu’ils ont des lits pour chaque élève…



Sarcasm is my only defense.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Link Brown
Ex-blaireau
avatar
Ex-blaireau

Afficher infos

Messages : 561
Date d'inscription : 08/07/2013
Âge : 23

Dossier
Statut Statut: Aventurier perdu
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 240

MessageSujet: Re: Il est immense ce parc...non? [Aiden/Link]   Dim 9 Fév 2014 - 12:15

Ce n'était pas la première fois que Link Brown, maladroit comme pas deux, tombait. Ni la centième d'ailleurs. Quand il était enfant, il s'amusait à compter le nombre de fois qu'il tombait dans l'année. Étrangement il n'était même pas capable de retenir le nombre de chutes au mois et, depuis qu'il s'était mis en tête de faire ceci, il pleurait très rarement, impressionnant souvent sa mère. Lorsqu'il avait neuf ans, il lui avait expliqué, patiemment et elle avait compris, partant dans un grand éclat de rire comme Link les aimait tant. Cela faisait bien longtemps que le muet ne comptait plus. Sept ans pour être exact.

Le jeune homme, allongé par terre s'étonna de plusieurs choses. D'abord il était tombé sans bruit. Depuis son accident, il ne savait pourquoi mais il lui arrivait souvent de faire des chutes ou de se cogner, le tout sans aucun bruit. Son corps n'émettait presque plus aucun bruit, comme un écho à sa gorge meurtrie. Et, si parfois ça lui faisait étrangement plaisir, notamment quand il effrayait sa mère, apparaissant « comme par magie à ses côtés », parfois il s'en étonnait avec autant de force que si c'était la première fois.

Ce qui l'étonna encore plus, une fois qu'il eut repris ses esprits, fut de voir qu'il avait la tête à côté de petites chaussures cirées noires.  Link tourna celle-ci et ne put s'empêcher de regarder un moment ces chaussures, remontant ensuite la lignes des fines jambes, de cette uniforme bien taillé quoiqu'un peu trop grand. Ses yeux furent ensuite attirés par la couleur rouge de l'insigne et le Poufsouffle se détendit imperceptiblement. Puis le garçon s'accroupit vers lui et Link eut tout le loisir de détaillé le visage du garçon. Il semblait très jeune avec son visage un peu rond et sa peau de pêche. Pourtant son regard vif, curieux et plein d'intelligence encadré par de jolies bouclettes fit sourire le brun. Il avait le même autrefois, cette même envie de conquérir le monde quelque soient les obstacles. Il fallait croire que son mutisme avait été une montagne infranchissable.

Le troisième point qui surprit le muet, c'est qu'il était loin d'avoir peur. Il ne se fustigea pas de ne pas avoir fui, de ne pas avoir regardé si quelqu'un était présent dans le parc. Et même s'il savait à quel point les enfants pouvaient être cruels, Link ne voulait plus les fuir. Il avait peur des gens plus vieux oui, et des serpentards aussi, bizarrement. Mais il était fatigué de devoir fuir même les premières années. Toujours allongé, il entendit l'autre lui parler, d'une voix un peu moqueuse bien que remplie de curiosité.

-Tu fais une sieste ? Y a de meilleurs endroits tu sais ?… Je sais que je ne suis là que depuis un mois, mais je suis quasiment sûr qu’ils ont des lits pour chaque élève…

Le faux-blond se releva en position assise, riant sans le vouloir, sa bouche ouverte ne produisant aucun son. C'est qu'il était plutôt drôle dans son sarcasme, le gryffondor ! Il lui rappelait un peu Ethan, avant qu'ils se brouillent tous les deux, et sa façon de toujours se moquer de tout, d'un ton sarcastique mais léger, moqueur mais pas vraiment méchant. Et Link fut alors surpris de constater que ce petit gars était tout seul, exactement comme lui. Et même s'il ressemblait à Ethan, ses yeux étaient on-ne-plus aimables. Il n'avait pas l'air non plus d'être sous l'influence d'une quelconque maman maléfique. Alors Link fit ce qu'il s'était promis de faire avec les enfants de Poudlard, il baissa sa garde. Et dans un mouvement fluide il sortit de sa poche un petit calepin muni d'un crayon à papier et il se mit à écrire.

