AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Nous vous rappelons que les rp doivent faire 10lignes complètes, les mini-rp 5 lignes complètes + discours et qu'on ne poste
pas des messages incomplets ([en cours]) dans les zones rp. N'oubliez pas de poster un message si vous devez vous absenter.
Ouverture officielle du forum, aujourd'hui 8.11.2013! Toutes les fonctionnalités du forum sont disponibles!
Pensez à lire fréquemment les diverses annonces du staff, dont le règlement. Ils sont irrégulièrement mis à jour.
Nous n'acceptons plus les chats en familiers des élèves, les garous, les animagus dès la présentation ainsi que
les métamorphomages. On vous remercie d'avance pour votre compréhension. Pour plus d'information, consultez le staff.
Inscrivez-vous avec des pseudos CORRECTS, respectant le règlement du forum
à risque de voir vos comptes supprimés ! On vous remercie d'avance.
On a besoin de moldus, professeurs, commerçants et autres. Même si ce forum est quasiment centré sur Poudlard, il n'y a pas que des
élèves. N'hésitez pas à incarner AUTRE chose. Créatures fantastiques autorisées dans les limites
de cet univers (se référer à la fiche sur les créatures magiques) .
Souhaitez-vous aider notre communauté ?
Et bien, c'est très simple ! Vous pouvez Like notre page Facebook, voter sur nos top-sites ainsi que dans les annuaires (BBBA) se trouvant
sur la page d'accueil mais vous pouvez aussi contribuer à notre développement en achetant des crédits. Vous avez juste à envoyer un petit
sms~♪ Vous trouverez plus d'informations ICI dans cette rubrique. On vous remercie d'avance ♥

Nous sommes actuellement en Décembre 2014 ! Joyeux Noel !
La fiche Annexe des Nightmares a été mise en ligne !
N'hésitez pas à y jeter un coup d’œil et à nous contacter si besoin d'infos !
Nous avons besoin de vous !

Partagez | 
 
 L'Art de se faire des amis [PV. Nocta S. Yaxley]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: L'Art de se faire des amis [PV. Nocta S. Yaxley]   Mar 2 Fév 2016 - 0:00
La journée avait été rude pour Amélia. La veille, elle n'était qu'une jeune fille normale, sans particularité, et aujourd'hui, c'était tout autre chose. Un avenir, pensait-elle, se découvrait devant elle. Cependant, tout était si étrange et tellement troublant !

En elle se mêlait émerveillement et, elle devait se l'avouer, de la crainte.

Amélia se retrouvait propulsée, sans un moindre flotteur, dans un univers qui lui était totalement étranger, qui paraissait irréel, mais dans lequel, pourtant, tous les autres semblaient se fondre parfaitement. Il lui semblait qu'aucun des nouveaux avec lesquels elle avait voyagé et présentés au choixpeau, se sentait perdu comme elle. De plus, c'est bien malgré elle que lorsque le chapeau parlant fut posé sur sa tête, elle poussa un petit cri aigus lorsqu'il se mit à parler et gigoter. Se sentant humiliée, elle s'était sentie encore plus mal lorsqu'elle se releva et fut accueillie par des élèves qui se moquaient de sa réaction face au choixpeau. Contrairement à l'habitude, elle n'avait rien dit. Ils étaient trop nombreux, elle était trop confuse et gênée, et puis, elle n'était pas en puissance, ici.

Dans cet endroit étrange où elle étudierait pendant sept ans, les élèves comme les professeurs et le personnel, se servaient de baguettes plutôt que de leurs poings, et de termes bizarres pour insulter les autres. De plus, elle n'avait aucune arme verbale, car ici, elle ne pouvait rien avancer sans craindre de dire une connerie.

C'est donc un peu déprimée, très épuisée et surtout, frustrée, qu'elle pénétra dans la salle commune de sa nouvelle "maison", dont elle avait bien compris le système, mais ne comprenait pas très bien comment le choixpeau choisissait qui allait où.

