AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Nous vous rappelons que les rp doivent faire 10lignes complètes, les mini-rp 5 lignes complètes + discours et qu'on ne poste
pas des messages incomplets ([en cours]) dans les zones rp. N'oubliez pas de poster un message si vous devez vous absenter.
Ouverture officielle du forum, aujourd'hui 8.11.2013! Toutes les fonctionnalités du forum sont disponibles!
Pensez à lire fréquemment les diverses annonces du staff, dont le règlement. Ils sont irrégulièrement mis à jour.
Nous n'acceptons plus les chats en familiers des élèves, les garous, les animagus dès la présentation ainsi que
les métamorphomages. On vous remercie d'avance pour votre compréhension. Pour plus d'information, consultez le staff.
Inscrivez-vous avec des pseudos CORRECTS, respectant le règlement du forum
à risque de voir vos comptes supprimés ! On vous remercie d'avance.
On a besoin de moldus, professeurs, commerçants et autres. Même si ce forum est quasiment centré sur Poudlard, il n'y a pas que des
élèves. N'hésitez pas à incarner AUTRE chose. Créatures fantastiques autorisées dans les limites
de cet univers (se référer à la fiche sur les créatures magiques) .
Souhaitez-vous aider notre communauté ?
Et bien, c'est très simple ! Vous pouvez Like notre page Facebook, voter sur nos top-sites ainsi que dans les annuaires (BBBA) se trouvant
sur la page d'accueil mais vous pouvez aussi contribuer à notre développement en achetant des crédits. Vous avez juste à envoyer un petit
sms~♪ Vous trouverez plus d'informations ICI dans cette rubrique. On vous remercie d'avance ♥️

Nous sommes actuellement en Décembre 2014 ! Joyeux Noel !
La fiche Annexe des Nightmares a été mise en ligne !
N'hésitez pas à y jeter un coup d’œil et à nous contacter si besoin d'infos !
Nous avons besoin de vous !

Partagez | 
 
 Les catastrophes ne sont jamais bien loin de l'imprudence |Scott|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alistine Blank
Petit rat de bibliothèque
avatar
Petit rat de bibliothèque

Afficher infos

Messages : 671
Date d'inscription : 31/03/2014
Âge : 17

Dossier
Statut Statut: Élève de 4eme année de Serdaigle
Argent Argent: 8 061 gallions
Points Points: 946

MessageSujet: Les catastrophes ne sont jamais bien loin de l'imprudence |Scott|   Jeu 4 Juin 2015 - 13:04
A la fin février...

Souffle souffle le vent dans les arbres. Une douce mélodie à la fin de l'hiver, qu'Alistine, emmitouflée dans sa robe de sorcière la plus chaude, n'entendait tout simplement pas. Elle... Elle était d'avantage concentrée sur un autre chant. Au bruissement des feuilles que l'hiver n'avait pas fait tombées, au sifflement du vent entre les branches nues des autres arbres, elle préférait les étranges discussions de quelques animaux.

Comme cet écureuil, là, qui cherchait où il avait bien pu mettre ses dernières réserves. Il lui fallait encore tenir un mois, avant de trouver à nouveau à manger en quantité. Juste un mois. Alistine, amusée par ses grognements, le suivait, sans penser à rien d'autre.

C'était Raven qui lui avait permit d'écouter les animaux. De les comprendre. Un sort qu'elle adorait. Il n'avait pas voulu lui apprendre -et elle ne lui avait pas demandé- mais ce sort durerait tant qu'on ne prononce pas à ses côtés la formule Finite Incantatum. Chose qu'elle avait donc évité depuis lors.

Pas à pas, doucement mais surement, elle laissait derrière elle la lisière de la forêt, pour s'aventurer dans ses profondeurs. Elle riait en entendant l'écureuil se désespérer. Puis son oreille accrocha une discussion entre deux corbeaux. Elle leva la tête, et écouta, amusée, ce qui semblait être une dispute de couple. Si si, ses parents aussi parfois discutaient ainsi.

Ils s'envolèrent, et elle, elle porta son regard, ou plutôt, son oreille, sur une musaraigne. Elle ne savait pas où elle était. En fait, elle avait remarqué qu'elle entendait souvent les animaux avant même de les voir. Parfois même, elle ne les voyait jamais. Le rongeur affairé passa, sans même s'occuper d'elle, sans qu'elle puisse le trouver. Elle s'enfonça d'avantage dans la forêt pour tenter de le suivre.

A s'enfoncer dans la Forêt Interdite, il fallait bien s'attendre à ce que quelques ennuis la trouvent. En l’occurrence, l'ennui mesure trois mètre cinquante de haut, et a la peau toute verte.

« HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII »

Le courage n'est certes pas une qualité d'Alistine. Devant la vision cauchemardesque d'un troll des forêts juste devant elle, ce cri de terreur fut quasi libérateur. Seul soucis... Il attira légèrement l'attention du troll sur cette naine blonde. Il leva sa massue et...

Alistine eut la présence d'esprit de courir. Bon, ne lui en demandons pas trop. Elle ne courut pas vraiment vers la lisière. Heureusement, pas au cœur de la forêt non plus. Notons tout de même que sa peur lui donnait des ailes. Jamais elle n'avait encore courut aussi vite, et sans se casser la gueule, pourtant sur un sol très inégale. En revanche, la peur avait cessé de faire fonctionner son cerveau, et elle était incapable de se souvenir du moindre petit sort qui pourrait l'aider.

La pratique, très peu pour elle, encore plus en Défense Contre les Forces du Mal...

A défaut de courage cependant, il faut croire qu'elle a de la chance. Droit devant elle, elle avisa une silhouette humaine, toute rousse -un Weasley ? - et elle cria donc à son attention de sa voix terriblement aigue.

« AU SECCCCOOOOOOOOOOOOOOOUUUUUUUUUURRRRRRS »

Pour se rétamer en toute beauté juste devant lui. Les larmes aux yeux à cause de sa peur. Elle avait vu toute sa vie défiler devant elle. Maintenant... Plus qu'à espérer que le jeune homme serait un brin plus doué qu'elle.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Les catastrophes ne sont jamais bien loin de l'imprudence |Scott|   Dim 7 Juin 2015 - 15:31
Oppressé par le bruit omniprésent dans le château, il aimait ce calme. Personne ne le bousculait ni ne lui parlés, aucun bavardage ni cri, seul le vent accompagnés ses pensées. Ce n'était pas contre ses camarades quoi que, à part la sixième année de gryffondor, il ne les appréciait pas spécialement. Ils passaient leurs temps à le reluquer constamment comme si il était une chose inconnue débarquant de nulle part.


Le seul endroit où il était enfin tranquille, c'était ici, dans la forêt interdite, très peu d'élèves osaient si aventurer par peur ou par respect du règlement. Pour sa part, le règlement ne l'empêchait pas d'aller à sa guise, et il se disait que tant qu'il ne pénétrait pas trop profondément dans la forêt, il ne risquait rien. Grave erreur que cette pensée, et cela allez lui être montré bien rapidement.


Enfermé dans ses pensées, ce jour ci Scott ne se préoccupait pas de ce qui l'entourait, il marchait entre les arbres, sans dévier de son chemin habituel, car se perdre aurait été bien embêtant, surtout par ce froid. Il était bien couvert, mais son uniforme et un gros manteau, même accompagné d'une écharpe et d'un bonnet à la couleur de sa maison, ne suffisaient pas à stopper tout le vent. Et par moment, un léger souffle venait lui caressait la peau et le lui provoquer un léger tremblement.
Pas à pas, il avançait tranquillement quand soudain un cri ce fait entendre !


« AU SECCCCOOOOOOOOOOOOOOOUUUUUUUUUURRRRRRS »


Une jeune fille venait d'apparaitre à sa droite, poursuivie par une masse énorme toute verte, surement un troll des forêts, c'était la première fois qu'il en voyait un vivant et bien réel !
Plutôt menue, la jeune fille courait le plus vite qu'elle pouvait, ses longs cheveux blonds volant derrière elle. Le troll n'était qu'à quelques mètres derrière quand elle le rejoignit pour s'écrouler à ses pieds, en larme.


Ayant vécu la plus grande partie de sa vie sans utiliser volontairement sa magie, Scott n'y pensa pas immédiatement. Son premier réflexe fut de se précipiter sur la jeune fille et de la prendre dans ses bras pour enfin s'enfuir en courant, pas très glorieux mais bon.
L'adrénaline lui fit oublier le froid et ses membres ankylosés dès qu'il se mit à courir, plutôt légère mais pas autant qu'une plume, la jeune fille le ralentissait un peu. Et le Troll gagnait du terrain, petit à petit certes mais il se rapprochait.
Scott ne réfléchissait pas où il allait, tout droit, à droite, à gauche, qu'importe la direction tant que c'était loin du troll.


Au loin, il apercevait une grotte ou en tout cas quelque chose qui y ressemblait fortement. Il bifurqua sur sa droite en direction de ce qui pourrait être leur salut !
Porté par l'énergie du désespoir, il parvint à trouver la force de courir la centaine de mètres qui le séparé de son objectif, le troll toujours plus près ne faiblissait pas bien décidé à les écraser avec sa massue.


