AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Nous vous rappelons que les rp doivent faire 10lignes complètes, les mini-rp 5 lignes complètes + discours et qu'on ne poste
pas des messages incomplets ([en cours]) dans les zones rp. N'oubliez pas de poster un message si vous devez vous absenter.
Ouverture officielle du forum, aujourd'hui 8.11.2013! Toutes les fonctionnalités du forum sont disponibles!
Pensez à lire fréquemment les diverses annonces du staff, dont le règlement. Ils sont irrégulièrement mis à jour.
Nous n'acceptons plus les chats en familiers des élèves, les garous, les animagus dès la présentation ainsi que
les métamorphomages. On vous remercie d'avance pour votre compréhension. Pour plus d'information, consultez le staff.
Inscrivez-vous avec des pseudos CORRECTS, respectant le règlement du forum
à risque de voir vos comptes supprimés ! On vous remercie d'avance.
On a besoin de moldus, professeurs, commerçants et autres. Même si ce forum est quasiment centré sur Poudlard, il n'y a pas que des
élèves. N'hésitez pas à incarner AUTRE chose. Créatures fantastiques autorisées dans les limites
de cet univers (se référer à la fiche sur les créatures magiques) .
Souhaitez-vous aider notre communauté ?
Et bien, c'est très simple ! Vous pouvez Like notre page Facebook, voter sur nos top-sites ainsi que dans les annuaires (BBBA) se trouvant
sur la page d'accueil mais vous pouvez aussi contribuer à notre développement en achetant des crédits. Vous avez juste à envoyer un petit
sms~♪ Vous trouverez plus d'informations ICI dans cette rubrique. On vous remercie d'avance ♥️

Nous sommes actuellement en Dans la période de Septembre à fin Novembre 2015 ! Bonne rentrée !
La fiche Annexe des Nightmares a été mise en ligne !
N'hésitez pas à y jeter un coup d’œil et à nous contacter si besoin d'infos !
Nous avons besoin de vous !

Partagez | 
 
 Boules de cristal et feuilles de thé ~ Anyanka Vesperine Beauchamp
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Boules de cristal et feuilles de thé ~ Anyanka Vesperine Beauchamp   Ven 11 Sep 2015 - 21:27
~ Informations de base ~

Nom(s) : Beauchamp
Prénom(s) :Anyanka Vesperine
Âge : 28 ans
Surnom(s) :(facultatif) Anya
Sexe :féminin
Pays d'origine :L’écosse aux écossais, mort aux sassenach !

Statut :(élève, prof, adem, etc) Professeur de Divination ?
Classe : (si élève)
Familier : (animal de compagnie -facultatif-) Un corbeau empaillé dans une cage dorée.
Baguette : Bois de chêne, crin de licorne, 27,6 cm, pratique pour les sortilèges élémentaires.

Orientation sexuelle : Heterosexuel
Particularités : don de voyance très important, la rendant partagé entre les temps qu’elle voient, et ceux qu’elle vit.
Personnage sur l'avatar :Juliet Landau


~ Descriptions ~

♦ Physique :(6 lignes minimum)

Anya est une femme d’une beauté presque surnaturelle, mais cela est probablement dû à sa nature lunatique. Dite fille de la lune, certains poèmes de Beaudelaire semblent avoir été conçu pour elle. Une peau lisse et diaphane, telle la porcelaine de chine, sur laquelle rougeoient quelques rayons solaires. Sa peau très fine laisse entrevoir ses veines bleutées sur ses poignets et ses chevilles frêles, et apporte un contraste improbable avec sa longue chevelure noire. Une stature gracieuse et petite, ses longs doigts se terminent par des ongles colorés dans l’obscurité, et l’annulaire de sa main est orné d’un anneau d’or fin gravé, sur lequel s’incruste une fine pierre noire. Par habitude, ou amour du clair/obscur, elle ne se vêtit que de longue robe blanche ou noire, et porte un châle transparent sur sa chevelure sombre.
Son visage anguleux apparait encore plus éclatant lorsqu’elle sourit, étirant ses lèvres pourpres en une esquisse presque divine. Son regard, en revanche, est lointain, perdu dans cet horizon d’argent qui le compose, bordé d’une forêt de longs cils noirs. D’un naturel gracile, ses pas sont lents, et sa voix douce flotte librement. Chacun des évènements qu’elle vit semble se construire au ralentit, de telle sorte que sa gestuelle s’en est trouvée altérée. Quiconque l’observe semble apercevoir le fantôme d’une femme éplorée, et non une sorcière.