Contrairement aux couloirs qu'elle avait dût emprunter pour se rendre à la salle, il faisait bon et chaud, et la pièce vivait des élèves qui s'y étaient rassemblés. Les nouveaux se mélangeaient aux plus vieux, le brouhaha était fort, et Amélia aurait aimé se sentir la force de sympathiser avec ses nouveaux camarades.
Revenir en haut Aller en bas
Nocta S. Yaxley
Petite vipère blonde
avatar
Petite vipère blonde

Afficher infos

Messages : 494
Date d'inscription : 18/10/2014
Âge : 14

Dossier
Statut Statut: Elève de Deuxième année à Serpentard
Argent Argent: 7 700 gallions
Points Points: 926

MessageSujet: Re: L'Art de se faire des amis [PV. Nocta S. Yaxley]   Jeu 4 Fév 2016 - 0:18
Le regard perdu sur les couvertures vert émeraude aux broderies d’argent, Nocta Severna Styx Hesper Belvina Yaxley s’inquiétait. Malus avait quitté Poudlard la veille pour apporter une missive de la jeune fille à son père et n’était toujours pas revenu. Etant donné le mauvais temps de ces derniers jours, la jeune Serpentard n’avait que trop de crainte. Il fallait qu’elle pense à autre chose. Elle ne pouvait décemment pas se faire un sang d’encre de la sorte alors que le Grand-Duc était certainement le plus puissant des oiseaux du château au vu de sa taille. Elle ramena derrière son oreille une mèche blonde platine et décida de se reprendre en main. La jeune fille saisit un ouvrage sur les Sang-purs de Grande Bretagne et son Histoire du Quidditch avant de se laisser glisser de son lit. Elle arrangea brièvement son col et sa cravate et sortit de sa chambre. Elle remonta les escaliers de pierre jusqu’à la salle commune. Elle aimait particulièrement cet endroit : il était sombre et éclairé par le feu de cheminée. Les autres flammes étaient placées sur des torches, entourées d’un halo qui filtrait une lumière verte rassurante. Sans oublier la lumière de même teinte qui passait au travers des hublots du Lac Noir, sous lequel se trouvait la salle commune de Serpentard. Cette ambiance à la fois chaleureuse et solitaire représentait à merveille la Maison de Salazar. Nocta s’installa dans son coin habituel : dans un renfoncement juste sous un hublot ; elle pouvait alors s’assoir sur un coussin de velours vert et lire tranquillement ses ouvrages sans se soucier de ce qui l’entourait. Elle posa entre ses pieds le livre rouge de Quidditch et reprit la lecture du livre sur les Sangs-purs. Le gros manuscrit noir aux reliures d’argent la passionnait au moins autant que le Quidditch. D’un air désinvolte, elle laissa glisser son regard autour d’elle et repéra plusieurs élèves inconnus, ce qui signifiait qu’il ne pouvait s’agir que de premières années. Une en particulier retint son attention, notamment à cause de sa chevelure qui ressemblait assez -peut-être même trop- à celle de l’héritière Yaxley. Mais cette dernière s’obligea à reporter son attention sur le livre : elle ne s’était jamais intéressé aux autres serpents. Tout simplement car elle avait été extrêmement déçue de retrouver autant de sangs-mêlés et de traîtres dans la maison de Salazar, autant de faibles et d’incapables dépourvus d’ambition. Il ne servait donc à rien de montrer un tant soit peu d’intérêt à ses camarades si c’était pour apprendre qu’ils étaient Sangs-de-bourbes ou pro moldus. Elle eut un léger sourire sarcastique à cette pensée et reprit sa lecture. Elle dévora un paragraphe qui concernait une famille éteinte depuis plus de trois siècles qui cachait dans sa cave des moldus sur lesquels ils expérimentaient divers sortilèges, allant du plus banal -comme celui pour se raser la barbe- aux plus macabres et sanglants, dignes des pires tortures du Moyen-Âge. Le fait de penser que ces individus pouvaient être, de près ou de loin liés à la famille Yaxley procura à la jeune fille autant d’orgueil mal placée que de crainte. C’était là toute la fascination que cet ouvrage avait sur elle…





Fan Club:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: L'Art de se faire des amis [PV. Nocta S. Yaxley]   Sam 6 Fév 2016 - 6:20
La jeune fille était tombé dans la lune à force de chercher quoi faire. Présentement, elle pensait à ce qu'elle ne savait que depuis très récemment. Qu'elle n'était née ni Bel, ni Gram, d'abord. Ensuite, que sa mère avait été une personne d'importance, un genre d'agent spécial sorcier, qu'on appelle les Aurors. Puis que son père, lui moldu, avait prit la fuite lorsqu'il avait apprit pour la sorcellerie. C'était son oncle, Luther, fraîchement découvert, qui lui avait avoué tout cela. D'ailleurs, Amélia ne se rappelait pas que son oncle ait nommé son nom de famille. Il restait tant de mystère autour de l'histoire de ses origines ! Qu'en penser ? Qu'en faire ? Et puis, comment parviendrait-elle a s'incruster dans ce monde étrange où elle semblait la seule à n'y rien comprendre ?