J'ai beau être là depuis seulement un mois, je sais qu'il y a des lits, tu sais. Je suis tombé, c'est tout. C'est pas très prudent de marcher à reculons, je le conçois. Je ne t'ai pas fait mal j'espère ?

Puis le jeune muet tendis son carnet, sentant pour la première fois depuis la rencontre avec le jeune garçon, une boule anxieuse remonter dans sa gorge.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Abberline
Red monster
avatar
Red monster

Afficher infos

Messages : 304
Date d'inscription : 02/12/2013
Âge : 24

Dossier
Statut Statut: Deuxième année, Élève de Gryffondor
Argent Argent: 4 350 Gallions
Points Points: 1095

MessageSujet: Re: Il est immense ce parc...non? [Aiden/Link]   Dim 16 Fév 2014 - 15:34
Toujours accroupis, il regarda le garçon s’asseoir pour s’installer plus confortablement, puis éclater d’un rire silencieux. En toute honnêteté, c’était probablement l’une des choses les plus bizarres qui lui eut été donné de voir chez quelqu’un. Tout était là, la bouche grande ouverte, les yeux plissé, les contractions musculaires. Mais aucun son. Pas le moindre bruit ne sortait de la bouche du jeune homme face à lui. Aiden leva un sourcil, à moitié surpris, à moitié intrigué.

Suivant l’exemple du jeune homme, il s’assit dans l’herbe, le regard verrouillé face à lui.

Ce type était-il muet ?

C’était étrange, pas dérangeant, mais c’était la première fois qu’il avait à faire avec une personne muette. Il n’était vraiment pas du genre à se soucier de ce genre de détail. Il n’accordait pas vraiment d’importance aux problèmes, au passé et  aux handicaps des gens. Ce qui lui avait souvent valu des regards désapprobateurs face à son manque de tact.

Si vous cherchiez une épaule sur laquelle pleurer, ça n’était vraiment pas la sienne qu’il fallait choisir. Ca n’était pas par manque de cœur, mais parfois, Aiden manquait clairement d’empathie, ce qui pouvait vexer certaine personne. Et Parfois, plus rarement en revanche, ce côté de sa personne était vu comme une qualité.

En regardant le jeune homme face à lui, la seule question qui intéressa réellement Aiden était les recours médical magique face à de tels handicaps. Après tout, la médecine magique n’était-elle pas plus avancé que celle moldu ? En réfléchissant, il n’avait pas croisé un seul élève handicapé jusqu’à maintenant.

Toujours intrigué, la tête penché sur le côté en signe de réflexion, il observa le garçon griffonner sur un bloc note. Il attendit quelques secondes, puis après avoir écrit rapidement, le garçon tendit son calepin.

Ouah. Pour quelqu’un qui écrivait si vite, l’écriture était vraiment jolie. Il admira rapidement les courbes douces et nettes des lettres, puis lu le message.

J’ai beau être là depuis seulement un mois, je sais qu’il y a des lits, tu sais. Je suis tombé, c’est tout. Ce n’est pas très prudent de marcher à reculons, je le conçois. Je ne t’ai pas fait mal j’espère ?

Hein ? Il n’était là que depuis un mois ? Pourtant, Aiden était certain d’avoir lu quelque part que la scolarité se faisait de la 1ère à la 7ème année…Alors à moins que le type n’ait 11 ans, ce qui serait TRES étrange, il devait y avoir une obscure explication à tout ça.

En tout cas, ils étaient dans le même cas, ils ne connaissaient l’établissement que depuis quelques semaines. Aiden eu une petite grimace à l’idée qu’il soit peut-être tombé sur le seul garçon de 15/16ans de l’école qui devait connaitre l’école aussi bien que lui. S’ils étaient tous les deux perdu, ils n’étaient pas sortis de la galère…

Secouant doucement la tête pour sortir de ses pensées (Geste qu’il faisait constamment et qu’on lui reprochait toujours), il lut le reste du message.

Ok. Alors non, il n’avait pas eu mal puisque le type n’avait fait que le frôler…mais surtout, il était tombé parce qu’il marchait à reculons ? Sérieusement ?! Il lança un regard moqueur au jeune homme par-dessus le calepin. Et après, c’était lui le maladroit. Il se ferait une joie d’écrire ce petit incident à ses parents pour leurs prouver qu’il y avait des gens bien moins net que lui dans cette école.  