Le seul véritable défaut immonde sur la douce Anya est une immense cicatrice, causée par une grande brûlure et recouvrant l’entièreté de son dos, en forme de tourbillon.

♦ Psychologique :(6 lignes minimum)

Le profil d’une enfant douce et solitaire se démarque le plus, elle ne parla que très peu, bien que sa curiosité soit grande, encore aujourd’hui, et se contentait de jouer sur toutes sortes d’énigmes. Née dans une période de paix, elle grandit lentement dans l’atmosphère aimante du manoir Beauchamp, passant ses jours à lire les contes sorciers et moldus. Lorsque sa lecture devint ennuyeuse, elle se mit au dessin, surprenant ses parents qui ne pensait pas la voir posséder un talent aussi important en vue du résultat, allant jusqu’à ne pas dormir pour pouvoir continuer ses peintures. Mais la réalité était tout autre.

Chaque chose qu’elle touchait, chaque seconde qu’elle passait les yeux clos, était une vision. Peu à peu, sa voix sembla prendre des intonations différentes, panique, colère, rire. Toutes les émotions semblaient devenir un amas informe en son esprit, et la fillette, ne sut plus discerner ses songes de la réalité. Lorsque la guerre éclata, ses visions se firent plus justes encore, et elle annonça que l’être conçu par un amour fictif serait consumé par sa propre folie. Personne ne sut, si ce n’est elle-même, de quoi il s’agissait, mais lorsque Voldemort fut vaincu, l’enfant sembla redevenir légèrement normale.  Elle grandit alors, devenant une belle jeune femme, mais s’enfermant peu à peu dans cet univers qu’elle seule connaissait, l’avenir…


~ Votre histoire ~

(10 lignes minimum)

Le 31 Décembre 1986, alors que le ciel pleurait de doux flocons cotonneux, Gabriella Elise Beauchamp, née D’Hoffrin, mit au monde une petite fille au regard étincelant. Dernière née d’une fratrie de trois garçons, la petite semblait différente. Était-ce parce qu’elle était la première à ressembler aux D'Hoffrin ? Ou bien parce que les éclats de magie accidentelle étaient déjà présents ? Personne ne le sut jamais.

Le père, Edward James Beauchamp, était un grand roux, bien bâtit, à la mâchoire carrée et portant les couleurs de son clan. Ancien dragonnier, il portait sur le torse les marques de son travail, une longue estafilade rosée, cadeau d’un noir des Hébrides capturé aux environs d’Inverness. Ses trois premiers fils, William, Edmund et Henry, tenaient de lui.

Le premier, né en 1972, avait fait ses études à Hogward, dans la maison de Gryffondor, était ressortit avec 8 Buses sur 9, et avait poursuivit sa formation de briseur de sort une fois les Aspics en poche. Le second, Edmund, né en 1978, avait été à Serdaigle, et avait poursuivit ses cours avec ravissement. Il ne passa que les buses, où il prouva qu’il était extrêmement en avance sur le programme, et quitta l’école lors de sa sixième année, dans le but de voyager. Le dernier des garçons, né en 1982, entra à Poursouffle, mais ne fit que cinq ans, tout comme son frère, puisqu’il fut frappé d’un sortilège perdu lors de l’attaque de la coupe de feu de 1994, et perdit l’usage concret de la magie.

Mais la petite Anya était différente, les quelques actes de magie accidentelles qu’elle proférait, semblaient contrôlés, et elle s’amusait à changer son reflet dans les miroirs. Après que sa mère lui ait apprit à lire, la fillette s’empressa de dévorer les contes et légendes, sorciers et moldus, qui lui passaient sous la main, et elle accumula une grande culture. Cependant, lorsqu’elle en eut assez, elle s’agita, devenant parfois agressive, et d’autre, totalement lymphatique. Ces sautes d’humeurs ne s’arrangèrent pas, et, âgée de 6 ans, elle finit par ne plus vouloir dormir.

Sa mère et ses frères, lui offrirent de nombreux jouets, et de nombreux moyens de distractions, afin qu’elle s’épuise et finisse par s’endormir. Espérant enfin, que sa santé ne cesse de se détériorer, car l’enfant se rendait malade, et elle n’en était que plus fragile. L’acquisition d’un chalet et d’un nécessaire à dessin moldu fut alors l’évènement le plus salvateur de cette histoire.  La petite Anya sembla brusquement se calmer, et se mit à dessiner, ce fut la une révélation incroyable, le talent dont elle faisait preuve était proche des plus grands, mais était-ce réellement une bonne chose ?