Et c'était bien une grotte, dont miraculeusement, l'ouverture était assez grande pour un humain normal, mais trop petite pour leur poursuivant.
Au moment où il atteignit l'entré il lui sembla sentir le souffle du troll dans son cou, la jeune fille dans ses bras, il se jeta dans l'ouverture sur laquelle le troll se cogna fortement sans pouvoir rentrer.
Revenir en haut Aller en bas
Alistine Blank
Petit rat de bibliothèque
avatar
Petit rat de bibliothèque

Afficher infos

Messages : 671
Date d'inscription : 31/03/2014
Âge : 17

Dossier
Statut Statut: Élève de 4eme année de Serdaigle
Argent Argent: 8 061 gallions
Points Points: 946

MessageSujet: Re: Les catastrophes ne sont jamais bien loin de l'imprudence |Scott|   Mer 17 Juin 2015 - 13:13


Transportée, ballottée, sous le bras, d'un... garçon ? Oui, c'était un garçon. Un Gryffondor même. Il devait être costaud, quand même, pour la porter et courir aussi vite. Alistine elle, continuait de hurler de toutes ses forces.

« HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII »

A défaut d'effrayer le troll, elle pourrait peut être lui exploser les tympans. Comment ça, l'espoir fait vivre ? Vous mentez !

Dans une caverne. La jeune Serdaigle reprenait légèrement ses esprits. Elle détailla plus en détail son sauveur. Il était plus âgé qu'elle, c'était sûr. Elle entrait à peine dans l'adolescence, lui semblait prêt à en sortir. Cinquième ou Sixième année ? En tout cas, elle avait bien vu, il était à Gryffondor. Il était roux aussi. Mais ça, elle l'avait déjà vu.

Cependant le troll était toujours là, devant, à tenter de fracasser les murs de la caverne pour pouvoir les attraper. Pour le moment, elle tenait. Mais combien de temps ? Absolument rien n'était indestructible ! Ils étaient foutus, absolument foutus, et ses larmes coulaient toujours à flots.

Quandvientletrolldansnosjoliescontrées
Avertisparlapuanteurfuyez
Saforceetsaviolencen’ontd’égales
Quesastupiditéetsagrandetaille.

Siparmalheurcombattreilvousfaudra
Al’espritcessagesverstugarderas
Sabêtiseestsaplusgrandefaiblesse
Maisparmitessortsaucunneleblesse

Alaforcetuopposeraslaforce
Letuerauncoupd’épéedanssontorse
L’assommerauncoupdesamassue
Unbongroscoupquileferabossu

La récitation en plus de la calmer légèrement, lui permit de d'avoir la brillante idée qui parviendrait à les tirer de là. Il suffisait d'assomer le troll avec massue. Tirant sa baguette magique, elle s'écria alors de sa voix toujours aussi paniquée et affreusement aiguë.

WINGARDIUM LEVIOSA !

Sans succès. Le sort n'eut aucun effet. Elle en pleura, se traitant d'incapable dans une incroyablement longue -et pourtant courte tant elle parlait vite- litanie contre elle même.

Ne se stoppant qu'à la vue de quatre affreuses paires d'yeux, accompagnées de quatre affreuses paires de pattes. Un nouveau cri de terreur franchit ses lèvres.

HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

Ils devaient absolument sortir d'ici, sous peine de finir dévorés par une affreusement moche Acromentule.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatarInvité

Afficher infos


MessageSujet: Re: Les catastrophes ne sont jamais bien loin de l'imprudence |Scott|   Jeu 18 Juin 2015 - 9:39
La caverne était sombre et plutôt étroite, mais pour l’instant, elle suffisait largement et résistait parfaitement aux coups du troll. Mais bon ils ne pouvaient pas se permettre de rester là indéfiniment.

La jeune fille qu’il avait sauvée était morte de peur, elle balbutiait une sorte de poème que Scott avait du mal à comprendre. Mais bon si ça pouvait la calmer, c’était parfait. Il s’assit  dans un coin pour réfléchir, il avait bien une idée pour les sortir d’ici mais ils allaient devoir attendre que le troll se calme un peu.

Il sourit quand il vit la jeune fille qui devait être en première année essayer de reproduire l’exploit de Ron Weasley quelques années plus tôt, malheureusement se fut en vint, elle était trop terrifiée et trop peu expérimentée pour pouvoir réussir.  

Il ferma les yeux quelques instants, il avait beau être sportif, la course poursuite l’avait pas mal fatigué, il ne pourrait surement pas reproduire son acte de bravoure avant une petite heure de repos et encore, pas sûr.
Un cri de terreur le tira de ses pensées.


HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

La jeune fille se trouvait nez à nez avec une grosse araignée, il se précipita et attrapa la jeune fille par le col de sa robe pour la tirer en arrière. Là par contre, sauf si une idée lui venait ils allaient devoir choisir entre le troll ou l’araignée, et aucun de ces deux choix ne lui plaisait.