Souriant, et sans vraiment réfléchir, il attrapa le carnet du jeune homme, pris un stylo dans sa poche (Couleur orange, il aimait bien l’avoir sur lui, ici, tout le monde écrivait en noir !) et écrivit un petit message.

C’était exactement le genre de comportement qui le faisait passer pour quelqu’un de méchant, voire de moqueur. Il le savait, au fond, que le muet risquait de mal prendre le geste, après tout, c’était comme s’il se moquait de sa condition. Pourtant, il le fit quand même. C’était amusant de parler sans parler.

En dessous de l’écriture fine du jeune rouquin, il écrivit, à son tour. Beaucoup moins rapidement que le jeune muet, cela dit.

Il grimaça en comparant les deux écritures. La sienne était tellement scolaire et primaire. Il n’y pouvait rien, il avait appris à écrire avec les courbes et majuscules que l’on apprenait tout petit. Seulement, comme il assimilait les choses parfaitement, il n’arrivait pas à la changer. Il avait donc toujours cette horrible écriture de premier de la classe. Encore une fois, il secoua doucement la tête pour échapper à ses pensées et tendit, un sourire aux lèvres, le calepin à l’autre garçon.

« Mais enfin…pourquoi marchais-tu as reculons ? C’était un jeu ? Un test ? Un sort ? Tu as été maudit ? Oh mon dieu, c’est transmissible ? C’est un gage ? »

A l’écrit ou à l’oral, Aiden parlait toujours beaucoup trop.  Mais là, il avait besoin de comprendre, pourquoi ce gars marchait à reculons. Peut-être avait-il juste eu envie ? Lui-même aimait bien se donner des petits défis sans aucune raison…



Sarcasm is my only defense.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Link Brown
Ex-blaireau
avatar
Ex-blaireau

Afficher infos

Messages : 561
Date d'inscription : 08/07/2013
Âge : 23

Dossier
Statut Statut: Aventurier perdu
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 240

MessageSujet: Re: Il est immense ce parc...non? [Aiden/Link]   Dim 23 Fév 2014 - 17:23



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Abberline
Red monster
avatar
Red monster

Afficher infos

Messages : 304
Date d'inscription : 02/12/2013
Âge : 24

Dossier
Statut Statut: Deuxième année, Élève de Gryffondor
Argent Argent: 4 350 Gallions
Points Points: 1095

MessageSujet: Re: Il est immense ce parc...non? [Aiden/Link]   Jeu 27 Fév 2014 - 23:56
Le parc semblait silencieux, vide et serein autour d’eux. Les élèves ne semblaient pas venir souvent dans ce coin du parc, il pouvait compter sur les doigts d’une main le nombre de personne qu’il avait vu passer depuis son arrivée. Balayant une nouvelle fois le parc des yeux, il stoppa son regard sur le jeune rouquin face à lui.

Il l’observa plus en détail. C’était étrange à dire, surtout pour un garçon de 11ans comme lui, mais le jeune homme paraissait…fragile. Terriblement délicat, comme si le moindre coup de vent allait le briser. Son regard était timide, gentil et avenant, mais méfiant.  Comme si d’un moment à l’autre, quelque chose allait lui tomber dessus. Intrigué, il pencha la tête sur le côté, observant son vis-à-vis lire le message qu’il lui avait griffonné.

Les affaires du garçon étaient débraillées, conséquence de sa chute. Ses vêtements étaient un peu salis là où il était tombé, mais rien de bien grave, quelques herbes par-ci, par là. Mais ce qui retint l’attention d’Aiden fut l’écharpe aux couleurs des Pouffsoufle qui avait glissé du cou de son propriétaire et qui pendait plus lâchement sur ses épaules.

Il pouvait clairement voir les cicatrices qui ornaient le cou de plus vieux. Elles étaient grandes, profonde et presque artistique sur la peau pale et tendre du jeune homme. Aiden les observa, sans vraiment se cacher. Il n’aimait pas faire dans la discrétion. Il adorait les cicatrices.

Elles racontaient une histoire.

C’était étrange, la fascination presque malsaine qu’il entretenait avec les cicatrices et les tatouages. Il n’éprouvait aucun intérêt à connaitre les passés des gens, leurs histoires et leurs douleurs. Non, ça, il le laissait aux psychologues et aux personnes qui savaient faire preuve d’empathie. Lui, il ne faisait pas trop dans le sentimentalisme.