Crème, son Boursouf, sauta soudain de la poche dans laquelle il s'était blottit et alla couiner à son oreille, comme pour la rappeler à l'ordre. Amélia lui offrit un bonbon et le caressa avec affection. Drôle de bestiole, la jeune fille était pourtant tombée sous le charme de cette boule de poil mignonne et joyeuse.

Amélia remarqua l'entrée d'une élève qui lui ressemblait tout particulièrement. Sans aucune discrétion, elle l'observa alors qu'elle s'installait, confiante et intimidante, sur un coussin sous un des hublots. Après s'être installée, l'élève se tourna vers les gens, le regard non pas sévère mais jugeur, et lorsque ses yeux allaient se poser sur elle, Amélia détourna ses yeux, gênée. Cependant, comme si elle n'existait plus à ses yeux, la jeune fille retourna à la lecture d'un livre qu'elle avait emmené avec elle.

La nouvelle arrivante regarda autour d'elle et remarqua que l'élève qui lui ressemblait était la seule à ne pas être en groupe, à être dans son coin. Amélia, bien que comprenant que celle-ci n'avait probablement pas envie d'être dérangée, ne put s'empêcher de vouloir au moins, simplement, se présenter et voir ce qu'il en adviendrait.

C'est ainsi qu'elle se dirigea, en prenant un air confiant, vers la jeune fille. Lorsqu'Amélia arriva devant elle, qui ne semblait s'intéresser à rien d'autre qu'au bouquin qu'elle lisait, le regard étrange, la jeune fille se sentit moins confiante tout à coup. Malgré tout, elle prit sur elle et demanda d'une voix chevrotante :

"Salut ! Hum, je me demandais ce que tu lis ? A voir ta concentration et ton regard, ça semble te passionner !"

La gorge légèrement nouée, elle continua de regarder l'élève droitement, sans ciller, cependant qu'en elle, l'anxiété montait graduellement.
Revenir en haut Aller en bas
Nocta S. Yaxley
Petite vipère blonde
avatar
Petite vipère blonde

Afficher infos

Messages : 494
Date d'inscription : 18/10/2014
Âge : 14

Dossier
Statut Statut: Elève de Deuxième année à Serpentard
Argent Argent: 7 700 gallions
Points Points: 926

MessageSujet: Re: L'Art de se faire des amis [PV. Nocta S. Yaxley]   Lun 8 Fév 2016 - 1:52



Les yeux avides de détails à la fois horribles et fascinants couraient sur les pages du vieil ouvrage. La jeune fille caressait de ses doigts fins le papier vieilli sans chercher à observer autour d'elle ce qui se passait. Il fallait dire que l'héritière Yaxley était bien trop égocentrique pour s'intéresser aux autres en cet instant. Elle était complètement plongée dans ses histoires et aimait à s'exiler ainsi dans la salle commune. Alors pourquoi y venait-elle? C'était une bonne question... La plupart du temps c'était surtout pour éviter ses camarades de chambre qu'elle n'appréciait guère tel que Eileen Shalford, par exemple. Mais aujourd'hui c'était surtout pour éviter de se morfondre sur la cage vide de son seul et unique ami fidèle à Poudlard: son Grand-Duc. Et si pour cela elle avait besoin de se "mêler" aux autres pendant quelques heures en lisant ses chers ouvrages... pourquoi pas? D'un geste instinctif et machinal, la petite blonde tortilla l'une de ses mèches fines pendant que ses yeux bleus s'affolaient toujours entre les lignes. Elle ne vit donc pas une première année se lever. Il s'agissait par ailleurs de la fille dont les cheveux l'avaient interpellé lorsqu'elle s'était installée quelques instants auparavant. Mais si ses cheveux semblaient être les mêmes que ceux de Nocta -quoique peut-être un peu plus long- cela ne voulait pas pour autant signifier qu'elle serait sympathique avec cette nouvelle venue, ni même qu'elle lui accorderait autre chose qu'un regard de dérision et une remarque glacée. Les lèvres de la Serpentard se muaient en un discours proche du murmure en même temps qu'elle lisait les mots. Elle était sur une description particulièrement fournie en morbides détails de la torture d'une jeune moldue. C'était répugnant, mais elle dévorait sans s'arrêter les lignes descriptives.