Anyanka ne faisais pas que dessiner, elle souhaitait faire partir les si nombreuses images qui visitaient sa tête de jour comme de nuit, et c’est ce qu’elle fit. Parfois, il s’agissait de symboles étranges, d’autres, c’était des scènes de personnes inconnues aux membres de la famille. Elle les accrocha tous, sans exception, sur les murs de sa chambre, rendant celle-ci lugubre. Elle se lança alors dans la confection d’un portrait magique, usant des nouvelles peintures offertes par William, dernier présent reçu avant le début de la guerre.

Le manoir fut mit sous protection en 96, et ses parents refusèrent qu’elle soit envoyé à Hogward. Son plus jeune frère fut chargé de s’occuper d’elle, lui montrant ses cours de première année, tandis que le reste de la famille prenait part à la guerre contre Voldemort. Lorsqu’elle ne s’attelait pas à la confection de son portrait, Anyanka se plaçait sur le rebord de sa fenêtre, et contemplait avec un regard inquiet, le ciel grisonnant de l’écosse.

Peu à peu, le portrait prit forme, et le 2 Mai 1998, alors que Henry se mortifiait de ne pas avoir pu accompagner ses parents durant l’attaque de la célèbre école de sorcellerie, Anya acheva le portrait en prononçant « l’être conçu par un amour fictif et perdu dans les méandres de son âmes morcelées sera consumé par sa propre folie ». Cette phrase bien plus étrange que toutes les bizarreries qu’elle avait pu faire, l’était cependant encore moins que l’identité de l’individu peint sur le tableau.

C’était un jeune homme d’environ vingt ans, et pas simplement joli, il était juste indéniablement beau. Il arborait sous une veste cintrée noire une belle chemise blanche coupée de manière impeccable qui se terminait dans un pantalon de coton tout aussi noir et légèrement plus large. Cette allure stricte lui donnait un air intellect mais aussi un coté séduisant et dangereux.

Son visage était fin et pâle, comme l’albâtre, presque princier à travers ses traits profondément marqués tel un masque de jeunesse éternelle. Ses sourcils fins et sombres surplombent deux orbes myosotis striés par des éclairs carmin, et malgré ce mélange de couleurs rare, les perles de ses yeux demeuraient froides et meurtrières. Sa chevelure ébène retombait avec grâce sur son front blême, et même s’il paraissait sinistre aux premiers abords, il émanait de lui un charme presque déroutant.

L’enfant était probablement la seule à savoir de qui il s’agissait, c’est pourquoi elle le recouvrit d’un long voile noir, et l’enferma dans sa buanderie.

Le reste de leur famille revint le lendemain, annonçant le décès de celui-dont-on-ne-devait-pas-prononcer-le-nom. Les festivités eurent lieu dans le monde entier, mais Anya n’y prit part que très légèrement, se contentant de sourire doucement. Ce fut à ce moment là que Gabriella se rendit comptes des étranges réactions de sa fille, persuadée qu’elle se sentait seule, elle lui promit de la mettre à Hogward une fois l’école remise en état. Et elle lui offrit un corbeau en attendant cela.

L’oiseau ne vécu pas longtemps, terrassé par un infarctus lors d’une crise de panique de sa propriétaire. Cependant, il fut empaillé, afin qu’elle puisse le garder malgré tout. Étrangement, la fillette continuait de lui parler, lorsqu’elle était seule dans sa chambre, et une aura de mystère commença à s’emparer d’elle.

Si l’espoir de voir l’enfant redevenir parfaitement normal se fit lors de son entrée à Hogward, il disparu bien vite. Anya fut envoyé chez les serpentard, directement en troisième année après avoir été évaluée sur les cours qu’elle avait reçus à domicile. Sa baguette, ayant appartenu à une parente de sa mère, sembla elle aussi mystérieuse, lorsqu’elle eut par moment, d’étranges réactions étincelantes.

Elève discrète, elle se montra toujours très attentives, et n’eus que très peu de relations avec ses camarades, tous la trouvant trop étrange pour s’approcher. Heureusement, sa facilité dans les diverses matières qu’elle eut choisit les empêcha de la charrier, et elle n’eut jamais aucun problème surtout lorsqu’il lui semblait voir les quelques farces qu’on le lui avait prévu avant même qu’elles n’aient lieux.

Un jour, alors qu’elle faisait sa sixième année, durant un cours de soin aux créatures magiques dans la forêt interdite, elle récupéra au sol un vieil anneau d’or, joliment ornementé de gravure, et dont la pierre incrustée avait apparemment été brisée. Supposant que le bijou avait dut être écrasé par l’un de ses camarades, la jeune fille le prit avec elle, et, une fois réparé, en orna son doigt. Étrangement, la bague lui semblait familière, mais elle ignorait pourquoi ce sentiment lui était si fort.