Vraiment, les histoires tristes, ça n’était pas pour lui.

Peut-être que c’était dû à son jeune âge, mais il n’éprouvait pas l’empathie habituelle des gens face à la tristesse.

En revanche, les cicatrices et les tatouages, c’était une obsession étrange. C’était de l’art.

Evidemment, l’un n’avait rien à voir avec l’autre. Les cicatrices étaient chargées d’histoire, les tatouages de choix.

Ses parents n’avaient jamais compris pourquoi il aimait tant les cicatrices. Lui-même n’en avait que très peu, voire pas du tout. Cela semblait étrange, d’aimer quelque chose qui avait apporté de la douleur. Mais ça n’était pas une question de douleur, ou de passé. C’était l’histoire. Ce garçon devait probablement tenir ces cicatrices d’un terrible accident, mais il ne voulait pas connaitre ça, non, quel était l’intérêt ? Le passé, c’est le passé. Non, à 11 ans, ce qu’il aimait, c’était les histoires.

Alors pendant que le jeune homme écrivait, il s’imagina une histoire rocambolesque, de fantaisie, de guerre et puis de pirate. Qu’importe, ça n’avait pas à être vrai.

Et puis les cicatrices, ça rendait viril…et dieu seul sait à quel point le garçon en avait besoin. Lui-même avait 11ans, à cet âge-là, personne n’avait l’air viril, par contre, le garçon devait avoir quoi…15, 16ans ? Il serait temps pour le dieu de la puberté de lui rendre visite.

Bref. Il s’éloignait un peu du sujet.

Il revint à la réalité quand le carnet passa devant ses yeux.

Il prit le carnet et lu le message du jeune rouquin.

Bon, il était bel et bien tombé sur un type qui avait un sens de l’orientation aussi développé que le sien. Au moins, lui il avait une carte. Il aimerait bien y jeter un coup d’œil d’ailleurs. Il se perdait avec ou sans plan, mais peut-être que celle-là était plus facile. Un genre de GPS magique.

Il commença à lever les yeux du carnet, prêt à chercher la carte en question quand une phrase retint son attention.



Lui, observer des oiseaux ?

Bien-sûr, ça et la pêche, c’était sa passion dans la vie. Rester à rien faire et observer. Super.

Il s’apprêta à lancer un regard moqueur au garçon quand il vit un petit sourire espiègle glisser sur ses lèvres. Ce type venait de se moquer de lui ? Un grand sourire s’afficha alors sur le visage du plus jeune. Il l’avait carrément eu.

Ok, il s’était bien fait avoir.

Se réinstallant, il cala le carnet sur un de ses genoux et pris quelques minutes pour répondre.

« Tu as une carte ? Je peux la voir ? Par curiosité, hein…Ca marche comment ? Je me repère bien dans les jeux vidéo. Enfin…en vrai aussi ! » Il se rattrapa discrètement, hors de question qu’on sache qu’il était une bille en orientation. Il avait sa fierté. « Et oui, j’adore regarder les oiseaux…tellement de vie, tellement passionnant ! Je pourrait les admirer pendant des heures...» Ecrivit-il en rentrant dans son jeu. « Je suis Aiden, 1ére année, Griffondor. »

Et sans pouvoir s’en empêcher. Il mit les pieds dans le plat.

Comme toujours.

« J’aime bien tes cicatrices. Elles sont sympas. Ca fait guerrier ! Genre dans une guerre sanglante : le héros solitaire qui brave seul ses ennemis, il les terrasse, un à un. Jamais il n’en voit la fin, mais jamais il n’abandonne. Ou pirate. J’aime bien les pirates aussi, pas toi ? En même temps, je raconte n’importe quoi, la magie existe ! Alors un contexte magique serait meilleur. »

Il posa le stylo sur ses lèvres, réfléchissant à un contexte magique…puis au bout de quelques secondes, haussa les épaules, souris joyeusement, et rendit le carnet à son propriétaire.