"Salut ! Hum, je me demandais ce que tu lis ? A voir ta concentration et ton regard, ça semble te passionner !"

Nocta interrompit sa lecture avec une brusquerie interne. Elle n'avait, d'apparence, pas même ciller en entendant la voix à côté d'elle. Pourtant elle se sentait intellectuellement le souffle coupé, comme si quelqu'un l'avait arrêté avant qu'elle ne puisse achever une course. Elle remonta lentement ses yeux froids sur la personne qui avait osé la déranger pour une approche aussi inutile que celle qu'elle venait d'entendre. Elle planta des un regard mauvais dans les yeux clairs de la jeune fille qui était à côté d'elle: pendant un court instant, les images d'horreur décrites dans son livre se superposèrent à la première année au visage de poupée. Jusqu'à ce que cette même vision laisse place à son propre reflet: c'était la fille qui avait les mêmes cheveux qu'elle. Nox eut la surprise -ou plutôt l'horreur- intérieure de découvrir qu'il n'y avait pas que les cheveux qui rapprochaient les deux serpents. Elle sentit cependant un mélange de retenue et de profond agacement monter en elle: elle était partie du principe que sa terrible réputation la préserverait des approches amicales de ce genre qu'elle détestait au plus haut point. Mais il est vrai qu'il y aurait toujours pendant la première semaine, des nouveaux qui ignoreraient les rumeurs -souvent fondées- qui entouraient la jeune Yaxley. Elle fut donc partagée durant un court instant entre envoyer une remarque cinglante à cette jeune importunée -qui n'avait en soi qu'un an de moins qu'elle- ou essayer d'en savoir plus sur leur étrange ressemblance. De nouveau, la curiosité fut plus forte. La curiosité mais aussi la crainte d'être sèche avec une personne qui pouvait avoir des liens proches ou éloignés avec les Yaxley et s'avérerait ainsi être une alliée potentielle. Durant ces quelques secondes d'interrogation, Nocta n'avait pas abandonné son masque d'indifférence et son regard glacial. Elle finit par se décider et prit la parole de sa voix dont chaque mot se détachait clairement, évitant volontairement de répondre à la salutation beaucoup trop familière pour la jeune aristocrate:

"Us et coutumes médiévales des Sangs-Purs de Grande-Bretagne"

Elle pencha le livre sombre pour montrer le titre en lettrines d'argent. Nocta se mit machinalement à jouer avec son pendentif du Yin et du Yang avant de poursuivre:

"C'est en effet passionnant pour ceux qui connaissent un tant soit peu le sujet."

Elle analysa chacune des réactions de son interlocutrice: son regard perçant cherchait à voir le moindre indice qui pouvait lui permettre de placer cette nouvelle venue dans la catégorie "ennemis" dans laquelle se bousculaient les trois-quarts de Poudlard ou "potentiels alliés" où se regroupaient quelques rares élus que l'on pouvait compter sur les doigts de la main -voire d'une seule. La jeune blonde fut tentée d'enchaîner pour apprendre de quelle famille venait la première année mais elle voulait d'abord attendre sa réponse. S'il y avait bien une chose que Nocta n'avait pas mais imitait à la perfection, c'était la patience. Elle joua donc son éternel jeu en attendant la réaction du serpent. Elle voulait voir si cette approche avait un autre but qu'une conversation anodine...  