Plus qu’une solution, Scott sorti sa baguette, mais pour faire quoi ?? Un stupéfix, pourquoi pas, un éclair sorti de sa baguette et frappa l’araignée qui se retrouva dans l’impossibilité de bouger. Son sort n’était pas très puissant, il ne leur donnait que quelques minutes de répit.

Avant de fuir, il devait calmer la jeune fille car sinon tout était voué à l’échec, pour sa part, il était aussi terrifié mais son triste passé avait aussi du bon, il lui avait appris à garder la tête froide. Il posa sa main sur la tête de la petite blonde et  essaya de la rassurer.


-Allez petite, calme-toi tu ne crains rien pour l’instant, je m’appelle Scott et toi ?
J’ai peut-être une idée pour nous sortir d’ici, que penses-tu d’un patronus pour divertir le troll et nous permettre de nous enfuir discrètement ? Je ne connais pas beaucoup de poèmes, mais pour répondre au tien, je me souviens d’un court passage d’un vieux poème.


-L’arme du sage est la patience
Et sa seule défense, la connaissance
A la force tu opposeras la sagesse
Donc ton épée vaut mieux que tu la baisses

Attend bien sagement
Que le temps fasse son œuvre
Et que se lassant
Le troll aille voir ailleurs


-Tu en penses quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Alistine Blank
Petit rat de bibliothèque
avatar
Petit rat de bibliothèque

Afficher infos

Messages : 671
Date d'inscription : 31/03/2014
Âge : 17

Dossier
Statut Statut: Élève de 4eme année de Serdaigle
Argent Argent: 8 061 gallions
Points Points: 946

MessageSujet: Re: Les catastrophes ne sont jamais bien loin de l'imprudence |Scott|   Mer 12 Aoû 2015 - 21:29


Encerclés par une accromentule et un troll, ils étaient ni plus ni moins qu'au palier de la mort. Et ce brave et courageux Gryffondor qui voulait la rassurer.

Échec.

Alistine connaissait que trop bien les dangers de ces deux créatures maléfiques pour ne pas trembler de peur et paniquer. Surtout que le garçon, malgré toutes ses autres qualités ne semblait pas briller par son intelligence ou sa vivacité d'esprit. Même Alistine, qui pourtant n'avait pas pour habitude de se prétendre plus intelligente qu'autrui -et même, elle avait sans cesse l'impression de n'être qu'une idiote- comprit qu'elle se devait d'être le cerveau, et lui les muscles -et le duelliste- qui agirait.

Encore fallait-il qu'il la comprenne. Il allait falloir user ce temps gagné avec parcimonie. Et aller droit au but.

« Alorspourcommencertonsortilègenelaretiendrapaslongtemps, lesaccromentulessonttrèsrésistantesàlamagie. Lesortleplusefficaceest... »

Pas le temps de finir, elle bougeait de nouveau ! Pointant de nouveau sa baguette, la fillette s'écria alors la formule.

« Arania Exumai ! »

Une lueur bleutée jaillit hors de sa baguette, pour frapper le monstre à huit yeux, avant de rebondir partout dans la caverne, jusqu'à sortir. Dans un cri strident elle se baissa pour éviter ce retour de feu, et quand elle se releva, elle constata que son sort n'avait que légèrement repoussé l'araignée. Qui les fixait toujours. Elle n'était pas prête d'abandonner.

« JENEVEUXPASLUISERVIRDEREPAS ! Aide moi à la repousser ! Jenevauxpasunclouendéfensecontrelesforcesdumal, pourquoiKathleenn'estpaslà, elleyarriveraitelle ! »

Et il y avait toujours ce troll. Mais déjà, l'accromentule. Ils finiraient bien par arriver à la repousser non ?

Même si les sorts d'Alistine avaient une fâcheuse tendance à heurter la paroi, rebondir contre le monstre, ou à être totalement inefficace.

A vrai dire, tout ce qu'elle faisait, c'était aider le troll à défoncer la caverne. Dont le haut ne tarda pas à se fissurer.

« Lemoyenleplussimpledesedébarasserd'untrollestdel'assomer ! Tuesplusfortquemoi, FAISLEPARPITIE ! »

Ils allaient s'en sortir, foi d'Alistine !



Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Afficher infos


MessageSujet: Re: Les catastrophes ne sont jamais bien loin de l'imprudence |Scott|   
Revenir en haut Aller en bas
 
Les catastrophes ne sont jamais bien loin de l'imprudence |Scott|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les ténèbres ne sont jamais bien loin... [PV Dunya et Kyoukou]
» Dans l'expression des haines recuites, le parler cru n'est jamais bien loin [PV Nara Kakugyô]
» La mort n'est jamais très loin. Cherche bien et tu l'as trouvera.
» Froids sont les mains, les os et les cœurs.  Froids sont les voyageurs loin de leurs demeures. + (ISABEAU)
» Je vais péter un plomb mais je vais pas aller bien loin!
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Poudlard - Extérieur-