Sarcasm is my only defense.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Link Brown
Ex-blaireau
avatar
Ex-blaireau

Afficher infos

Messages : 561
Date d'inscription : 08/07/2013
Âge : 23

Dossier
Statut Statut: Aventurier perdu
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 240

MessageSujet: Re: Il est immense ce parc...non? [Aiden/Link]   Jeu 20 Mar 2014 - 18:40





Dernière édition par Link Brown le Dim 6 Avr 2014 - 15:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Abberline
Red monster
avatar
Red monster

Afficher infos

Messages : 304
Date d'inscription : 02/12/2013
Âge : 24

Dossier
Statut Statut: Deuxième année, Élève de Gryffondor
Argent Argent: 4 350 Gallions
Points Points: 1095

MessageSujet: Re: Il est immense ce parc...non? [Aiden/Link]   Jeu 27 Mar 2014 - 20:05
Les yeux posés sur le cimetière de pâquerette que Link venait de créer, Aiden attendit que celui-ci écrive son message. Peut-être que le jeune homme avait quelque chose contre les fleurs ? Ils ne les aimaient pas ? Ou, distrait, ils les avaient simplement dépouillés de leurs pétales sans faire attention.

Surpris, il vit le jeune homme rire. Lui qui avait l’air si réservé, presque mal à l’aise, avait le corps secoué de petit sursaut, laissant deviner un rire présent, bien que silencieux. Le sourire du rouquin entraina le sien, et sans qu’il puisse s’en empêcher, ses lèvres se recourbèrent à leurs tours. Les yeux brillant de joie, il attendit la réponse du garçon. Il était bien mieux ici, en compagnie de Link, qu’à son cours. De toute façon, il était fort probable que celui-ci soit fini depuis un moment maintenant…
Le carnet se présenta devant ses yeux et il lut rapidement la réponse. Elle le fit sourire. L’histoire était vraiment bonne.

« Ouah ! On ne dirait pas comme ça, mais en fait, tu fais des trucs dangereux ! C’est trop cool ! J’aimerais bien tenter quelque chose du genre, mais ma mère évite de me laisser à proximités des objets dangereux. Elle dit que c’est déjà assez dangereux loin de moi, alors prêt de moi, ça serais trop inquiétant.

Tu es sorcier ? Et tu connais le père-noël ? »


Attentif, il lut les explications sur le fonctionnement de la carte. C’était fascinant. Link avait fait un travail impressionnant, alliant son talent pour le dessin et son talent magique. Son niveau magique devait être assez impressionnant, la quantité de sort et de détail n’étant pas une mince affaire. Admiratif, il lut en détail le paragraphe explicatif, essayant de comprendre les rouages des sorts. Il fallait l’avouer, il n’arriverait à rien lui-même, en tout cas niveau sortilège. En revanche, pour ce qui concernait la façon d’insérer chaque sort l’un avec l’autre, de les faire coexister de façon indépendante tout en les reliant, c’était tout à fait son domaine. C’était ce qui le fascinait le plus dans la magie. Cette carte était merveilleusement bien exécutée.

« C’est super ! Tu as utilisé une foule de sortilège ! Tu dois être super doué !! J’aimerais bien faire ça, mais j’en encore beaucoup de mal avec la magie. Je ne la maitrise pas trop. Ca me plairait bien d’avoir une carte pareil. Enfin, surtout de la faire en fait, ça parait hyper intéressant ! Tu m’aiderais ??! Je pourrais le faire seul, évidemment, j’ai lu assez de tes explications pour vaguement comprendre le concept. Mais je suis tellement nul en magie. Je risquerais de cramer le château ! Et puis, j’y connais rien en dessin. Et certain truc son trop compliqué pour moi. Bon, en fait, j’ai totalement besoin de toi ! »

Il n’était pas du genre à admettre des faiblesses, ou demander de l’aide. Pourtant, le Pouffsoufle le mettait en confiance. Il ne savait pas s’il devait s’en méfier, ou au contraire, en profiter. C’était presque inquiétant de voir la vitesse à laquelle il avait admis au rouquin une de ses faiblesses, lui qui aimait se rendre intouchable. Il pensa à rayer son message, à cacher sous des rayures noirs les mots qu’il avait écrit, inquiet de laisser transparaitre un besoin d’aide. Il avait toujours tout fait seul, sans aide, sans personne. Il leva son stylo, prés à raturer la feuille jusqu’à ce qu’on ne puisse plus rien lire quand le dessin qu’avait fait Link capta son attention. Un petit dessin de lui, le pouce levé, lui faisant un clin d’œil.

Il sourit.