Fan Club:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: L'Art de se faire des amis [PV. Nocta S. Yaxley]   Mer 10 Fév 2016 - 5:45
Amélia tressaillit lorsque la Serpentard leva les yeux vers elle. Son regard était meurtrier, voire sadique, et pendant un instant, un demi-seconde qui passa au ralentit, Amélia pensa qu'elle ferait mieux de lui tourner le dos sans même attendre sa réponse. Mais alors, elle se dit que ça serait de se montrer lâche et faible, et que ça, ce n'était pas elle. Non, la jeune fille ne devait pas flancher devant sa propre anxiété et l'expression agressive de la Serpentard qui semblait vouloir la déchiqueter du regard. Au contraire de fuir, son propre regard se durcit et son menton se releva de lui-même, ainsi que ses épaules. Elle ne savait pas si la Serpentard cherchait à l'intimider ou était simplement asociale, mais dans tous les cas, Amélia la surpasserait à son jeu.

L'élève de deuxième année sembla prendre des heures à répondre. Le regard des deux filles ne cillaient pas, comme si un duel avait lieu dans leurs simples yeux. Pourtant, malgré son fixe, Amélia ne put s'empêcher de remarquer la ressemblance frappante entre elle et la Serpentard. De leurs cheveux à la forme de leurs visages, et même de leurs yeux, il semblait y avoir un genre de parenté dans leurs traits, et Amélia se demanda brièvement si la Serpentard pouvait être de sa famille. Après tout, ça ne serait pas plus surprenant que d'apprendre qu'on est sorcier! Mais dès que cette pensée lui eut traversé l'esprit, elle espéra mentalement que ce ne fut pas le cas.

Plus la Serpentard la dévisageait froidement, plus Amélia sentait son orgueil grossir et ses poings se serrer. Pourtant, ça ne prit pas plus que quelques secondes avant qu'elle ne réponde :

"Us et coutumes médiévales des Sangs-Purs de Grande-Bretagne"

Sa réponse fut comme une claque pour Amélia, qui cligna soudain des yeux, comme surprise par l'explication de la jeune fille. Elle s'attendait à ce qu'elle l'envoie promener, ou même qu'elle l'insulte, mais pas à ce qu'elle réponde franchement à sa question ! Et même, comble de la surprise, la Serpentard pencha son livre vers Amélia pour lui dévoiler la couverture du livre, sombre et aux lettrines argentés. Un livre comme Amélia n'en avait vu que dans les films ; ancien et magnifique. La jeune fille se mit à jouer avec son pendentif, qu'Amélia reconnut pour être un Ying et Yang, symbole qu'elle-même appréciait beaucoup.

"C'est en effet passionnant pour ceux qui connaissent un tant soit peu le sujet."

Toujours confuse, Amélia se rendit compte que la Serpentard attendait qu'elle réagisse. Se forçant à se reprendre, elle pensa à ce qu'elle savait des Sang-Purs et de leurs coutumes ancestrales... Ce qui se résumait à rien. Malgré tout, elle se dit que si la jeune fille était tant passionnée par ce bouquin, ce pouvait être qu'elle-même était de lignée "pure". Si son regard avait cligné et cillé, il reprit cependant son assurance, ainsi que tous les traits du visage de la jeune fille, lorsqu'elle répondit simplement :

"J'avoue que je n'y connais rien. Mais j'adore apprendre, et c'est encore plus vrai quand ça touche la sorcellerie et son histoire. Ton livre a, en tout cas, bel allure ; il a l'air ancien et rare. Est-ce que c'est parce que tu es toi-même d'une famille au sang pur que tu t'intéresses tant à ce livre ?"

Bien que sa réponse ait prit un ton confiant, en elle, Amélia se sentait bouillir car elle détestait se sentir en situation compromettante, et que cette situation en était une. Elle devait être prudente, bien observer la Serpentard, car elle ne semblait rien éprouver et que sans cet indice, Amélia ne pouvait pas devancer l'élève si elle cherchait à la mener en bateau, la rabaisser, ou quoique ce soit d'autre. De plus, cette fille était mystérieuse et Amélia ne savait toujours pas si elle voulait ou non s'approcher d'elle ou partir à la recherche de quelqu'un de plus sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
Nocta S. Yaxley
Petite vipère blonde
avatar
Petite vipère blonde

Afficher infos

Messages : 494
Date d'inscription : 18/10/2014
Âge : 14

Dossier
Statut Statut: Elève de Deuxième année à Serpentard
Argent Argent: 7 700 gallions
Points Points: 926