Son parcours scolaire était quasiment impeccable, hormis en défense et en potion, le premier parce qu’elle refusait d’apprendre tout sort capable de blesser les créatures magiques, le second parce qu’elle avait écopé d’une mauvaise habitude durant son enfance, soit gouter entre chaque étape d’un plat, et que ce genre de chose s’avérait dangereux lorsqu’il s’agissait de potion magique. Elle obtint tous les aspics dont elle avait souhaité faire l’acquisition – sortilège, botanique, métamorphose, soin aux créatures magique, divination et astronomie – et partit quelques années, après obtention de son permis de transplanage, pour découvrir le monde.

Personne ne sut jamais où elle partit, pour autant, lorsqu’elle revint en Angleterre, elle paru plus étrange encore qu’avant. Refusant de porter toutes autres tenues que de longues robes noires ou blanches, recouvrant ses cheveux d’un voile translucide. Elle sembla avoir perdue la notion du temps, et se laisse divaguer durant de longues heures, ne sachant plus différencier ses visions d’un avenir possible, de la réalité.

Pour autant, son don de voyance fut bientôt reconnu dans tout le pays, lorsqu’elle prédit, au chaudron baveur, l’explosion violente qui aurait lieu chez l’apothicaire à la prochaine pleine lune. Cette prédiction lui permit alors de passer un entretient avec le nouveau directeur de Hogward, Ivan Braginsky, obtenant ainsi le poste de professeur de divination. Elle était certes encore jeune, mais ses dons incroyables en matière de divination n’étaient plus à remettre en cause, c’est ainsi qu’elle emménagea à la célèbre école de sorcellerie. Elle n’emmena avec qu’elle que ses affaires les plus communes, et ses outils de prédilection, les seuls objets incongru qu’elle apporta, furent la cage dorée et son habitant empaillé, ainsi que le portrait du jeune homme froid et séduisant qu’elle gardait couvert.

S’apprêtant à démarrer ses premiers cours en tant que professeur, Anya avait prit la peine de récupérer un jeu de tarot neuf divinement frappé du sceau de Cassandre, et une étrange vasque d’eau…  

Mais qu’allait-elle donc enseigner à ses élèves ?

~ Le Moi réel (Facultatif) ~

Pseudo :Angie
Prénom :(facultatif)
Âge : (facultatif)20 automnes !
Comment avez vous connu le forum? Je suis une serial R-playeuse, je ne donne pas mes sources.
Aimez vous le design? Si non, pourquoi :Assez intéressant, mais sur petit écran, c’est complexe ^^
Code du règlement :


Dernière édition par Anyanka.V Beauchamp le Dim 13 Sep 2015 - 18:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Boules de cristal et feuilles de thé ~ Anyanka Vesperine Beauchamp   Ven 11 Sep 2015 - 22:08
Bonsoir et bienvenue sur le forum, Anya' !
Je ne suis pas validatrice mais je me permets de te signaler que la réponse au code est incorrecte~♪ Cherche, tu vas la trouver o/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Boules de cristal et feuilles de thé ~ Anyanka Vesperine Beauchamp   Dim 13 Sep 2015 - 18:39
C'est corrigé, encore merci et navrée de cet égarement, j'avais une fois de plus perdue la tête durant ma lecture ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Boules de cristal et feuilles de thé ~ Anyanka Vesperine Beauchamp   Lun 28 Sep 2015 - 16:58
Coucou M'dame !

Désolée pour le temps qu'on a mis avant de nous pencher sur ta fiche, on s'est perdu dans les méandres de la vie IRL. Quoi qu'il en soit, nous sommes de retour, et après examen de ta fiche, tu es officiellement validée ! Une admin te mettra ta couleur sous peu !

Félicitations ! Et bon RP parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Afficher infos


MessageSujet: Re: Boules de cristal et feuilles de thé ~ Anyanka Vesperine Beauchamp   
Revenir en haut Aller en bas
 
Boules de cristal et feuilles de thé ~ Anyanka Vesperine Beauchamp
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boules de cristal et feuilles de thé ~ Anyanka Vesperine Beauchamp
» THE KID » j'ai trouvé les 7 boules de cristal, priez pour que j'm'en serve pas
» feuilles de brick
» 510 millions de dollars pour reconstruire Carrefour-Feuilles
» Quête du cristal
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Les Présentations :: Présentations Validées-