Pourquoi s’inquiétait-il autant ? Parfois, il réfléchissait juste beaucoup trop. Il avait juste fait part d’une demande comme une autre, le garçon ne prendrait probablement pas ça comme une faiblesse. Et si il y avait bien une personne devant qui il pouvait montrer quelques insécurité, Aiden avait le sentiment que c’était bien ce garçon. Retournant la feuille, il s’essaya lui aussi au dessin. Dessinant un petit lui, frustré et suppliant. Le dessin était affreux et ne ressemblait à rien. Les proportions étaient mauvaises. Les yeux, qui pourtant n’étaient que deux ronds, étaient inégaux et étranges. On aurait plus dit un Alien humanoïde que lui. Pourtant, il ne le raya pas, le ne toucha pas. Il rajouta juste une petite bulle avec les mots « S’il te plaiiiiit ».

Puis il rendit le carnet à son propriétaire.



Sarcasm is my only defense.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Link Brown
Ex-blaireau
avatar
Ex-blaireau

Afficher infos

Messages : 561
Date d'inscription : 08/07/2013
Âge : 23

Dossier
Statut Statut: Aventurier perdu
Argent Argent: 10 000 Gallions
Points Points: 240

MessageSujet: Re: Il est immense ce parc...non? [Aiden/Link]   Dim 6 Avr 2014 - 15:44



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Abberline
Red monster
avatar
Red monster

Afficher infos

Messages : 304
Date d'inscription : 02/12/2013
Âge : 24

Dossier
Statut Statut: Deuxième année, Élève de Gryffondor
Argent Argent: 4 350 Gallions
Points Points: 1095

MessageSujet: Re: Il est immense ce parc...non? [Aiden/Link]   Dim 6 Avr 2014 - 22:23
Rapidement, il lut la réponse du rouquin. Il était d’accord pour lui apprendre à faire une carte semblable ! Vu les explications, ça n’allait pas se faire en 1 jour… En attendant, il lui proposait un sort pour s’orienter. Il lança un petit regard en direction du jeune homme à la mention de ce sort. Avait-il laissé échapper ou entendre qu’il en avait besoin ? Il avait pourtant fait attention ! Il espérait vraiment que Link ne se doutait de rien concernant son sens de l’orientation déplorable !

Il pensa a essayé le sort de suite, histoire de voir, quand des vois lointaines se firent entendre.

-Aiden !

Au loin, ses amis l’attendaient. Qu’est-ce qu’ils fichaient là, ces idiots ?

Le carnet fut délicatement retiré de ses mains et il reporta son attention sur le Poufsouffle. Celui-ci écrivit quelques mots, déchira un bout de papier et lui tendit avant de partir au loin. Le papier entre ses doigts, il regarda le jeune garçon partir, le sourire aux lèvres. Doucement, il déplia la petite feuille, comme si celle-ci contenait un important message.

-Merci pour tout, mais tu dois y aller et moi aussi. A la prochaine, Aiden.

Relevant le regard sur la silhouette presque effacé de Link, il s’écria.

-A la prochaine, Link !

Puis, avec un dernier regarde sur l’horizon, il trottina jusqu’à ses amis.

-Bah qu’est-ce que t’as foutu ? T’étais pas en cours ! Lui dit son ami. Puis il jeta un œil derrière-lui. C’est qui ce type ?

-J’avais des choses plus intéressante à faire, mentit-il –hors de question qu’il avoua s’être perdu !- et n’appelle pas Link « Ce type » !

-Roh, c’est bon ! On est venu te chercher. On était inquiets! On était persuadé que tu t’étais fait attraper quelques part par une des maisons adverses…faut dire que t’as le don d’insupporter les gens ! Commenta John, faisant l’impasse sur le ton agressif qu’avait utilisé Aiden pour défendre Link.

-Que veux-tu, c'est un talent naturel ! Se vanta-il, emboîtant le pas de ses camarades, l’image d’un sourire et d’une chevelure rousse bien ancré dans sa mémoire.

Pssst:
 



Sarcasm is my only defense.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Afficher infos


MessageSujet: Re: Il est immense ce parc...non? [Aiden/Link]   
Revenir en haut Aller en bas
 
Il est immense ce parc...non? [Aiden/Link]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un parc dédié à six héros Haitiens à Montréal.
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport
» Masque d'Oni-Link
» Construction du Parc Quisqueya, version caribéenne de World Disney en Haïti
» Aide zelda link's sin
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Poudlard - Extérieur-