MessageSujet: Re: L'Art de se faire des amis [PV. Nocta S. Yaxley]   Dim 28 Fév 2016 - 11:24
Nocta Yaxley avait l’impression de plonger ses yeux dans un miroir : il y avait beaucoup trop de points communs physiques entre la demoiselle de première année et elle-même. Ce qui lui déplût évidemment au plus haut point. Cependant, son hésitation fit comprendre à l’héritière Yaxley qu’elle ne s’était pas attendue à une telle réponse. Elle avait peut-être pu croire que la Serpentard lui renverrait joyeusement son salut, ou au contraire l’enverrait paître sans nulle autre réponse. Or Nox avait trouvé une alternative pour vérifier qu’il ne s’agisse pas d’un des leurs et elle s’en félicitait : elle n’avait strictement aucune envie d’avoir des comptes à rendre à son père ou son oncle au sujet d’une cousine inconnue. Car dans les familles de sang-purs, les cousins et cousines étaient pour le moins nombreux, mais à ce qu’elle sache, Nocta les avait tous rencontré au moins une fois et elle n’avait jamais remarqué une ressemblance particulière qui la liait à l’un d’entre eux. Par ailleurs, cette blondeur si étincelante de ses cheveux était une particularité des Yaxley, de même que les cheveux d’un blond presque blanc des Malefoy ou les teintes rousses des Weasley. Alors qui pouvait bien être cette fille ? Elle dut se concentrer de nouveau sur son interlocutrice lorsque celle-ci reprit :

« J’avoue que je n’y connais rien. Mais j’adore apprendre et c’est encore plus vrai quand ça touche la sorcellerie et son histoire. Ton livre a, en tout cas, belle allure ; il a l’air ancien et rare. Est-ce que c’est parce que tu es toi-même d’une famille au sang pur que tu t’intéresses tant à ce livre ? »

Un sourire quasi carnassier vint remonter les jointures des lèvres de la demoiselle. Cette fille ne venait pas du monde sorcier, c’était plus que certain. Cette ressemblance fortuite devait être un hasard, le simple fruit d’un hasard, bien que Nocta eut du mal à le croire. Elle laissa s’échapper un petit rire entre ses doigts plaqués sur sa bouche. C’était hilarant de voir quelqu’un lui demander si elle venait d’une famille de sang-pur, personne n’ignorait de quelle famille Nocta venait à Poudlard, et se l’entendre demander était des plus étranges. La première année venait de dire on ne peut plus directement à Nox qu’elle ne connaissait rien à l’histoire des sang-purs, elle ne connaissait pas sa famille et osait lui demander si elle était elle-même une sang-pur. C’était simple, elle avait devant elle soit une sang-mêlée élevée dans le monde moldu. Répugnant. Soit une sang-de-bourbe qui venait d’apprendre l’existence de la magie. Encore plus répugnant. Elle décida cependant d’en avoir le cœur net avant de révéler son véritable visage : personne ne pourrait ainsi lui reprocher de ne pas avoir été certaine qu’elles n’avaient aucun lien de sang. Nocta fit glisser son gros livre à côté d’elle et se redressa face à la première année. Elle laissa son sourire moqueur figé sur ses lèvres :

« Tu ne viens pas du monde sorcier, je me trompe ? C’est la première fois qu’on me demande si je viens d’une famille de sang-pur. Parce que la réponse à cette question est une évidence. Je m’appelle Nocta Severna Styx Hesper Belvina, de la Maison Yaxley, l’une des plus anciennes de Grande-Bretagne. »

Elle toisa pendant quelques instants sa « camarade » de maison, avant d’ajouter :

« Et tu es… ? »

Dès qu’elle entendrait un bon prénom et nom moldu, elle n’aurait plus qu’à lui dire d’aller se faire voir et elle pourrait reprendre la lecture de son cher ouvrage.





Fan Club:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Afficher infos


MessageSujet: Re: L'Art de se faire des amis [PV. Nocta S. Yaxley]   
Revenir en haut Aller en bas
 
L'Art de se faire des amis [PV. Nocta S. Yaxley]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Envie de se faire des amis (rp libre)
» Aban Cepheus Stanfield - « Se faire des amis est une occupation de paysans, se faire des ennemis est une occupation d’aristocrates. »
» Les gages de soirée
» Se faire vite des amis... [PV]
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Salle commune des Serpentards :: Salle commune-